Sur son site, le FCT se présente de la façon suivante :

« Plus de 80 établissements sont partenaires du FCT qui enregistre annuellement environ 9000 thèses de doctorat.

La centralisation des thèses en cours dans une base de données accessible au public sur Internet permet aux futurs doctorants, aux directeurs de thèses, et plus largement à l'ensemble de la communauté scientifique, d'avoir une connaissance aussi exacte que possible de l'état de la recherche doctorale en cours, et de pouvoir faire le point sur un thème de recherche ou sur une discipline.

Plusieurs critères d'interrogation qu'il est possible de croiser permettent, grâce au module « Visiteur Consultation en ligne », de trouver l'information recherchée :
- nom de l'auteur de la thèse
- nom du directeur de thèse ou du codirecteur
- mot-clé (taper le signe % devant et (ou) après le mot - ou la racine du mot pour obtenir la troncature)
- mot du titre (troncature automatique)
- date d'inscription
- discipline (menu déroulant)
- nom de l'établissement (menu déroulant) »

Le FCT se présente donc comme un outil de recherche des plus précieux. On peut néanmoins lui trouver un défaut majeur. Il n’existe aucun suivi des doctorants. Le FCT ne mentionne pas si une thèse a été soutenue ou abandonnée. Il n’est donc pas rare de pouvoir trouver son propre directeur de thèse sur le FCT. Sachant que, selon les dernières statistiques connues, environ 7 doctorants sur 10 ne finissent jamais leur thèse, il ne semble pas inutile de vérifier si un travail apparaissant comme en cours sur le FCT n’a pas été abandonné. A cet égard, la méthode la plus simple est d’écrire au directeur de thèse à sa Faculté de rattachement. Le FCT est donc un très bel outil de centralisation des sujets de thèse mais également de blocage de ceux-ci. Deux moyens très simples permettraient de débloquer la situation : supprimer du FCT les thésards ayant soutenu leur thèse et faire figurer les adresses mail de tous les thésards, ce qui faciliterait grandement la communication.

Le défaut de suivi des thésards a un autre défaut, celui de la fixité du sujet de thèse qui ne correspond pas du tout à la réalité. Tout docteur en droit pourra vous dire que le sujet soutenu correspond rarement avec le sujet déposé en début de thèse. Le sujet de la thèse évolue avec le temps et la pensée de son auteur. La véracité des informations présentes sur le FCT n’a donc qu’une durée de vie limitée.

Quoiqu’il en soit, et malgré ses défauts, le FCT est un site très utile pour les doctorants. N'hésitez pas à y faire un saut.

http://fct.u-paris10.fr/news.jsp