Le blog Droit administratif

Aller à l'accueil | Aller à la table des matières |
12 07 2007

Le fichier central des thèses

Les discussions récentes entre les blogueurs sur le billet consacré aux Masters 2 de droit public m’ont convaincu de l’utilité de présenter un site indispensable, apparemment encore trop inconnu des étudiants.

Le thésard, ou futur thésard, se pose souvent de très nombreuses questions auxquelles un outil informatique mis en ligne par la faculté de la Paris X Nanterre permet de répondre : le fichier central des thèses. Est-ce qu’un autre doctorant travaille déjà sur le même sujet ou le même thème que moi ? Si oui, depuis quand ? Combien de doctorants mon directeur de thèse a-t-il sous sa direction ? Voilà autant d’informations que le FCT est susceptible de vous donner. Aussi, avant de vous lancer dans un travail de recherche s’étalant sur plusieurs années il est indispensable de vérifier qu’un autre doctorant n’a pas commencé la même recherche il y a déjà quelques années. Se rendre compte au bout deux ou trois ans qu’il n’y a plus rien de nouveau à dire sur son sujet semble une expérience des plus désagréables à traverser.

Sur son site, le FCT se présente de la façon suivante :

« Plus de 80 établissements sont partenaires du FCT qui enregistre annuellement environ 9000 thèses de doctorat.

La centralisation des thèses en cours dans une base de données accessible au public sur Internet permet aux futurs doctorants, aux directeurs de thèses, et plus largement à l’ensemble de la communauté scientifique, d’avoir une connaissance aussi exacte que possible de l’état de la recherche doctorale en cours, et de pouvoir faire le point sur un thème de recherche ou sur une discipline.

Plusieurs critères d’interrogation qu’il est possible de croiser permettent, grâce au module « Visiteur Consultation en ligne », de trouver l’information recherchée :
nom de l’auteur de la thèse
nom du directeur de thèse ou du codirecteur
mot-clé (taper le signe % devant et (ou) après le mot – ou la racine du mot pour obtenir la troncature)
mot du titre (troncature automatique)
date d’inscription
discipline (menu déroulant)
nom de l’établissement (menu déroulant) »

Le FCT se présente donc comme un outil de recherche des plus précieux. On peut néanmoins lui trouver un défaut majeur. Il n’existe aucun suivi des doctorants. Le FCT ne mentionne pas si une thèse a été soutenue ou abandonnée. Il n’est donc pas rare de pouvoir trouver son propre directeur de thèse sur le FCT. Sachant que, selon les dernières statistiques connues, environ 7 doctorants sur 10 ne finissent jamais leur thèse, il ne semble pas inutile de vérifier si un travail apparaissant comme en cours sur le FCT n’a pas été abandonné. A cet égard, la méthode la plus simple est d’écrire au directeur de thèse à sa Faculté de rattachement. Le FCT est donc un très bel outil de centralisation des sujets de thèse mais également de blocage de ceux-ci. Deux moyens très simples permettraient de débloquer la situation : supprimer du FCT les thésards ayant soutenu leur thèse et faire figurer les adresses mail de tous les thésards, ce qui faciliterait grandement la communication.

Le défaut de suivi des thésards a un autre défaut, celui de la fixité du sujet de thèse qui ne correspond pas du tout à la réalité. Tout docteur en droit pourra vous dire que le sujet soutenu correspond rarement avec le sujet déposé en début de thèse. Le sujet de la thèse évolue avec le temps et la pensée de son auteur. La véracité des informations présentes sur le FCT n’a donc qu’une durée de vie limitée.

Quoiqu’il en soit, et malgré ses défauts, le FCT est un site très utile pour les doctorants. N’hésitez pas à y faire un saut.

http://fct.u-paris10.fr/news.jsp

Commentaires

FL dit :

Je n’avais jamais consulté le site du fichier national des thèses, ma thèse datant des balbutiements de l’Internet universitaire. Et franchement, cette consultation, quelle rigolade ! J’ai pu constater inévitablement que j’étais toujours inscrit comme doctorant alors que j’ai soutenu il y a six ans. La mention du sujet est la même que celle que j’avais déposée il y a dix ans. De nombreux amis qui ont soutenus leur thèse y figurent encore.
Difficile donc de savoir:
– le nombre de thèses actuellement dirigées par un directeur de recherches;
– si un sujet a été abandonné;
– si la thèse a été effectivement soutenue.

Après la rigolade et le constat du défaut d’adaptabilité (on peut même parler de carence) du service public, quelques pistes à l’attention des doctorants, des futurs doctorants et des gestionnaires (comment les qualifier autrement) du fichier des thèses.
Que les premiers n’hésitent pas à se rendre sur le site du SUDOC, pour vérifier qu’une thèse a été soutenue.
Que les derniers croisent leur fichier avec celui du SUDOC et les informations des centres de recherches et laboratoires qui remontent au ministère dans le cadre de la préparation du prochain contrat quadriennal (ou l’Agence nationale d’évaluation de la recherche qui dispose des mêmes informations). Sur le terrain, l’on sait qui réalise ou qui a abandonné sa thèse.
Fol espoir.

Eleo dit :

Bonsoir,

Je profite de ce billet particulièrement intéressant pour faire part de certaines de mes interrogations quant à la thèse.
Je suis, en effet, intéressée par le M2 de Droit Public dirigé par Monsieur le Professeur Etienne PICARD à Paris 1. Dans l’optique d’une thèse, je m’interroge sur la possibilité d’avoir un directeur de recherche qui ne fait pas partie du corps enseignant de Paris 1.
Dans cette hypothèse, cela a-t-il des conséquences sur l’obtention d’une allocation de recherche ?
Par ailleurs, pouvez-vous me donner des indications sur les différents modes de financement d’une thèse ?

Cordialement

FL dit :

@ Eleo

Les allocations de recherche sont distribuées par les écoles doctorales. Le directeur de thèse d’un allocataire doit dépendre de l’école doctorale qui accorde cette allocation. En pratique, il est même rare que la thèse d’un allocataire ne soit pas dirigée par l’un des enseignants-chercheurs du labo auquel est rattaché le master considéré. Question de "politique".

Eleo dit :

@ FL

Je vous remercie pour ces informations.
Quel M2 me conseillerez vous alors ? Au regard de quels critères dois-je faire mon choix ?

Eleo,

Alexis et moi avons fait ce DEA. Envoie moi un mail avec des questions précises si tu veux.

Eleo dit :

@ Alexandre

Je vous remercie, je ne manquerai pas de vous contacter.

TEDJARI dit :

SVP indiquez moi commet je pourais avoir accés aux théses d’etat en architecture et urbanisme

Ahmed JDEY dit :

Le FCT de Nanterres ne m’est nullement utile par internet; ni adresse ni aide; puis-je vous demander comment faire une bibliographie de toutes les thèses ( mémoires de maitrise, dea, doctorats) sur l’histoire contemporaine de la Tunisie soutenues dans les universités françaises ?
Toutes mes salutations

TEDJARI dit :

Mon sujet de thése est "la coommunication en espace public". Est-ce qu’un autre doctorant travaille déjà sur le même sujet ou le même thème que moi ? Si oui, j’aimerais bien avoir ces coordonnées pour pouvoir entrer en contact.

autodidact dit :

je suis en train de préparer deux thèmes de recherche en droit de contentieux administratif,le premier est:" la responsabilité médicales aux hopitaux publics",le second est:"le pouvoir du juge administratif de donner des ordres à l’administration"

je lance un appel à tous ce qui peut m’aider sur ces deux thèmes;mes sincères salutations.

Ania dit :

j’étais inscrite dans une université parisienne en 2003 pour un doctorat en linguistique.Il s"avère que je ne me suis pas entendue avec mon directeur de recherchecar mon sujet ne fait pas partie de ses cordes mais je me suis rendu compte qu’aprés. J’ai perdu 4ans .Je voudrais aujourdh’ui m’inscrire dans une autre université avec un autre sujet , est -ce possible, sachant que je n’ai pas encore notifié à mon ex université mon abondon de thèse.Est-ce que je suis radiée d’office ????Et si je me réinscrit avec un autre sujet ,je n’aurai pas de problèmes avec le FCT.
Avec tous mes remerciements

Ania dit :

j’étais inscrite dans une université parisienne en 2003 pour un doctorat en linguistique.Il s"avère que je ne me suis pas entendue avec mon directeur de recherchecar mon sujet ne fait pas partie de ses cordes mais je me suis rendu compte qu’aprés. J’ai perdu 4ans .Je voudrais aujourdh’ui m’inscrire dans une autre université avec un autre sujet , est -ce possible, sachant que je n’ai pas encore notifié à mon ex université mon abondon de thèse.Est-ce que je suis radiée d’office ????Et si je me réinscrit avec un autre sujet ,je n’aurai pas de problèmes avec le FCT.
Avec tous mes remerciements

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *