Le blog Droit administratif

Aller à l'accueil | Aller à la table des matières |
23 12 2010

Un monde sans droit administratif ?

Dans un article paru il y a quelques années à la Revue Pouvoirs (n° 46, 1988, p. 5), désormais devenu classique, le professeur Boulouis s’interrogeait sur la possibilité de « Supprimer le droit administratif ? ». Cette magistrale démonstration, qui souligne le caractère indispensable d’un droit régissant l’activité publique et non de l’existence d’une juridiction spéciale pour en connaître, figure à l’évidence au sein des grands articles du droit administratif général.

La suppression du droit administratif peut également être envisagée du point de vue très concret des étudiants en droit. Si une telle éventualité ravirait sans doute certains étudiants de deuxième année, qui seraient alors dispensés du fastidieux apprentissage de nombreux arrêts du Conseil d’Etat, d’autres se sont érigés en véritables défenseurs de la matière. Pour finir l’année 2010 sur une note légère, nous proposons à nos lecteurs deux vidéos s’intéressant à ce thème. La première constitue une parodie de la bande-annonce du film « Le livre d’Eli » dans lequel l’action se situe dans un monde post-apocapyptique. La seconde, plus ancienne, dont les auteurs nous avaient signalé l’existence il y a quelque temps, s’intéresse au voyage dans le temps.

Bons films. Nous vous souhaitons de bonnes fêtes.

Le Livre d’Alloz

The GAJA effect

Commentaires

VilCoyote dit :

Eolas avait attribué aux administrativistes le qualificatif de "geeks du droit". C’est pas faux, on en est même fier, et les "private (!) jokes" de ces deux petits films nous y confortent. Je haïssais le DA en deuxième année, puis je m’y suis fait, et aujourd’hui je ne m’endors plus sans mes GAJA !
Merci, et bravo aux auteurs (les coups de pelle sur la petite Blanco sont une belle trouvaille).
Bonnes fêtes à vous.

Ajouter un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *