Le blog Droit administratif

Aller à l'accueil | Aller à la table des matières |
26 03 2020

26 mars 2020

La prorogation des délais du fait de l’urgence sanitaire en contentieux administratif

Le Journal officiel du jour nous a livré 25 ordonnances prises en application de la loi n° 2020-290 du 23 mars 2020 d'urgence pour faire face à l'épidémie de covid-19 et qui prévoient notamment la prorogation des délais contentieux du fait de l’urgence sanitaire.

Lire la suite

16 03 2020

16 mars 2020

Crise sanitaire du COVID-19 : quel impact sur le fonctionnement des juridictions administratives ?

En raison de la crise sanitaire du COVID-19, qui s’est considérablement amplifiée au cours des derniers jours, la vie économique et sociale de notre pays est, comme dans de nombreux pays d’Europe et du Monde, profondément bouleversée. Le fonctionnement des juridictions administratives n’est pas interrompu, mais réduit « au minimum indispensable », les audiences étant pour la plupart renvoyées. L’enregistrement des requêtes est maintenu. Les délais de procédure ont par ailleurs été rétroactivement prorogés, à compter du 12 mars 2020.

Lire la suite

28 02 2020

28 février 2020

Czabaj et l’introuvable dialogue du justiciable avec le juge

Par une décision rendue le 10 février 2020, le Conseil d’Etat s'est prononcé sur la possibilité de rejeter également par ordonnance de tri une requête manifestement irrecevable en raison de l’expiration du "délai raisonnable" (Czabaj).

Lire la suite

18 02 2020

18 février 2020

Le concours complémentaire de recrutement des magistrats administratifs remis en cause par le rapport Thiriez

Ce mardi 18 février, Frédéric THIRIEZ a officiellement remis au Président de la République le rapport de sa mission sur la réforme de la haute fonction publique. La proposition n°16 de ce rapport tend à réduire ou supprimer le recrutement des magistrats administratifs par le biais du concours complémentaire.

Lire la suite

03 06 2019

3 juin 2019

Affaire Vincent Lambert : retour fracassant de la guerre des juges, ou preuve de l’efficacité du système français de protection des droits fondamentaux ?

Par son arrêt du 20 mai 2019 sur l’affaire Vincent Lambert, la Cour d’appel de Paris a ordonné à l’Etat français de prendre toutes mesures aux fins de faire respecter les mesures provisoires demandées par le Comité international des droits des personnes handicapées de l’ONU. Ce faisant, elle a manifestement choisi d’empiéter sur le terrain du juge administratif, au risque de méconnaître les règles de répartition des compétences entre les deux ordres de juridiction.

Lire la suite