Marie-Odile PEYROUX-SISSOKO est Maître de conférences en droit public à l’Université de Lorraine (Faculté de droit de Nancy, IRENEE).

Elle y délivre, notamment, des cours d’introduction au droit et de droit des libertés fondamentales.

Sa thèse de doctorat porte sur L’ordre public immatériel en droit public français. Effectuée sous la direction du Professeur Bertrand MATHIEU à l’Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne, elle a été soutenue le 27 novembre 2017. Primée par le Conseil constitutionnel (prix de thèse 2018), sa thèse est publiée dans la collection « Bibliothèque constitutionnelle et de science politique » des éditions LGDJ (tome 149).

D’abord doctorante contractuelle puis ATER et enfin assistant ingénieur d’études à l’Université Paris 1, Marie-Odile Peyroux-Sissoko y a enseigné le droit constitutionnel (L1), le droit administratif (L2) et le droit des libertés fondamentales (L3) en cours de travaux dirigés. Elle a également participé activement aux fonctionnement et activités de son centre de recherche en en assurant le secrétariat scientifique (ISJPS-CRDC, 2011-2014). Membre actif de la Commission de la Jeune recherche constitutionnelle (rattachée à l’AFDC), elle en a ensuite été le vice-président.

Elle est collaboratrice à la chronique des revues de la revue Constitutions, ainsi qu’à la chronique de jurisprudence constitutionnelle de la REDP.

Envoyer un e-mail