Le blog Droit administratif

Aller à l'accueil | Aller à la table des matières |
14 08 2006

Les Masters 2 de droit public

Ma sélection très parisienne de Masters 2 ayant fait l’objet de critiques bien compréhensibles, je propose une liste beaucoup plus objective, voire quasi exhaustive. Tous ces Masters 2 garantissent une bonne insertion professionnelle en entreprise, en cabinet d’avocat ou en administration et sont donc hautement recommandables.

Je rappelle que le cumul entre un master recherche et un master professionnel reste un gage d’ « employabilité » et est, notamment, très apprécié au sein de la profession d’avocat. Notamment, l’Institut de droit public des affaires ne recrute, en principe, que des titulaires de deux masters.

Bien entendu, si vous préférez continuer par une thèse, vous pouvez faire l’impasse sur le Master professionnel (obtenir un doctorat est suffisamment long pour ne pas en rajouter).

N.B. : cette liste contient certainement quelques erreurs et omissions, que je vous invite à réparer par un commentaire.

Masters à dominante recherche

Droit public général :

Droit administratif et collectivités territoriales, Université Aix-Marseille III, sous la direction du Professeur Pontier ;
Droit administratif et sciences administratives, Université Montpellier I, sous la direction du Professeur Autin ;
Droit public, Université Paris I Panthéon-Sorbonne, sous la direction du Professeur Picard ;
Droit public, Université Paris V Descartes, sous la direction du Professeur Pouyaud
Droit public, Université Paris XI Paris Sud, sous la direction de Monsieur Millard ;
Droit public, Université Paris XII Val de Marne, sous la direction du Professeur Hennette-Vauchez ;
Droit public, Université de Nantes, sous la direction de Monsieur Dolez ;
– Droit public, Université Paris XIII Villetaneuse, sous la direction du Professeur Darcy ;
– Droit public, Université de Pau, sous la direction du Professeur Bon ;
Droit public fondamental, Université Bordeaux IV Montesquieu, sous la direction du Professeur de Gaudusson ;
Droit public et droits fondamentaux, Université Caen Basse-Normandie, sous la direction des Professeurs Fontaine et Larralde ;
Droit public interne et international, Université de Rennes, sous la direction du Professeur Lagrange ;
Droit public, Université de Tours, sous la direction du Professeur Garbar ;
Droit public approfondi (ancien DEA de Droit public interne), Université Paris II Panthéon-Assas, sous la direction du Professeur Drago ;
– Droit public fondamental, Université Strasbourg III, sous la direction du Professeur Wachsmann ;
Droit public fondamental, Université Lyon III ;
Droit public fondamental, Université de Poitiers, sous la direction du Professeur Geffroy ;
– Droit public général, Université Aix-Marseille III, sous la direction du Professeur Gaïa ;
Droit public général, Université d’Orléans ;
Droit public interne, Université de Nantes, sous la direction du Professeur Hostiou ;
Droit public interne, Université de Grenoble, sous la direction du Professeur Yolka ;
Mutations du droit public, Université Lille 2 ;
Transformations de l’État, Université de Cergy, sous la direction du Professeur Bacot ;
Transformations du droit public, Université de Bretagne Occidentale ;

Droit de l’environnement :

– Droit de l’environnement, Université Paris I Panthéon-Sorbonne ;
Droit de l’environnement, Université de Nantes, sous la direction du Professeur Romi ;
Droit de l’environnement, Université Lyon III ;

Droit public de l’économie :

– Droit public économique, Université Paris I Panthéon Sorbonne, sous la direction du Professeur Marcou ;
Droit public des activités économiques, Université Paris XII Val de Marne, sous la direction du Professeur Israël.

Autres :

Droit de l’administration publique et des collectivités territoriales, Université Lyon 2, sous la direction du Professeur Blacher ;
Droit public de la Cité, Université de Nice, sous la direction du Professeur Quiot ;
Collectivités territoriales, Université d’Orléans.

Masters à dominante professionnelle

Droit public de l’économie :

Droit public de l’économie, Université Paris II Panthéon-Assas, Professeur Martine Lombard ;
Droit de la régulation et des contrats publics, Université Paris XII Val de Marne, sous la direction du Professeur Jean-Jacques Israël.

Droit public des affaires :

– Droit public des affaires, Université Paris I Panthéon-Sorbonne, sous la direction du Professeur Bréchon-Moulènes ;
– Concurrence et régulation des marchés, Université Paris X Nanterre, sous la direction du Professeur Bazex
Droit public des affaires, Université Lyon III, sous la direction du Professeur Jean-Pierre ;
Droit public des affaires, Université Toulouse I, sous la direction du Professeur Rapp ;
Droit public des affaires, Université de Nantes, sous la direction du Professeur Noguellou ;
Droit public de l’entreprise, Université Lille 2 ;
Juriste en droit public des affaires, Université Bordeaux IV Montesquieu, sous la direction du Professeur Brisson ;

Droit des marchés et contrats publics :

Droit et contrats publics, Université de Nancy, sous la direction du Professeur Gartner ;
Contrats publics et partenariats, Université Montpellier I, sous la direction du Professeur Lichère ;
Contrats et marchés publics, Université Strasbourg III, sous la direction du Professeur Zimmer ;
Marchés publics et délégation de service public, Université de Poitiers, sous la direction du Professeur Braconnier ;
Marchés publics, Université Lyon III ;

Droit de l’urbanisme, de l’immobilier et de la construction :

Construction, urbanisme, contrat, Université Paris I, Panthéon-Sorbonne, sous la direction du Professeur Fatôme ;
Droit de l’immobilier et de la construction, Université Paris II Panthéon-Assas, sous la direction du Professeur Perinet Marquet ;
Droit de l’immobilier et de la construction, Université Paris XII Val de Marne, sous la direction du Professeur Tournafond ;
Droit de la construction et de l’aménagement urbain, Université Paris XI Paris Sud, sous la direction de Monsieur Callon ;
Droit immobilier public, Université Versailles – Saint-Quentin, sous la direction de Monsieur Guézou ;
Droit de l’urbanisme et de la construction, Université de Poitiers, sous la direction du Profeseur Debouy ;
Droit de l’urbanisme, de la construction et de l’immobilier, Université Bordeaux IV Montesquieu, sous la direction du Professeur Grellois ;
Immobilier, urbanisme et construction, Université Toulouse I, sous la direction du Professeur Tomasin ;
Professions immobilières, construction et urbanisme, Université Lille 2 ;

Administration locale :

Actes, biens et contrats des collectivités publiques, Université Lyon II ;- Administration territoriale, Université de Pau ;
Administration des collectivités territoriales, Université Paris V Descartes, sous la direction du Professeur Buisson ;
Administration des collectivités territoriales, Université de Tours, sous la direction de Monsieur Baleynaud ;
– Administration des collectivités territoriales, Université de Nice ;
Administration locale, Université Caen Basse-Normandie, sous la direction de Monsieur Lajoye ;
Administration publique, Université Lille 2 ;
Administration territoriale, Université Montpellier I, sous la direction du Professeur Pavia ;
Collectivités territoriales et politiques publiques, Université de Cergy, sous la direction du Professeur Chrétien ;
Droit de l’action économique des collectivités territoriales, Université de Grenoble, sous la direction du Professeur Yolka ;
– Droit des collectivités territoriales, Université de la Réunion ;
Droit des collectivités territoriales, Université Bordeaux IV Montesquieu, sous la direction du Professeur Laveissière ;
– Droit et administration des collectivités territoriales, Université des Antilles et de la Guyane, sous la direction du Professeur Egea ;
Droit et administration des collectivités territoriales, Université de Nantes, sous la direction de Madame Le Roux ;
Droit public économique des collectivités territoriales, Université du Havre, sous la direction de Madame Renaut-Couteau ;
Droit public et privé des collectivités territoriales, Université d’Evry ;
Juriste – conseil des collectivités territoriales, Université Paris II Panthéon-Assas, sous la direction du Professeur Guglielmi ;
Juriste des collectivités territoriales, Université de Bourgogne, sous la direction de Monsieur Juen ;

Environnement :

Droit de l’environnement, Université Paris XI Paris Sud, sous la direction de Monsieur Boivin ;
Droit de l’environnement et du développement durable, Université Lille 2 ;
Droit de l’environnement et du développement durable, Université de Nantes, sous la direction du Professeur Romi ;
Droit de l’environnement industriel, Université de Poitiers, sous la direction du Professeur Roche ;
– Gestion juridique des risques environnementaux, sanitaires et sociaux, Université de Nice ;

Contentieux publics :

Contentieux administratif, Université Caen Basse-Normandie, sous la direction de Monsieur Leclerc ;
Contentieux des personnes publiques, Université de Rennes, sous la direction de Monsieur Coudray ;
Contentieux publics, Université Bordeaux IV Montesquieu, sous la direction du Professeur Rouyère ;
– Droit des contentieux publics, Université Paris I Panthéon-Sorbonne, sous la direction du Professeur Teitgen-Colly ;
Droit des contentieux publics, Université Versailles – Saint-Quentin, sous la direction de Monsieur Le Berre ;
Droit et pratique des contentieux publics, Université Aix-Marseille III, sous la direction du Professeur Tremeau ;
Droit des contentieux publics et privés, Université d’Evry, sous la direction de Madame Vapaille ;
Contentieux interne et international, Université Paris V Descartes, sous la direction de Monsieur Blaisse.

Autres :

Entreprises et services publics, Université Paris XI Paris Sud, Professeur Peyrical ;
Droit et gestion des agents publics, Université de Bourgogne, sous la direction de Monsieur Boutelet ;
– Droit et gestion des SPIC, Université de La Rochelle, sous la direction du Professeur Van Lang ;
Droit public, Universités de Caen et du Havre, sous la direction du Professeur Lebreton ; – Droit public, parcours Carrières publiques, Universités Lyon 3, sous la direction du Professeur Chamard-Heim.

Masters proposant les deux dominantes

Collectivités territoriales, Université Toulouse I, sous la direction du Professeur Sabiani ;
Droit public des affaires, Université Toulouse I, sous la direction du Professeur Rapp ;
Droit public général, Université Paris X Nanterre, sous la direction du Professeur Dord ;
Droit public : territoires, risques et action publique, Université de la Réunion, sous la direction du Professeur Maisonneuve ;
Normes et institutions publiques, Université Toulouse I, sous la direction du Professeur Fraysse.

Dernière mise à jour : 18 avril 2012

Commentaires

Bravo pour cette liste. Vous vous doutez bien que je vais vous suggérer de rajouter deux ou trois -bons – diplômes ; et vous vous doutez bien également que ces suggestions ne seront pas tout à fait désintéressées…

Tout d’abord, je souhaite signaler le master professionnel "droit des contentieux publics et privés" de l’université d’Evry, sous la direction de L. Vapaille, dont les résultats en terme d’insertion professionnelle sont vraiment très bons.

Ensuite le Master pro "concurrence et régulation des marchés", de l’Université Paris X, sous la direction de M. Bazex, qui présente cette cararctéristique de présenter une branche juridique et une économique et qui est un des diplômes les plus innovants sur ces questions.

François dit :

Professeur,

Je vous remercie de ces suggestions.

Permettez-moi, sauf à m’en convaincre, de ne pas ajouter le master "contentieux publics et privés" du fait de son caractère trop généraliste par rapport à l’objet de ma liste. Je préciserai qu’il existe un master avec le même intitulé à Paris V.

Quant au Master, hautement recommandable, du Professeur Bazex, je ne l’ai pas oublié mais l’ai intitulé Droit public des affaires. Je fais la correction de suite.

P.S. : qui reprend votre Master à Evry ?

Diane Roman dit :

Cher Droit Administratif,
(l’adresse est délicieuse!)

Puis-je faire preuve de localisme et attirer l’attention de vos lecteurs sur le M2 Recherche de Tours, qui présente la particularité d’etre interdisciplinaire. A coté d’un tronc commun (méthodologie et intitiation à la recherche, droit européen et communautaire, libertés fondamentales et histoire du droit), chacune des composantes a sa spécificité. Celle de droit public est volontairement généraliste : http://www.droit.univ-tours.fr/a...

Cette démarche quasi-publicitaire m’offre l’occasion de vous féliciter pour votre blog et vos billets, toujours intéressants.

cordialement

Si si je sais comment vous convaincre : un étudiant publiciste avec un master en droit public aura tout intérêt à suivre un deuxième master un peu plus "mixte", et dans cette perspective, un master de contentieux publics et privés est une bonne carte de visite vis à vos des cabinets d’avocats. N’oublions pas, qui plus est, qu’une partie importante du contentieux "moderne" de droit public, se déroule aujourdh’ui devant les juridictions judiciaires (régulation, concurrence…) et que la maîtrise des procédures judiciaires est donc un plus.

François dit :

Professeur Roman,

Je suis très heureux de savoir que je vous compte parmi mes lecteurs.

J’avais effectivement oublié le Master que vous mentionnez. Je corrige sur le champ cette erreur.

Professeur Rolin :

La maîtrise du droit des obligations est aussi un "plus" indéniable pour les avocats publicistes. Pour autant, un master de droit des obligations n’aurait pas sa place dans cette liste.

Néanmoins, vous m’avez convaincu que les deux masters litigieux méritent à être connu (j’avais moi même postulé à celui de Paris V il y a quelques années) et je les ajoute à ma liste.

Diane Roman dit :

@ François

merci de votre contribution à l’effort de dynamisation des facultés de droit situées à 1h de Paris…

et , au passage, le "professeur Roman" m’étonne toujours … la seule façon de me le faire accepter serait de flatter mon féminisme militant en ajoutant au titre un "e" final
😉

cordialement

François dit :

Professeure,

J’en prends bonne note.

Au plaisir de vous lire de nouveau.

François dit :

J’ajoute de suite le Master recherche en droit public. En revanche, s’agissant du Master de droit européen et international, il n’entre pas dans l’objet de ma liste, qui n’inclut que les Masters de droit public interne.

Wafa Tamzini dit :

Droit public "interne", le dernier terme de cette expression me laisse quelque peu perplexe…

Mais bon, merci d’inclure dans votre liste le master mentionné.

Cordialement,

W. T.

François dit :

La mention "droit public interne" est certainement aujourd’hui beaucoup moins pertinente que lorsque Paris I et Paris II l’ont choisi pour désigner leurs DEA de droit administratif et constitutionnel. C’est, d’ailleurs, certainement pourquoi ils l’ont abandonné !

Cependant, cela permet une distinction aisée avec les Masters de droit public international et de droit communautaire matériel. Permettez-moi donc de continuer à l’utiliser.

F dit :

Mentionnons également, au titre des Masters 2 contrats publics, le Master 2 "contrats publics et partenariats" de l’Université Montpellier I, dirigé par le Professeur François Lichère.

François dit :

Merci. J’ai ajouté les Masters de l’Université de Montpellier.

Romain from IDPA dit :

Salut François,

Après la réaction des professeur(e)s, voici la mienne 😉

Tu as oublié d’inclure dans ta liste construction le Master 2 Construction, urbanisme, contrat de l’Université Paris 1 dirigé par le professeur Etienne Fatôme et qui résulte de la fusion du DESS urbanisme et du DESS droit de l’immobilier. J’en profite d’ailleurs pour saluer le très sympathique Professeur Fatôme.

Samia dit :

Bonjour !

Cette liste est très intéressante. Je souhaiterais simplement rajouter un Master 2 professionnel de droit des collectivités territoriales de l’Université de la Réunion (une Université située à 10000 km, pour ceux qui veulent étudier avec du soleil toute l’année !!!).

guillet dit :

Bonjour,

Intéressante initiative à laquelle, en tant que futur directeur du département droit de la Faculté des affaires internationales de l’université du Havre au 1er septembre, je me dois d’ajouter la référence au MASTER 2 DROIT PUBLIC ECONOMIQUE DES COLLECTIVITES LOCALES (Master Pro) ouvert depuis 1 an à l’université du Havre, jeune et dynamique université.

Voici la présentation officielle :
"L’objectif est de former des spécialistes de droit public économique au service des collectivités locales. A cette fin, les enseignements de droit public sont prédominants, mais ils sont complétés par des enseignements d’ « environnement local » propres à préparer les étudiants à leurs futurs métiers de cadres territoriaux. Complétée par un stage obligatoire de 3 mois dans une collectivité locale, cette formation répond ainsi aux besoins exprimés par les collectivités locales, de juristes capables de résoudre les problèmes engendrés par l’approfondissement de la décentralisation."

La responsable en est Mme Armelle RENAUT-COUTEAU.

Cordialement

Nicolas Guillet

PS : Le Havre, c’est quasiment la banlieue parisienne (en mémoire de mes longs trajets jusqu’à Cergy)…, avec la mer et la plage en plus !

Félicitations François pour cette excellente initiative. Les étudiants sont vraiment mal informés sur les possibilités qui leur sont ouvertes après un M1 de droit public. Beaucoup sont persuadés qu’il ne leur reste qu’à préparer seuls les concours administratifs ou s’inscrire dans les Master de leur propre faculté.
Je te suggère de maintenir cette liste en permanence sur ton site et de créer une rubrique spéciale à cet effet.
Je ne manquerai pas d’indiquer l’existence de cette liste à mes étudiants.

François dit :

Samia, M. Guillet :

Merci beaucoup. J’ai ajouté les masters incriminés.

Alex :

Je vais essayer de tenir cette liste à jour avec l’aide des lecteurs qui le voudront bien. N’hésite pas à en faire la pub ! Pour la rubrique spéciale, la structure d’un blog ne s’y prête pas trop, mais il figure dans la sélection "À retenir" affichée en permanence.

kombucha dit :

Un peu de sérieux,

Les masters : Marchés publics de Lyon 3 et celui d’Actes, biens et contrats des collectivités publiques de Lyon 2 sont en fait le même et unique master 2 commun à Lyon 2, Lyon3 et Saint Etienne.

Merci de rectifier,
Et aussi de préciser comment vous vous baser pour faire cette selection.

François dit :

Kombucha :

Merci d’éviter l’impératif dans vos commentaires… Quant au "un peu de sérieux", j’avoue que c’est trop souvent la franche rigolade ici.

S’agissant des Masters de Lyon 2, Lyon 3 et Saint-Etienne, quelqu’un peut-il confirmer qu’il n’y a qu’une seule et même habilitation (je vais me renseigner de mon côté) ?

Quant aux critères de sélection, il n’y en a pas, si ce n’est que ces Masters portent strictement sur le droit public "interne". Cette liste s’efforce simplement d’être exhaustive. J’ai déjà fait une sélection, qui reste accessible.

kombucha dit :

Quel est alors l’intérêt d’une telle sélection ? Une sélection exhaustive de master de droit public interne est très rapidement faite rien qu’a la lecture des intitulés, et votre sélection, qui en oubliera toujours, jettera alors un peu plus l’opprobre sur certains diplômes considérés comme étant de seconde zone. J’ai lu dans certains billets, ici même, la réprobation de l’étroitesse d’esprit des auditeurs du Conseil d’État issu de l’ENA, ors il me semble qu’opérer une « sélection » de masters se voulant « exhaustive » (notez la contradiction entre exhaustivité et sélectivité) relève du même genre de comportement corporatiste.

Bien à vous,

François dit :

Kombucha :

Il y a, semble-t-il, un quiproquo. Il ne s’agit pas d’une sélection, mais d’une liste. Quand je vois la difficulté d’être exhaustif (comme vous le dites vous même), je pense que cette liste est utile, l’information n’étant pas disponible ailleurs (le Lamy existe bien, mais ce n’est pas la panacée…).

kombucha dit :

Dit comme celà, ça va mieux. Il est vrais que la première impression que j’avais eu était "voilà, je decide que ces masters là sont bien", ce qui n’est pas correct sans autre argumentation.

Voilà qqchose à rajouter à votre liste : fdsp.univ-lyon2.fr/articl…

Pour devenir avocat spécialisé en contentieux public, la meilleure formation (je pense et c’est là mon seul avis), est un M1 de droit public suivi d’un M2 Contentieux publics.

Je connais bien le M2 de Versailles, je crois que c’est une bonne formation. Demandez mes coordonnées à François si vous désirez en savoir davantage.

François dit :

Pierre :

Je conseillerai, en plus d’un M2 pro en contentieux publics (notamment celui de l’UVSQ, qui est chaudement recommandable), un M2 recherche en droit public ou un autre M2 pro (contrats, collectivités, environnement,…). Par contre, si vous souhaitez vraiment être spécialisé (et non un avocat généraliste sachant pratiquer le contentieux administratif), je vous déconseille de ne faire qu’un Master carrières judiciaires, même en l’orientant vers le droit public.

Pour le choix des matières au CRFPA, j’ai consacré un billet à ce sujet : http://www.blogdroitadministrati...

En outre, l’IDPA est un plus incontestable si vous souhaitez pratiquer le droit public des affaires.

pierre021 dit :

Je vous remercie de ces précieuses informations et vous félicite pour la qualité du site.

caroline dit :

Pourrais-je savoir, pour information pourquoi aucun des master 2 de Bordeaux n’est mentionné? Il me semblait qu’il s’agissait d’une bonne fac de droit. Merci par avance

pierre021 dit :

Bonjour

Alex:

à vrai dire je ne sais pas comment contacter François pour lui demander votre adresse. On va procéder à l’envers je vais vous donner mon mail : pierre021@hotmail.com.
Je suis ouvert à tous les conseils que vous voudrez bien me donner.
Je ne sais pas si vous êtes professeur ou élève mais si vous aviez des informations sur les conditions de recevabilité (notes(je tourne à 12,5 13 /sem), matières précedemment étudiées (je fais pas de procedure civile en L3 )et adresse de domicile en particulier…).
Merci

Jerome dit :

Bonsoir,

Je tenais à faire remarquer que pour moi trois masters recherche ont été oubliés:

Normes et institutions publiques à Toulouse 1 (ancien DEA droit public interne) dirigé par madame le professeur Fraysse

Droit public à Pau sous la direction de monsieur le professeur Bon

La Cité et l’Etat à Nice dirigé par monsieur le professeur Quiot

Sans oublier le master recherche public de Bordeaux

François dit :

Xddb, Caroline et Jérome :

Merci pour vos contributions. J’ai ajouté ces masters à la liste, à l’exception du Master du Professieur Quiot que je n’ai pas trouvé. Quelqu’un pourrait-il me faire parvenir la plaquette de ce master ?

Jerome dit :

Bonsoir,

A part une erreur de lecture je ne vois pas mentionné le master recherche de Toulouse 1.
Je tiens à rappeller que Toulouse 1 Sciences Sociales propose de nombreux masters recherche et en ce qui concerne le droit public, deux plus particulierement. Toulouse étant une faculté de droit reconnu, il est donc légitime que ces masters recherches soient mentionnés.

Master recherche et professionnel(à dominante recherche) Normes et Institutions publiques.
Master recherche et professionnel: collectivités territoriales

Je vous invite à vous rendre sur le site: http://www.univ-tlse1.fr

En ce qui concerne Nice, allez sur http://www.unice.fr/droit/
Choisissez master 2 recherche droit public La Cité et l’Etat

Jerome dit :

Bonsoir,

Afin d’avoir une liste complete des masters recherche en droit public, je te conseille d’aller voir sur le site de la fac de limoges qui doit avoir un master recherche en public, tout comme les universités de Reims, Nancy, Rouen et aprés ca je pense qu’en droit public général la liste sera plus que satisfaisante.

Bien à vous

Caméléon dit :

Bonsoir,
je passe un entretien pour une possible "admissibilité" au masterII professionnel de M.Bazex samedi 9 à ParisX (Concurrence et régulation des marchés publics). Je ne sais pas du tout comment se déroule ce type d’entretien et j’avoue que je suis un peu angoissée. Y aurait il quelqu’un pour me donner quelques ficelles de "ce qu’il faut faire" et surtout de ce qu’il "NE FAUT PAS FAIRE"

Merci à tous,
Cordialement,
C.

Caméléon,

Ce qu’il faut faire :

Démontrer ta motivation, pourquoi tu veux faire ce Master et pas un autre (d’où l’intérêt d’avoir un projet professionnel).

Etre honnête. Ne jamais dire des choses uniquement en croyant flatter ou faire plaisir à la personne qui te reçoit, ça se sent et ça déplaît.

Sois sûr de toi. Si c’est ce que tu veux faire tu seras pris, tu es reçu en entretien c’est déjà un bon début.

Je suggère de porter un costume et une cravate, d’éviter le cheewing-gum et d’être poli.

Il faut te montrer respectueux mais sans être flatteur, les profs n’aiment pas les lèches-bottes.

Dernier petit conseil : n’oublie pas de manger et de dormir avant ton entretien, ça t’évitera des désagréments en cas de gros stress.

Bon courage

caméléon dit :

Bonjour à tous et plus particulièrement à Alex qui a eu la gentillesse de me donner quelques conseils pour mes entretiens de Master II.
A ce propos, j’ai à ce jour deux réponses positives pour deux masters qui semblent se valoir: celui de M.Bazex (ParisX ) en droit de la concurrence et de la régulation des marchés publics et celui de M.Peyrical "Entreprise et droit de l’UE" (ParisXI ).

Il faut que je donne une réponse au plus vite et j’avoue que je ne sais pas lequel est le meilleur. Peut être que vous pourriez me donner quelques conseils.

Merci,
C.

Caméléon,

La question n’est pas vraiment de savoir si les deux masters se valent mais dans quelle perspective tu veux les faire. Le master n’est pas une fin en soi mais une étape dans un projet professionnel.
Choisis au mieux en fonction de ce que tu veux faire après le master.

caméléon dit :

merci Alex, c’est sympa. Le seul hic est que les deux Masters proposent quasiment les mêmes enseignements.
On verra bien…

François dit :

Caméléon :

Le Master 2 du Professeur Bazex bénéficie d’une très bonne notoriété. Mais, tu dois aussi prendre en compte d’autres critères pour ton choix.

Aurélia dit :

Merci pour la qualité du site, en un "clique" j’en ai plus découvert qu’en trois ans de droit.
Je vais donc en profiter pour poser une question vis à vis de ma future orientation. J’hésite sur le choix du master 1 à savoir droit et pouvoirs publics ou concurrence et régulation des marchés.
J’ai l’impression que le premier serait plus théorique et que le second serait plus large au niveau des débouchés professionnels. Cependant, j’avoue avoir des appréhensions car le master droit de la concurrence et régulation des marchés présente une approche économique que je ne connais pas forcément. Je recherche donc des conseils, voire des étudiants de ce master qui pourraient m’informer sur les matières dispensées.
Cordialement, Aurélia

François dit :

Aurélia :

Merci pour ces commentaires flatteurs !

Avez-vous un projet professionnel ?

Nicolas dit :

Bonjour,

J’ai entendu parlé de différences dans le pourcentage de réussite entre les différents IEJ pour l’examen du barreau. J’hésite entre passer l’examen d’entrée à l’EFB à Lyon ou à Paris (V ou XI en particulier). J’ai entendu dire à plusieurs reprises qu’il était particulièrement difficile de réussir l’examen à Lyon. Alors que j’ai plutôt entendu des rumeurs positives sur les IEJ de Paris V et Paris XI.

Avez-vous un avis ou des informations sur la question ?

Merci d’avance pour votre réponse.

Autre chose qui n’a rien à voir : j’ai vu qu’il y avait une petite incertitude quant à savoir si le master 2 pro Marchés publics, Contrats publics etc, était commun à Lyon II, Lyon III et St Etienne.La réponse est oui. Le reponsable de cette formation est le professeur Jean-François Sestier de Lyon III.

Aurélia dit :

François:
De rien, c’est normal.

Mon projet n’est pas réellement encore défini, j’avoue que j’hésite encore. J’ai été tentée par l’ENA mais je dois dire qu’exercer la profession d’avocate me plairait plus, même si pour l’instant mon approche n’en est que théorique.
Plus précisément le master 2 de Paris 1 en droit public des affaires serait pour moi l’idéal, cependant j’ai peur de ne pas pouvoir y accéder si je suis le master 1 de Paris X "droits et pouvoirs publics". En effet, même si les matières dispensées sur ce master 1 m’interessent (SP, contentieux constitutionnel, politiques comparées, droit administratif comparé, droit de l’urbanisme, droit des collectivités territoriales etc), je ne sais pas si elle me permettraient d’intégrer le master 2 que je convoite. Cependant, je pense choisir mes options dans une optique écomique pour pouvoir coller un peu plus aux matières de master2.

De plus, je ne suis pas contre l’avis de certains personnes sur la qualité de l’enseignement de PARIS X. En effet je vais découvrir cette fac et j’aimerais avoir un peu de renseignements car si j’ai été prise à Assas j’ai choisi Paris X, du moins pour le M1, car le niveau me fait moins peur..
Je me pose peut être trop de questions trop tôt mais je ne voudrais pas avoir de regret.

Merci d’avance et bravo pour l’article destiné aux publicisites afin de réussir le CRFPA.

Caméléon dit :

AURELIA:

"En effet je vais découvrir cette fac et j’aimerais avoir un peu de renseignements car si j’ai été prise à Assas j’ai choisi Paris X, du moins pour le M1, car le niveau me fait moins peur…"

Euh….le niveau te fait moins peur…dis ça à M.Audéoud, il sera content!
Plus sérieusement : il va falloir s’accrocher, tu risques d’avoir de mauvaises surprises si tu crois que "le niveau est plus faible"
Bon courage!
Mes amitiés.

Caméléon dit :

François:
je pense que mon choix va se diriger vers le M2 de Sceaux. Je te remercie ( ainsi que Alex ) pour tes conseils en espérant vous croiser une prochaine fois au détour d’un forum!

Aurélia dit :

Caméléon:

Je n’ai jamais voulu dénigrer le niveau de Paris X et je sais qu’elle demeure une fac réputée. Seulement mes amis de Paris II m’ont souvent parlé du niveau et de l’ambiance et c’est pourquoi pour ma première année parisienne je ne souhaitais pas tout faire en même temps. Ai- je eu tort?

Aurélia dit :

Caméléon:
En relisant mon message je l’ai trouvé un peu bref, mais mon intention ne l’était pas. Pour ce qui est du courage et de la motivation je pense en avoir à revendre!
Bonne soirée,

Caméléon dit :

Aurélia:
Alors c’est bien 😉

Pierre dit :

Aurélia,

Comme tu le sais, l’entrée en M2 se fait sur dossier et eventuellement sur entretien.
Tes options doivent etre choisies rigoureusement afin de te donner les meilleures chances pour le M2. Si tu en es encore au stade des incertitudes rien ne t’empeche d’aller à Parsi 1 voir le responsable pédagogique de ce M2. Il te recommandera certaines matieres.

Pour finir Assas , Nanterre ou ailleurs ton but est d’avoir les meilleurs résultats pour prétendre à un bon M2.
En effet un étudiant ac 14 de moyenne en M1 de droit public à Strasbourg3, Aix 3, ou Lyon sera plus facilement pris dans un master à Paris 1 ou 2, qu’un étudiant de Nanterre ou autres fac parisiennes n’ayant que 12 de moyenne.

Le niveau entre les grandes facs de provinces et les facs parisiennes du moins jusqu’au M1 se valent, on est tous en compétition.

Il y a de cela quelques années deja j’ai fait une maitrise à toulouse1 et j’ai tout de meme obtenu une place en DEA droit public fondamental sous Gaudemet.

Alors le mot de la fin:sois la meilleure.

Pierre

Aurélia dit :

Pierre:

Merci beaucoup de tes conseils, tu ne fais que confirmer ce que je pensais.
Je vais essayer d’avoir un entretien avec le responsable de ce master 2 à Paris1, seulement je ne sais pas si j’aurais mes chances étant donné que ce master 1 existe déjà à la Sorbonne, le meilleur choix aurait peut être été de le choisir dès le M1. Bref, on verra bien pour l’instant je vais surtout me focaliser sur l’année à venir et tenter d’avoir de très bonnes notes!
Sinon, quelles sont tes impressions par rapport à Gaudemet? Ses livres sont tellement claires et interessants que je me demande ce que cela donne en cours!
Dernière question: sais-tu combien de voeux maximums peut on faire pour le master 2?
Quoi qu’il en soit, merci Pierre.

Cordialement, Aurélia.

Pierre dit :

Aurélia (joli prénom soit dit en passant),

Actuellement, je crois que l’on peut faire 5 voeux.Ensuite je ne sais pas si cela compte pour des masters 2 différents.
Exemple: tu peux faire 5 voeux pour un master recherche de droit public général ms aussi 5 voeux ds une autre branche de master.
Si des personnes en savent qqchose, celles ci peuvent elles nous éclairer?

Il est bien évident que les voeux faits ne sont pas centralisés alors personne ne saurait rien si tu postules pour tous les M2.

Mr Gaudemet est quelqu’un de trés juste et trés clair dans ses propos ms je n’ai eu à faire à lui que trés peu car je faisais parti de la partie constitutionnelle(chagnaulaud et lauvaux).

Au fait de quelle faculté venais tu?

Il est vrai que chaque faculté maintenant peut décider de faire le niveau master soit en 4 semestres donc depuis le M1, soit en 2 semestres, juste le M2.

Cependant, le passage en M2 est conditionnel, si tu"cartonnes"à Nanterre, il n’y a pas de raisons que tu ne sois pas prise.

Bien à vous tous

Aurélia dit :

Re Pierre. Merci du compliment, j’en ferais part à mes parents!

J’ai cherché le nom du responsable pédagogique du m2 de paris1 mais je n’ai pas trouvé, je pense que j’appelerais à la fac.

Donc moi en fait, je viens de Metz et comme le m1 est plutôt du genre à te fermer les portes, j’ai choisi de migrer sur Paris pour le master1 à Paris10 J’emmenage donc à la fin du mois et je reprend le 9octobre. Et toi? Qu’as tu pensé de Paris2?

A bientôt

Pierre dit :

Ma chère Aurélia,

Paris 2 est une fac que je connais peu car je ne sais pas si tu le sais( deux fois le verbe savoir pas trés joli tout ca pierre)mais les M2 sont situés comme Paris 1 au centre Panthéon, on a donc rarement l’occasion d aller au centre Assas là ou tout le monde se concentre.

Va sur le portail étudiant de l’education nationale, tu trouveras le nombre de personne inscrite ds chaque masters de france.c’est assez flippant notamment pour la recherche.
Penses aussi au M2 droit public des affaires de Toulouse 1 sous la direction M.Rapp.

Bien à toi

Aurélia dit :

Merci pour tout Pierre, si tu veux rester en contact il n’y a pas de problème.
Amicalement.

Philippe dit :

Bonjour !

D’abord un grand merci à vous pour avoir eu l’idée de mettre en ligne cette liste des différents masters 2 de droit public, chose qui me parait assez essentielle (à quand un VERITABLE service public de l’orientation professionnelle, en lien avec les besoins réels du marché du travail ???) mais auquel il est bien souvent difficile d’avoir accès, à moins de "visiter" la quasi-intégralité des sites web des universités de France et de Navarre – ou de connaitre personnellement un ancien diplômé pour s’y retrouver.

Mais voilà : comme dit le proverbe, "mieux vaut prévenir que guérir", et c’est pour cela que j’aimerai obtenir auprès de vous qq informations qui, je pense, peuvent servir à ttes les personnes qui, comme moi, ont mené leurs études de droit dans la lointaine province (si si, il y a une vie en dehors de l’Ile-de-France) et pensent "monter à Paris" pour leurs années de master. Bien sur il est encore un peu tôt pour y songer (je ne suis qu’en L3) mais j’aurai souhaité obtenir qq informations… et si vous pouviez m’aider, je suis sur que cela interresserait un grand nombre de personnes.

Qu’en est-il de la première année de master droit public (général) de Paris II ? La réputation de Panthéon Assas n’est évidemment plus à faire, mais je souhaiterai savoir si c’est un plus lorsque l’on désire ensuite se diriger vers des études dans un M2 plus spécialisé, éventuellemet dans une autre université, par exemple Paris I – droit public des affaires, ou à Nanterre, etc.
Ou vaut-il mieux s’insrire dès la première année de master dans l’université où l’on compte mener ses études de maîtrise de 2e année, quitte à se rendre compte que la matière choisie nous intéresse moins que ce que l’on aurait pu imaginer de prime abord ??? c’est ma plus grande inquiétude.

Sinon, le niveau général des facs parisiennes est-il aussi dur qu’on aime à le prétendre ? Est-il assurément très exigeant ou passe t-on à "mission impossible" ? Le niveau d’une licence avec mention dans une grosse université comme lyon III ou Bordeaux IV suffit-il à bien réussir les années suivantes ?

Et enfin (pardon encore de vous submerger ainsi) quelles études peut-on mener à la suite d’une formation en droit public ? Une licence de langue ? De l’économie ? Un stage ds un cabinet d’avocat spécialisé en dt civil ? je pensais a priori me spécialiser ds le dt public des affaires, ou de l’économie. Voilà pour mes questions…

Je sais qu’elles doivent sembler bien provinciales et naïves, mais encore une fois je pense ne pas être seul dans cette situation. Alors merci de me répondre !

NB. Je m’excuse pour la longueur du texte !

Amicalement.

Pierre dit :

Pierre,

Je vais etre bref, le niveau des facultés parisiennes en ce ui concerne le droit est plutot difficile. En effet il ne faut jamais se relacher mais cela est valable dans ttes les autres facultés.
Certains masters notamment les masters recherche, ont l’habitude de prendre des étudiants du M1 de la meme faculté surtout en droit privé général ou en droit public général.

En ce qui concerne les autres masters qui n’ont pas d’équivalent M1
Ex: M2 droit fiscal sans M1 spé droit fiscal, cela se fait en fonction de tes résultats et d’ou que tu viennes
Regarde ce que j’ai écrit ds les msgs précédents.

Cordialement

Philippe dit :

Merci bcp

Pierre dit :

Aurélia,

Que dois je comprendre par rester en contact?
Je plaisante bien entendu…..

Si tu viens à avoir un problème, n’hésite pas à me demander.

Cordialement.

François dit :

Aurélia, Pierre :

Vous souhaitez que je vous communique respectivement vos adresses mail ?

Aurélia dit :

Pourquoi pas! D’ailleurs tu peux également prendre la mienne, en tout bien tout honneur bien sur! N’est – ce pas Pierre!

François dit :

Pierre :

En fait, je n’ai pas ton mail. Peux-tu laisser un nouveau commentaire en inscrivant ton mail dans la case prévue à cet effet ?

Pierre dit :

Nouveau commentaire: éloge du site"blog de droit administratif"

Ce message s’adresse à tous ceux qui ont pu visiter ce site.

Ne trouvez vous pas que ce site a une mission de service public?

Si cela ne tenais qu’à moi, j’écrirais au ministre délégué à l’enseignement supérieur. Nous sommes bel et bien en présence d’un service public administratif.
Meme pas un SPIC car l’entrée sur le site n’est pas payante à part la connexion mais cela n’est pas de notre ressort.

Alors encore bravo Francois et tous ceux qui t’ont aider à creer un site d’un qualité exemplaire, avec des rubriques et des sujets d’actualité plus que judicieusement choisis.

thor dit :

Bonjour à tous, et bravo pour ce blog éclairant et dynamique. Je tiens à vous faire part (pour compléter votre liste) de l’existence du Master pro "droit et administration des collectivités territoriales" de l’université des Antilles et de la Guyane (Pôle Guadeloupe) et dirigé par le professeur Pierre EGEA. En plus du soleil et de la plage, vous bénéficierez d’une excellente formation pour des débouchés assurés, en particulier dans les collectivités d’Outre-Mer.

Sacré François, maintenant même les divinités viennent saluer ton travail (thor : dieu nordique de la foudre)

cecilestj dit :

Salut François !
Au risque de répéter ce qui t’a déjà été dit, c’est une très bonne initiative que d’avoir mis cette liste de M2 droit public en ligne.
Je me permet d’en faire un lien sur mon forum…

Pashminia dit :

Bonjour,

Avant tout, j’adresse mes félicitations au webmaster pour ce blog très bien construit et particulièrement enrichissant !

Je souhaiterais avoir quelques précisions, si cela est possible, à propos de la liste des Masters de Droit public.

Quelle est la réputation du Master II Professionnel Droit et pratique des contentieux publics proposé par l’université d’Aix-Marseille III ? Le niveau provincial est-il comparable à celui des facultés parisiennes ? Est-il possible d’envisager une formation complémentaire à Paris après le suivi d’un tel Master ? Le cas échéant, et dans l’optique d’une spécialisation en droit public, laquelle conseillez-vous ?

Je vous remercie par avance pour votre aide.

Cordialement.

Pierre dit :

Tout dépend Pashminia l’avenir auquel tu aspires?
Il est bien évident que le master précité à Aix a une reputation certaine, simplement il faut comprendre que cela améne à une fin rapide de la vie univrsitaire et que le passage aprés un M2 pro à un M2 recherche pr pouvoir poursuivre une these est possible ms peu aimer par les directeurs de masters car ceux ci preferent donner une chance aux M1.

En ce qui concerne le niveau provincial, l’université d’Aix connait une renommée certaine et rivalise assez facilement ac des facs parisiennes(ps: de grands profs tel que favoreu, ou maintenant filip loic y enseigne, Louis Favoreu étant décédé)

Il est neanmoins tt à fait possible si tes notes te le permettent de faire un M2 recherche et pendant tes années de these de suivre les enseignements d’un M2 pro, cela permettant d’allier"pratique et théorie"

Bien à toi

Pashminia dit :

Cher Pierre,

Merci beaucoup pour votre réponse.

Pour préciser ma demande, je souhaiterais m’orienter vers le contentieux afin d’approfondir mes connaissances en droit public, pour ensuite présenter différents concours administratifs. Pensez-vous que le suivi d’un MII Contentieux soit utile dans un tel objectif ?

Meilleures salutations.

Pashminia.

Pierre dit :

Il est bien evident que cela depend des concours administratifs que tu veux passer. Si tu te destines à des concours administratifs de catégories A( impots, douanes, DGCCRF, administration prefectorale) cela passe aussi par le concours d’entrée des Instituts Régionaux d’Administration(IRA), un master 1, ancienne maitrise, te suffit et il est tt à faiit possible d’avoir ce concours, cependant suivre un master 2 contentieux peut t’amener des connaissance supplementaires ms ciblées sur le contentieux, cela ne reste pas généraliste.

En ce qui concerne la haute fonction publique, j’entends concours de l’ENA ou concours d’entrée en tant que conseiller des TA et CAA ou encore le commissariat aux armées, le choix d’un M2 en contentieux public est tt à fait judicieux et énormement préférable pr l’obtention d’un de ces concours.

Si tu aimes le contentieux public, pense au concours des conseillers des TA et CAA. Il est difficile(environ 25 personnes par an), ce concours est fait pr palier au manque d’auditeurs du conseil d’etat ou de maitres des requetes qui ne desirent pas quitter la capitale.

Bien à toi

Nicolas dit :

Pashminia :

Pour rebondir sur le sujet des M2 utiles à la préparation de concours administratifs, toutes catégories confondues, le M2 recherche Droit administratif et collectivités territoriales de l’Universtié Aix Marseille III du professeur Pontier est également, me semble-t-il, une bonne base. Il porte plus sur des matières de fond du droit administratif que le M2 contentieux, qui comme son nom l’indique, porte à mon avis essentiellement sur des règles procédurales.
Tu as en tout cas raison de te préoccuper à l’avance du choix de ton M2 car cela demande de laisser mûrir la réflexion.

Bonnes recherches.

Pashminia dit :

Pierre, Nicolas,

Merci beaucoup pour tous ces conseils ! Je me permettrai à nouveau de faire appel à votre aide en cas de besoin.

Meilleures salutations.

michael dit :

Votre liste pourrait également mentionner les Master de Science Administrative de Paris et d’Amiens.

Bravo pour votre site et bonne continuation

jackoune dit :

Bonjour à toutes et tous!
premièrement félicitations pour ce site et ce blog très bien tenu et très interessant pour les publicistes parfois un peu oubliés!!!
Je dépose ce billet en espérant obtenir quelques réponses sur mon orientation.
Apres un deug de droit, un D.U a l’ENS sur l’asie, un séjour érasmus en fac de droit en écosse, un diplome d’iep (lyon) et un master 1 en droit public (lyon 2) que j’espere décrocher cette année, je me dde toujours quoi faire l’année prochaine!!
j’avoue ne pas avoir trop conscience des débouchés qui me sont offertes par tous mes diplomes accumulés.
Le barreau me tente fortement au contraire de la fonction publique qui ne me brance pas.
L’international m’a toujours attiré mais je me dde aujourdhui si le choix d’un M1 en public est concilianle avec ce désir communautaire voire international.
Les publicistes, peuvent ils envisager un LLM….dans ce cas ne verrais je pas plutot mes études diverger vers le droit des affaires que j’apprécie également.
L’accès au M2 privatistes voir affairistes est il possible pour les publicistes?!

J’attends tous les conseils que vous voudrez bien m’apporter!!!
bien cordialement!!!

François dit :

Jackoune :

International et droit public ne sont pas antonymiques. Le LLM est aussi prisé en droit des affaires qu’en droit public par les cabinets anglo-saxons.

jackoune dit :

Mais je ne vois pas en quoi les cabinets anglo saxons pourraient faire bosser des publicistes dans leurs différents services???!
pourrais tu méclairer?!

merci

François dit :

Jackoune :

Énormément de choses ! C’est surtout du droit de la régulation, des contrats publics nécessitant des financements et de l’environnement. Je te conseille de te rendre sur les sites des principaux cabinets anglo-saxons implantés en France, que tu trouveras sur le Legal 500, et de jeter un coup d’oeil sur ce qu’ils racontent.

missdine dit :

Très intéressant en effet!
Très très amusant surtout de voir de petits rapprochements entre publicistes se faire…
Qu’en est-il de l’histoire qui unit Pierre et Aurélia?? Tenez-nous au courant, on brûle d’impatience!

Très cordialement

Cyril dit :

Je souhaiterais avoir des infrormations sur les master 2 environnement (Paris 1 et 2) et droit public de l’économie (Paris 2), notamment sur leur renommée respective, sur leur intérêt et sur les débouchés professionnels. Merci d’avance !!!

..toujours le cousin de province dit :

Pratiquant vigoureusement le contentieux en matière d’urbanisme,en environnement, etc pour le compte de l’Etat et régulièrement opposé à des assos ou des particuliers représentés par des avocats bardés de DESS, DEA, master, je souhaiterais savoir s’il était concevable d’essayer d’obtenir par "équivalence" l’un de ces beaux titres qui me permettrait peut être d’avoir une meilleure lisibilité pour mes éventuels futurs employeurs des activités que j’ai assuré.
Merci

Pierre dit :

Bonsoir,
Eh oui me revoila.

Cher cousin de province, quels bagages universitaires as tu pour permettre cette equivalence?
Ex: licence en droit + pratique d’une matiere de droit public pendant X temps = possibilité d’avoir une reconnaissance universitaire supérieure.

Bien à vous

..toujours le cousin de province dit :

Ben, il est bien là le pb: j’ai eu le concours des IRA (interne), puis,à titre anecdotiuqe, prép ENA ( ENA magistralement raté ).
Je n’ai jamais recherché les textes de base mais il est souvent dit que les IRA= licence.
Au delà de mon cas personnel,un grand merci général à tous pour vos lumières sur ces matières passionnantes.

Pierre dit :

Cher cousin, qd tu stipules que tu as eu le concours des IRA par la voie interne, tu as donc commencé en tps que fonctionnaire catégorie B.
Je ne peux pas grand chose car je ne suis pa un spécialiste des équivalences mais je te conseille tt de meme de rappeller l’IRA qui t’as délivré le diplome et de demander si une équivalence est possible. Ce n’est qu’avec cette équivalence que tu pourras te présenter ds une université afin de demander une équivalence ac validations d’acquis.

Simplement, le fait de demander une équivalence sert d’habitude à te faire rentrer ds un DEA ou DESS, et non à t’amener un simple titre honorifique.

Renseignes toi et n’hesites pas à aller à la faculté de droit la plus proche de che toi au service"equivalence et validation des acquis de l’expérience".

Bien à toi

jackoune dit :

me revoila lool
je m’intéresse au domaine du droit du pétrole et des hydrocarbures et notamment un LLM au royaume unis qui lui est dévoué
pensez vous que ce soit une voie à prendre.
C’est assez généraliste avec une partie sur le droit de lenvironnement et une autre sur le droit maritime en plus de la partie classique sur le droit du pétrole et des hydrocarbures.

a +

Ce LLM m’a l’air parfaitement recommandable. Quelle université le délivre ?

jackoune dit :

bonjour,
cest la school of law d’aberdeen en écosse, cest la que sont concentrées tous les sièges des plus grandes compagnies pétrolières en raison de la proximité des plus grands gisements pétroliers au large de la ville.
Néanmoins, je ne doute pas de la qualité de l’école ou des diplomes mais je doute plus de la spécialisation!!
qu’en pensez vous???!!

Jackoune :

Je ne doute ni de la spécialisation, ni de l’école.

jackoune dit :

vous me conseillez donc de "foncer" dans cette voie?!
pourtant les cabinets francais ne semblent pas trop porter sur cette spécialité…je me condamne en qq sorte à travailler à l’étranger dans ce domaine??!!?

Malik dit :

@Jackoune : dans ce secteur tu as un llm très côté dirigé par les membres de la revue OGEL, à la faculté de Dundee toujours en Ecosse…très..très cher….

Merci pour toutes ces informations, qui aideront certainement les étudiants internautes en mal d’informations. S’agissant du droit public des affaires, il faut tout de même préciser que si les enseignements sont souvent passionnants, les débouchés professionnels sont assez restreints. Ils ont, certes, tendance à s’élargir, notamment en raison du développement de l’économie mixte, des PPP et du phénomène de la régulation, qui envahit toute l’économie, mais le nombre de juristes susceptibles d’y être employés reste faible. Il vaut mieux le savoir avant d’entreprendre un tel cursus.
Cela étant, une telle appréciation vaut aussi, par exemple, pour le droit boursier ou le droit de la propriété intellectuelle. On en parle tous les jours dans les medias, mais le nombre de juristes qui peuvent en vivre est faible (même si les rémunérations sont importantes).
La question, esquissée dans certains commentaires, est celle -en fait- qui consiste à savoir quel est le projet professionnel du candidat.
En ce qui concerne la sélection pour l’entrée en Master 2, il faut savoir que l’accomplissement d’un M 1 dans l’UFR où l’on postule ne donne pas nécessairement un avantage au candidat. Les professeurs souhaitent au contraire constituer une équipe d’étudiants aux compétences et aux expériences variées et complémentaires. Ne pas avoir suivi le M 1 qui précède le M 2 correspondant n’est donc pas du tout un handicap.
Le niveau des facs parisiennes est en effet élevé, car les professeurs ayant une certaine notoriété entendent la maintenir. Par ailleurs, le nombre de candidats est tel qu’une sélection plus importante est nécessaire. Cela dit, cela veut toujours le coup d’essayer !
CE
Chargé d’enseignement en droit à l’Université Panthéon-Sorbonne (Paris 1)

Malik dit :

Je rejoins entièrement M. Emery sur la question de la sélectivité et de l’opportunité ou non de passer par un Master 1 du même UFR que le M2 désiré…Moi même étudiant dans le M2 DPA à Paris 1, j’ai été très surpris de constater à quel point la sélection avait été hétérogène du point de vue de la provenance des étudiants. La majorité n’a pas fait le master 1 dpa à Paris 1….Cette hétérogéneité vaut aussi bien pour la provenance géographique que pour la formation des étudiants.
En revanche, précisions sur le degré de sélectivité, et sans toutefois vouloir décourager les aspirants : Un nombre important d’étudiants sont déjà titulaires d’un autre 3e cycle ou sortent de grandes écoles.
En tout état de cause, comme le dit M. Emery, cela vaut clairement le coup d’essayer, et de bosser pour.

Bon courage à toutes et à tous

jackoune dit :

bonjour à toutes et tous,

Noel passé, il est temps de reprendre les révisions pour les partiels qui auront lieu pour beaucoup d’entres nous apres ce break de 15 jours.

Je suis néanmoins pessimiste à l’orée de cette nouvelle année.
Les divers post de ce blog me donne une vision plutot chaotique du marché du travail pour les publicistes.
La profession d’avocat ne semble plus aussi propice qu’elle ne le fut il y a encore une dizaine d’années.
L’age d’or du Droit (aussi bien public que privé) semble aujourdhui terminé.
Les écoles de commerce semblent aujourdhui être la voie à emprunter pour trouver un emploi à coup sur (à mon plus grand regret)

M.emery pourra peut être nous le confirmer mais le professorat est également une voie tres tres compliquée et les doctorants sentassent sur la liste des postulants à un poste de maitre de conf’ alors que les postes ne se libèrent pas…

2007, doit il m’amener à un peu plus d’optimisme???!

bien cordialement

jackoune dit :

malik, pourrais je avoir s’il te plait ton mail perso, j’aurai qq questions a te poser sur le LLM et sur le master DPA.

Merci beaucoup

Alexis FRANK dit :

A Cyrille Emeri:

Je ne suis pas d’accord avec votre affirmation.

Il s’avère que le droit public des affaires, comme le droit public général (explosion du droit de la santé par exemple), offre de réelles opportunités, autant en cabinet qu’en entreprise. Les jeunes "publicistes" titulaires du CAPA trouvent des collaborations aussi rapidement, si ce n’est plus, que leurs homologues privatistes. Les cabinets sont souvent en manque de personnes (juristes ou avocats) compétentes en droit public, alors que le contentieux administratif se développe (création de tribunaux et cours due au développement massif de certains contentieux…). Certains cabinets dont le domaine de compétences ne concerne a priori que le droit privé, se trouvent même souvent dans l’obligation d’engager un juriste publiciste, ne serait-ce que pour les problèmes de compétence.

Un seul exemple que je connais bien : Le litige fiscal constitue l’un des contentieux les plus importants et les plus riches qui soit (TA Paris, entre 1000 et 3000 requêtes par an !). Le nombre de contentieux explose… Or, l’on oublie trop souvent que le contentieux fiscal est LE contentieux public par excellence…(Il concerne la puissance publique par définition). Une grande partie des requêtes introduites devant les TA concerne aujourd’hui un litige fiscal. Une connaissance du contentieux administratif est nécessaire, en plus des connaissances en droit des sociétés et en droit fiscal général. Une expérience ou une formation dans ces domaines est déterminante (voire suffisante) pour un recrutement.

jackoune dit :

bonsoir,
désolé mais de nombreux jeunes juristes, parfois dotés du CAPA ne trouvent pas d’emploi et l’image que vous me donnez me semble qq peu idyllique….
De plus, les M2 en droit fiscal sont souvent pris d’assaut par les affairistes plutot que par les publicistes.
Je ne doute néanmoins pas que les litiges en la matière soit exponentiels.
d’autre part, un jeune juriste m’a fait part des disparités de rémunération entre affairistes et publicistes…
cordialement

Jackoune :

Pour ma part, je partage totalement la perception d’Alexis. Les bons juristes publicistes n’ont aucune crainte à avoir en termes d’employabilité.

S’agissant du niveau de rémunération, il est clair que si l’on veut faire du contentieux administratif, il y a peu de chance d’atteindre le niveau de "rémunération" d’un avocat faisant des fusions-acquisitions. Mais s’il on compare avec un avocat en droit de la famille, les publicistes s’en sortent bien mieux.

Bien sûr, il faut aussi penser à diversifier sa formation et il clair que, même dans les Masters recherche en droit public, les écoles de commerce sont de mieux en mieux vues. Mais c’est partout pareil…

JACKOUNE dit :

jai du mal a comprendre cet attrait grandissant pour les ESC…avant cétait sciences po, maintent HEC, pourtant bientot diplomé je trouve que sciences po apporte une méthode, une culture et je peux comprendre (dans une certaine mesure) que les cabinets recherchent ces doubles formations
mais pour le droit de l’environnement ou le contentieux, j’ai plus de mal.
En tous cas, vous me rassurez sur le marché de lemploi..
cordialement

françois dit :

je suis en master 2 pro action publique et nationale spécialité gestionnaire territoriale tout en passant le diplôme marchés publics d’une autre spécialité. Ce master pro est à Lille 2. J’ai un mal fou à trouver un stage. Je ne sais pas ce que vaut ce master. Et si vous pouvez m’aider à trouver un stage…

malik dit :

@jackoune : voilà qui est fait si tu as des questions.

Une excellente année à toutes et à tous,

Malik.

jackoune dit :

@malik
désolé mais je nai pas recu ton mail….serait il possible que tu me le redonnes stp….

Céline dit :

Bonjour,

j’aimerais vous faire part de ma grande période de doutes ( !!! ) : actuellement, je suis en Master I de droit public général à Paris I. J’ai fait mes trois 1ères années de droit à la faculté Jean Monnet à Sceaux, où j’ai obtenu mention Bien en 1ère et 2ème année et mention assez bien en 3ème année.

J’ai changé de fac parce qu’à Paris I, deux Master 2 me plaisent en particulier et je voulais donc partir dès le Master I (pour avoir + de chances !!!). Mais là, où est le problème c’est que j’ai des moins bonnes notes que les précédentes années et j’anticipe déjà en me disant que je n’aurais pas de mention cette année. L’ANNEE où faut avoir 1 mention !!! alors il faut avouer que je n’ai pas de chance, surtout que les master 2 qui m’intéressent (et pour lesquels je suis partie de ma charmante fac !!) sont très sélectifs : il s’agit du Master 2 contentieux public et le Master 2 prép’ENA.

Donc, ma question est la suivante : pensez-vous que je pourrais quand même avoir l’1 de ces Master 2 (en particulier contentieux public), malgré l’absence de mention en Master I. Est-ce que mon mes mentions les autres années suffisent ?

Et autre question : pouvez-vous m’aider pour les lettres de motivation de Master 2 (comment réussir à se vendre sans paraitre prétentieuse, comment montrer son intérêt pour le Master 2 sans paraître lèche-bottes ….)

En vous remerciant par avance et en m’excusant pour ce long message !!!!

Bonne fin de journée

Nicolas dit :

Je ne suis pas dans la tête des profs de Paris 1, mais avec déjà deux mentions à ton actif, si tu t’en sors correctement cette année, il y a de fortes chances que tu sois prise dans l’un des masters de ton choix (1seul choix possible à Paris 1 en principe).
Si je peux te donner un conseil, c’est ne pas limiter tes choix à une seule université. Mieux vaut diversifier les établissements dans lesquels tu postules afin de multiplier tes chances et tes possibilités de choix.
Bon courage

Céline dit :

Bonsoir,

tout d’abord, je tiens à vous remercier pour la rapidité avec laquelle vous aviez répondu à mon mail.
Toutefois, je me permets d’insister 1 nouvelle fois quant à ma seconde question à laquelle vous n’aviez pas répondu, relative aux lettres de motivation pour les Master 2 :
– existe-t-il des "étapes" dans 1 lettre de motivation comme l’introduction d’1 dissert ou d’1 commentaire d’arrêt
– comment réussir à se vendre sans paraitre prétentieuse
– comment montrer son intérêt pour le Master 2 sans paraître lèche-bottes
– comment faire comprendre au lecteur à quel point on est motivé…

en résumé, comment sortir du lot et persuader le directeur du Master 2 de me prendre !!!

En vous remerciant par avance de l’attention que vous m’accorderez et des réponses que vous me proposerez, je vous souhaite une bonne soirée !

Océane dit :

Bonjour,
Je suis tombée sur ce site un peu par hasard et ce que j’y ai lu m’a un peu affolée.
Voilà, je suis en L3 de l’université de rennes1, actuellement en mobilité erasmus en Grèce, où je suis un peu paumée ne pouvant trouver des infos sur mon orientation que via internet.
A part que je veux être fonctionnaire, que je suis interessée par le droit public et complétement désinteressée par tout ce qui ce rapporte à l’économie et aux affaires, je ne sait pas vraiment quoi faire.
Je réussi pour l’instant très bien sans tros me fatiguer (j’ai eu mention bien en première et deuxième année), mais je n’avais absolument pas conscience de toutes les stratégies qui fallaient faire dans ses choix.
Je compte pour l’instant faire un master de droit public à Rennes1, mais j’ai aucune idée de sa réputation, personne n’a l’air de venir de rennes ici. Je voudais aussi savoir, si étant donné que les concours administratifs de catégorie A ne nécessite qu’une licence, faire un master1 voir 2 avant de tenter les concours était une perte de temps. Ne ferais-je pas mieux de tout simplement faire une préparation dans un IPAG?
voilà, si quelqu’un a des conseils à me donner, je les prend tous.
Merci

Aymeric Ruellan dit :

Je partage l’avis de Cyrille Emery sur le fait que " S’agissant du droit public des affaires, il faut préciser que si les enseignements sont souvent passionnants, les débouchés professionnels sont assez restreints". Je constate qu’il y a peu d’offres d’emplois proposées dans les entreprises actuellement (cf. sites recrulex, APEC….).

Avant d’occuper mon poste actuel (conseiller juridique du CEA), j’ai fait un DEA de droit public de l’économie à Assas et un DESS en droit public des affaires à Paris 1. Avoir fait un master dans l’une de ces deux facultés est bien vu dans un CV…

Nicolas dit :

Céline,

S’agissant des lettres de motivation, il n’y a pas vraiment de recette miracle. Tu sembles avoir déjà compris ce qui est demandé dans ce type d’exercice : montrer son intérêt pour le master et sa motivation sans faire de la lèche et savoir valoriser son parcours sans paraître trop prétentieux… Evidemment tout cela reste assez abstrait. Pour mettre en valeur ta motivation il faut bien montrer que ton choix est réfléchi et somme toute complètement logique, qu’il est tout à fait naturel que tu choisisses le master en question, que vous êtes faits l’un pour l’autre ! Dans cette optique, il faut que mettes en valeur ton parcours universitaire : choix de spécialités, d’options, matières étudiées dans ton cursus, résultats lorsqu’ils sont bons, etc, les stages ou expériences en tout genre que tu as pu avoir et qui pourraient avoir de près ou de loin, quelque chose avoir avec le droit public ou l’administration. Il me semble que si tu mets cela en perspective avec le choix du master, en mettant en valeur les enseignements et options du master qui s’insèrent idéalement dans ton parcours et qui te serviront à mettre en oeuvre tes projets professionnels, tu arrives à une démonstration logique du bien-fondé de ton choix. Je n’ai pas, encore une fois, de recette miracle mais je pense que faire la démonstration de la rationnalité du choix du master est la clé de la lettre de motivation.
Autre chose : rien ne vaut l’exemple concrêt de lettres de motivation qui ont fait leurs preuves. Tu as peut être des amis qui sont en 3ème cycle qui peuvent t’en fournir.
Enfin, je crois que tu as tout à fait raison de commencer à te soucier de tes lettres dès à présent. En effet, j’ai pu constater que tu peux améliorer ta lettre (tout comme le CV)à chaque fois que tu la reprends. Par conséquent, si tu commences ta rédaction tout de suite et que tu y reviens un peu chaque semaine, je pense que tu arriveras à chaque fois à affiner ta lettre, à l’améliorer, à la rendre moins lourde et plus convaincante.

Il est clair que se lancer dans les lettres de motivation est très fastidieux… Mais on fini par prendre le coup de main…

Bon courage à toi.

Céline dit :

Bonsoir Nicolas,

je tiens juste à vous remercier pour votre réponse et vos conseils !

Donc merci (!!) et bonne soirée.

laurie dit :

bonjour,
je tiens moi aussi à feliciter l’initiative d’un tel site mais sauf erreur de ma part aucun master de l’université de Lille2 n’y est mentionné. Pourtant le master droit public de l’entreprise semble etre réputé et offrir rapidement de bons débouchés professionnels…

jackoune dit :

Bonjour,

J’ai juste une petite question à vous poser.

Je termine mon M1 de public a lyon 2 et sciences po toujours à lyon.

J’ai décroché un stage au sein d’un énorme cabinet (par sa réputation) pour cet été.

On me laisse libre de la durée et de la période de ce dernier.
De fait, je compte postuler pour la période estivale et y rester pour 2 mois au minimum.

Ma question est relative à la rémunération. Puis je légitimement demander (négocier) un quelconque salaire ou tout du moins un dédomagement?????

Par ailleurs je cherche des étudiants du M2 droit de l’environnement de Paris 1-2 puisque c’est celui sur lequel je lorgne

a bientot
merci de vos réponses

@ Jackoune :

Si décret étendant l’accord est publié, tu auras le droit à un minimum de 50 % du SMIC. Va voir sur le site de l’UJA : http://www.uja.asso.fr/Gratifica...

Je compte faire un billet sur le sujet si j’en ai le temps.

jackoune dit :

Bonjour,

alors concernant la remuneration, jai eu ma reponse hier donc pour un stage de moins de 3 mois la regle des 50 pourcents du smic ne sapplik pas, neanmoins, le cabinet me donnera 300 euros par mois donc pour un M1+sciences po je trouve ca honnete et le stage sera une enorme plus value pour un M2, De plus, jaimerais juste dire a tous ceux comme moi ki cherche un stage de ne pas hesiter a envoyer des CV.

Jai decroche ce stage au culot sans etre pistonne alors cela prouve kavec de lenvie et de linsistance, c possible.

a bientot

jackoune dit :

Quelquun connaitrait il les M2 en droit de lenvironnement>
Jhesite entre le M2 de paris 11 (boivin) et le M2 paris 1-2 de Morrand devillers.
merci

Aymeric Ruellan dit :

le M2 Paris 1-2 de Morrand devillers est très bien côté…

@ Jackoune :

Tout d’abord, petit rappel à l’ordre : évite le style SMS, s’il-te-plaît.

Ensuite, pour ta rémunération, je te renvoies au billet que j’ai fait. La gratification minimum est applicable pour les stages en cabinet d’avocat de moins de trois mois. Néanmoins, elle n’est applicable que pour les conventions signées après son entrée en vigueur, laquelle n’est toujours pas intervenue, le décret d’extension n’étant pas paru à ce jour à ma connaissance.

Enfin, étant IDPéiste, je penche naturellement plutôt pour le Master de Maître Boivin.

jackoune dit :

Bonsoir,
Pourriez vous men dire plus au sujet de linstitut de droit public des affaires?
Quelles sont les modalites d acces, le programme….

merci

@ Jackoune :

L’IDPA est un institut spécialisé en droit public des affaires (comme son nom l’indique) et réservé aux élèves avocats de l’EFB. Il recrute des titulaires de Masters II en droit public (ainsi qu’un ou deux privatistes par promotion).

Va voir sur le site de l’IDPA : http://www.idpa.fr

N’hésite pas à me poser des questions, s’il t’en reste après la lecture du site.

jackoune dit :

Cette formation a l air etre un bon complement pour un publiciste!!!
Je souhaite integrer un M2 en environnement et je me dis que lIDPA pourrait me permettre dacquerir dautres comptences dans dautres domaines.
Est il obligatoire dappartenir a luniversite paris 11 pour pouvoir y postuler?
Quel est le taux approximatif de selection?Le profil des etudiants recrutes?
bien cordialement

Martin dit :

J’hésite entre le master 2 droit de l’environnement de Paris 1 et 2, et celui de droit public approfondi de Paris 2; une bonne âme pourrait-elle me donner quelques informations sur ces deux masters afin d’éclairer mon choix. Merci d’avance.

Aymeric Ruellan dit :

Martin, je te conseille le master "droit public approfondi" de Paris 2 ou le master professionnel "droit public de l’économie" (Paris 2)

@ Martin :

Personnellement, je suis passé par le DEA de droit public interne (désormais Master II recherche droit public approfondi) de Paris II. C’est une excellente formation.

François dit :

Bonjour, ayant une maitrise de droit public, diplomé de l’IEP de Grenoble à la fin de l’année, et actuellement en stage au consulat général de France des provinces atlantiques au Canada, j’ai commencé à regarder les masters 2 de droit, tournés vers l’international..quelqu’un aurait il des recommandations ou conseils? Merci, à bientot

jackoune dit :

@ francois

Cest assez marrant, on a tous deux le meme profil!
pour repondre a ta question, jai un temps longuement lorgne sur le M2 droit international public qui est selon les dires de beaucoup de profs le meilleur dans ce domaine.
Une amie ma egalement parle du M2 de diplomatie et gouvernance internationale de la fac de clermont qui est assez repute au niveau hexagonal.
Sinon, il y a toujours le college deurope a bruges ou bon nombre diepens postulent, qui reste LA reference en DIPublic.

jackoune dit :

@ francois
Certes le M2 droit public interne de paris 2 est une excellente fornation mais nest elle pas trop tournee recherche?

françois dit :

merci pour ta réponse jackoune mais..c’est dans quelle université ce master 2 de DIP?
j’ai vu le master 2 administration internationale et celui de relations internationales (recherche) à panthéon qui ont l’air intéressant..et pour le collège d’europe, les candidatures se faisaient en janvier..je continue ma recherche, du fin fond des bois canadiens!

Céline dit :

Bonsoir,

Actuellement en Master I de droit public général à Paris I, j’hésite entre me lancer dans la préparation des grands concours (l’ENA en priorité) ou dans la préparation au métier d’avocat, en me spécialisant en droit public.
Mais j’entends souvent dire qu’il y a "trop d’avocats" sur le marché et que le métier ne rémunère plus.

Pourriez-vous me renseigner sur ces points, ainsi que sur les meilleurs Master 2 et autres formations pour devenir avocat ?

Merci.

jackoune dit :

@ francois
Paris 1 est me semble t il la faculte la plus reputee pour le DIP
La longue liste des M2 sen approchant le confirme

Master professionnel Administration internationale
Master Recherche Droit international et organisations internationales
Ces deux diplomes etant les plus en rapport avec la diplomatie
Sinon, il y a sciences po paris qui a de bons master en la matiere>

françois dit :

okay merci jakoune..un master 2 de science po paris m’intéressait bien mais je n’ai pas le droit de me présenter pour entrée en 2° année, parceque j’ai choisi l’ancienne formule (diplome en 4 ans) et que donc je ne suis pas inscrit en master 1 à l’iep grenoble..une convention inter iep un peu foireuse quoi..merci de tes renseignements en tout cas!

Lara dit :

C’est très méritoire de proposer une telle liste.
Mais elle pose la question de sa délicate et permanente mise à jour…
Par exemple, et pour ne citer que des publicistes blogueurs, il est probable que le Pr Rolin ne pilote plus de master 2 à Evry, et il est avéré que le master pro Juriste conseil des collectivités territoriales de Paris-II est dirigé par le Pr Guglielmi.

Aymeric Ruellan dit :

le professeur Rolin est à Paris X à présent….

jackoune dit :

Savez vous ou il est possible de se procurer un annuaire de tous les 3 emes cycles de droit public//environnement?

Jackoune :

A part imprimer ce billet et le comparer avec le guide Lamy, je ne crois pas.

A signaler, la création d’une voie recherche dans le Master Droit immobilier public et contrats publics de l’Université de Versailles St Quentin : http://www.dessimmo.ens.uvsq.fr/

Céline dit :

(désolée, je réitère mon message du 23 février, au risque de paraître insistante !c’est le stress des candidatures de Master 2 qui me rend impatiente !!Merci de votre compréhension !!)

Bonsoir,

Actuellement en Master I de droit public général à Paris I, j’hésite entre me lancer dans la préparation des grands concours (l’ENA en priorité) ou dans la préparation au métier d’avocat, en me spécialisant en droit public.
Mais j’entends souvent dire qu’il y a "trop d’avocats" sur le marché et que le métier ne rémunère plus.

Pourriez-vous me renseigner sur ces points, ainsi que sur les meilleurs Master 2 et autres formations pour devenir avocat ?

Merci.

Arthur dit :

Et bien, Chère Céline, si j’osais, je te dirais que "qui peut le plus peut le moins" et que la meilleure formation pour être un bon avocat en droit public c’est d’avoir été auparavant conseiller de tribunal administratif …

jackoune dit :

Bonjour,
il est temps de postuler aux M2 de paris 2.
Mon premier choix sera le M2 de Mme lombard, droit public de l’économie…quelqu’un aurait il des infos sur ce master.
merci

Lucille dit :

Je souhaite retirer un dossier de candidature sur le site pour le Master 2 de droit public approfondi mais je n’y parviens pas. J’aimerais savoir si certains d’entre vous y sont parvenus.

Merci pour cette liste très utile.

Stéphane dit :

Bonjour.
Actuellement en L3 à l’Université Droit Rennes I, il est temps maintenant de se conditionner à de futurs possibles masters.
Etant attiré par la profession d’avocat depuis quelques temps, et faisant parti des "fondus de droit public" comme nous appelle les étudiants à l’orientation privatiste, le M1 Droit public puis le M2 Contentieux de la personne public me semblait tout trouvé. Néanmoins, le site dudit M2 semble ne concerner vraisemblablement que (en grande partie tout du moins) les formations dites continues. Etant totalement immobile pour la suite de mes études, l’idée de ne pas trouver mon bonheur sur Rennes me fait véritablement peur. Bon ou mauvais master ?

Céline dit :

Et bien Arthur, tu m’as appris quelque chose ! Je ne savais pas que conseiller de TA était une bonne formation pour être avocat.

Est-ce que tu pourrais m’informer davantage sur ce métier : – quels sont les Master 2 qui y préparent ?
– quelle est la difficulté du concours ?
– est-ce le même travail qu’un conseiller d’Etat (ce qui est mon rêve absolu, mais faut passer par l’ENA pour ça !!!)? …

Bref, toujours autant de questions je sais, mais sur ce site vous avez vraiment toujours des bonnes réponses !!!

En tous les cas, je te remercie d’avoir répondu aussi vite à mon 1er message et te remercie d’avance pour l’attention que tu porteras à celui-ci.

Bonne journée

Inse dit :

bonjour à tous!
j’ai présenté récemment une thèse en contentieux administratif; mon objectif principal est d’intégrer un cabinet d’avocats mais je me dis que pour cela il faut tout de même avoir un profil professionnel et c’est pourquoi, bien que fatigué, j’envisage de candidater à un master en marchés publics. pour travailler dans un cabinet d’avocats, faut-il forcément faire le concours? est-il possible d’être recruté comme associé? vos conseils et idées me seront précieux
merci!

jozie dit :

Bonjour,

Etudiante a l IEP de Lyon, je suis actuellement en pleine recherche de Master pouvant me preparer au mieux a la realisation de mon souhait de devenir avocate specialiste du droit des etrangers.

Auriez vous des conseils a me donner?

Merci beaucoup et bonne continuation a toutes et a tous

françois dit :

salut jozie, en fait je vais pas répondre à ta question..je suis à l’iep grenoble, à l’étranger en ce moment et je me demande quelle est la réputation du master Stratégies des échanges culturels internationaux, j’en avais jamais entendu parlé avant..si tu peux me dire..à bientot

Aymeric Ruellan dit :

message pour jackoune :

le M2 de Mme lombard est excellent ! je te le conseille. je l’ai fait en 1995/1996 (à l’époque c’était un DEA). le corps professoral est éminent (Duruy, Dal Farra, Braconnier…).

Le doit public des affaires offre de réelles opportunités, autant en cabinet qu’en entreprise.

jackoune dit :

message pour Aymeric Ruellan:

Et bien ton post me conforte dans mes choix.
J’ai postulé hier pour ce M2 en premier choix et pour le M2 de gaudemet en second.

Aymeric quel est le niveau de sélection pour le dit master?!

est ce que :
diplome IEP (lyon)+M1 droit public, université lyon 2 (12 de moyenne au premier semestre)+erasmus en fac de droit en écosse+un Deug de droit (12.2 de moyenne)+ un D.U de l’ENS sur l’Asie suffiront face aux excellents étudiants parisiens?
aurais tu des conseils à me donner pour la lettre de motivation?
quels sont les profils recherchés par Mme lombard?!
Des infos sur les cours?intérêts?précisions sur les domaines abordés….

merci 1000 fois

etudiant dit :

bonjour je lisais vos messages.
mais j’ai une autre question vu la selection qui existent connaissez vous des m2 ou il ny pas de selection pour y postuler au cas ou on serait pris nul part?

Aymeric Ruellan dit :

réponse pour jackoune :

– "aurais tu des conseils à me donner pour la lettre de motivation?" : le plan type de la lettre de motiv (pour une recherche d’emploi) est : "vous/moi/nous". je peux t’en envoyer un modèle sur ta messagerie mèl ;

– quels sont les profils recherchés par Mme lombard? : je pense qu’il fait avoir fait une maitrise de droit public, avoir eu des bonnes notes en "droit public économique" et une mention…

– "Des infos sur les cours?intérêts?précisions sur les domaines abordés…." : je vais demander à mon amie qui a fait le master de Mme Lombard en 2004/2005….

jackoune dit :

Pour aymeric:

merci beaucoup!!!!
je veux bien une lettre de motiv "type" STP proustjonathan@hotmail.fr
Pour la sélection, jai pas eu de mention version paris (a lyon la mention est a 12 :-))
Si tu pouvais également transmettre mon mail a ton amie, j’en serais ravi
a bientot

Bethy dit :

Bonsoir,

Message pour Aymeric:

désolée de "m’incruster" dans la conversation, mais Aymeric pourrais-tu m’envoyer aussi le modèle de lettre de motivation que tu proposes à Jackoune ? Je t’en serais vraiment très reconnaissante.
Ce n’est bien sûr pas pour recopier bêtement, mais juste pour quelques idées.
Je me permets de t’envoyer mon adresse mail: bethyz22@hotmail.com

Pour Jackoune:

je suis en Master I de droit public à Paris I, et je suis allée au forum des Master 2 à Assas, pour parler avec les élèves des promos actuelles, et crois-moi que vu ton cursus (même si tu n’as eu de mentions "parisiennes") tu as de grandes chances d’obtenir ce M2 !

Merci encore d’avance

Bonne soirée

jackoune dit :

Message pour Bethy:
Ah bon, c’est cool!!!
qu’est ce qu’ils t’ont dit lors de ce forum?!!

Bethy dit :

Et bien, contrairement à ce que j’pensais, il n’y a pas que des publicistes purs qui sont admis. J’ai parlé avec une fille qui avait fait avant une maitrise de droit international (pas grand chose à voir directement avec le droit public économique quand même !) et qui pourtant a été prise. Ensuite, un autre étudiant m’a expliqué que dans leur promo ils n’avaient pas tous eu des mentions, loin de là même (alors que, personnellement, on m’avait dit que sans mention il était impossible d’avoir un M2 aussi côté que celui-là). Et si je pense que tu n’auras pas trop de souci (même si rien n’est jamais sûr !) c’est parce qu’il recherche aussi des profils "atypiques" comme toi, qui n’ont pas fait que du droit et un cursus "logique" !

Enfin hésite pas à me tenir au courant et à me poser des questions ! (moi aussi, je suis en pleine interrogation sur les M2 pour lesquels je vais postuler !!)

jackoune dit :

pour Bethy
Ok, c’est vrai que rien n’est jamais certain…c’est un peu dommage que la sélection se fasse malheureusement uniquement sur les notes du premier semestre car je pense que je ne l’ai pas tres tres bien réussi, bref.
Pour reparler des choix des M2 et bien, pour paris 2, il n’y a pas beacoup de choix, hormis le M2 DPE et le M2 gaudemet recherche, les autres ne sont pas vraiment du droit public pur!
reste le droit communautaire, le droit international public…
Il y’a beaucoup plus de choix a paris 1, X,XI même si beaucoup de mes profs m’ont dit que les M2 public de paris 2 sont excellents et reconnus notamment dans le milieu des avocats sur lequel je lorgne loool
et toi Bethy tu comptes postuler à quel M2? quelle fac? t’es a assas cette année?

a bientot

Bethy dit :

Pour Jackoune,

et bien , moi je suis à Paris I. Et je "lorgne" sur le M2 de Gaudemet, plus que sur celui de DPE. Quant à Paris I c’est vrai qu’il y a + de choix. Celui qui m’intéresse c’est le M2 administration générale.
Sachant que Paris I et Paris II sont les facs avec les M2 les + réputés mais aussi (malheureusement) … les + demandés !!!

Mais bon, ces candidatures de M2 me stressent beaucoup ! c’est là qu’on se rend compte que tous nos choix sont importants !
Ca fout un coup de pression … !!!

jackoune dit :

pour Bethy:
donc tu as demandé je suppose gaudemet en premier choix?!
Je pense qu’il est excellent mais certainement moins professionnalisant mais avec moins d’heure à l’avantage de laisser du temps pour la recherche et la préparation des concours, je pense que tu veux tenter les concours de la fonction publique si tu me parles du M2 administration générale!

Vous êtes beaucoup en public a paris 1?
les gens lorgnent sur quel M2 globalement?
et sache que tu nes pas seule à stresser, limite ca me démobilise dans mon travail du second semestre sachant que les notes ne seront pas pris en compte et que la recherche de M2 demande de nombreuses heures sur le net!!

Bethy dit :

Pour Jackoune,

Moi, c’est exactement la même : comme je me dis que tout s’est joué au 1er semestre, j’lache la pression pour les cours, et la met à profit pour les candidatures de M2 !!

A Paris I, en droit public général, on est environ 80, 40 je crois, en droit public des affaires, et 15 en droit des collectivités territoriales.

Quant aux M2 courtisés, celui d’administration générale mais aussi contentieux public. D’ailleurs, surtout celui-là. Apparemment c’est le + demandé et ils ne prennent que ceux qui ont eu des mentions. Donc si on est "moyen" c’est même pas la peine de gacher 1 candidature ! (c’est les chargés de TD qui m’ont dit ça, donc ce ne sont même pas des bruits de couloir !)

Mais, je ne désespère pas ! j’ai juste hate d’en avoir fini avec tout ça et de savoir enfin quel M2 j’aurais !!

Et toi, tu vas postuler pour lequel à Paris I ? et tu postules aussi en province ?

jackoune dit :

Pour bethy:

bon alors on partage les mêmes peurs et les mêmes sensations quant au second semestre lool
Alors pour paris 1, je postule également.
Mes deux choix seront : droit de l’environnement de morand devillers et droit public économique de garcin.
Sinon je postule également à paris XI en droit de l’environnement.
Pour la province comme j’ai appris hier que j’étais admis en LLM in oil and gas Law a aberdeen law school et bien je ne postule pas.
Ce sera donc paris ou aberdeen!!!!
et toi tu postules ou?!

Bethy dit :

Pour Jackoune :

et bien moi, je ne pense pas postuler pour la province. Je compte postuler uniquement pour les facs parisiennes et de la région parisienne. Je vais quand même demander à mes profs quelles sont les facs de province "réputées", pour ne pas miser que sur Paris, mais c’est vrai que j’espère de tout coeur obtenir un M2 sur paris !!
Croisons les doigts !

et toi, si tu es aussi admis sur Paris, tu penches + pour aberdeen ou paris ? Parce que c’est un choix cornélien !!

Aymeric Ruellan dit :

bonsoir

je vous conseille de vous inscrire dans le Master pro "Droit public des affaires" de Paris I (C. Bréchon Moulènes) (je l’ai fait) ou dans celui du professeur Lombard (Paris II) ….

Si vous ne voulez pas vous lancer dans une thèse, faites un Master pro si vous voulez travailler en entreprise …

jackoune dit :

a Aymeric Ruellan:
je crois que bethy et moi même sommes motivés par ces master.
Néanmoins, la sélection a l’air draconienne!!!de fait, nous n’avons aucune assurance d’arriver à atteindre cet objectif.
Je crois que le M2 DPE de paris 1 est le M2 le plus demandé de l’UFR 01!!!

françois dit :

salut jackoune..est ce que tu pourrais envoyer sur mon mail dinkerguy@hotmail.com, les modèles de lettres de motiv’ que tu avais fait tourner? merci bcp, jcrois que jme suis décidé pour un master 2administration internationale..à bientot

jackoune dit :

a francois:
en fait ce ne sont pas des lettres de motiv mais des lettres pour postuler dans des cabinets…je crois que la personne qui me les a envoyé a cru que je voulais postuler à un emploi

Erasm dit :

Salut à vous tous,

Je suis en Master 1 de droit international et européen en Erasmus.

J’envisage d’être avocat et de me spécialiser en droit de l’environnement.

Pour cela, je pense que de bonnes bases en droit publique sont nécessaires. Connaissez-vous un master 1 qui proposent à la fois du droit publique économique et droit européen?

Pensez-vous qu’il me serait possible d’intégrer un master 2 en droit publique malgré mon parcours plutôt privatiste?

Par avance merci

Erasm

M dit :

@ Erasm

Le M2 Droit public approfondi de Paris II, dirigé par le Professeur Gaudemet, accueille régulièrement des étudiants au profil privatiste.
Ceci tient à la sensibilité particulière de son directeur aux échanges entre droit privé et droit public.

Pour ce qui est des M1, ceux qui affichent une dominante droit public ne peuvent faire autrement que de sérieusement aborder le droit public economique et le droit européen.

xavlegallois dit :

Bonjour,

Je suis actuellement dans le master II DPE de Mme Lombard à Paris II. J’ai vu que ce master était bcp commenté sur cet (excellent) site.

Je confirme que ce master est un master très interessant et que le corps professoral est vraiment compétent (Deruy, Braconnier, Arrighi, Menemenis mais Fabien Fontaine de l’ARCEP.)

Concernant la sélection, je pense que les cursus atypiques sont valorisés par Mme Lombard. Quand je dis "cursus atypiques" c’est par exemple : année à l’étranger, spécialité autre que le droit public ( exemple: Droit international, affaires etc).

Les débourchés sont à mon avis importants.
Ainsi pour les stages de fin d’étude, les éleves vont dans les plus grands cabinets français ou anglo-saxons, en entreprise (Veolia, bouygues, ADP, la poste etc) ou en administration (Minefi).

N’hesitez pas à me contacter.
Je ne pense pas venir très souvent sur ce site donc je vous laisse mon adresse mail: xavierdumont5@yahoo.fr

Bonne journée

Martin dit :

Quelqu’un aurait-il des informations à partager sur le Master 2 droit public approfondi de Paris 2: intérêt du master et des enseignements, qualité des profs, charge de travail, débouchés, etc….

Merci d’avance !

M. dit :

@ Martin :

J’ai suivi les enseignements du M2DPA l’an dernier.

Concernant la qualité des enseignants, il suffit de jeter un coup d’œil à la plaquette de présentation du M2 sur le site de l’Université pour s’en convaincre 😉
Les professeurs comptent parmi ceux qui font autorité en la matière, avec bien entendu une mention spéciale pour le Professeur Gaudemet dont tous les étudiants s’accordent à vanter les qualités d’enseignant.
Une place importante est faite également aux professeurs associés, comme J. Arrighi de Casanova ou encore A. Ménéménis, qui apportent une précieuse expertise sur leur domaine de prédilection.

Les matières abordées couvrent l’ensemble des pans du droit public : droit constitutionnel, droit administratif général, droit public des biens, droit des contrats, contentieux administratif, contentieux constitutionnel, libertés fondamentales…

La charge de travail n’est pas insurmontable. Elle m’a, par exemple, laissé le loisir de préparer (et réussir !) un concours (ENM) en parallèle et je ne suis pas le seul dans ce cas. D’autres ont pu faire des stages en cabinet.
A l’inverse, si tu vises l’allocation de recherche, il faudra certainement t’investir davantage dans ton mémoire…

Le principal débouché est la thèse, puisque ce M2 compte un nombre non négligeable d’allocation de recherche (4-5 en général).
Mais, les enseignements dispensés sont largement tournés vers la pratique et c’est un bon atout pour le recrutement en cabinet. De nombreux étudiants de ma promo sont actuellement à l’EFB. Certains ont même été embauchés dès la sortie du M2.
Et enfin, d’autres ont enchaîné sur un autre M2 ou préparent les concours.

En un mot, ce M2 permet de prendre du recul sur l’ensemble des grands aspects du droit public et surtout d’acquérir une logique juridique très précieuse dans la suite de sa carrière, universitaire ou non !
Donc il ne faut pas s’arrêter à sa dénomination « recherche ».

Raf dit :

@ Martin

J’ajoute juste qu’on est pas mal d’anciens élèves du M2 de droit public approfondi a s’investir dans une assoc qui marche, qui a plein d’idées, et qui aide déjà la promo actuelle pour la recherche de stages, de boulots, les rencontres professionnels, les orientations à prendre … (l’adresse: amdpa.blogspot.com/ le site est en construction). On s’investit vraiment dans le master et avec le master, en accord avec le directeur, Monsieur le Professeur Yves Gaudemet, pour être au plus près des étudiants et des anciens.

Pour la masse de boulot, je rejoins M. au dessus, j’ai passé mon CRFPA et je l’ai eu pendant le premier semestre du M2, justement parce qu’il y avait peu de cours, et que le boulot demandé n’était pas non plus insurmontable…

Pour les débouchés, tu peux vraiment faire ce que tu veux, l’annuaire des anciens est plein d’avocats (et de futurs avocats, dont François Gilbert, la star du blog de droit administratif !!!), de juristes, de magistrats, de professeurs…

Céline dit :

Ahhhhhh vous me donnez encore plus envie du M2 droit public approfondi avec vos commentaires !!!

je suis actuellement en Master I de droit public à Paris I et je voulais savoir si M.Gaudemet prenait beaucoup de personnes d’autres fac et si les gens de Paris I avaient leurs chance s(malgré les rumeurs qui veulent qu’1 guerre existe entre Assas et la Sorbonne !!)

Les notes sont-elles le critère principal ? Personnellement, j’ai eu mention Bien en 1ère et 2ème année, et mention assez bien en 3ème année (tout ça à la fac de sceaux) et ce 1er semestre de Master I à la sorbonne j’ai eu 13,5. Je sais que j’ai plutot un bon dossier, mais comment réussir à me démarquer quand tant d’autres ont des dossiers bien meilleurs ou des dossiers "atypiques" ?
Que faire ressortir dans mon CV ou mettre dans ma lettre de motivation pour montrer à quel point je veux ce M2 ?!!!

(En tous les cas, c’est une bonne initiative cette assoc d’anciens élèves !)

M. dit :

@ Céline

J’ai fait mon master 1 à Paris I si ça peut te rassurer.

S’il est vrai qu’il y avait beaucoup de Paris II dans notre promo, c’est loin d’être la règle. La grande majorité des étudiants viennent d’autres facs.

Concernant les profils atypiques, ce n’est pas non plus une condition sine qua non pour intégrer. Il ne me semble pas avoir un profil si atypique que ça 😉

Juste un commentaire pour saluer mes amis de l’association des anciens du Master DPA de Paris II.

Allez voir leur blog, il est très prometteur.

raf dit :

@ François Gilbert

Salut,

Je précise pour tout le monde que François a participé cette année à la journée pro du master 2 de droit public approfondi de Paris 2, invité par l’association des anciens et l’association du Master … Je crois qu’il a suscité pas mal de vocations…

A bientot François, j’espère que tu nous reserves un billet pour le blog de l’AMDPA

Aude dit :

Il y a peu de renseignements concernant les facultés de Droit Paris V Malakoff et Paris XI Sceaux (encore plus Paris V). Comment choisir entre ces deux facultés quand elles font partie de la sectorisation (ravel). Quelles caractéristiques peut on attribuer à chacune de ces deux facultés. Ont elles une différence significative de niveau avec Paris I et Paris II ?

Didie dit :

Cher Droit Administratif,

Si tu savais à quel point ton existence est rassurante pour une jeune étudiante comme moi, conquise par le droit public presque par hasard et devenue tellement accro qu’elle voudrait bien en faire sa carrière. Cette liste, substantielle à défaut d’être exhaustive, m’aide à me repérer dans cette jungle des diplômes que la réforme LMD n’est pas parvenue à débroussailler.

Une petite interrogation quand même, personnelle mais qui pourra sans doute aider d’autres étudiants. Je termine cette année mon diplôme d’IEP. Je voudrais postuler pour un M2 de droit public et ce, dans la pespective d’obtenir le CAPA. J’hésite entre un M2 pro droit public des affaires et un M2 pro marchés publics, les deux étant proposés par Lyon. Comment savoir si ces masters sont de qualité et s’ils sont reconnus par la profession quand on vient d’un milieu totalement étranger? Est-ce judicieux d’opter pour l’un de ces masters en vue d’exercer la profession d’avocat spécialiste en droit public ou vaut-il mieux choisir un master plus généraliste type contentieux publics?

Merci

marie dit :

Bonjour,
Je suis étudiante a Strasbourg (très bonne fac "de province"!!) et je voudrais m’orienter vers des M2 spécialisés en droit de la construction, de l’urbanisme ou encore des marchés publics. C’est donc tout naturellement que je me suis tournée vers le M2 de Mr Fatome et j’aurais voulu savoir si la pratique des entretiens était bien établie à la Sorbonne et dans ce master en particulier? et si c’etait le cas si on pouvait m’en dire un peu plus : y a t il des rendez vous pris indivuellement sur une certaine période, une journée entière où tous les étudiants pré selectionnés passent l’entretien, quelles orientations pour ls questions (sur quels points mettons l’accent)…
Merci pour toutes les réponses que vous pourrez m’apporter

Aymeric Ruellan dit :

Marie, je te recommande de postuler au master II Droit public de l’économie de Paris II.

Nicolas dit :

Didie,

Les masters des professeurs D. JEAN-PIERRE et J.-F. SESTIER sont de très bons master pro. A mon avis celui de M. SESTIER est au-dessus de celui de M. JEAN-PIERRE mais je me trompe peut-être. En tous cas nul doute que si tu projettes d’être avocate à Lyon, avoir l’un de ces deux masters en poche sera un bon atout. Idem pour les cabinets parisiens à mon avis. Comme tu le sais peut-être J.-F. SESTIER est l’un des gros spécialistes français des marchés publics et D. JEAN-PIERRE est conseiller d’Etat… Seul conseil à mon avis, demande celui de SESTIER en premier car il est plus difficile d’y être retenu je pense.

Après, honnêtement je trouve que les étudiants de master 1 psycotent trop sur le choix du Master. Ne vous faites pas de cheveux blancs pour ça ! Vous aurez certainement un master de qualité. Certes, si on peut faire le M pro de droit public de l’économie de Paris 2, c’est très bien, il faut le tenter mais bon il y en a un certain nombre d’autres qui apportent un bagage suffisant pour être employable dans des cabinets de droit public : Nanterre, Aix, Paris XI, Toulouse, Strasbourg, les M pro de Lyon 3… Il ne faut pas perdre de vue que le parcours que l’on peut faire à côté de la fac et après est au moins aussi important sinon plus. Je ne suis pas sûr que les associés des cabinets d’avocats soient obnubilés par l’origine de ton diplôme.

Bonne chance à toi !

Erasm dit :

Salut,

Je suis sur le point de m’inscrire pour le Master 2 ‘Droit public fondamental, Université Bordeaux IV Montesquieu, sous la direction du Professeur de Gaudusson’; pouvez-vous me dire s’il s’agit d’un bon Master en droit public?

Par ailleurs, en regardant de plus pres les matiéres proposées, il me semble préparer assez efficacement à la profession d’avocat et donc au CRFPA…

Qu’en pensez-vous?

D’avance merci pour vos éventuelles réponses.

Erasm

jurismarie dit :

Bonjour Marie,

Pour information, le M2 dirigé par Mr Fatome est une fusion entre l’ancien DESS de droit immobilier (essentiellement privatiste et dirigé par Mr Revet) et l’ancien DESS de droit de l’urbanisme, de l’habitat et des travaux publics (dit UHTP, essentiellement publiciste et dirigé par Mr Fatome).
Je suis issue de la promo du dernier DESS UHTP (2005-2006), et Mr Fatome sélectionnait uniquement ses étudiants sur dossier, d’où l’importance de la lettre de motivation.
Cela a peut être changé depuis la fusion, mais je ne pense pas!
Le master 2 d’Assas en construction est très bien aussi; ainsi que celui de Versailles Saint Quentin.
Bon courage!

Erasm dit :

Salut,

Je suis sur le point de m’inscrire pour le Master 2 ‘Droit public fondamental, Université Bordeaux IV Montesquieu, sous la direction du Professeur de Gaudusson’; pouvez-vous me dire s’il s’agit d’un bon Master en droit public?

Par ailleurs, en regardant de plus pres les matiéres proposées, il me semble préparer assez efficacement à la profession d’avocat et donc au CRFPA…

Qu’en pensez-vous?

D’avance merci pour vos éventuelles réponses.

Erasm

Forgotten dit :

en Réponse à Nicolas, les 2 DESS du Pr Jean-Pierre et du Pr Sestier sont très bons, la sélection du Pr Sestier est peut être a priori plus sévère, il n’en demeure pas moins que certains sont pris aux 2 se tournent aussi bien vers l’un ou l’autre ! Je suis actuellement dans la formation du Pr Jean-Pierre, plusieurs de ma promo ont préféré refuser le DESS du PR Sestier. Il faut savoir que le PR Jean-Piere offre une excellente formation plus généraliste mais très formatrice, on est formé à de nombreux domaines mais surtout à être polyvalent et avoir une reflexion tranversale car dans les montages et les conseils sur des domaines comme les marchés publics que l’on pourrait croire technique et spécialisé, il faut avoir un approche globale d’abord pour déterminer si le montage loi MOP est-il le plus approprié, il faut aborder de nombreux domaines fiscalité, droit public des biens, avoir une approche du choix "politique" du montage, je pense que la formation du professeur Jean-Pierre prépare bienà cela. Il faut aussi noter que le DESS de droit public des affaires est calqué sur la formation privatiste du DJCE qui sont d’excellente formation. Dernière chose, le DESS Droit public des affaires est plus jeune 3 ans d’écart je crois, le Pr Sestier a initié le magistère dont le DESS droit public des affaires est la 3e année. Le DESS Marchés comptait 2 directeurs de renom à savoir D. Chabanol et Pr Jouguelet, 2 très grands noms du droit des marchés publics (co auteurs du même livre) mais apparrement ils ne sont plus les directeurs de St E et lyon 2. Après, ce n’est pas parce que la sélection est prétendu plus dure que le DESS est meilleur, un DESS plus ancien se fait mieux connaître. Il faut surtout voir si tu veux un être un juriste hyper spécialisé ou savoir reflechir sur n’importe quel domaine et t’adapter.

Les 2 DESS sont excellents et ont une très bonne réputation !

Moi je suis ravie de mon choix !

Didie dit :

Cher Nicolas et chère Forgotten,

Je vous remercie grandement pour vos réponses.

Le choix ne tient qu’à moi mais il est bon de recueillir divers avis avant de trancher…

Il est vrai que les étudiants "psychotent" à propos de leurs masters 2 et je ne pense pas non plus que les employeurs soient très à cheval sur l’origine du diplôme. Toujours est-il que cette "psychose" révèle bien le flou dans lequel nous nous trouvons et que, à mon sens, les sources d’information – "officielles" j’entends – sont encore largement insuffisantes!

Didie

Nicolas dit :

Didie,

Tu as raison, il est assez difficile de s’informer et de faire la part des choses entre les différentes formations. C’est sûrement l’un des problèmes inhérents à l’université. Il faut en quelque sorte, faire patie du sérail si l ‘on peut dire… en plus les chargés de TD te mettent la pression dès la première année en disant qus’il faut des mentions chaque année pour avoir un bon master 2. Il vaut mieux en avoir, c’est vrai mais l’absence de mentions n’est pas rédhibitoire.
En tous cas, moi aussi j’étais assez stressé au moment des candidatures en master 2 et finalement, j’ai eu plusieurs possibilités (je visais des masters recherche) en région parisienne et dans de bonnes universités de province. Je n’ai pas été pris à Paris 1 et Paris 2 mais à Aix et je suis très content de la formation que j’ai reçu.

Bon courage

Forgotten dit :

Didie,

Ne te fais pas trop de soucis pour les mentions, cela dépend des master certains regardent beaucoup les stages, la régularité (un parcours sans accros), les notes dans le détail et non que la moyenne… et s’ils connaissent le professeur qui fait une épreuve parfois… ça joue !

Moi je dirais oui la réputation c’est sûre ça ne fait pas tout, moi ce que j’ai le plus apprécié dans mon master 2 c’est la qualité de la formation très très pratique, je trouve que c’est une bonne transition entre l’approche encore trop universitaire du M1 et la vie professionnelle !

Le côté pratique et opérationnelle de la formation est grandement appréciable.

Je sors de mon M2 totalement satisfaite de mon choix, je n’avais présenté que très peu de dossiers (3 master 2 differents), j’ai eu la chance d’être prise à celui que je souhaitais vraiment faire !

Je trouve dommage de ne pas regarder si le contenu de la formation te plait vraiment au profit d’une réputation, garantie de l’emploi…

Ps : je crois que la plaquette indique du droit de l’environnement il me semble, or cette matière était remplacée par de l’urbanisme commercial.

Erasm dit :

Salut,

Je suis sur le point de m’inscrire pour le Master 2 ‘Droit public fondamental, Université Bordeaux IV Montesquieu, sous la direction du Professeur de Gaudusson’; pouvez-vous me dire s’il s’agit d’un bon Master en droit public?

Par ailleurs, en regardant de plus pres les matiéres proposées, il me semble préparer assez efficacement à la profession d’avocat et donc au CRFPA…

Qu’en pensez-vous?

D’avance merci pour vos éventuelles réponses.

Erasm

Didie dit :

Forgotten,

Je suis d’accord avec toi que la réputation ne fait pas tout.

D’ailleurs, je me suis rendue à l’IDEA pour vérifier de mes propres yeux le sérieux de la formation. J’ai pu échanger quelques mots avec des enseignants et des responsables. Aujourd’hui, je lis ton enthousiasme, ce qui achève de me convaincre à postuler au master droit public des affaires.

A présent, le choix est fait, les lettres de motivation corrigées, le dossier bien ficelé.. et tombe le verdict!

Erasm,

A mon sens et suite aux conversations que j’ai pu avoir avec quelques professionnels, un master "ciblé" et professionnel est davantage gage d’employabilité; le master droit public fondamental me paraît plus aproprié pour s’orienter dans la voie de la recherche… S’agissant du CRFPA, je ne pense pas qu’un master 2 ait pour objet d’y préparer.

Pour ma part, j’ai fait le choix d’un master 2 spécialisé (droit public des affaires, même s’il l’est moins qu’un master de droit des marchés publics par exemple), à la suite duquel, je compte consacrer une année à la préparation intensive de l’examen d’entrée au CRFPA de Lyon… C’est la solution qui m’a paru la plus efficace!

Didie

jackoune dit :

Bonjour,

J’ai une question pour les étudiants des facultés de droit parisiennes et plus précisément pour ceux de paris 1-2-10-11: Quand aurez vous vos relevés de notes du second semestre…c’est à dire que vous serez à même de pouvoir justifier de votre réussite en M1?
Je vous demande ca car j’ai postulé a strasbourg et ils m’ont renvoyé un mail en me disant que mon dossier ne serait pas examiné avant qu’ils n’aient reçu TOUTES mes notes de M1…Ils indiquent aussi que la sélection se fera début juillet et je ne pense pas que ma fac délibère avant ..quid de mon éventuelle admission?? Mon dossier peut il être déclaré incomplet???
je pense que la situation risque de se reproduire pour les facs parisiennes précitées

merci

Diane dit :

Bonjour,

Merci !! à ce blog pour nous donner enfin un classement des masters de droit public, meme s’il n’est pas critique.

Je suis étudiante en droit à l’université de Rouen où j’ai eu la mention assez bien les deux premieres années de licence ; et où je vise la mention bien pour la Licence 3 dont je fais en ce moment le deuxième semestre en Erasmus à Hanovre.

Je souhaite préparer le concours d’ATTACHE TERRITORIAL en master 1 et 2.
Quelles fac de province et de paris préparent le mieux à ce concours?
A Paris, faut-il passer par le mater pro "Droit et gestion des finances publiques – Administration des collectivités locales " dont les responsables sont Michel Bouvier et Jean-Jacques Bienvenu, qui est en partenariat entre Assas et la Sorbonne?

Je pense evidemment à integrer le master 2 de M. Quintane à Rouen, mais il n’est pas facile de me rendre compte de son niveau étant donné qu’il a été créé il y a peu de temps. Malgré tout, l’excellente réputation de M. Quintane pourrait suffire à faire figurer son master sur cette liste :

Master droit
Mention droit public
Specialite services et politiques publics

Débouchés professionnels

A titre principal, ce Master ouvre sur le secteur public ou parapublic, il vise à former des cadres ou futurs contractuels de l’Etat, des collectivités territoriales, des établissements publics (notamment de coopération intercommunale) et des entreprises du secteur public ou parapublic.

Objectifs pédagogiques

La spécialité « services et politiques publics », vise à préparer efficacement les étudiants à une insertion réussie dans le monde professionnel. Elle se caractérise par son contenu pluridisciplinaire à dominante juridique, grâce à des enseignements regroupés au sein d’unités d’enseignements fondamentaux complémentaires ou spécialisés et à la connaissance des pratiques professionnelles acquises au sein du stage en entreprise.
Cette formation est agencée de manière à assurer aux étudiants une préparation méthodologique et un entraînement pratique aux concours administratifs.

merci beaucoup de votre aide!

Bien à vous

Gio dit :

Un trés trés bon Master 2 est le Master Marchés publics et délégations de service public du Professeur Braconnier. La spécialisation en contrats publics y est trés efficace, tous les contrats publics y sont abordés dans le détail ( MP, DSP, CP, AOT, BEA, contrats internationaux, financement de projet…).

Les professeurs sont des grands noms avec M Braconnier, Mme Claudie Boiteau ou encore le Conseiller d’Etat M Didier Casas ( en contrat public, c’est quand même ce qui se fait de mieux au Conseil d’Etat).
Quant aux séminaires trés nombreux, ils sont assurés par des juristes de grandes entreprises du monde des affaires comme Véolia, Vinci, Dalkia, Dexia ou encore des avocats de grands cabinets anglo-saxons. Ces séminaires permettent d’étudier les grands contrats internationaux d’affaires, la mise en place juridique de ces contrats, leur financement…avec des exemples pratiques apportés par les différents juristes d’entreprises qui interviennent.

Le niveau d’employabilité est trés important à la sortie, et l’avantage est de pouvoir travailler tant dans le privé que dans le public, ce master étant le plus côté des master contrats publics. Un juriste d’une grande boite travaillant à l’international avouant qu’ils ne prétaient attention qu’ aux demandes de stage des étudiants de Paris II de Mme Lombard et à ceux du Master contrats publics de Poitiers.

A ce sujet, la liste de stage proposée aux étudiants en début d’année est impressionnante avec Véolia, Vinci, Eiffage, Colas, Générale des eaux, Lyonnaise des eaux, Sogeries, ministère de la défense, 3 places de stagiaires au Conseil d’Etat, le Conseil de la Concurrence (dont la secrétaire générale assure des cours dans le Master), et de nombreux cabinets d’avocats parisiens.

Le Professeur Braconnier a réussi vraiment a monter un Master de grande qualité et surtout reconnu de manière trés importante. Sans aucun doute, le meilleur Master 2 en contrat public et vaut mieux que la plupart des DESS parisiens.

Il n’y a pas que Paris dans la vie!!!

En droit public recherche, je conseillerais le DEA de Pau avec des enseignants de haut niveau comme Le Professeur Terneyre, Le Professeur Bon, Le Professeur de Béchillon , Le Professeur Gourdou ou encore le Professeur Lecuq.

mauvaise langue dit :

c’est sans doute pour cela qu’il quitte Poitiers pour Paris (II)

Coco dit :

Bonsoir,

J’aimerais savoir si des salariés ont postulé au M2 Contentieux public de PARIS 1 et ont été admis.

J’ai le sentiment que les professeurs n’apprécient pas trop les salariés.

Merci

elise dit :

Bonjour,

Je voudrais m’inscrire en master 2 orienté droit de l’urbanisme mais je suis un peu perdue parmis les nombreux masters qui existent en ce domaine…

Est-ce que quelqu’un connaît les "bons masters" dans ce registre ?

Merci beaucoup !

Urbi dit :

Il y en a beaucoup, voir la liste au-dessus.
– Pour une approche droit privé/public (construction) : Construction, urbanisme, contrat, Université Paris I, Panthéon-Sorbonne : http://www.univ-paris1.fr/IMG/pd...
– Pour une approche plutôt droit public (urbanisme+contrats publics) : Droit immobilier public, Université Versailles – Saint-Quentin : http://www.dessimmo.ens.uvsq.fr/

Une étudiante goguenarde dit :

Permettez moi de rire de cet échange entre professeurs sur les qualités des masters 2 !
Je suis moi même étudiante dans un des masters ajouté à votre liste à la demande d’un de vos confrères, dont je ne m’étonne guère de l’audace.
Peut être serait-il nécessaire de créer une liste objective,fondée sur les réelles qualités des enseignements dispensés me semble-t-il.
Vous comprendrez mon anonymat.

xavlegallois dit :

Bonjour,

je souhaiterais avoir des renseignements sur le master II Droit Immobilier et Construction de Paris II de Mr Perinet Marquet ainsi que sur le master II Construction, Urbanisme et Contrat de Paris I de Mr Fatome.
Mes interrogations portent surtout sur l’organisation des enseignements (possibilité de stage ou d’activité professionnelle en parallèle?).
L’un est il plus coté que l’autre?
Quel est le nombre d’étudiants dans ces formations?

Merci d’avance

Xavier

Charlotte dit :

Bonjour,

Je viens d’entendre dire que M.Braconnier ne prend dans son DESS que des Poitevins, très très peu de parisiens. Je prends très au sérieux la personne qui m’a dit cela puisque c’est un de mes anciens chargé de travaux dirigés

Les anciens de master 2 de Braconnier peuvent-ils confirmer ou infirmer ceci ?

Je vous remercie

C.

PS : j’ai bien évidemment postulé chez M. Braconnier.

jackoune dit :

Bonsoir,
Je reviens vers vous, pour vous faire part en premier lieu de ma relative fatigue inhérente à la longueur du dossier de paris 1…..tellement de choses à remplir, à compléter….entre termes ambigus et phrases peu claires, ce dossier est sans conteste le plus chiant (et je reste poli)
Bref, après avoir opté pour le M2 droit de l’environnement (qui est 1st one de l’ensemble de toutes mes candidatures :-)) je m’interroge longuement pour ne pas dire sans arrêt sur le second choix.
Ce dernier n’est pas aussi insignifiant qu’il n’y parait. En effet, quelle doit être la logique face à ce choix très cornélien….
Tenir, courir??? recherche, Pro???
Entre les deux mon coeur balance et plus encore…
Entre droit public des aff pro (brechon moulènes) et recherche(marcou), le M2 droit public fondamental (picard); le M2 de fatome en urba…..je suis perdu…quelqu’un pour m’éclairer dans ce dédalle de choix. Sachant que mon projet c’est l’IEJ et le barreau et ensuite un LLM…..

Merci beaucoup!

Va savoir dit :

Pour les contrats publics, les parisiens n’ont qu’à aller à Nancy: c’est le premier master en contrats publics créé en France, pas de chômage : je viens de voir le site et c’est impressionnant. En plus maintenant, pour y aller, il y a le TGV.

Van dit :

En ce qui concerne le Master 2 de M Braconnier, ce que l’on t’a dit est totalement faux. La promo de cette année comptait seulement 3 étudiants de Poitiers sur un effectif de 20 personnes (dont 5 pro).

Les étudiants venaient de tous les horizons: Bordeaux, Tours, Paris, Montpellier, 4 étudiants de Pau… M Braconnier n’est pas fermé aux étudiants d’autres horizons, bien au contraire!

Je te conseillerais de privilégier le Master de Poitiers, plutôt que celui de Nancy. Il est clairement reconnu comme le meilleur Master 2 en contrat public. Les étudiants de Poitiers trouvent du travail tout aussi facilement, et le Master est bien plus reconnu que celui de Nancy. Comme le disait une autre personne ici il y a quelques temps, la qualité des intervants est sans équivalent, M Braconnier a su le faire connaître dans le monde professionnel.

La différence étant qu’il ne s’en vante pas sur le site internet de la formation.

Van dit :

Petite rectification pour "Va Savoir", le 1er Master 2 Contrats Publics est celui de Poitiers qui a été créé en 1998.

jackoune dit :

Bonsoir,
Les entretiens débutent dès cette semaine.
J’ai reçu un mail de Paris 11 pour un entretien pour le M2 droit des activités spatiales et des télécommunications.

Ce master a l’air passionnant….plus de détail vendredi soir après un entretien à l’agence spatiale européenne …rien que les locaux pour passer l’entretien laissent rêveur…

Charlotte dit :

Pour information pour les stressés : il semblerait que les entretiens pour le master du professeur Boivin se déroule la semaine prochaine.

Donc, surveillons nos boîtes mails aujourd’hui et demain (je maudis d’avance mon anti-spam qui risque de faire passer un rendez-vous dans ma boîte à spam, que jépluche méthodiquement ces derniers jours).

Bonne chance à tous,

C.

jackoune dit :

Charlotte,
Je n’ai rien reçu pour le moment, je suppose que tu parles du M2 droit de l’environnement???

tiens moi au courant si tu reçois quelque chose

Bonne fête de la musique et vive le printemps (du cinéma également)

Charlotte dit :

Bonjour,

Rien reçu moi non plus…

Je vais continuer de scruter ma boite demain, en réactualisant toutes les 20 secondes.

C.

Charlotte dit :

Bon, ca y est, OUF, j’ai reçu le mail de convocation à l’entretien.

Je vais laisser ma boîte mail se reposer.

C.

jackoune dit :

Bonsoir charlotte,
J’ai recu le même mail…on sera donc tous deux (plus les autres) ce mercredi a sceaux.
J’y suis jamais allé…j’ai pu voir que la convoc était a 9h avec 1H30 de présentation du M2….c’est pas un peu long non?! je trouve cela un peu surprenant…. qu’en penses tu?!
T’as fait quoi comme M1, dans quelle fac?
On se rend comment à sceaux?

a bientot et…congratulations (même si je me demande si il y a deja eu une selection préalable…)

J

Charlotte dit :

Bonjour,

Toujours très très contente d’avoir été convoquée. En espérant qu’on sera admis. C’est un très beau master !

Pour Sceaux, je me ferai déposer soit en voiture, soit en RER (40mn à partir de chez moi parait-il… en partant à 7h30, ca doit être correct…).

1h30 de présentation. C’est il me semble en effet peu commun. L’avantage, c’est que l’on aura plein d’informations et cela devancera forcément nos questions.

Comme M1 j’ai fait du droit public à P-I.

A mercredi donc,

C.

Va savoir (bis) dit :

@ Van

Désolé cher ami de vous contrarier mais le master contrats publics nancéien a été créé en 1997, la 10e promo sort cette année et cela sera fêté d’après les infos dont je dispose ; le master poitevin lui est donc postérieur.
En revanche d’accord avec vous pour l’autopromo sur le site, un peu lourd mais c’est de bonne guerre en ce monde concurrentiel…

jackoune dit :

Bonjour,

Je viens d’apprendre que je suis retenu pour paris 11 au sein du master de J.P.boivin droit de l’environnement.
Soulagement et bonheur….

Charlotte dit :

Coucou,

Moi aussi :).

au 30 août donc ?

C.

Jean-Marie dit :

Bonjour,
Je suis en train de faire des recherches sur les m2 droit des contrats publics et droit public des affaires et je trouve qu’il est difficil de se renseigner sur la qualité de ces formations. Si quelqu’un pouvait m’éclairer. Par exemple j’ai été reçu au m2 juriste en droit public des affaires à Bordeaux mais j’hésite à y aller, car j’ai également postuler ds d’autres villes comme Toulouse, Poitiers, Paris 12 (Baxex), Paris 10, Assas…
Je pense qu’il serait bien que les directeurs de master mettent en ligne les professions qu’exercent leurs anciens étudiants, comme ça se fait à Nancy 2 pour le m2 "contrats publics".
Merci d’avance pour m’aider ds mes choix d’orientation.

Jean-Marie dit :

De plus je ne sais pas s’il est préférable de faire un m2 spécialisé uniquement ds les contrats publics ou un m2 droit public des affaires qui est plus transversal (droit fiscal, de la concurence, des contrats, PAC…)

marine dit :

Bonjour ,
je voudrais d’abord remercier les instigateurs de ce blog grace auquel j’ai pu trouver mon "bonheur" .
Je suis étudiante en M1 Droit Public à Lyon III mais l’effectuant dans le cadre du Programme Erasmus en Allemagne . J’ai candidaté à 11 Masters 2 , les réponses commencent à arriver je suis admise à Reims pour le M2professionnel Administration Territoriale , developpement Local ; ainsi qu’au Master 2 recherche de Grenoble Droit administration et territoire sous la direction du Professeur Froment et je suis convoquée à un entretien toujours à Grenoble pour le Master 2 Action economique des Collectivités territoriales .
je suis tres contente mais malheusement je ne pensais pas recevoir tant de reponses positives (ou quasi ) et voila que se pose la question lequel choisir ? comment choisir ? Au regard de ce que je veux faire ? de mon parcours (je suis une erasmus voulant faire aboutir son parcours sur l’action economique des collectivités territoriales)? ( le M2 du professeur Fromment me plait enormement puisqu’il a une vocation comparatiste et professionnalisante malgré l’appelation recherche)
En tous cas merci beaucoup pour cette rubrique (je salue Mme le professeur Chamard-Heim qui nous l’avait indiqué en cours de droit Fiscal)

marine dit :

Bonjour,
je passe un entretien le 5 juillet à Grenoble pour le Master 2 Action economique et Collectivités Territoriales, et outre les questions sur le déroulement de l’entretien, se pose à moi la question de ma présenation : comment s’habiller ? Je suis en temps normal plus jean /baskets que ballerines/ tailleur, est ce indispensable ?
Merci

eric44 dit :

Je viens d’obtenir mon master 1 gestion des administrations publiques à Nantes et je veux m’orienter vers un master 2 administration des collectivités térritoriales
Je viens d’envoyer plusieurs candidatures pour des master 2 collectivités territoriales,11 au total et je viens d’avoir un avis favorable pour le master 2 administration des collectivités territoriales de Tours et pour le master 2 administration territoriale et développement local. Je suis heureux d’avoir des réponses positives mais le choix est difficile, j’aimerai avoir des conseils pour m’indiquer quels sont les meilleurs master 2 collectivités territoriales? Entre celui de Reims et de Tours, quel est le meilleur, celui qui me garantira la meilleure formation et les meilleures débouchés?
merci.

Aymeric Ruellan dit :

pour info :

Le Master II "Droit public de l’économie" de Paris II fait partie des diplômes "qui assurent un emploi" sélectionnés par Le Nouvel Observateur.

Il figure ainsi au nombre des 588 "pépites" de l’université.

Université Paris-2 Panthéon-Assas
Master
Droit public de l’économie

> Gestion et Entreprise

> Droit et Sciences politiques

Ce master 2 conduit tout naturellement vers la profession d’avocat (pour la moitié d’une promotion), mais aussi de juriste d’entreprise -ou d’administration- et d’attaché parlementaire. Il est particulièrement coté dans les cabinets d’avocats spécialisés en droit public. Dans le cursus, où plus de la moitié des cours sont donnés par des avocats ou des membres du Conseil d’Etat, les études de cas prennent une place importante, notamment en contrats publics. Un stage de trois mois est obligatoire à la direction juridique d’une entreprise, d’un ministère ou dans un cabinet d’avocats, et est généralement trouvé par les responsables du master. La durée de recherche d’emploi, sauf pour les étudiants qui s’engagent dans la formation d’avocat au Barreau (environ un an), ne dure que quelques mois. La rémunération moyenne en cabinet d’avocat commence à 2300 euros brut mensuel, un peu moins dans les entreprises et les administrations. Ce master reçoit plus de 200 candidatures pour 25 places.

Responsable de la formation : Martine Lombard – Tel : – Mail : martine.lombard@u-paris2.fr

Atouts : Large réseau d’anciens diplômés, qui facilite la recherche de stages et d’emplois.

Site internet : http://www.u-paris2.fr

Aymeric Ruellan
(Ancien diplomé de ce master)

jackoune dit :

a charlotte.

Tu prends celui de boivin sans attendre les réponses de paris 1/2.
J’avoue que seul le M2 de lombard pourrait me faire hésiter…en revanche, Paris 11 a ma préférence par rapport au M2 environnement de paris 1/2, le réseau et la qualité des cours semble sans conteste supplanter le M2 de morand devillers…
Qu’avait dit le prof par rapport aux inscriptions???car sur le mail est écrit "inscriptions jusqu’au 11/07" mais le prof avait dit de s’inscrire au plus tard le 07/07 si mes souvenirs sont bons non?!

Charlotte dit :

à Jackoune

Pour les réponses de Mme Lombard, je les attendais pour vendredi 29 (c’estce que m’avait dit Mme Bernard). Aujourd’hui, je n’ai toujours rien : donc soit c’est non, soit il faut que j’attende… Dans tous les cas, je ne suis pas pressée puisque je suis acceptée chez M. Boivin dont le master me semble ultra professionnel et de très grande qualité (j’ai deux amis qui l’ont suivi et qui ne m’en ont dit que du bien). Mais j’aimerai vraiment avoir avant la réponse de Mme Lombard.

Pour les dates de M. Boivin, j’ai noté : 48heures donc 5+6 juillet. A partir du 7, il appelle la liste d’attente (bon, après on peut toujours chipoter : administrativement, on a du 5 au 11 et nulle part il n’est écrit qu’on est défaillant si on ne s’inscrit pas avant le 7…. mais c’est quand même entamer sérieusement et durablement notre capital sympathie que de chipoter….).

C.

jackoune dit :

A charlotte.

Je n’ai rien reçu non plus!!!
Cette Mme bernard est la secrétaire de ce M2?!
Ca m’ennuie vraiment pour Paris 11 car j’ai vraiment été séduit par le discours de JP Boivin, je pense que ce M2 est indéniablement le meilleur en environnement.
Maintenant, c’est vrai que le M2 de lombard est très tentant également…
J’avoue qu’être refusé a paris 2 pourrait me permettre de ne pas devoir choisir!!
je te laisse mon MSN, envoie moi un mail en privé, on en parlera en PV
proustjonathan@hotmail.fr

a tres vite

Charlotte dit :

ok, je t’ai écris.

une étudiante de grenoble dit :

Bonjour,
je voudrais d’abord remercier l’auteur de ce classement car je trouve qu’il est trés difficile de s’orienter en master 2…
Je viens d’avoir ma licence à Grenoble et je me demande si j’ai des chances d’entrer dans un master parisien.Je sais que la selection se fait en fonction des notes mais je voulais savoir si les étudiants venant des facs de province avaient objectivement une chance face à ceux sortant des M1 de facs parisiennes?Une mention bien chaque année est elle suffisante pour esperer rentrer dans un bon M2 à Assas par exemple?
MERCI

@ Une étudiante de Grenoble :

Avec une mention bien en Licence, vous avez toutes vos chances.

Armel dit :

Bonjour,

Je suis admis au Master 2 recherche Droit public interne et international de l’université de Rennes 1 mais je ne sais pas si ce master est côté et niveau débouchés j’ai peur de perdre un an en m’y inscrivant.

En effet, j’ai été admis à un Ipag qui prépare au Concours A et j’aimerais savoir si pour passer des concours il vaut mieux faire avant un Master 2 ou passer directement par un Ipag.

Quels conseil me donneriez-vous ?

En vous remerçiant par avance.

angoissé dit :

Admis dans deux M2 prestigieux:
1) droit des activités spatiales et des télécoms du professeur Achilléas
2) droit de l’environnement de J.P boivin

lequel choisir

mon parcours pour le moment: Droit public+Sc po+ erasmus UK+ stage été Huglo lepage

Je dois me décider au plus tard vendredi!!!!

le second souci réside dans le fait que l’on a toujours pas recu les réponses de paris 1/2… et je dois verser les frais d’inscription au plus tard ce vendredi…est il possible ensuite de les recupérer en cas de changement de fac??

merciiiiiiiiiiiiiiiiiii

Angoissée 2 !! dit :

Bon, moi aussi, je flippe comme tout le monde !
J’ai déjà eu 2 réponses positives : l’une à Paris 11 pour le M2 Droit public et une autre pour le M2 contentieux publics de versailles saint quentin. Mais bien sûr c’est paris que j’attends !!!! Pour le M2 de Mme Lombard, j’ai appelé hier Mme Bernard (la secrétaire du M2) et elle m’a dit que les réponses seraient en fin de semaine ou, au plus tard, début semaine prochaine. voilà

@ Angoissé :

juste pour savoir, ton stage chez Huglo lepage, tu le fais en ce moment ? parce que moi, je suis en stage actuellement dans ce cabinet !!

@ Angoissé :

Ma préférence va au M2 de droit de l’environnement de Paris XI.

@ Angoissée 2 :

Ma préférence va au M2 contentieux publics de l’UVSQ, mais je comprendrais que vous attendiez les résultats du M2 DPE de Paris II.

Charlotte dit :

@Angoissé : concernant le remboursement : c’est un peu annexe. Si tu es pris chez Mme Lombard, au pire tu auras perdu 450euros maximum à Sceaux et ca contribuera au financement de l’Université française qui en a besoin.

C.

lili dit :

Salut, je viens d’avoir mon master 1 de droit public à la fac de Reims, j’ai postulé à Paris 1 pour le M2 reherche mention droit de l’administration de M.Picard et j’ai toujours pas eu l’accusé de réception. La scolarité m’a dis hier de leur envoyer un mail ce que j’ai fait mais toujours pas de nouvelle; je dois avouer que ça m’inquiéte un peu. Je pensais leur retéléphoner mais j’hésite peut être que je dois attendre encore un peu ( j’ai envoyé mon dossier de candidature le 22 juin). Quel est votre avis ?

Charlotte dit :

@François Gilbert

Quid de l’intérêt de faire l’IDPA ultérieurement si on a l’EFB ? Ayant été admis chez J.-P Boivin, qui est donc le directeur de l’IDPA, si on s’inscrit et que finalement, on va chez Mme Lombard, je suppose qu’on peut dire adieu à l’IDPA (après lui avoir dit non, je suppose que les négociations risquent d’être difficiles…) ?

J’ai vu qu’à l’IDPA, il y a des profs qui enseignent aussi dans le MAster 2 droit envir de Sceaux : donc en venant du Master 2 droit envir de Sceaux et si on fait un Master 2 Recherche, on a de bonnes chances d’être accepté à l’IDPA ? (en gros, J.-P Boivin favorise t-il un peu les bons éléments issus de son Master pour être admis à l’IDPA ?).

L’IDPA est un élément important dans ma candidature chez J.-P Boivin.

Charlotte dit :

@lili : je leur retéléphonerai jusqu’à ce qu’ils me disent qu’ils ont mon dossier (ils risquent d’être un peu énervés certes) . Tu l’avais retiré quand ton dossier ?

lili dit :

Charlotte, en fait, ils m’ont envoyé mon dossier par correspondance et donc ils avaient inscrit "dossier retiré le 18 juin"… Je pense que tu as raison je vais leur retéléphoner même si effectivement j’ai un peu peur de les enerver…

lili dit :

Charlotte, finalement, j’ai finalement suivi ton conseil et je les ai rappelés; ils m’ont dit qu’ils avaient bien mon dossier et que l’accusé ne devraient plus tarder ça me rassure. De plus, le type de la scolarité a été sympa; il m’a dis qu’il comprenais que je sois inquiéte car un autre élève n’a pas eu son AR et ils ne retrouvent pas son dossier. J’espére pour lui que ça va s’arranger; en tout cas je serais définitivement rassurée quand j’aurais reçu mon AR…
Autrement, j’ai une autre question : j’ai été prise dans les 2 masters auxquels j’avais postulé à Reims; le probléme est que ce sont mes 2nds choix. Je préférerais être prise à Paris 1 ou 10 ou encore à Bordeaux 4; mais je dois donner ma réponse à Reims dans les plus brefs délais si je dis oui est ce que je peux changer d’avis par la suite? D’avance merci pour vos réponses.
L.

Charlotte dit :

réponse : ben oui tu peux changer d’avis.

Après, c’est juste une question financière :
-soit ils ont l’amabilité de te rembourser les frais d’inscription
-soit ils ne l’ont pas (après, peut-être doivent-ils te les rembourser…aucune idée).

angoissé dit :

@ angoisée 2

Je débute mon stage lundi matin à 10h, dans l’équipe d’Hervé cassara…
T’as débuté quand?

angoissée 2 dit :

j’ai commencé début juin et je reste jusqu’à fin aout.
Franchement, ça se passe super bien. Je suis ravie de ce stage.

Toi, c’est dans quel département que tu fais ton stage ? environnement, je suppose ?

Tiens moi au courant.

angoissé dit :

Ouais, c’est au sein du département environnement, c’est pour ça que je compte ensuite enchainer sur le M2 de J.P Boivin 🙂
Au niveau de l’ambiance c’est cool? Bp de stagiaires?!

homereb dit :

Bonjour,
Je viens d’apprendre que je suis admis au Master Immobilier Public de Versailles, parallement je vais passer les entretiens pour le master urbanisme et construction de poitiers…

Quelqu’un serait il lequel est le plus coté par les professionnels et plus particulierement par les avocats?

niki dit :

En réponse à angoissé qui ne sait pas choisir entre le master de Boivin et celui de la télécommunication à Sceaux, je lui conseille sans hésiter le master de droit de la télécommunication. J’ai fait le master 2 droit de l’environnement, et j’ai été très déçu du nombre de débouché quasi inexistant … Au contraire le master 2 droit de la télécommunication offre beaucoup plus de travail (jai rencontré certains de ce master lors de mon stage)

angoissé dit :

Y’aurait pas de débouchés en environnement???????
pourtant boivin nous a dit que 60% intégraient des cabinets davocats, les 40 autres pourcents passaient dans le privé…

T’as fait le M2 boivin et tas passé le barreau?

Pierre dit :

J’avais donné quelques conseils l’année dernière maintenant c’est moi qui viens en prendre……
François ou quelqu’un d’autres, que pourriez vous me dire des masters 2 de paris 13, amiens ou bien lyon sur l’evaluation des politiques publiques?
Ceux-ci ont un rapport ac les nlles modalités de l’action publique.
On m’a posé la question et je ne les connais alors si quelqu’un………

Merci d’avance

jackoune dit :

Je sors de l’IEP de lyon, d’apres mes souvenirs il y en avait un tres bon…maintenant je ne suis pas certain que l’on puisse encore y postuler
regarde sur le site iep.univ-lyon2.fr/index.p…

Pierre dit :

Merci jackoune,
La personne a déjà postuler et se dirige vers celui de lyon ms que pouvez vous me dire de paris 13, la fac de droit? à part que le cadre est pas vraiment ideal, les profs st comment? si je me souviens, il ya éric desmons, gilles darcy,thierry lambert, helene thomas…..

Et sur le master 2 conduire et evaluer des politiques publiques?

Merci

Angoissée 2 dit :

Bonjour à tous,

j’aimerais savoir si certains d’entre vous ont postulé au Master 2 Contentieux public de Paris 1, dirigé par Madame Teitgen-Colly ? et quel est votre niveau général ?

Parce qu’en fait, j’ai toujours aucune réponse et je n’arrive pas non plus à évaluer mes chances parce que tous ceux que je connais qui postulent pour ce M2 sont ultra forts, donc je me demandais si c’était le cas de tous les postulants ou juste de ceux autour de moi !!!!

Merci d’avance pour vos réponses !

@ angoissé :

S’agissant du Cabinet Huglo, il y a pas mal de stagiaires, surtout en environnement, et l’ambiance est bonne.

niki dit :

Pour ceux qui vont faire les m2 environement, je ne veux pas les découragés, mais c’est vrai que l’ensemble de la promo où j’étais regrettais d’avoir fait ce master. Je pense qu’il est bien quand on le complète par un 2e master, car pour l’instalant les boites privés ne crées pas de réels postes spécialisés dans le droit de l’environnement et demande systématiquement d’autres spécialités (droit des affaires, droit de l’immobilier …).
Pour les avocats, je ne pense pas que ça soit vraiment un problème ce master même si je n’en connais pas bveaucoup qui ont finit vraiment spécialisé en la matière …
Les cours sont interessants, même si au cours de l’année ont s’est rendu compte du peu d’investissement des prtofesseurs dans ce master …
Si vous voulez d’autres renseignements sur ce master pas de pb !

Judith dit :

Bonjour à tous et félicitations à ceux retenus dans des masters 2. J’en fait parti puisque je suis retenue à Bordeaux 4 en DPA et Paris 2 en juriste-conseil des CT. Je veux travailler dans les marchés publics, j’hésite beaucoup et votre blog fait autant l’éloge des facs parisennes que provinciales. Alors ma question est la suivante: quels sont vos critères de choix de masters quand vous êtes sélectionnés dans plusieurs? La réputation, l’efficacité des enseignements, la disponibilité des enseigants?
Merci d’avance pour vos précieux conseils.

@ Tous :

Merci d’éviter les commentaires franchement désobligeants à l’encontre de tel Master ou de tel cabinet. Modérez vos propos, surtout lorsqu’ils ne reflétent que des "on dit" et non votre vécu personnel.

Par ailleurs, sachez que le droit de l’environnement est une vraie matière, certes moins recherchée que le droit immobilier, mais bien plus que le droit des activités spatiales…

@ Charlotte :

Chaque année, il y a au moins deux titulaires du Master environnement à l’IDPA. Il est clair que si votre Master s’est très bien passé, vous avez de bonnes chances d’intégrer l’IDPA. Mais, la grande majorité des IDPéistes viennent d’autres Masters, y compris des Masters de province. Maître BOIVIN cherche surtout à avoir une promotion équilibrée et diversifiée.

@ Judith :

Si vous souhaitez passer des concours, il vaut mieux un Master dans lequel les enseignants sont disponibles et impliqués. Pour le reste, la réputation prime.

niki dit :

Je n’ai rien contre le master droit de l’environnement de maitre Boivin, et ayant choisit cette spécialité je suis tout àa fait d’accord avec l’idée que le droit de l’environnement est une matière en pleine expansion qui a l’avenir sera un plus ppour tous ceux qui la maîtrise.
Toutefois, je pense que la plupart des étudiants réalisent des master2 dans l’optique de trouver un travail rapidement. POur ceux qui se dirigent vers l’avocature, l’environnement est surement bien. Pour tous les autres, je leur conseille juste de s’orienter vers des masters avec plus de débouchés. Jj’espère que ces informations pourront permettre certains de s’orienter,, j’aurais aimé à l’époque qu’on m’informe plus précisément xde la réalité du marché du travail dans ce domaine.

homereb dit :

Bonjour,

Est ce que quelqu’un pourrait m’eclairer sur la réputation du M2 urbanisme et construction de Poitiers?
En effet il semble bien coté puisqu’il fut cité dans le nouvel obs et que quelque professionnels m’en ont parlé. Cependant ce blog n’en fait pas mention.
Sachant que je suis pris au M2 immobilier public de Versailles que me conseillez vous?

Merci

Charlotte dit :

Je désespère …. je suis toujours "en attente de décision" pour le Master pro de Mme Lombard…. Beaucoup ont déjà été accepté ou refusé… je réactualise ma page mais… toujours "en attente"….pfffiou. Il y en a d’autres ici qui sont dans ce cas ?

angoissée 2 dit :

Encore moi !! et oui, toujours aussi angoissée, donc toujours autant de questions !!

Donc, après mes questions sur le M2 Contentieux public de Paris I, j’aimerais savoir si certains ont eu des réponses pour le M2 droit public approfondi de Gaudemet à Assas ?

Est-ce ke j’ai des chances mêmes si je viens de Paris I ?
Quelqu’un sait sur quels critères le prof se base, principalement, pour choisir les élèves ?

Aidezzzzzzzzzzzzzzzz-moi à y voir plus clair dans tout ça … et à me rassurer aussi !!!! lol

MERCI !!!

b_lolita dit :

@ charlotte : moi aussi je suis toujours "en attente de décision" pour le M2 de Lombard…

Charlotte dit :

Ben ben ca y est : disparition de "en attente de décision". Suis admise. Contente de faire partie du 2ème train des admis. vers 15h à peu près. Je vais enfin pouvoirf reprendre une activité normale (ie faire autre chose qu actualiser la page d Assas … ). courage à ceux qui attendent encore !

jerome dit :

Quelqu’un aurait des nlles des reponses du master 2 administration et gestion publique à assas?

MATHILDE dit :

salut !

Je cherche quelques renseignements pour les m2. J voudrai savoir si quelqu’un a eu des réponse pour le M2PRO contentieux publics de la sorbonne .

j’ai aussi postulé pour nantes en administration et gestion des collectivités et j’aimrai savoir si c bien quoté ou pas .
pareil pour bordeaux en contentieux publics où j’ai été admise. j’aimrai savoir si c bien quoté aussi !

merci de me renseigner car les choix sont difficiles et le stress
monte…

@ tous

Pas de panique. Les examens et délibérations viennent à peine de finir. Les directeurs de Master sont en train d’opérer leurs sélections, mais vu le nombre de candidatures, la lecture des dossiers est fastidieuse. Vous aurez sûrement des réponses avant la fin de la semaine prochaine.

Bon courage à tous

MATHILDE dit :

En fait, j’ai décidé d’allé à bordeaux IV en contentieux publics. est-ce que qq’un peut me renseigner sur cette formation ? j’habite à rennes alors est-ce que ça vaut le coup de’aller jusqu’à bordeaux l’année prochaine?

merci

jackoune dit :

BESOIN DE CONSEILS AVISES

pffffffffffff je ne sais quoi faire….je viens d’apprendre que je suis admis a paris 1/2 en droit de l’environnement morrand devillers, Robert…
Je suis aussi admis au M2 de paris 11 J.P boivin, lequel choisir???
prestige de l’un contre renom de l’autre…..ouverture internationale contre professionnalisation accrue…..
je suis quelque peu perdu….HELP please!!

merci

MATHILDE dit :

En fait, j’ai décidé d’allé à bordeaux IV en contentieux publics. est-ce que qq’un peut me renseigner sur cette formation ? j’habite à rennes alors est-ce que ça vaut le coup de’aller jusqu’à bordeaux l’année prochaine?

merci

Didie dit :

Je suis écoeurée. 14,5 de moyenne à l’IEP d’Aix, avec un 18 en contentieux administratif, aucune note en dessous de 12 depuis le début de ma scolarité universitaire, un stage de 10 mois mention très bien en ambassade de france et même pas retenue au master 2 de Lombard! Mes profs m’avaient prévenue, la directrice elle-même, priorité aux candidatures parisiennes. De toute façon, quand on voit l’état de nos universités, surtout à Paris, et la qualité des enseignements (lecture par le prof de son cours à peine actualisé), je me dis que ce n’est pas plus mal…
L’article du Point de cette semaine est, à ce sujet, passionnant

@Didie :

Vous avez un M1 en droit ?

MATHILDE dit :

En fait, j’ai décidé d’allé à bordeaux IV en contentieux publics. est-ce que qq’un peut me renseigner sur cette formation ? j’habite à rennes alors est-ce que ça vaut le coup de’aller jusqu’à bordeaux l’année prochaine?

merci

260

lizzz dit :

juste une question: entre le M2R droit public général de Paris 1 et le M2R droit public approfondi de Paris 2, y a t’il des différences de reconnaissance ( le mythe "assas" existe t’il vraiment face à la Sorbonne) et des différences de difficulté??
Car aussi surprenant que cela puisse paraitre, la lecture de la maquette et de l’organisation des exam de Paris 1 est très intimidante ( beaucoup de matières, obligation de faire du droit communautaire, notes éliminatoires…), faca à cela on irait presque à Paris 2 d’un coeur léger!(moins de matières, et peu de contraintes dans le choix de celles ci).
Je me doute que cela ne doit être qu’une impression, j’aimerai donc avoir l’avis de personnes qui sont passées par ces deux masters ou qui les connaissent bien.
Je suis déja admise à Paris 1 je voudrai donc éclairer mon choix en cas d’admission à Paris 2…
Merci d’avance!!

La reconnaissance entre ces deux masters est équivalente. En revanche, je crois que vos impressions sont bonnes en termes de difficulté des enseignements.

jackoune dit :

a Didie,

Je ne veux pas être méchant mais je pense que si tu n’as pas de M1 en droit c’est tout à fait normal que tu ne sois pas acceptée dans un M2 de paris 2…..
Je sors moi même d’un IEP (Lyon) et je peux donc parler en connaissance des enseignements de droit de ce type d’école….c’est malheureusement un simulacre de droit et ca n’a rien a voir avec le droit de la faculté…sc po et HEC peuvent se revendiquer de M2 de droit ou de former des juristes c’est faux..
D’ailleurs tu nes pas la seule dans ce cas, tous mes potes qui ont seulement le diplome IEP se sont fait bouler…en revanche ceux comme moi qui ont fait le double cursus SC po/M1 ont tous été pris a P1 ou P2….
Je pense que si tu refais un M1 tu n’auras aucun souci pour etre ensuite acceptée… la preuve les IEP/Droit ont tous été recu a au moins 2 masters!!!
bon courage!

A lizz.
T’es admise dans les deux?
Je pense que les deux facs sont excellentes
apres tu peux faire selon tes affinités…
J’ai une amie qui a fait gaudement a P2, elle a trouvé cela tres bien.
Apres P1 pour le droit public et la recherche c’est souvent un peu mieux côté que P2 mais ce ne sont que des querelles d’étudiants….les cours ce sera centre panthéon pour tout le monde lol

jojooo dit :

bonjour,
Je vais passer en L3 et je me suis rendu compte l’année passée que le droit pur n’était pas exactement ce qui me convenait mais qu’une formation pluridisciplinaire m’intéresserait plus(sociologie, droit public,économie), j’ai fais de petites recherches qui m’ont amené à un master 2 sciences po Rennes "expertise de l’action publique territoriale". J’aurais aimé connaître les critères de sélection et les M1 conseillés pour être admis dans ce M2 et savoir si c’est faisable en ayant une mention seulement en L3 et M1.
éventuellement si vous connaissez d’autre voies incluant droit et sociologie je suis aussi intéressée.
merci par avance de votre aide et bravo pour ce blog très utile!

Julie dit :

Bonjour,

le M2 marchés publics et délégation de service public de Poitiers sous la direction de madame Boiteau est il toujours une référence alors qu’un des intervenants souligne le départ de Monsieur Braconnier ?

Merci

juju dit :

salut tout le monde
j’ai besoin d’un conseil: je suis prise en M2 contentieux publics à bordeaux 4 et aix 3 je ne sais lequel choisir
quelqu’un pourrait m’aiguiller au niveau de la qualité des formations, l’ambiance des facs…..
merci d’avance

Cassis dit :

Bonjour,

J’ai été admis en Master 2 recherche Droit de l’environnement à Nantes mais comme le dit Niki est-ce vrai qu’avec une formation en Droit de l’environnement il est difficile de trouver un métier par la suite ?

Faut-il éviter à tout prix un master 2 environnement ?

seb dit :

bonjour,
voilà je suis pris en master 2 en droit public des affaires à Bordeaux IV et également au master 2 droit public des affaires et diplome uriste de droit public des affaires de M. Didier Jean-Pierre à Lyon 3 (IDEA) : lequel est le mieux , pouvez vous me conseiller ??
par contre j’ai été refoulé en Master 2 droit public des affaires à Paris Sorbonne dommage la raison : capacité max. atteinte mais Paris 1 et 2 prennent d’abord leurs propres eleves non ?

merci d’avance

MATHILDE dit :

juju,

j sui prise aussi à bordeaux IV en contentieux publics et justement j recherche aussi des renseignemen sur cette formation ! pareil pour le M2 de lille "droit public de l’entreprise"… si qq’un peu m renseigner????

Charlotte dit :

Bonjour,

@Cassis : Faut-il éviter à tout prix un master 2 environnement ?
Tout dépend de ce que tu envisages : je pense que si tu vises un poste de juriste en entreprise, il vaut mieux éviter de faire du droit de l’environnement qui offre quelques débouchés en entreprise mais trop peu. En revanche, si tu veux être avocat, je pense qu’il n’y a aucun problème de débouchés. APrès, il faut savoir (je pense mais je ne suis pas encore avocate) qu’il y a certaines spécialités qui s’exercent mieux à Paris qu’en province.

C.

Charlotte dit :

@Seb : Paris 1 et 2 prennent d’abord leurs propres eleves non ?

Oui et non. Beaucoup de mes connaissances (venant de P-I ou P-II) ont fait des masters pro à P-I ou P-II et quand je leur demande si il y a beaucoup d’étudiants de P-I ou P-II dans leur master, elles me disent que proportionnellement, non. Par exemple, il me semble que M. Picard (Master Recherche P-I) ouvre largement son recrutement au delà de P-I si j’ai bien compris. Mme Teitgen (Master Pro P-I) ouvre elle aussi largement son aster : ainsi, j’ai discuté avec une de ses étudiantes qui venaient d’une fac du sud et une autre venait de Lille.

C.

emilie dit :

coucou ! !

est-ce qq’un a des nouvelles pour le M2 contentieux publics de la sorbonne ??
j sui prise à bordeaux en M2 contentieux public et j’aimerai savoir si qq’un sait si cette formation est bonne !

merci ! !!

Quelqu'un qui veut absolument le M2 contentieux public de Paris 1 !!!!!!! dit :

Moi aussi j’attends la réponse de Paris I en contentieux public mais toujours pas de réponse !

tu viens de paris 1 ?

tiens moi au courant quand t’auras des nouvelles

juju dit :

mathilde
pour le M2 de bdx contentieux publics
g la plaquette descriptive de la formation qui n’est lus disponible sur le site de la fac
il y a un semestre de théorie avec différents contentieux logique! et le second semestre privilégie la pratique avec des exercices sur dossiers. Moi il me plaît bien mais j’hésite avec celui d’ aix 3
bdx 4 est connue pour être une bonne fac de droit public c’est tout ce que je sais voilà ………mais aix aussi

lizzz dit :

Merci à tous pour vos réponses , qui entrainnent de nouvelles questions!
Je connais la liste des professeurs pour Paris 2 , mais pas pour Paris 1 ( je suis prise pour la fillière droit constitutionnel, je sais donc que le master est dirigé par MM Verpeaux et Mathieu, ) mais je ne sais pas qui enseigne notamment pour le droit administratif, doit communautaire, droit parlementaire, droit constitutionnel comparé…si quelqu’un connait les enseignants chargés de ces cours je suis preneuse!

autre question concernant l’allocation de recherche: les étudiants provinciaux jusqu’au master 1 ont ils autant de chance que les Parisiens de pure souche de l’obtenir à niveau de réussite égal en master 2?

ps: je n’ai pas encore de réponse pour Paris 2

Charlotte dit :

Bonjour,

Je viens d’apprendre que je suis admise en droit public des affaires à P-I. Du coup, un drôle de choix s’offre à moi : Paris-II (droit public de l’économie) ou I (droit public des affaires).

J’aurais tendance à pencher pour Paris-II pour plusieurs raisons (plus ou moins bonnes d’ailleurs)
* Paris-II m’a répondu en premier (donc dans ma tête, je suis déjà à P-II)
* l’organisation du DESS de Paris II semble claire et "définitive" : à Paris-I, j’ai du mal à identifier le directeur du DESS : j’avais postulé au DESS car j’avais vraiment adoré les cours de Mme Bréchon en maîtrise et que j’apprécie énormément sa personnalité. Il semblerait que ce soit M. Marcou (c’est ce que je déduis de la lecture du papier qui nous est envoyé) qui reprenne la direction du DESS (quid du directeur le master recherche de droit public des affaires ? à moins que ce soit M. Vidal qui soit le directeur du master pro droit public des affaires ?). Bref, je ne sais pas trop quoi en penser. Mon choix pour P-I était vraiment intuitu personae (Mme Bréchon)… et je ne sais pas trop quoi penser…

Mais au fond,
* le contenu des cours est assez proche (MP, DSP, PPP / droit pubic éco / Conc etc.) avec cependant des matières en plus pour P-I : droit fiscal / droit des contrats internationaux / droit des sociétés).
* le lieu d’enseignement est le même.
* les intervenants de qualité toujours très grande.

Comment faire la différence entre les deux ? Au niveau des stages, il y a une différence ? Au niveau des débouchés ?

Ce qui pourrait peser (mais qui est peut être impossible… je n’arrive pas à obtenir le renseignement…) : la possibilité de faire une thèse (sans allocation, évidemment, "juste" pour faire une thèse) après le master pro… je me demande si cela n’est pas impossible à Paris-II (car il n’y a pas de master recherche droit public des affaires) mais serait peut-être possible à Paris-I (en arrivant à convaincre un enseignant qui assure un cours à la fois dans le master pro et dans le master recherche ?).
Je précise que j’ai déjà un master recherche de droit mais que je n’ai pas commencé de thèse car la dominante de mon master recherche ne m’intéressait pas pour faire une thèse, je suis intéressée par le droit public des aff/ de l’économie. Et j’ai vu (mais il y a qqq mois et je ne retrouve pas l’information) que parfois il est possible de s’adresser à un professeur de son master pro pour faire une thèse (mais je n’arrive pas à savoir si c’est très exceptionnel, quelles sont les conditions à réunir etc.).

Que me conseillez-vous ?

En vous remerciant,

Alexis Frank dit :

Cher tous,

Vous comprendrez bien qu’il est difficile pour nous de vous aiguiller pour plusieurs raisons. D’abord, nous connaissons certains des professeurs qui dirigent les différents masters et il serait délicat de ne pas les conseiller ou, au contraire, de faire une publicité peu objective. Ensuite, le choix d’un master est très personnel et résulte de plusieurs paramètres qui peuvent nous échapper (feeling avec un enseignant, envie professionnelle future etc…).

De manière générale, s’agissant des masters de Paris I et II, sachez quand même qu’ils sont très proches. Suivez vos envies et évitez les "on dit" qui sont toujours subjectifs…

Charlotte dit :

ok :).

Mais j’aurais juste besoin d’un éclairage technique (pas vraiment subjectif en fait) sur la possibilité de faire une thèse en droit public de l’éco après un master pro droit public de l’éco ou des aff, sachant que l’on a déjà un master recherche droit (dans une dominante qui ne recoupe pas celle du master pro).
C’est envisageable ou je peux tout de suite laisser tomber car administrativement impossible et il faut que je cherche un enseignant dans mon master de recherche qui m’acceptera en thèse, dans un sujet qui n’aura rien à voir avec le droit public de l’économie (cela ne serait pas l’idéal mais ce serait mieux que rien).

Là, je suis en train de regarder un par un les professeurs de chaque master (P-I et P-II) : j’ai l’impression qu’à P-I il y a plus d’enseignants universitaires qui ont donc une habilitation à diriger des recherches. Pour Paris-II, je vois mal M. Dal Farra, Menemenis ou Arrighi diriger une thèse (mais au fond, je ne sais pas non plus…).

Il y a en a d’autres, mais je connais mal les pratiques de P-II : peut-être qu’il est administrativement possible mais traditionnellement impossible à Paris-II de faire une thèse avec un prof que l’on n’a pas eu en master recherche et si on n’a pas suivi le bon master recherche ?

john dit :

bonsoir à tous,
je viens m’ajouter à la liste des personnes qui attendent une réponse concernant le M2 pro contentieux publics de Mme Teitgen. Je trouve que le temps commence à devenir relativement long et que les vacances ne pourront véritablement commencer qu’une fois notre proche avenir connu.
Je souhaite donc aux étudiants postulant pour ce master (et aux autres bien sûr…) un bon courage durant cette attente et j’espère que nous serons assis sur les mêmes bancs (ou des chaises) au mois d’octobre.
Félicitations aux étudiants admis aux différents Masters de droit public.

Charlotte dit :

Et je n’arrive pas à trouver le centre de recherche de P-II spécialisé en droit public de l’économie. Pour P-I, j’ai bien trouvé l’institut Tunc et le CERDPE mais pour P-II, je ne trouve pas le renseignement.

@ Charlotte

Il est parfaitement possible de réaliser une thèse sous la direction d’un Professeur ou maître de conférences HDR qui n’intervient pas dans ton Master recherche. Tu peux même parfaitement changer de faculté, sachant que tu seras ensuite rattachée à la fac de ton directeur. La seule difficulté c’est quand tu es allocataire de recherche, là tu ne peux pas changer de fac car l’allocation t’est donnée par la fac où tu as effectué ton Master recherche.

Dans la très grande majorité des cas, les doctorants choisissent un professeur enseignant dans leur Master recherche pour diriger leur thèse car ils ne connaissent pas les autres.

seb dit :

juste pour info toi Charlotte tu étais à l’université de Paris Sorbonne pour ton M1 et ta licence ?
bravo à toi j’ai postulé mais j’ai été refoulé … ah décidément les bouzeux de provinciaux ne percerront jamais à Paris …?!

les choix sont certes subjectifs mais quand on ne connait pas les facs ni leur réputation c’est un peu difficile de faire son choix

d’ailleurs savez vous qui à la meilleure réputation entre droit public des affaires de Bordeaux et celui de Lyon 3 (IDEA) ?

seb dit :

juste pour info toi Charlotte tu étais à l’université de Paris Sorbonne pour ton M1 et ta licence ?
bravo à toi j’ai postulé mais j’ai été refoulé … ah décidément les bouzeux de provinciaux ne percerront jamais à Paris …?!

les choix sont certes subjectifs mais quand on ne connait pas les facs ni leur réputation c’est un peu difficile de faire son choix

d’ailleurs savez vous qui à la meilleure réputation entre droit public des affaires de Bordeaux et celui de Lyon 3 (IDEA) ?

Stressé de la vie ! dit :

Bonjour à tous,

moi aussi j’ai postulé au M2 contentieux public de Paris I, et moi aussi j’attends et j’attends et j’attends …

Je remarque par ailleurs que pas mal de gens ont postulé à ce M2, et ça me fait bien flipper !!!

Est-ce que je pourrais connaitre un peu votre profil (cursus universitaire, votre fac, vos mentions …), à vous, candidats au même M2 que moi ?!

Je sais bien que ça ne sert pas à grand chose de demander cela, surtout quand on sait que les réponses vont tomber très bientôt, mais je suis très stressé et j’ai besoin de me situer par rapport aux autres, et voir, si comme on me l’a dit, tous les candidats à ce M2 sont d’excellents étudiants, avec des mentions chaque année !!!

Bref, c’est toujours bon de stresser encore un peu plus !!!

Merci à tous et surtout, bonne journée

Charlotte dit :

@seb oui de Paris.

@Alexandre d’accord 1000 mercis (la pêche aux renseignements n’est pas évidente, 1000 mercis).

Donc admettons que j’aille dans le master pro droit public des affaires de P-I (car il est "couplé" avec un master recherche droit public des affaire, ce qui n’est pas le cas de celui d’Assas si j’ai bien compris… j’ai regardé : Mme Lombard ne semble pas prendre d’étudiant en thèse et je ne connais pas les autres enseignants), il est donc possible que je demande à un professeur s’il accepte de me prendre en thèse en droit public de l’économie (sachant que mon master de recherche n’était pas un master de droit public mais de droit plus général…) ? En ne mettant pas la charrue avant les boeufs, c’est à dire en lui demandant qu’on se mette d’accord sur un sujet de thèse et que je lui rende un mémoire (une sorte de mémoire de master recherche) à la fin de l’année (pour lui montrer que je suis capable de chercher…) et qu’on procède à l’inscription en thèse uniquement à la rentrée 2008.

J’espère juste que les profs de P-I susceptibles de prendre un doctorant accepteront de me prendre en thèse sachant que je ne suis pas qqn qui fera des choses inoubliables et incontournables en droit public (en bref, je ne suis pas un Monsieur Richer en puissance. et il n’aura pas un futur poulain du droit public entre les mains… ). Je suis juste qqn de très sérieux et capable de travailler pas mal qui aimerait faire une thèse pour son plaisir et pour son évolution professionnelle, au sein d’un cabinet et à la fac mais juste en tant que "petite intervenante". Je peux juste dire que je pense être capable de commencer et terminer une thèse, qui apportera je l’espère qqch à l’état du droit. Et je veux surtout être une bonne publiciste. J’espère que les professeurs ont le temps de prendre ce genre d’étudiants en thèse et que cela se pratique à Paris-I.

Donc une marche après l’autre en fait : d’abord réussir l’examen du CRFPA et bien réussir mon master pro, faire ma thèse en droit public, suivre la scolarité de l’EFB après avoir avancé ma thèse et essayer de voir si je peux intervenir à l’université. Si j’arrive à cela, ca sera déjà pour moi une grande victoire !

Conclusion : P-I se combinerait plus avec une possible thèse ? Ca paraît donc faisable ?

emilie dit :

/ stressée de la vie : pour le M2 contentieux de la sorbonne sais tu sur quels critères ils se basent ? moi j’ai jamais eu de mention mais j’ai de bonnes notes en contentieux , j’ai déjà fai des stages et bossé dans des cabinets et je vien de rennes 1 qui est une très bonne fac mais j pense pas du tout que ça va suffire.. et toi quel est ton "profil" ?

est c que qq’un sait quand vont tomber les résultats de lyon 2 et 3 pour les M2 contrats publics…( marchés pub et actes, biens…) ?

merci

merci…

pour

emilie dit :

la sorbonne s’est tombé : j’ai eu le droit à " capacité d’acceuil atteinte" ! !

sympa

Charlotte dit :

@Seb moi à ta place et avec le peu d’info dont je dispose, j’irai à Lyon car 1° le master est inséré dans l’IDEA 2° le professeur Didier Jean-Pierre me semble être qqn de jeune et très dynamique. Je n’ai eu qu’un seul cours avec lui (je ne sais plus dans quel cadre) mais il m’était apparu très très bien. Je ne peux pas dire grand chose de plus.
Peut-être que tu pourrais essayer de googliser les anciens du master et de les questionner par mail…

Julie stréssée .... !!!!! dit :

Et le M2 Marchés publics de Poitiers sans Braconnier ?

Je ne sais pas s’y y aller s’il vous plait !!!!!

Julie

stressé de la vie dit :

Bon bah j’suis encore + stressé !

Je me rends compte que c’est ce soir, en rentrant du taf, que j’aurais la réponse : vais-je rester à Paris ou pas ? sera-ce la déception ou la joie ?

J’ai l’impression de jouer mon avenir et que ce bout de papier rose va déterminer tout mon futur professionnel !

Et dire que dans 20 ans, on se souviendra même plus de tout ça ou on rigolera de tout ce stress qu’on a eu … !!!

homereb dit :

A Julie stréssé

J’etais a poitiers pour passer les entretiens d’urba, j’ai parlé avec des mecs qui sont de la bas et qui vont en MP.

Braconnier n’est plus le directeur de memoire mais il assurera les meme cours que l’année precedente.

Donc a priori c’est la meme chose, meme debouché.

J’ai vu les offres d’emploi sur leur panneau de M2 c’etait allechant.

homereb dit :

A Julie stréssé

J’etais a poitiers pour passer les entretiens d’urba, j’ai parlé avec des mecs qui sont de la bas et qui vont en MP.

Braconnier n’est plus le directeur de memoire mais il assurera les meme cours que l’année precedente.

Donc a priori c’est la meme chose, meme debouché.

J’ai vu les offres d’emploi sur leur panneau de M2 c’etait allechant.

CC dit :

@ Charlotte

Je te rassure, à PAris II, Martine Lombard prend bien des étudiants en thèse, ca ne pose pas de problème… mais bon, après, tout ca est une question de feeling.

Julie dit :

Merci beaucoup Homereb … ça me rassure un peu !

bon courage à toi pour la suite !

Charlotte dit :

AH ! c’est vrai ? J’ai fait une recherche en fait à Cujas, avec son nom (normalement, les noms des directeurs de thèse apparaîssent) et je n’avais rien trouvé en direction de thèse (j’avais trouvé des directions de "mémoire en DEA droit public de l’économie" (sic) ). Sur Internet, je n’avais rien trouvé non plus.

Elle prend en thèse des gens de son master pro c’est cela ? Ou elle prend en thèse les gens qu’elle a en mémoire dans un autre master recherche où elle assure des cours (je pensais qu’elle assurait des cours dans le master recherche de M. Gaudemet mais ce n’est pas indiqué sur la plaquette) ?

Donc si on fait un bon master pro, qu’on est très sérieux, on peut éventuellement faire une thèse avec les professeurs du master (M. GOhin, Mme Lombard, M. Drago etc.) ?

Tu dis "question de feeling" : c’est le fait d’avoir une bonne relation avec elle (je suppose qu’il est en effet mieux d’avoir un bon ressenti avec son directeur de thèse) ?

fafan dit :

Bonjour à tous,

à choisir entre le master marchés publics de Poitiers et celui de Nancy, lequel semble le meilleur pour trouver du boulot dans l’ouest de la france?

Merci beaucoup à tous ceux qui voudront bien me conseiller

Charlotte dit :

Poitiers est plus à l’Ouest qu’à l’Est. On peut supposer qu’un master pro à l’Ouest a un certain nombre de contact avec des professionnels de l’Ouest, et même chose pour un master pro de l’Est.

Après, le droit est le même partout en France donc normalement, on est mobile et les CV des étudiants de Nancy le montrent.

emilie dit :

quelqu’un peut me renseigner sur le Master 2 contentieux administratif de caen ? est-ce un bon master 2 par rapport à bordeaux IV par ex ?

John dit :

Emilie et Stréssé de la vie: j’ai enfin reçu mon bout de papier rose mais il était coché dessus LISTE d’ATTENTE (le type de réponse qu’il ne vaut mieux pas avoir).
Je crois qu’Emilie est dans la même situation que moi et très franchement je n’y crois plus du tout (la fin de journée va être longue).
Et pour Stréssé de la vie j’espère que tu auras une bonne nouvelle en rentrant du travail.

homereb dit :

A Fafan : Poitiers pour l’Ouest car Braconnier te fait benificier de son carnet d adresse.

A Emilie : Bordeaux est plus reputé que Caen en tant que fac…

marine dit :

Bonjour ,
quelqu’un a t’il des nouvelles de Lyon 3 ??Notamment le Master Carrieres Publiques .
Merci

CC dit :

@ Charlotte

Par principe, si tu as un DEA ou M2 R, tu peux t’inscrire en thèse avec n’importe quel Professeur agrégé ou HDR… qui accepte de te diriger.
Pour ce qui est de la question de feeling, il est en effet essentiel d’avoir un bon ressenti avec son directeur de thèse, mais il faut aussi que ce directeur de thèse ait un bon ressenti avec toi !
Pour le cas particulier de Mme Lombard, je connais au moins une personne qui, après le M2 d’Yves Gaudemet (et sans être passée par le M2 DPE) s’est inscrit en thèse avec elle… donc c’est possible. Il reste toutefois vrai que, pour une raison que j’ignore, elle dirige peu de thèses. Le fichier central de Nanterre en recense 6 (je formule toutefois les réserves d’usage concernant la mise à jour du FCT, les doctorants qui passent par là me comprendront).

Kestion dit :

Quelqu’un sait t’il si les marchés publics peuvent débouchés sur des professions en rapport avec l’international ?

P. Jiste dit :

Bonjour,

@ emilie

Je ne me lancerais pas dans une comparaison entre le Master Contentieux administratif de Caen et les autres, faute de pouvoir connaître ces derniers, je peux juste t’assurer que la formation y est assuré par de bons voires, pour certains, très bons universitaires et qu’elle est relativement bien axée sur le monde professionnel. A toi de faire ton choix mais le Master de Caen est à mon sens une bonne option à ne pas négliger.

@ tous

Un ou une blogueur(se) (allons y pour les néologismes) éventuellement parisien(ne) et plus introduit que moi dans le microcosme de la capitale pourrait il m’indiquer si les réponses pour les Masters II Recherche de Droit Public Approfondi à Assas et Recherche de Droit public général à Nanterre sont en voie de révélation. Car l’attente, comme pour nous tous, est longue même si elle est pour l’instant agrémentée de quelques satisfactions !

Merci

Charlotte dit :

@CC : merci beaucoup !

emilie dit :

@ P.Jiste :

merci du renseignement. peux tu m’en dire plus. par exemple si c’est dur d’intégrer cette formation ? si c bien quoté ? …

CC dit :

@ Charlotte:

Mais de rien. Si tu as besoin de plus d’infos, je reste à ta disposition sur clemdroit@hotmail.com .

jackoune dit :

Un ou une blogueur(se) (allons y pour les néologismes) éventuellement parisien(ne) et plus introduit que moi dans le microcosme de la capitale pourrait il m’indiquer si les réponses pour les Masters II Recherche de Droit Public Approfondi à Assas et Recherche de Droit public général à Nanterre sont en voie de révélation. Car l’attente, comme pour nous tous, est longue même si elle est pour l’instant agrémentée de quelques satisfactions !

Assas pas de réponse pour le moment, tout comme nanterre…encore un peu de patience

P.Jiste dit :

@ emilie

Je ne pourrais pas te donner un classement des Masters II Contentieux administratifs de France mais il m’est tout au plus possible de te dire, en qualité d’ancien étudiant caennais, que le Master en question est à mon sens de très bonne facture et composé d’universitaires et professionnels du droit de qualité, dont naturellement son directeur.

Pour ce qui est des critères d’entrée, je n’en ai pas eût connaissance mais disont que la difficulté pour l’intégrer se situe dans la moyenne haute des Masters de ce type. Je ne peux guère être plus précis que cela car, encore une fois, je ne connais pas spécifiquement le niveau de chacun des Masters de France.

@ Jackoune

En effet, la patience est le maître mot en ce moment ! Merci !

Bethy dit :

Bonjour @ tous,

alors, concernant le M2 droit public approfondi d’Assas, les réponses sont aujourd’hui ou demain normalement. C’est la secrétaire de ce M2 qui m’a informé de cette date.
Elle est d’ailleurs adorable, alors n’hésitez pas à l’appeler si vous voulez lui poser des questions (son numéro est sur le site), parce que les délais dépendent surtout de M.Gaudemet et de son examen des dossiers.

Voilou

Bonne journée à tous

Bethy dit :

Bonjour @ tous,

alors, concernant le M2 droit public approfondi d’Assas, les réponses sont aujourd’hui ou demain normalement. C’est la secrétaire de ce M2 qui m’a informé de cette date.
Elle est d’ailleurs adorable, alors n’hésitez pas à l’appeler si vous voulez lui poser des questions (son numéro est sur le site), parce que les délais dépendent surtout de M.Gaudemet et de son examen des dossiers.

Voilou

Bonne journée à tous

P.Jiste dit :

merci Bethy pour ces informations de premier ordre !!

Bethy dit :

Ah oui, et pour nanterre, on m’a dit que les réponses étaient en septembre.

Mais, alors ça, c’est une fille qui vient de finir son M2, qui m’a dit que c’était comme ça l’année dernière, mais je sais pas si c’est comme ça cette année. Et comme la secrétaire des M2 de Nanterre répond pas ou raccroche au nez, c’est difficile de confirmer l’info … !!!!

Antoine dit :

@ homereb

J’ai été pris aussi en drt immobilier public à St Quentin en Yvelines, ce master est alléchant par le suivi de son responsable avec un site specialisé qui reprend les promos precedentes et plein d’infos. De plus il se spécialisait plutot en drt public.

J’ai aussi été pris au drt urba / cstruction à Poitiers et pour des raisons géographiques, j’ai opté pour ce deuxième. Il est plus mixte que celui de Saint Quentin en Yveline. Mon université d’origine étant Poitiers et mon amie restant dans le coin.

Enfin, je confirme que Mr Braconnier laisse la place comme responsable à Mme Claudie Boiteau. En tout cas, lors du cours de contrat public en M1, Mr Braconnier a fait la promotion de son master par le nombre de demande pour ses etudiants en plein milieu de M2.

A bon entendeur,
Peut être à l’année prochaine pour ceux qui seront sur Poitiers

lulu dit :

Connaissez-vous la réputation du M2 droit public des affaires de Paris 1 ?

Bethy dit :

@ lulu

Alors, s’agissant de la réputation du M2 DPA de paris : déjà, parles-tu du M2 recherche ou du M2 pro ?

De toute façon, les deux sont très bons, le rechercher est dirigé par le Professeur Marcou que j’ai eu cette année en Master I. C’est un homme d’une intelligence rare. Il faut réussir à suivre ses cours, vu la vitesse à laquelle il parle, mais il est très gentil.

Quant au M2 pro, il est dirigé par Mme Bréchon-Moulènes, professeur dont la réputation n’est plus à faire. Je ne sais pas si elle dirige encore le M2 cette année, car elle n’a pu assurer, cette année, notre cours de marchés publics. Tout du moins, elle reste toujours très impliquée.

Donc, lulu, si tu as eu la chance d’être accepté…fonce !

Charlotte dit :

Quant au M2 pro, il est dirigé par Mme Bréchon-Moulènes, professeur dont la réputation n’est plus à faire. Je ne sais pas si elle dirige encore le M2 cette année, car elle n’a pu assurer, cette année, notre cours de marchés publics.

Je ne sais pas exactement : tout ce que je peux dire c’est que lorsque l’on est accepté au master pro droit public des affaires, le mail n’est plus à adresser à Mme Bréchon mais à M. Marcou et M. Vidal.

macha dit :

je suis dans la même situation que Seb, je suis prise en M2 DPA à l’IDEA de Lyon3 et à Bordeaux 4 mais je ne sais pas du tout lequel choisir, je ‘arrive pas à trouver de eprsonnes pouvant me conseiller sur la qualité de ces formations et leurs débouchés.
Quelqu’un aurait une réponse ou juste une piste??

marine(totalement perdue) dit :

Bonjour,
premierement je voudrais savoir quelqu’un a t’il des nouvelles de Lyon 3??
Deuxiement j’ai postulé a beaucoup de master 2 (11 ou 12) actuellement je suis admise à Reims ( Administration Publique et Developpement Local) , Grenoble ( Droit Administration et Territoire) , Lyon 2 (Emploi de Cabinet ; Action Economique et Cooperation de CT en Europe, et Droit Public interne (recherche)) , Le Havre ( Droit Public Economique) et sur liste complementaire a Grenoble pour Action economique des CT … Resultat: je ne sais plus quoi choisir sachant que je souhaite preparer les concours de la fonction Publique Territoriale ( notamment Attaché territoriale et les Ira) , je suis totalemnt perdue .
Quelqu’un peut il m’aider ???
Merci

homereb dit :

@ Antoine

Pour sensiblement les meme raison que toi je vais faire le M2 de Poitiers. En plus j’ai un ami qui va faire MP à Poitiers alors autant bouger à deux.

Et y a pas à dire, elle a de la gueule votre fac et les profs du M2 m’ont paru plutot sympa.

A dans trois mois!

Julie dit :

@ Homerab :

les débouchés que tu as vu sur le panneau M2 de Poitiers, c’était plutôt dans le public ou dans le privé ??

Merci beaucoup ^^

P.Jiste dit :

@ Bethy

Concernant Nanterre, il me semble que si les réponses ont été donné au mois de septembre l’année dernière, cela résultait du blocage de la Faculté durant la crise du CPE et donc du retard pris dans l’organisation des examens. En tout cas j’espère que ce n’est pas une habitude pour eux de donner les résultats si tard !

P.Jiste dit :

@ Bethy

Concernant Nanterre, il me semble que si les réponses ont été donné au mois de septembre l’année dernière, cela résultait du blocage de la Faculté durant la crise du CPE et donc du retard pris dans l’organisation des examens. En tout cas j’espère que ce n’est pas une habitude pour eux de donner les résultats si tard !

Aymeric Ruellan dit :

info pour Charlotte :

J’ai fait le M2 de DPE de Assas et le Master « droit public des affaires » dirigé par Mme Bréchon Moulènes à Paris 1.

Je ne sais pas lequel de ces 2 masters est le mieux. J’aurai une préférence cependant pour celui de Paris II.

Paris II est très bien vu dans un CV.

Avec seulement un M2 en DPE, il est possible de se faire recruter en tant que juriste dans une entreprise publique.

Pour Stéphane Braconnier, professeur de droit public, "ce qui est sûr c’est que la demande de juristes de haut niveau spécialisés dans les contrats publics et les marchés publics est forte ».

Cyrille Emery, a estimé, sur le blog « blogdroitadministratif.net » en décembre 2006, que « S’agissant du droit public des affaires, il faut préciser que si les enseignements sont souvent passionnants, les débouchés professionnels sont assez restreints. Ils ont, certes, tendance à s’élargir, notamment en raison du développement de l’économie mixte, des PPP et du phénomène de la régulation, qui envahit toute l’économie, mais le nombre de juristes susceptibles d’y être employés reste faible. Il vaut mieux le savoir avant d’entreprendre un tel cursus ».

Je ne vous cache pas qu’il n’y a pas beaucoup d’offres d’emploi en « juristes droit public/droit des contrats public » sur les sites d’emploi sur internet actuellement.

homereb dit :

@Julie

Les debouchés que j’ai vu c’etait sur le panneau du M2 urba et construction et sur le panneau M2 Marche Public… des trucs TRES interressant.

J’ai pas regardé sur les panneaux des privatistes, mais j’ai croisé des personnes qui etaient en entretien pour droit notarial et ca avait l’air d’erte bien aussi

Charlotte dit :

"J’ai fait le M2 de DPE de Assas et le Master « droit public des affaires » dirigé par Mme Bréchon Moulènes à Paris 1.

@Aymeric : question bête : en même temps ?

Aymeric Ruellan dit :

@ Charlotte

non, pas en même temps….

J’ai fait le M2 de DPE d’Assas en 1995/1996 (c’était un DEA à l’époque). Après ce DEA, j’ai fait le Master « droit public des affaires » de Paris 1 (à l’époque c’était un DESS).

j’ai voulu commencer par une formation "théorique" pour finir sur une formation "pratique".

a+

tu penses faire quel Master finalement ?

A+

j’ai fait d’abord le DEA puis après le DESS

Aymeric Ruellan dit :

@ Charlotte

non, pas en même temps….

J’ai fait le M2 de DPE d’Assas en 1995/1996 (c’était un DEA à l’époque). Après ce DEA, j’ai fait le Master « droit public des affaires » de Paris 1 (à l’époque c’était un DESS).

j’ai voulu commencer par une formation "théorique" pour finir sur une formation "pratique".

a+

Charlotte dit :

Je pense faire un P-II (a priori … )

raison 1 : le master de P-II a l’air carré et reconnu et qu’on m’a dit (rha, les "on m’a dit") que les cabinets préfèrent le DPE de P-II à celui de P-I (en gros, et pour ne pas faire de langue de bois, j’ai l’impression que pour les professionnels le DPE d’Assas se place au dessus….)

raison 2 : le fait que Mme Bréchon ne dirige peut être pas son master .

Ce qui me gêne c’est que j’ai fait ma licence et maîtrise à P-I, donc parfois, à P-II je me sens un peu étrangère (à P-I, je retrouverai des profs que j’ai eus, qui peut-être accepteraient de me prendre en thèse plus facilement qu’à P-II).


Pile ou face?

Bethy dit :

@ux candidats au M2 Droit public approfondi :

Bon, je viens d’appeler la secrétaire du master 2 droit public approfondi de M.Gaudemet, et elle m’a annoncé que finalement, on devrait avoir les réponses lundi ou mardi (bon, comme ça change à chaque fois et que la date est repoussée, il va falloir prendre son mal en patience !!!)

@ux rédacteurs de ce blog et à tous ceux qui pourront me renseigner … :

le M2 contentieux public de Paris I est-il toujours aussi bon et réputé alors que ce n’est plus M.Richer qu’il le dirige ?
Etre titulaire de ce M2, est-ce toujours un énorme atout pour être embauché ?

Par ailleurs, entre le M2 recherche droit public approfondi d’Assas et le M2 contentieux public de paris 1, lequel est le "meilleur", le plus "porteur" ? En gros, lequel fait le plus d’effet sur un CV ?!!!

Merci d’avance pour toutes vos réponses !

CC dit :

@ Charlotte:

Rien ne t’empeche, après ton M2P à P-II, de t’inscrire en thèse à P-I… les seuls cas où ca coince, c’est face à un étudiant qui a obtenu une allocation de recherche au titre de son DEA ou M2R.

Aymeric Ruellan dit :

@ Bethy :

celui de Paris II….

Charlotte dit :

Bonjour,

Je n’ai fait aucun des deux, je connais juste ce qu’en disent les proches qui les ont fait.

A mon avis, sur le contenu des cours, le M2R de P-II est plus varié (enfin, c’est pas tout contentieux plus exactement…) et les étudiants qui y sont que je connais ont l’air très content : à la fois sur le contenu des cours et à la fois sur les débouchés car bien que ce soit un M2R, les enseignements sont assez pratiques si j’ai bien compris. Tu peux aussi aller voir là amdpa.blogspot.com/

le M2P de P-I a une très bonne réputation actuellement je pense avec toujours des enseignants exceptionnels (MM Collin, Bonichot, Schrameck, Mme Teitgen etc.) qui permettent d’avoir de bons boulots et stages (une copine qui l’a fait a fait six mois de stages chez Huglo puis au CE, une autre est AJ au CE etc.) . Peut-être que les étudiants sont un peu gênés par l’aspect un peu désordonné du master parfois.

Après, cela dépend ce que tu veux faire surtout : une amie qui voulait vite aller travailler et qui a été prise à la fois au M2R DPA de P-II et M2P contentieux pub de P-I a choisi sans hésiter P-I pour aller directement travailler après (elle a passé et réussi l’EFB en même temps) en ayant pas mal de contacts intéressants.

matthieu dit :

bonjour. Je suis pris au master 2 de droit public des affaires de paris 1 mais aussi à celui de poitiers marchés publics et délégation de service public. je sais pas si c’est toujours mne Bréchon moulenes qui est la directrice, poitiers aussi ce n’est plus braconnier je ne sais pas trop quoi prendre.

seb dit :

si l’on fait un M2 de DPA ailleurs que Sorbonne est on condamné à ne pas réussir ?
car il est vrai que faire un M2 a Paris 1 ou 2 c’est mieux c top sur le CV
alors est ce que en faisant un DPA en province Lyon par exemple ca nous ferme toutes les portes ?

Charlotte dit :

@Betty

Je viens de lire la réponse d’Aymeric.

Je me rappelle d’un truc que j’ai à plusieurs reprises entendu chez les personnes qui ont fait le M2P contentieux pub de P-I : le contenu en lui même du master est peut-être parfois pas très abordable (genre le contentieux fiscal pour les publicistes qui sont passés à travers les mailles du fiscal, ou alors une note de rapporteur à rédiger en examen sans avoir vraiment appris la méthode avant…) mais les étudiants m’ont dit que pour compenser il y a de très beaux stages et de beaux débouchés à la clé (sachant que dans le M2R P-II, il y a aussi de beaux débouchés !).

Aymeric Ruellan dit :

@ Matthieu :

Le master 2 de droit public des affaires de paris 1 est généraliste.
Le master marchés publics et délégation de service public. de Poitiers est spécialisé dans les contrats publics.

Si vous souhaitez devenir juriste ou avocat spécialisé en droit des contrats publics, faites le master de Poitiers.

Charlotte dit :

@Mathieu : à ta place, master 2 de droit public des affaires de paris 1 sans hésiter (on est souvent recruté par des professionnels qui ont fait P-I ou P-II et ca peut les rassurer qu’on ait fait P-I ou P-II du coup…).

@Seb : province n’est pas synonyme carrière fichue. Une carrière, ca se gère, dès le début, avec ce qu’on a et en sachant ce qu’on veut faire de sa vie et où on veut la faire. En venant d’une fac hors paris, il est tout à fait possible de réussir (c’est quoi réussir pour toi ?). Il faut sûrement plus convaincre les recruteurs parisiens (si c’est ce à quoi tu penses) quand on vient d’une fac hors paris que si on a fait tout Assas, plus un M2R à P-I puis un M2P à P-II avec Sciences Po parce qu’on avait le temps. On n’est pas fichu à 23 ans. Hier, je regardais les CV des associés d’un gros cabinet anglo saxons : un des gros associés était sorti d’une université hors paris, était passé par le concours de l’inspection des impôts et après l’avait quitté pour faire de la fiscalité en cabinet après avoir fait je ne sais plus trop quoi…

matthieu dit :

C’est vrai que à l’origine je veux travailler dans les contrats administratifs donc poitiers c’est tentant. Maintenant paris 1 a la réputation qui n’est plus à faire. Mon prof me conseille plutôt paris mais si ce n’est plus brechon moulenes il me dit que faut voir.

macha dit :

est ce quelqu’un connaitrait le M2 DPA de bordeaux 4??

Tracoglandeurs !! dit :

@Aymeric

Merci Aymeric pour tes réponses,

mais, je suis en train de me rendre compte que ça fait 11 ans que tu as finis ton DEA, et pourtant, tu réponds tous les quarts d’heure !!
cela voudrait-il dire que ton DEA n’a aucun débouché et que tu n’as pas réussi à trouver un emploi !!

parce qu’au bout de 10 ans, il serait peut-être temps de bosser quand même !!

emilie dit :

qqu’un sait quand sont les réponses pour lyon 2 et 3 pour les M2 contrats publics ?

Alors là ... dit :

Qu’est ce qu’on fait quand on a un M2 Recherche en Droit public ?

Antoine dit :

@ Julie

Est ce la Julie du M1 d’activité publique de Poitiers ?

@ homereb

Par contre, je n’ais pas encore vu la liste mais apparement les listes principales sont assez longues. Par exemple, en cstruction/urba, on m’a dit qu’on serait 30-40. En contrats publics d’affaire sur Poitiers, ils sont aussi 30-40. A cela, il faut ajouter la liste d’attente donc ce sont des effectifs fixes.
Alors que les effectifs précedents tournaient plutot à 20-25.

Est ce un signe de quelque chose ? Je ne sais pas mais perso j’apprécie moins, rien que pour l’encadrement.

Pour info, en M1 drt de l’activité publique (seul M1 public pur à Poitiers), on était 20 à peu près et bizarrement en M2 la promo va être plus grosse !

homereb dit :

@ Antoine

On m’a dit qu’il n’y avait pas de liste d’attente. Ils ont fait ca car il y a beaucoup de parisiens qui se sont présenté à cause de la pub faite dans le nouvel Obs. Sans doute qu’ils prevoient beaucoup de desistement. Ils s’attendent à ce que ca soit le meme nombre au final…

Enfin c’est des bruit de couloir pre-entretien

Charlotte dit :

@homereb : sur les listes d’attente à Poitiers.
Il y en a pour le master pro de Braconnier / Boiteau MP et DSP. J’en suis sûre car 1° j’ai un courrier de l’univ de Poitiers qui me dit de répondre à l’admission au master avant le 20 juillet car il y a des étudiants en liste d’attente 2° j’ai téléphoné il y a 20mn à la scolarité de Poitiers pour dire que je me désiste par téléphone (et que j’envoie la lettre auj même) et elle m’a dit "ok, c’est bien pour la liste d’attente".

homereb dit :

@charlotte
D’accord, comme je disais c’etait des bruits de couloir.
Dans ce cas la c’est inquietant. Quelles conclusions en tirer?

CC dit :

@ Alors là…
Plein de choses… il n’y a pas que la thèse (dans ma promo, DEA d’Y. Gaudemet 2002-2003, pas plus de 20% ont poursuivi sur cette voie)… certains poursuivent dans l’avocature (tel un de nos hotes… qui était dans ma promo), d’autres préparent les concours administratifs (encore une fois, dans cette promo, nous avons une personne qui a réussi le concours de l’ENM), d’autres encore, plus rares me semble t il, travaillent en entreprise. Après, je pense que cela dépend pas mal du "libellé" du M2 recherche en question… les débouché en "philosophie du droit" sont sans doute plus restreints. Sinon, un nombre de moins en moins négligeable d’étudiants cumule M2R et M2P, c’est sans doute une bonne formule, un bon M2R favorisant l’acces à un bon M2P, cela laisse de plus une année de réflexion pour se choisir un avenir lorsqu’on est encore incertain et permet, je pense, de préparer plus sereinement un concours ou examen professionnel, sans la pression de l’étude de cas hebdomadaire de certains M2P ou du stage, qui tombe parfois (souvent) à des dates peu pratiques pour, par exemple, préparer le CFPA.

Mista dit :

La grande absente de cette longue et utile liste reste tout de même la nouvelle université de Nîmes qui propose un master professionnel "Droit, économie et management des collectivités territoriales" sous la direction d’Emmanuel Roux.
Merci en tout cas pour ce recensement qui va me servir pour mes candidatures de M2

Julie dit :

Vraiment un grand merci à tous, quelles que soient les orientations, vous nous dîtes où vous êtes pris, vos motivations, vos doutes, les pourquois du comment en somme ! Franchement, c’est carrément utile pour s’orienter parce que c’est le flou total au niveau des "réputations des masters", et quand on a pas d’affinités particulières avec ses profs de facs, c’est trop chaud …

@ homereb et Antoine :

oui oui c’était moi … j’ai une idée plus précise de pourquoi vous faites ça (urba à Poitiers), ça m’aide à me décider car mon coeur balance entre ce M2 Marchés Publics de Poitiers et des M2 Droit public spécialisé international (recherche) que j’adore (j’ai déjà fait un mémoire j’ai adoré!) … Par défaut, ce qui me plait c’est l’international et la recherche, mais là à ce que vous dites, en faisant le M2 de Poitiers, j’ai du taf sûr … ce qui n’est pas le cas à l’inverse …

@ CC : merci pour ses informations sur les M2 recherche. Les miens sont intitulés M2 Recherche Droit public spécialité international (Rennes et Montpellier m’ont acceptée …) … maintenant je n’ai plus qu’à me décider : la sécurité ou la voie risquée … ???

CC dit :

@ Julie:
Pour ce qui est des M2R et de la thèse (bien qu’étant pour ma part nettement interniste), n’hésites pas à me contacter par mail (l’adresse doit etre plus haut dans la page).

Bethy dit :

@ux rédacteurs de ce blog et à tous ceux qui pourront me renseigner … :

le M2 contentieux public de Paris I est-il toujours aussi bon et réputé alors que ce n’est plus M.Richer qu’il le dirige ?
Etre titulaire de ce M2, est-ce toujours un énorme atout pour être embauché ?

Par ailleurs, entre le M2 recherche droit public approfondi d’Assas et le M2 contentieux public de paris 1, lequel est le "meilleur", le plus "porteur" ? En gros, lequel fait le plus d’effet sur un CV ?!!!

Merci d’avance pour toutes vos réponses !

P.S: désolée aussi de me répéter !!

Guillaume dit :

Bonjour à tous,

En attendant les résultats du professeur Gaudemet à P II, je suis pris en M2R Théorie et pratique du procès à PI avec Laurent Richer. J’hésite beaucoup avec celui de Poitiers en marché public et DSP, dans la perspective dans les deux cas de devenir avocat.

Quelqu’un a-t-il un avis sur la question ? Merci !

Alexis F dit :

@ Bethy : les deux masters que vous mentionnez sont d’excellents diplômes. Aucun n’est meilleur que l’autre, ils sont juste différents. Encore une fois, suivez vos envies car les maquettes sont loin d’être identiques !

@ Julie : Ne seriez vous pas une ancienne étudiante ?

emilie dit :

qqu’un sait quand sont les réponses pour lyon 2 et 3 pour les M2 contrats publics ?

Bethy dit :

@ Alexis :

Merci pour votre réponse !
Je crois que je vais opter pour le M2 contentieux public de paris 1, même si j’ai une réponse positive de Paris 2.

lili dit :

Bonjour à tous, est ce que quelqu’un pourrait me renseigner sur la qualité du M2 recherche droit de l’administration de M.Picard à Paris 1 car j’y suis admise mais j’hésite un peu avec celui de Bordeaux 4 et Paris 10. Au passage, pour ceux que ça intéresse je viens de recevoir aujourd’hui la lettre de Paris 10 pour le M2R droit public général.
D’avance merci pour vos réponses.

Antoine dit :

@ homereb / Charlotte

J’ai la confirmation aussi qu’une amie est en liste d’attente en cstruction/urba. C’est la meme chose pour le DESS notarial aussi, ils sont 36 en liste principale ! Cela confirme bien que les effectifs ont gonflés de façon importante

Qu’en deduire ? Ben je ne sais pas, une politique moins "select" ou un afflux important d’étudiant en M2 cette année. Quid de la réputation et de la qualité de l’encadrement ? Bizarre…

Pour info dans le M2 cstruction/amenagement urbain de Paris Sud (XI), on était 40 en liste principale + liste d’attente.

benjamin dit :

@émilie
Je viens de recevoir une réponse positive pour le M2 Marchés publics de Lyon 2.

homereb dit :

@ Antoine

Ma théorie : il y a eu tellement de demandes qu’ils ont fait une longue liste … il va y avoir pas mal de desistement mais ils vont piocher dans la liste d’attente qu’une fois qu’ils passeront en dessous de 30…

En tout cas c’est ce que j’espere parcequ’une promo de 35 pour un M2pro je trouve ca abusé… rien que pour trouver des stages sur Poitiers ca va ns handicaper.

Julie dit :

@ Alexis F

non je ne suis pas une ancienne étudiante …

l'indécis dit :

Lequel de ces deux dîplomes offre le plus de travail : M2 droit public des affaires à Paris 1 ou M2 ingénierie des sociétés+djce sociétés à Aix ?

Guillaume dit :

Je risque la redite…

Quelqu’un connait il le M2 Théorie et pratique du procès, du professeur Richer à Paris I ?

Merci bcp

seb dit :

bonjour,
si des personnes peuvent m’aider (merci d’ailleurs ceux qui l’ont deja fait) car j’entends du pour et du contre entre le M2 droit public des affaires de Bordeaux et celui du Lyon …. je ne sais pas quoi faire entre les 2
quelqu’un a t il un avis des tuyaux ?

Info ? dit :

Je suis pris en M2 R droit public économique à Paris 1. Est-ce une bonne formation ou vaut-il mieux faire le M2R finances publiques (tjrs à Paris 1) ?
Merci !

xavier dit :

Bonjour à tous , merci pour toutes ces infos. je voulais juste si qqn avait des échos concernant le master 2 droit et économie de la régulation de l’IEP de Strasbourg. Merci d’avance

Rémi dit :

Bonjour à tous, j’aurais aimé avoir plus de renseignements sur le master 2 recherche en droit de l’evironnement de Lyon 3, en effet, le site internet de cette université ne donne pas d’informations sur ce master.. Quelqu’un serait il déja passé par ce master 2 environnement et pourrait il me renseigner sur la qualité de cette formation? merci d’avance

ancien étudiant en finances publiques dit :

@ info ?

Ancien étudiant du M2R finances publiques de Paris 1, je ne peux que te conseiller de ne pas y entrer. Il y a un grand problème de débouchés et la plupart des étudiants doivent refaire un Master 2 derrière (d’ailleurs, durant toute l’année, on nous a cités les 3 mêmes étudiants, à se demander s’il y en avait plus dans la promo précédente). Si c’est pour faire une thèse, sache qu’il n’y a qu’une seule allocation, contrairement à d’autres masters (je ne sais pas si c’est le cas du M2R de M. Richer toutefois), et que si elle dépend de ton rang de 1er officiellement, en fait c’est vraiment à la tête (ce qui peut être compris puisque je suppose qu’il y a une vraie relation qui s’installe entre Professeur et thésard).
Enfin, tous les étudiants se sont plaints aux professeurs d’une grande désorganisation des cours, de nombreuses redites entre les différents intervenants, d’une absence totale de coordination entre les cours. Les remarques ayant été faites, c’est vrai qu’il se peut que cela se passe mieux les prochaines années.
Le seul intérêt du master réside dans le fait qu’il soit couplé paris 1 – paris 2, et que sur un CV c’est toujours impressionnant.
D’un autre côté, je ne connais personne qui ait fait le M2R de Monsieur Richer…
Je sais que François Gilbert a demandé de ne pas dénigrer les masters, mais il s’agit uniquement de remarques objectives, que les professeurs responsables du master ont eux-même admis. Je ne me permettrai pas de remarques sur l’intérêt des cours.
J’espère que cela t’éclairera.

simon dit :

bonjour,
j’ai été admis au M2 pro "droit public general" de nanterre, habitant bien loin de la capitale je ne connais pas cette université.Pouvez-vous me dire la qualité de ce master et ses debouchés réels?
merci

Info ? dit :

Merci ! C’était un peu ce que je craignais

marine dit :

@Rémi
fdv.univ-lyon3.fr/publica…
Tu l’as peut etre déjà mais voici la plaquette d’information du master droit de l’environnement de Lyon 3 . En ce qui concerne la qualité de la formation je ne peux t’aider ne m’y étant jamais interessé.

marine dit :

Quelqu’un peut il me renseigner sur le Master 2 Activité Economique et Cooperation des CT En Europe de Lyon 2 ?
Merci

jackoune dit :

Au sujet, du M2 de didier jean pierre de Lyon 3
C’est la meilleure formation de droit public des affaires de la région rhones alpes et je pense supérieure à son homologue bordelais…
D jean pierre s’occupe VRAIMENT de ses étudiants et les débouchés sont assurés!!
Pas d’hésitation!!
Pour le M2 environnement…je connais deux étudiants qui en sont sortis….peu de débouchés, réseau faible…

Pour Paris 10:
Top 3 des facs pour les doctorats…pour la professionnalisation je ne sais pas!!

Pour le M2 de l’IEP de strasbourg:
Ne pas le négliger…mais sortant d’un IEP, mieux vaut un M2 d’une fac de droit que de faire un M2 sc po…..La plaquette certes alléchante reste évasive…..

Pour lyon 2:
Pour y avoir fait mon M1 en même temps que sc po, je pense que cette fac n’est pas d’un excellent niveau……Lyon 3 est bien meilleur…..après cela reste tout de même une fac réputée..

Enfin pour l’indécis
entre aix et paris 1…pour le DPE, paris 1 c’est le meilleur de france avec paris 2 lombard….félicitations!

Aymeric Ruellan dit :

@ Stéphanie :

M2 de poitiers marchés publics

marine dit :

En fait je suis admise au Master 2 pro de Lyon 2 Action Economique et Cooperation des CT en Europe ainsi qu’au recherche Droit administration et territoire de Grenoble 2 ; lequel choisir ??
Merci

Lili dit :

En ce qui concerne le M2 recherche droit de l’environnement de Lyon 3 je confirme les propos de jackoune, j’ai eu l’occasion de demander au professeur Untermaier ce qu’étaient devenus ses anciens étudiants et il m’a avoué que très peu travaillent dans le domaine de l’environnement, la plupart ont fini par passer le concours d’attaché et exercent dans des secteurs très divers mais sans rapport avec l’environnement. Certains ont quand même réussi à obtenir un poste de juriste dans des entreprises telles qu’EDF ou Veolia mais ça m’étonnerai qu’ils se soient contenté de ce DEA.

Manon dit :

Bonjour à tous

j’ai été reçue au M2R de Mr Bazex "concurrence et régulations des marchés" ainsi qu’au M2P de Sceaux "Entreprises et Services publics" et au M2R de Mr Bouvier "Droit et gestion des finances publiques" co-dirigé par Mr Bienvenu et donc estampillé Paris 1 et Paris 2 .

En termes d’intérêts et d’ambitions, ces masters se valent selon moi. Maintenant, qu’en est il des débouchés?
Le M2R de Mr Bazex a t il une réputation qui peut égaler le M2 de DPA de Paris 1 et me permettrait il de m’intégrer facilement dans le mileu professionnel? Il me paraît très spécifique, je ne sais pas si j’ai raison…
s’agissant du M2 de Paris 1 et de Paris 2 spécialisé en finances publiques, n’a t il vraiment, comme il a été dit quelques lignes plus haut, aucun débouché?? On ne m’a donné que des échos contraires donc d’autres personnes pourraient elles confirmer cette affirmation sévère?

Je vous remercie vivement de répondre aux questions d’une étudiante perdue et pourtant confrontée à son avenir

stéphanie dit :

@ Aymeric

Je te remercie de ton conseil mais pourrais-je en savoir davantage sur les raisons de ton avis? quels sont les avantages et inconvénients respectifs de chacun? en tous les cas, je vise l’un des deux pour devenir juriste en marchés publics..
A priori, on va être nombreux pour la promo de cette année à Poitiers!! pour un m2 ca risque d’être difficile, non?

Merci!

stéphanie dit :

@ Aymeric

Je te remercie de ton conseil mais pourrais-je en savoir davantage sur les raisons de ton avis? quels sont les avantages et inconvénients respectifs de chacun? en tous les cas, je vise l’un des deux pour devenir juriste en marchés publics..
A priori, on va être nombreux pour la promo de cette année à Poitiers!! pour un m2 ca risque d’être difficile, non?

Merci!

marine dit :

Au risque de la redite :
Que vaut il mieux faire ?? Master 2 pro de Lyon 2 Action Economique et Cooperation des CT en Europe ou recherche Droit administration et territoire de Grenoble 2 ;je suis perdue !!!
Merci

ziza dit :

bonsoir, je suis un doctorant en droit public, mais j’aimerais préparer un master en droit public général, mais à distance. Est ce posible? et dans quelle université.
Je suis en cotutelle entre l’Université Gaston Berger de Saint Louis (Sénégal) et Cergy Pontoise à paris.

Juju dit :

J’hésite fortement entre le M2 de M.Guglielmi de Assas (Juriste conseil des Collectivités Territoriales) et celui de M. Bazex (Concurrence et Régulations des marchés) de Nanterre…

Ce sont deux domaines certes très différents… mais j’ai l’impression que l’un se vaut plus en terme d’employabilité et de demande : le M2 Juriste des Collectivités.

En lisant un peu vos commentaires, droit public de l’économie ne recrute pas autant que ça … alors que les besoins en matière de conseil juridique pour les collectivités territoriales explosent…

ps: je compte passer le CRFPA et bosser en cabinet …

homereb dit :

@ stéhanie

Le gros avantage de Poitiers, peut importe le nombre que l’on sera en M2 c’est travail assuré… Aprés les MP ne sont pas forcement le domaine ou, en tant que juriste, on peut le plus evoluer mais il y a du travail derriere et aujourd’hui c’est deja beaucoup.

P. Jiste dit :

@ jackoune et tous

Nanterre dans le Top 3 … et P1 et P2 sur le haut du podium ? Car le dilemme est intense pour moi, je souhaiterais faire un doctorat en Droit Public avec une orientation de recherche très marquée pour les Libertés Publiques, et je suis admis aux M2 DPG de Picard, DPA de Gaudemet et au M2R Droits de l’Homme de Nanterre. Mes certitudes étaient établies (en faveur de Nanterre, voie de la passion et de la raison) mais au moment de refuser les deux autres M2 (voies plus risquées ?), le doute surgit sachant que je m’engage peut être pour de nombreuses années et que le prestige traditionnel des deux Facultés intra muros est assez tentant pour un étudiant venu de Province … Vos lumières sont les bienvenues !

Merci

Charlotte dit :

Bonjour,

Le M2R droit de l’homme de Nanterre est dirigé par Mme Champeil-Desplats c’est cela ? (il me semble que ce n’est plus D. Lochak depuis 2 ans).

Je lisais dans je ne sais plus trop quelle revue (ou blog ?) que Nanterre en matière de recherche se place très bien grâce aux centres de recherche qu’ils ont su créer et ils placent relativement bien leurs docteurs.

C.

P. Jiste dit :

@ Charlotte

Plus précisemment, il est codirigé par les Professeures Champeil-Desplats et Szurek, après effectivement le départ, regretté, de D. Loschak.

Merci beaucoup pour ces précisions, de toute façon, quelque soit mon choix, il se fera avec quelques regrets !

ju* dit :

j’entends très peu d’échos sur le Master 2 de M. BAZEX … Aucune mention de ce master ailleurs que sur le site de Paris X et sur ce blog …. (même pas dans le nouvel obs sur les pépites de la fac !!! =))

Savez vous s’il y’a une association d’anciens élèves de ce Master II ? Comment se place-t-il par rapport aux autres M2 Dt public des affaires de Paris I et Paris II ? Est-il vraiment fiable ?

Bethy dit :

Bonjour à tous,

je suis admise au M2 contentieux public de Paris 1 et au M2 droit public approfondi de Gaudemet de Paris 2. Dans l’absolu, mon "projet d’études" était de faire les 2 à la suite : le DESS, puis le DEA.
Mais, c’est aussi , et surtout, parce que je pensais ne jamais être admise à Assas !

Que me conseilleriez-vous ? : d’abord le DEA ou d’abord le DESS ? et si je refuse Gaudemet cette année, aurai-je des chances de l’obtenir l’année prochaine ou le fait que je l’ai refusé une fois pour le M2 de Paris I me grille toutes mes chances de l’avoir l’année prochaine ?

J’espère que vous pourrez m’aider … !

Merci à tous

Charlotte dit :

Bonjour,

@Bethy Je serai toi, je ferai les deux en même temps, en demandant peut être à l’un ou à l’autre des professeurs de faire sa formation en deux ans. (hérésie ?)

@ju* pour le master de Bazex, je connais qqn qui l’a fait et qui me conseillait de le faire, et un autre qui ne m’en dit que du bien. Je le classe dans les très bon 3ème cycle professionnel de Nanterre et je n’hésiterai pas à y aller. Il me semble que les débouchés en cabinet d’avocats sont corrects.

Charlotte dit :

@ju* il me semble qu’il y a des choses intéressantes ici :
frederic-rolin.blogspirit…

Bethy dit :

@ Charlotte

eh bien, je ne sais pas si c’est possible ! et je ne sais passi c’est faisable au point de vue pratique (redites voire contradictions entre les profs pour certains cours, stage + mémoire, …)

Bref, je suis dans le flou !! mais je te remercie de m’avoir fait part d’une telle proposition.

Stéphanie dit :

@homereb et aymeric

je te remercie de m’avoir répondu! tu connais bien ce master? c’est vrai qu’il est difficile de devenir juriste dans le domaine de marchés publics?
quels sont les autres postes possibles à la sortie de ce master donc?

Merci beaucoup

la gite dit :

@fafan

tu as bien fait du t’inscrire en droit, car la géo c’était pas gagné. Quelques précisions: l’ouest c’est la gauche lorsque tu regardes une carte de France. Je suppose que tu habites l’ouest de la France, ça doit pas être facile tous les jours pour rentrer chez toi lorsque tu voyages. De plus, il est évident que pour trouver un boulot dans l’ouest de la France, il vaut mieux déménager à Nancy quand on habite dans l’ouest. Bien vu.

homereb dit :

@stéphanie

Moi je fais urbanisme et construction à Poitiers, avant l’entretien j’ai pas mal parlé avec des étudiants du master MP et il est vraiment trés bien niveau employabilité. Jete un oeil aux revus spécialisées pour les collectivités territoriales et tu verras qu’elles recherchent toute des juristes MP..pas de probleme…meme pas besoin de passer le concours d attaché..Mais les perspectives d’evolution une fois le poste obtenu ne sont pas forcement geniale.
Mon ami fait le master MP pour faire avocat publiciste aprés mais il faut voir que la concurrence est rude et que rien n’est joué.
A toi de choisir ta voie mais au moins avec ce master tu ne te fermes rien.

Au plaisir de te voir à Poitiers l’année prochaine :p

Laura dit :

Bonjour à tous,

Alors voilà, je suis admise dans le master 2 "entreprises et services publics" de sceaux", que pouvez vous me dire sur ce master 2? est ce une bonne formation parce que à vous entendre à part PI ou PII peu de masters 2 tiennent la route…

De plus, pensez vous que faire ce master 2 permet ensuite l’année prochaine d’espérer être prise dans le M2 de PII de Lombard?

Merci par avance de vos réponses

Charlotte dit :

Bonjour,

Pour le M2 de Mme Lombard, il faut d’après ce que j’ai compris argumenter solidement et ne pas laisser penser que l’on souhaite enchaîner un M2 pro après un autre M2 pro juste pour bénéficier de la renommée de son master, juste pour avoir un stage coté, juste pour avoir une convention de stage (ie montrer que l’on prolonge ses études pour une bonne raison).

Il est tout à fait possible d’être admise dans son master en ayant déjà un master 2 à condition de bien expliquer et justifier ces choix.

Laura dit :

Personne n’a parlé du M2 "droit de la régulation et des contrats publics" de Créteil sous la direction du Pr Israel qui est me semble t-il renommé. Savez vous si ce master 2 est intéressant, s’il est coté ou pas du tout?

Merci par avance

Didie dit :

François,

Toutes mes excuses pour le délai de réponse. J’ai un M1 droit et économie des administrations publiques, délivrée par l’IEP en sus du diplôme de l’IEP à proprement parlé. A dire vrai, je ne souhaitais pas suivre la formation de Mme Lombard dans la mesure où je voudrais exercer, plus tard, en région Rhône Alpes. Je n’avais pas véritablement mis toutes mes chances de mon côté… Pourtant, une réponse négative n’est jamais agréable.

Didie dit :

Pour info,

le diplôme de l’IEP seul est rédibitoire pour les M2 de Paris mais pas de province; j’ai été admise à de nombreux masters…
Par ailleurs, à Aix, l’enseignement en droit est de très bonne qualité, la majorité de nos profs sont des juristes éminents. Notez qu’à Scpo, différentes sections très différentes coexistent…

A quoi bon faire un M1 alors qu’il est possible de rattraper le retard pendant l’année de M2? C’est mon pari pour cette année…

Flavie dit :

Bonsoir,
j’ai été admise dans le M2 Droit public des Affaires de la Sorbonne. D’après ce que j’ai compris, il s’agit d’une bonne formation.
J’hésite avec le Master de Grenoble de Monsieur Bernard, dans un autre style, mon université d’origine.
Mon problème est le niveau du Master de Paris: je finis mon année ERASMUS en Allemagne, je n’ai donc pas suivi le programme classique d’un M1 français, et j’ai peur d’être en décalage avec les étudiants qui sortent par exemple d’un M1 Droit des Affaires. Quelqu’un peut-il me renseigner à ce sujet ?

Merci !

loba dit :

M Braconnier ne sera plus le Directeur du M2 de Poitiers mais il continue à assurer toutes ses heures d’enseignement, comme l’année dernière.
C’est juste la direction qui change, les profs restent les mêmes.

Pour ce qui est du M2 de Lombard, j’ai deux amis de Pau qui viennent dêtre pris. Donc elle ne privilégie pas les candidatures parisiennes.

Antoine dit :

@ Julie

Au fait, tu prends quel master ?
ctrats publics d’affaire, urba/cstruction, drt de l’environnement industriel ?

jackoune dit :

@ didie

C’est clair que si tu as été admise en M2 a aix (une des meilleures facs de droit) avec ton seul diplome IEP pas la peine de compliquer les choses…
Il est clair que paris c’est un peu spécial, de par la concurrence des étudiants venant de sc po paris en premier lieu…il est donc préférable de postuler avec un "vrai" diplome en droit…
en tous cas, félicitations pour aix

Charlotte33 dit :

Bonjour à tous

Est-ce que qqun connait la valeur des Master 2 de Bordeaux? Est-ce une bonne fac pour le droit public?
MERCI pour vos éventuelles réponses.

xavier dit :

Bonjour,

Ayant été admis dans le master Construction, Urbanisme et Contrat de Paris I, je souhaiterais avoir des informations sur cette formation (reconnaissance par les professionnels, organisation des cours, charge de travail etc).

Merci d’avance.

Pour ceux qui sont acceptés dans le master II de Mme Lombard si vous avez des questions je peux (peut être) vous aider car je viens de le terminer.

Bonne journée

Xavier

Charlotte dit :

Bonjour,

@Xavier. J’en ai effet quelques questions concernant le master de Mme Lombard (mais aucune réponse à t’apporter concernant le master de M. Fatôme)

-quelle est la charge de travail hebdomadaire (mais je pense que l’on a plus de cours que vous l’an passé), notamment pour les études de cas ? A quoi ressemble d’ailleurs une étude de cas ?

-quel est le niveau de difficulté des examens ? Les sujets des examens correspondent à ce que l’on a vu en cours ? Cela ressemble aux examens que l’on avait en M1 ? Jusqu’à quelle date s’étalent les examens du 2nd semestre ?

– les stages : d’après ce que j’ai lu dans le NouvelObs et entendu le jour du forum de master 2 à P-II, Mme Lombard aide bien ses étudiants à trouver des stages. Est-il possible de faire le stage en cabinet d’avocats ou au Conseil d’Etat (en gros, est-ce que cela correspond à ce que Mme Lombard attend de nous ou est-il préférable que l’on aille en entreprise faire un stage, quelles entreprises par exemple)? Si cabinet d’avocats, quels cabinets sont recommandés ? Français, anglo saxons ?

-connais tu un peu les opportunités professionnelles que les étudiants de ta promotion ont eues ?

-doit-on mener de front cours puis examens et stage ou le master est aménagé pour que l’on puisse se consacrer exclusivement à son stage ?

-un mémoire de recherche est-il demandé en plus du rapport de stage ? Des petits travaux de recherche sont-ils demandés dans l’année ?

-conseillerais tu de faire une mise à niveau pour certaines matières avant la rentrée ?

Merci !

Ed dit :

Salut!
Même question(s) que Charlotte 🙂
Merci Xavier !

Ed dit :

Salut!
Même question(s) que Charlotte 🙂
Merci Xavier !

xavier dit :

Bonjour,

@Charlotte et Ed :

Concernant la charge de travail, j’ai trouvé pour ma part que le master 1 de Droit Public à Assas était plus lourd.
Cette impression vient sans doute (surement) du fait que j’ai effectué ma licence au Royaume-Uni.

En revanche, les études de cas demandent bcp (BCP) de travail mais c’est la réelle valeur ajoutée du master. Les études de cas sont des cas concrets qui ont été traités par les avocats en charge de ces cours.

Concernant les examens :

les sujets : même si j’ai l’impression de ne pas les avoir particulièrement reussis, je dois être honnete, les sujets sont tirés du cours et en général il n’y a pas de surprises.

le niveau : si vous avez été pris c’est que vous avez le niveau. Certains étudiants de ma promo n’avaient jamais fait de DPE avant et ils y sont arrivés.

les dates : les derniers examens ont lieu pour la majorité des étudiants fin avril.

Concernant les stages :

Mme Lombard aide bien les étudiants et elle prends son role très à coeur.

Pour les stages en cabinets d’avocats, il y a une forte demande des professionnels donc c’est assez facile. Pour les stages en entreprises et en administration cela prend un peu plus de temps mais au bout du compte chaque étudiant obtient un stage qui correspond grosso modo à ces attentes.

Les lieux de stages sont par exemples : cabinets d’avocats (français et anglo saxons), entreprises ( Bouygues, Dalkia, Veolia, ADP etc), administration (MINEFI et autres ministères), juridiction (pas au Conseil d’Etat cette année mais en TA/CAA).

Concernant les opportunités, pour l’instant c’est surtout en cabinet, des étudiants préparant le CRFPA se sont vu proposer de rester dans le cabinet durant la scolarité de l’EFB.

Les cours se terminent en mars/ avril donc cela permet de passer les examens et de faire son stage après.

Il n’y a pas de mémoire de recherche. Cependant, les études de cas demandent pas mal de recherches tout au long de l’année.

Je pense qu’une remise à niveau n’est pas utile donc bonnes vacances.

J’espère avoir répondu à vos interrogations.

Bonne journée

Xavier

Ps : je suis tjs à la recherche d’informations sur le master II Construction, Urbanisme et Contrat dirigé par Mr Fatome.

xavier dit :

Bonjour,

@Charlotte et Ed :

Concernant la charge de travail, j’ai trouvé pour ma part que le master 1 de Droit Public à Assas était plus lourd.
Cette impression vient sans doute (surement) du fait que j’ai effectué ma licence au Royaume-Uni.

En revanche, les études de cas demandent bcp (BCP) de travail mais c’est la réelle valeur ajoutée du master. Les études de cas sont des cas concrets qui ont été traités par les avocats en charge de ces cours.

Concernant les examens :

les sujets : même si j’ai l’impression de ne pas les avoir particulièrement reussis, je dois être honnete, les sujets sont tirés du cours et en général il n’y a pas de surprises.

le niveau : si vous avez été pris c’est que vous avez le niveau. Certains étudiants de ma promo n’avaient jamais fait de DPE avant et ils y sont arrivés.

les dates : les derniers examens ont lieu pour la majorité des étudiants fin avril.

Concernant les stages :

Mme Lombard aide bien les étudiants et elle prends son role très à coeur.

Pour les stages en cabinets d’avocats, il y a une forte demande des professionnels donc c’est assez facile. Pour les stages en entreprises et en administration cela prend un peu plus de temps mais au bout du compte chaque étudiant obtient un stage qui correspond grosso modo à ces attentes.

Les lieux de stages sont par exemples : cabinets d’avocats (français et anglo saxons), entreprises ( Bouygues, Dalkia, Veolia, ADP etc), administration (MINEFI et autres ministères), juridiction (pas au Conseil d’Etat cette année mais en TA/CAA).

Concernant les opportunités, pour l’instant c’est surtout en cabinet, des étudiants préparant le CRFPA se sont vu proposer de rester dans le cabinet durant la scolarité de l’EFB.

Les cours se terminent en mars/ avril donc cela permet de passer les examens et de faire son stage après.

Il n’y a pas de mémoire de recherche. Cependant, les études de cas demandent pas mal de recherches tout au long de l’année.

Je pense qu’une remise à niveau n’est pas utile donc bonnes vacances.

J’espère avoir répondu à vos interrogations.

Bonne journée

Xavier

Ps : je suis tjs à la recherche d’informations sur le master II Construction, Urbanisme et Contrat dirigé par Mr Fatome.

Emmanuel dit :

Salut tout le monde

content d’avoir trouver ce site…

Voilà je viens d’être accepté à 2 master à Paris 1
– Contentieux public de Mme. Teitgen (professionnel)
– DPG, fillière droit constitutionnel avec M. Verpeaux… (recherche)

Je ne sais vraiment pas lequel choisir. j’ai lu un peu de vos réponses et ça m’eclaire un peu…
est ce que quelqu’un aurait des détails sur ces masters: charge de travail; intérêts…
est ce que par exemple celui de contentieux n’est que de la procédure?
des echos, ou du vécu sur ces 2 masters?

est-il possible théoriquement de faire les 2 en même temps ?

vraiment tout éléments me sera très précieux…

ah et une question qui a été posée… est ce qu’il vaut mieux faire un Master 2 Pro puis recherche ou l’inverse ou c’est la même chose….

Merci beaucoup

Emmanuel

Charlotte dit :

@Emmanuel :
* il me semble qu’il faut une autorisation particulière de l’Université pour faire EN MEME TEMPS deux masters dans LA MEME UNIVERSITE
* comme thème de master recherche, j’aurais choisi autre chose que le droit constitutionnel car il me semble que par définition le droit constit est forcément non professionnalisant (mais bon, heureusement que l’on a le droit de se faire plaisir !)… mais dans tous les cas, il me semble que pour le CV un master recherche de P-I, c’est toujours un +.
* pour des échos du master de Mme Teitgen cf. plus haut (bon master pour les relations mais contenu un peu fouilli d’après ce que j’ai compris…. )

Charlotte dit :

@Emmanuel : le sens pro / recherche : ca me semble plus judicieux de faire recherche puis pro car
* pendant le master pro tu noues des contacts pro qui te seront utiles pour ton embauche (donc c’est peut être pas mal que les gens t’aient vu récemment si ils veulent t’embaucher)
* pendant ton master pro, tu fais un stage qui pourrait éventuellement déboucher sur une collaboration…
* à la fin de ton master recherche, tu peux vouloir faire une thèse , dont tu pourrais commencer la 1ère année pendant ton année de master pro (sachant que ca fait pas mal de travail…).

Charlotte dit :

@Xavier : merci 10000 fois.

POur le master du professeur Fatôme : tout ce que je sais, c’est qu’une connaissance qui a fait le master urba (après avoir fait le master environnement professionnel de Sceaux pr. Boivin) avait encore des examens le 4 juillet (donc a priori, les examens sont tards !)

CC dit :

@ Emmanuel et en complément à la réponse de Charlotte

Il me semble que si, après ton M2R, tu te lances en thèse tout en suivant un M2P, la voie des allocations de recherche t’est en théorie fermée. L’allocation est faites pour te décharger d’une (faible) partie des soucis de l’existence et donc financer… la thèse à laquelle tu dois te consacrer exception faites de 64 heures (ou équ.) autorisées de travail annuel (ce qui constitue très exactement le service prévu pour les moniteurs).
Toutefois, ceci reste la théorie. Un de nos hotes peut sans doute nous expliquer la pratique en la matière à Paris I.

Charlotte dit :

@Emmanuel et CC

Concernant la thèse, il faut vraiment réfléchir je pense à ce que l’on veut (et je suis en grande réflexion cf. les lignes plus haut!!!)

– veut-on une allocation, puis faire sa thèse et soutenir rapidement ? Saura t-on gérer le stress de la thèse et le fait d’être "au chômage" alors que nos camarades commencent à travailler (et qu’en plus, ca leur plaît !) et à faire des TD ou cours en temps que professionnels à l’université ?

– est-ce vraiment sur que c’est à 23 (ou même 25 peu importe) ans que l’on est le plus frais pour faire sa thèse (une réponse sûre : normalement, c’est à cet âge là que l’on a le plus de temps à y consacrer…) ? N’a t-on pas beaucoup d’idées et une certaine expérience qui viennent en travaillant le droit concrètement en cabinet ?

-veut-on un sujet de thèse pour avoir un sujet de thèse ou préfere t-on attendre pour prendre un sujet de thèse qui viendra enrichir notre orientation professionnelle (et pas uniquement universitaire) ? Avec un peu de chance, le sujet de thèse choisi après le master recherche deviendra notre domaine de travail. Mais quid d’un sujet généraliste qui ne portera peut être pas sur le domaine dans lequel on sera appelé à exercer ?

C’est un peu fouilli, pas plus clair dans ma tête mais peut-être que cela pourra éclairer certain(e)s.

Marie dit :

Bonjour à tous,

j’ai parcouru rapidement l’ensemble des commentaires mais j’avoue ne pas avoir eu le courage de tout lire dans le détail. Aussi se peut-il que des réponses aient déjà étaient apportées à mes interrogations !
Je suis sur liste d’attente pour le M2 Contentieux publics à P1. Je n’ai pour l’heure, à ma connaissance, aucun moyen de connaître à quelle place je me trouve sur la liste. Mais certains d’entre vous ont peut-être déjà été dans cette situation et pourraient me dire s’il y a parfois des désistements et dans quelles proportions.
J’ai été admise dans le seul autre M2 que j’avais demandé, à Toulon. Faire une rentrée à Toulon pour partir sur Paris courant octobre m’est assez difficile d’un point de vue logistique. C’est pourquoi je suis à la recherche d’informations.

Merci d’avance.

nico dit :

Un peu hors du sujet, mais je tiens à féliciter le Professeur Denys de béchillon, professeur de Droit Public à l’Université de Pau. En effet, ce dernier est un des 13 membres du comité de réforme des Institutions mis en place par Nicola Sarkosy.
Je garde encore un souvenir ému des cours de droit administratif de M de Béchilon en 2eme année.

Je vous conseille d’ailleurs son fabuleux ouvrage: "qu’est ce qu’une règle de droit?".

Ce comité est constitué entre autre d’Edouard Balladur, Jack Lang, Luc Ferry mais également d’autres juristes comme Guy Carcassonne, Olivier Schrameck, Bertrand Mathieu ou Olivier Duhamel.

jackoune dit :

@ Marie.

tu devrais faire le forcing auprès du secrétariat en lui expliquant la situation, tu la joues un peu affolée ca devrait marcher…en tous cas pour moi à Paris 2 ça avait fonctionné…

Charlotte33 dit :

Je suis désolée de me répéter mais personne ne connait la valeur des master 2 de l’université Bordeaux IV?? De plus je suis aussi prise à Montpellier et à Aix, je ne sais pas quoi faire. J’ai demandé à chaque fois un master recherche et je me demande si ça vaut vraiment le coup de partir dans une autre fac pour faire un tel master?? Merci de m’éclairer si vous pouvez.

Emmanuel dit :

Merci beaucoup à tous !!!

je pense donc plutôt m’orienter vers le Recherche…

ça fait un contentieux public en moins à P1 😀

stephanie dit :

@ homereb

Merci pour tes renseignements qui ne font que confirmer mon choix de vouloir aller à poitiers pour le master des marchés publics.

donc je te dis à très bientôt sur poitiers!

ps: mais connais- tu cependant celui de paris11?

jean dit :

Le M2 pro droit public des affaires de Paris 1 est-il prisé par les recruteurs et permet-il de trouver facilement du travail ?
Madame Brechon dirige-t-elle toujours ce master ?

Je vous remercie pour vos précieuses réponses.

Kinkin dit :

Bonjour à tous,

Tout d’abord merci pour ce classement fort utile quand on ne connait pas les autres facultés.
Je me posais juste une petite question, le M2 pro de Versailles St Quentin, Droit Immobilier Public était anciennement appelé Immobilier, urbanisme et Contrats publics… Que vaut-il en matière de contrats publics?
et notamment par rapport au M2 Droit des Contrats Publics de Nancy (situé à Epinal)…?

Merci pour vos éclairages

Cécile

lizzz dit :

Bonjour à tous!

Je suis finallement admise au M2R droit public approfondi du Pr Gaudemet, mais préférant le dt constit, j’ai choisi d’aller au M2R Droit public Général fillière droit constit de Paris 1…( la remarque de Charlotte m’a un peu troublée, mais comme je souhaite soit continuer en thèse, soit passer les concours des assemblées parlementaires, approfondir le constit ne peut faire que du bien!)
Le choix fut dur et continue de me torturer le cerveau, aussi je suis toujours à la recherche de personnes qui auraient fait l’un des deux masters, mais surtout celui de Paris 1 pour avoir qlq infos! mon mail: lisa777@libertysurf.fr

Un grand merci aux étudiants qui prennent un peu de leur temps pour rassurer les stréssés!

Ian dit :

Bonjour! J’ai repéré de futurs camarades de promo pour le Master Pro en Contentieux Publics de Paris 1. Je me demande quels sont les "contacts" si intéressants… Pour ce qui est du privé je m’intéresse bcp plus aux entreprises (publiques ou non) qu’au barreau (question de relations professionnelles).

Ivan dit :

Bonjour! J’ai repéré de futurs camarades de promo pour le Master Pro en Contentieux Publics de Paris 1. Je me demande quels sont les "contacts" si intéressants… Pour ce qui est du privé je m’intéresse bcp plus aux entreprises (publiques ou non) qu’au barreau (question de relations professionnelles).

Bethy dit :

@ Ian,

juste pour saluer un futur camarade !

Je te dis à septembre sur les bancs de la fac !

Charlotte dit :

@les contacts du master contentieux de P-I : pour moi, les Conseillers d’état (Bonichot, Vigoureux etc.) et les avocats de bons cabinets publicistes (A. Gossement etc.) sont d’excellents contact pour faire un bon stage !

ian dit :

ça marche ! C’est vrai que les uns connaissent les autres qui connaissent… ça doit être intéressant à suivre cette affaire.

Marie dit :

@ jackoune :
Merci pour ton conseil et ravie que cela ait marché pour toi. J’attends la réouverture des bureaux avec impatience.

Aurel dit :

Bonjour à tous,

Mon ambition est de devenir avocate. Quel master pro semble le plus approprié: celui de concurrence et regulation des marchés de nanterre ou entreprises et services publics de sceaux?
Sceaux me tente car Peyrical est un bon prof et que le master est varié, en meme temps je trouve que celui de Nanterre est super pointu ce qui peut être un plus mais son coté trop économique me fait peur et je regrette qu’il n’y ait pas d approfondissement des contrats publics.
En termes de réputation lequel est mieux?

Sinon je suis sur liste d’attente pr le m2 de Martine LOMBARD et là si j etais prise c’est sur que mon choix serait rapidement fait…

Merci d’avance et courage à tous ceux qui bossent.

Laure dit :

Bonjour à tous!!

J’ai lu attention vos commentaires, et j’aimerais savoir qui, finalement, va s’inscrire dans le master DPA de M. Gaudemet?
Pour ma part je m’y suisn inscrite, ce peut toujours être bien de connaître ses futurs camarades de promo!^^

Info ? dit :

Moi aussi!

Ju* dit :

L’aspect "économique" ne devrait pas être vu comme quelque chose de rebutant… Il permet justement d’appréhender peut être de nouvelles dimensions/problématiques dans les affaires qui te seront proposées plus tard… Après discussion avec un des avocats avec qui je suis en stage, l’aspect économique peut être un plus … Quant à la réputation de Peyrical et de Bazex, je crois, au vu des nombreux articles qu’il a écrit, que Bazex occupe très bien la place en matière de concurrence et de régulation.

Laure dit :

@ info ?

Si tu veux discuter un peu, ça pourrait être sympa avant la rentrée, je te laisse mon mail:
lauregarriaux@hotmail.com

Sinon, tu sais quand a lieu la rentrée justement??

Ian dit :

@Aurel

La concurrence, la régulation des marchés. Cela me paraît évident. Alors j’avoue ne pas connaître ce cursus à Nanterre, ni celui de Sceaux! Il faut choisir…

Guillaume dit :

Bonjour à tous,
Etant admis dans le Master 2 "Construction, urbanisme, contrat" de Paris 1, dirigé par Monsieur le Professeur Etienne Fatôme, je suis à la recherche d’informations utiles concernant cette formation…
Merci

Christophe dit :

s’il faut effectivement citer les Masters 2 garantissant une bonne insertion professionnelle en entreprise, en cabinet d’avocat ou en administration et sont donc hautement recommandables, vous pouvez retirer celui de Gilles Darcy qui n’axe absolument pas ce qu’il fait sur l’insertion oprofessionnelle en dehors de la recherche théorique.

Laetitia dit :

Bonjour à tous,

Je suis sur le point de m’inscrire dans le M2 Pro de M. Israël Droit de la régulation et des contrats publics à Créteil, car moi aussi je me suis vu répondre "capacité d’accueil atteinte" au M2 DPA à PI.

Que pouvez-vous me dire sur celui de Créteil???

Merci.

Ju* dit :

@Laetitia

Un copain est pris aussi pour celui de Israël … Je ne connais pas vraiment la réputation du M2…
Avais-tu postulé pour le M2 de Bazex et de Lombard par ailleurs ?

Laetitia dit :

Non je n’ai pas postulé pour ceux-là. :-S
Car j’ai longtemps hésité, et j’hésite encore avec droit public général pro, domaine dans lequel j’ai également fait des demandes qui se révèlent positives.
Ma décision se porte en faveur de celui de Monsieur Israël dans une optique de débouchés porfessionnels sur le marché du travail actuel.. aussi un M2 en droit public général reste assez, comme le dit son nom, très général!!
Non?

Et ton ami, a-t’il choisi celui de M. Israël? Il vient de quel fac??

Merci !

Aurel dit :

@JU: merci pour l’info.

marineb dit :

Bonjour,
je veux faire un master 2 en droit de l’urbanisme et de la construction:
j ai été prise à celui ce Poitiers et de Bordeaux IV

Je me demande lequel choisir?

Je sais que le master de Poitiers est classé parmi les meilleures formations en droit par le nouvel obs, mais bon…
Qu’en est-il de celui de Bordeaux?

Merci!

Antoine dit :

@ Marineb

Je ne peux pas te conseiller, je viens aussi de recevoir mon admission à Bordeaux, mais je voulais rester sur Poitiers et j’ai donc opté pour celui de Poitiers.

Quant à la réputation de l’un et de l’autre, ce fameux classement de nouvel obs, je ne sais pas ce qu’il vaut (d’ailleurs ça fait deux ans de suite que les formations lauréates sont les mêmes!)

Les deux formations sont de toute façon bonnes. A toi de voir !

béné dit :

bonsoir,

j’ai été admise dans le master 2 recherche de droit processuel à Paris XI … est-ce que vous le connaissez?
j’attends surtout un entretien en septembre pour celui de M Bazex à Nanterre, "concurrence et régulation des marchés", mais je dois "assurer mes arrières"… j’ai par ailleurs été admise dans le master de Paris 2 administration et gestion publique du professuer Chevallier, et je suis sur liste d’attente pour le master de droit public d’O Dord de nanterre…. choix cornélien, non?

je précise: je passe le barreau.

toute suggestion serait la bienvenue, je vous remercie par avance!

Bénédicte

cam's dit :

à Antoine

Bonjour,

apparemment tu étais déjà à poitiers l’an dernier, et étant admise comme toi en master 2 constru et urba, j’aimerais savoir si question logement il faut ou non y songer dès maintenant ?peut-on attendre septembre?et la colocation est-elle répandue à poitiers?

Merci d’avance.

Fb dit :

@ cam’s

Il y a beaucoup de logements pour les étudiants à Poitiers, donc même si vous vous y prenez un peu tard vous n’aurez pas de mal à trouver. Néanmoins, je ne peux que vous conseiller de chercher un appartement assez rapidement, vous pourrez ainsi vous loger en centre-ville (à deux pas de la faculté) pour un prix intéressant.
Pour la colocation, certains sites internet sont dédiés à cette activité. Essayez de consulter les sites des journaux locaux de petites annonces (paru vendu et 86Hebdo)

Bonne chance.

marineb dit :

@Antoine

Merci Antoine, je vais choisir Poitiers pour plusieurs raisons:
– master urba est une bonne formation connue
– je viens de parler à une fille qui a fait ce master il y a deux ans et elle en était contente: elle est aujourd’hui avocate à Nantes
– la fac de droit de Poitiers est réputée
– les locaux sont trés beaux!

@cam’s

Je connais Poitiers, et au niveau des locations les prix sont trés raisonnables pour un centre ville. En plus, la fac de médecine qui était en centre ville a déménagé ce qui laisse pas mal de locations libres cette année apparemment.
Tu trouveras pas mal d’annonces sur le site du CRIJ de Poitiers

Antoine dit :

@ marineb

Eh bien RV dans deux mois !
(effectivement les locaux sont vraiment beaux, en revanche ces locaux en centre ville ne sont que pour les M1 & M2. Les années antérieures ont leurs locaux sur le campus dans un triste état.)

@ cam’s

Pas grand chose à rajouter aux commentaires précedents, effectivement les tarifs ne sont pas prohibitifs en centre-ville, la colocation est assez répandue.

Par contre, Poitiers n’étant pas une ville touristique en saison estivale, l’an dernier j’avais été obligé de prendre un appart dès le 1er juillet alors que je n’y suis pas allé de l’été… Cette année je vais plutot chercher vers fin aout je pense pour eviter ce problème. Tu es finalement dans cette situation, au pire tu auras un prorata du mois d’aout si tu cherches dès aujourd’hui.

Enfin, ya pas mal d’offres coté propriétaires et coté agences.

Ciao!

homereb dit :

@ Antoine, marineb et Cam’s

Decidement les futurs étudiants d’urba et construction de Poitiers sont en force sur ce site !

Peut etre avons nous tous des doutes à cause de la recommandation du nouvel obs car on ne sait pas vraiment sur quels criteres elle est fondée.

J’aurais une question pour vous trois : vous etes publicistes ou privatistes? moi je suis publiciste, je me demandais si je serai en forte minorité.

marineb dit :

@ homereb

Je suis publiciste aussi! M. Debouy étant lui même publiciste, je pense que nous serons en force ou du moins en équivalence pour une fois!

Antoine dit :

@ homereb

Publiciste également !
Prions pour l’équivalence (en tout cas, il y avait beaucoup de candidats privatistes aux entretiens).

cam's dit :

Merci à tous pour infos logement poitiers.

Je suis aussi publiciste.Et Antoine à qui j’ai voulu faire une petite blague l’est aussi (la colocation…).
Cette année en master 1 nous avons déjà eu des cours dispensés par Mme Faure-Abad, Mme Savary Bourgeois et Mr Debouy lesquels étaient très intéressants et complets.
La faculté de Poitiers est bien fournie en documentation et on bénéficie d’une salle internet.
Poitiers est une petite ville sympathique où l’on croise régulièrement les mêmes personnes. La faculté de droit a une cafet où vous pouvez déjeûner et il existe un RU (10 min à pied).
Voilà n’étant arrivée qu’à poitiers en master 1, je peux comprendre que certains d’entre vous puissent s’interroger.
C’est pourquoi n’hésitez pas en cas de question…
A dans deux mois.

Antoine dit :

@ cam’s

Mais ne serait ce pas la célèbre raphaëlle ?
La femme la plus connue de la faculté de Droit de Poitiers ?

PS: Pas mal la promo de Poitiers …

homereb dit :

@ l’association des etudiants Urba§Constru :p

Question logement je me pose une grave question : comment faire au regard du stage?
En effet si celui ci est en dehors de poitiers on aura une location a payer pour rien… vous voyez une solution?

Sinon est ce que vous avez déja une expérience dans l’urbanisme ou la construction ? Moi je commence tout juste à voir la pratique car je suis en stage à la CU d’Alençon… et effectivement le contentieux se développe substanciellement.

De bonne augure pour nos futures recherches d’emplois ou pour les futurs avocats.

eric dit :

Quelqu,un connait le M2 gouvernance, carriere publique et metiers du politique a Nice.

Merci

Antoine dit :

@ homereb, membre de l’assoc des urba & cstruction de Poitiers

Pour le stage, le problème est le même pour tout le monde, effectivement on risque de payer pour rien, ceux qui sont en coloc reduiront les degats.
Quid de la sous-location ? Possible si le bailleur est ok, voila une piste.

Je viens de terminer un stage d’un peu plus de 2 mois au service urbanisme de la ville de La Rochelle, c’est ma seule expérience dans ce domaine, mais c’était plutot de la recherche et veille juridique, car ce service n’était composé que d’ingénieurs et techniciens.

homereb dit :

@ Antoine

Oui mais avec la recherche tu as du etre bien occupé.
Moi j’instruit des certificats d’urbanismes et parfois des PC, un peu monotone.

Sinon pour les stages c’est bien ce que je pensais mais bon ca valait le cout de demander!

A dans deux mois !

cam's dit :

@homereb
pour le logement à poitiers je pense que la meilleure solution est de le quitter lorsque tu pars faire ton stage.
Normalement les exams seront bouclés fin mars et si tu dois revenir sur poitiers pour X ou Y raison, il existe une auberge de jeunesse très sympa pour 2 ou 3 jours.

Et je termine mon stage de deux mois à la CU de Cherboug. c’est aussi ma seule expérience dans le domaine juridique.Je suis allée 1 semaine au service urba, autrement affectée aux affaires juridiques. Et bien d’accord avec toi:y a du contentieux en matière urba…

@Antoine
Merci de la pub:c’est trop d’honneur!!!!!!

cristel dit :

bonjour à tous!!

Aprés une lecture passoinnée de cet article et des commantaires qui s’ensuivent , je me permets à mon tour de poser mes interrogations.

Ayant lu précedemment que certaines personnes étaient prises en MII droit public des affaires à Bordeaux, j’aurais aimé savoir s’ils en connaissent la valeur, la réputation par rapport aux autres de la même spécialité.. et éventuellement savoir quels parcours vous avez effectué auparavant ??

D’autre part , je m’interroge également sur le MII toujours en DPA e Toulouse, tout de même en collaboratin avec l’IEP de Paris , quelqu’un aurait il des informations ??

merci d’avance!

Fab en vacances dit :

Bonjour à tous! Quelqu’un serait il déja passé par le master 2 collectivités territoriales de M. Sabiani? Merci d’avance pour toutes informations + merci aux auteurs de ce blog

marie dit :

Bonjour tout le monde,
J’ai une question a l’attention des étudiants de la Sorbonne et plus particulièrement a des anciens du Master 2 pro Construction, Urbanisme, Contrat du Professeur Fatome.
Ma question est toute bête.. quelqu’un connait il la date de rentrée?
Sur toutes les réponses positives que j’ai pu avoir celle de la Sorbonne est la plus confuse en ce qui concerne l’organisation de l’inscription, la rentrée,… rien sur un éventuel transfert de dossier a effectuer…
Toutes vos nouvelles précisions seront les bienvenues

merci à tous

Clems dit :

Bonjour à tous !

En vue de ma rentrée dans le M2 Droit public fondamental à l’UT1 de Toulouse (anciennement M2 Normes et institutions publiques), je recherche des lectures pour bien aborder l’année.

Par ailleurs, tous vos commentaires sont les bienvenus.

Merci d’avance pour vos contributions.

Guillaume dit :

Bonjour Marie,

Je suis également admis dans le M2 pro "construction, urbanisme, contrat" de la Sorbonne.
Il est vrai que l’organisation administrative semble confuse… Je n’ai aucune idée de la date précise de la rentrée mais elle ne s’effectuera pas avant début octobre.
A priori, un dossier d’inscription nous sera envoyé avant fin septembre.
Aussi minimes soient-ils, ce sont les seuls renseignements que je peux te fournir.

A mon tour de te poser des questions si tu le veux bien…
Le Professeur E. Fatome a t-il répondu à ton e-mail de confirmation?
Venant de Strasbourg, j’hésite entre le M2 de la Sorbonne et celui de Strasbourg qui est dirigé par le Professeur Pierre Soler-Couteaux (auteur de référence en matière de droit de l’urbanisme)?
Peux-tu me renseigner sur la valeur du M2 de la Sorbonne?

Merci d’avance pour l’ensemble de tes renseignements.

marie dit :

salut Guillaume,
c’est marrant moi aussi je suis de Strasbourg, on se connait peut etre. Quand tu parles du master de Soler couteaux c’est le master de droit immobilier ? Moi j’ai été prise dans celui de son associé de cabinet, le professeur LLorens, mais je me suis désistée. Pour ma part le master du professeur Fatome a cet avantage qu’il est né de la fusion d’un DESS privé et d’un DESS public (cf les explications d’une ancienne du DESS de public en réponse a une de mes questions il y a déjà un mois ou deux). Si j’ai opté pour un M1 droit public les cours de droit de la construction m’ont vraiment passionné, et je voulais donc retrouvé ce volet droit privé dans mon master 2.
Je pense donc qu’il faut que tu vois au niveau des enseignements proposés ce qui te correspond le mieux.
Le master de la Sorbonne te permets de garder un pied dans le droit public ce qui ne semble pas être le cas de celui du Professeur Soler Couteaux (je ne connais pas le niveau de son master ni les enseignements qu’il propose, je me suis juste renseignée sur les masters 2 du Professeur LLorens et du Professeur Eckert).
Pour le mail au Professeur Fatome je suis rassurée que tu me poses la question car j’ai l’impression que comme moi tu n’as pas eu de réponse. Cela m’a un peu inquiété… peut etre est il en vacances.

Merci pour tes infos, c’est surtout la date de rentrée qui me posait probleme question organisation.

Bonne reflexion pour ton choix de master!

Guillaume dit :

oui en effet c’est marrant.

je n’ai pas non plus de réponse du Professeur…donc pas de souci particulier à se faire je pense.

il est vrai que le M2 de la Sorbonne résulte d’une telle fusion mais, après réfléxion, le M2 de Strasbourg, présenté pourtant comme étant de droit privé, regroupe, à peu de chose près, les mêmes enseignements!! a savoir construction, urbanisme, environnement…
D’ou mon interrogation sachant que j’aimerai m’implanter, du moins sur le moyen terme, à Strasbourg en tant qu’avocat.
Le prestige de la Sorbonne vaut-il vraiment le coup selon toi si je souhaite m’implanter en alsace plus tard?

merci!

Guillaume dit :

si tu préfères tu peux m’écrire à cette adresse mail : zeigin.cathie@neuf.fr

stephs dit :

Bonjour,
J’aurais aimé savoir si quelqu’un pouvait m’indiquer comment se passe l’entretien pour l’entrée au Master 2 Concurrence et Régulation des Marchés de Paris X?
Et également, pour ceux qui l’ont suivi, les modalités d’examen et les emplois du temps?
Merci d’avance!!

béné dit :

Bonjour!
moi aussi je passe cet entretien!
j’appréhende un peu, n’ayant pas trop fait d’économie, mais je suis hyper motivée!
je suis donc également intéressée par toute info sur le sujet.

Bénédicte

stephs dit :

Bonjour Béné,

Je te rassure je n’ai pas fait d’économie non plus mais il y a de toute façon une remise à niveau envisagée!!

Tu es convoquée quand?

béné dit :

salut Stephs!

je suis convoquée le 6 septembre, à 12 h je crois (je n’ai pas vérifié avant de poster … ); il me semble que les aptitudes en éco ne soient pas l’essentiel dans la préselection (je suis titulaire d’un DEA de philo du droit !), mais bon, si parmi les sélectionnés il y a des super économistes, doublés de juristes hors catégorie, je suis mal!

non, je rigole, mais j’aimerais vraiment intégrer cette formation car j’adore le droit de la concurrence, et le côté double cursus me plait bien – j’ai toujours détesté les cloisonnements !

je te laisse mon mail si tu veux: r_bene@yahoo.fr

au fait, je suis à Paris 2, et je prépare actuellement le barreau.

Béné

stephs dit :

Je t’avoue que je ne sais pas trop les critères de sélection ni de préselection… je sais qu’ils en prennent 35 selon ce que j’ai lu mais combien ont obtenu un entretient…?!
Pour ma part je ne suis pas économiste, j’ai obtenu deux M1 à Nanterre, un bilingue et un de droit public général et je suis tout à fait d’accord avec toi pour le droit de la concurrence… c’est vraiment super intéressant!!! Idem pour les cloisonnements… c’est d’ailleurs pour cela que j’ai suivi deux masters!!
Idem aussi pour le barreau…
Mon mail c’est steph03118@yahoo.fr
Stéphanie

Nicolas dit :

Quelqu’un peut-il me dire si à Nanterre, en Master 2 de droit, le vendredi est toujours laissé libre pour que les étudiants recherchent un stage? Et particulièrement concernant le M2 Droit Public Général et Concurrence et Régulation des marchés, pour lesquels je suis admissible.
Merci.

Cynthia dit :

Y a t il des anciens élèves du m2 professionnel concurrence et regulation de nanterre?
MERCI

joey dit :

mais il y a une admissibilité pour ce M2? Moi j’ai le souvenir d’avoir été accepté direct…

Nicolas dit :

Joey,

Apparemment tu es un ancien du M2 alors est-ce que tu pourrais me donner un renseignement!!!
S’agissant des modalités d’examen et de contrôle continu, j’aimerais savoir un peu comment ça se passe et également si le vendredi est toujours laissé libre pour les recherches de stage?
Merci.

joey dit :

@ Nicolas

non non ! je ne suis pas un ancien étudiant ! j’ai postulé pour entrer dans le M2 pour l’année 2007/2008 ! J’ai été pris et j’ai refusé car également pris au M2 de Mme Lombard.

Ju* dit :

j’ai été admis pour le M2 de Bazex, et je connaissais un ancien du M2 à qui j’ai posé plusieurs questions :

Apparemment les horaires sont chargés, 9h/18h tous les jours (je me rappelle plus si le vendredi était laissé hors de portée, je crois que oui, vu les horaires les autres jours). Tu peux aussi aménager ton stage durant le M2 quand tu l’entends, puisque certains modules de cours peuvent être rattrapés.
Enfin, il n’y a pas deux grandes sessions de partiels, mais plutôt des évaluations tout au long du semestre.
Quant à l’économie, il m’a assuré tout était super bien expliqué … donc aucune crainte pour nous juriste. d’autant plus que cet aspect "double cursus" est super bien valorisé auprès des cabinets.

Voilà, enfin une question demeure pour moi : je m’inscris à l’IEJ de Nanterre ou de Assas (là où j’étais avant) ? je penche pour Assas. Si certains ont des avis ?!

Stéphs dit :

Bonjour,

Sincèrement je pense que ton choix d’IEJ doit se porter également en fonction de l’endroit où tu vas faire le M2; l’IEJ de Nanterre est bien organisé et les examens réguliers donc cela permet de bons entraînements.

S’agissant du M2 de M.Bazex tu as été prise sans entretien pour 2007-2008?

Ju* dit :

Oui, au grand étonnement de certains de mes camarades (qui sont admissibles uniquement voire refusés, alors que nos dossiers se valaient)

Pour avoir relu correctement le courrier, je crois ke la formule " décide de vous admettre dans le M2 Concurrence" est sans équivoque … mais j’ai du la relire puisqu’on avait réussi à me mettre le doute 🙂

@Stephs, tu viens de quel M1 ? Tu comptes faire quoi après ton -futur- M2 ?

Stéphs dit :

Ju,

J’ai fait 2 M1 à Nanterre, celui de Droit public et celui dit "Master Bilingue des droits de l’Europe". En ce moment je prépare également le barreau.

Après mon M2, je verrai ce qui s’offre à moi et notamment si je suis parvenue à intégrer l’EFB ou pas?!

Félicitations en tout cas pour ton admission, tu viens de quel M1 toi? De mon côté, je croise les doigts pour l’entretien…

Je te laisse mon mail si tu veux discuter, steph03118@hotmail.com

Ju* dit :

pas de soucis.
J’étais à Assas l’an dernier en M1 droit public. J’avais postulé pour le M2 Juriste conseil des collectivités d’Assas qui m’a accepté, et j’ai finalement rejoint le M2 de Bazex. Le choix fut très difficile.

Tu passes l’EFB en septembre ? tu suis peut être une prépa d’été ? Bon courage.
Question bête, mais étant de Nanterre tu as de bons échos de ce M2 de Bazex ?

ps: D’ailleurs, c’est bizarre, ma réponse était signée par la responsable de la formation : Mme Domenach. Bazex et Brousseau ne sont plus dans la place ? ;D

Stéphs dit :

Ma lettre a également été envoyée par Mme Domenach mais je pense que c’est juste parce que les réponses ont été "centralisées" au niveau de la responsable de l’UFR. M.Bazex est toujours "dans la place". Ce M2 a de très bons échos… et étant prise également à Assas en juriste conseil des CL j’avoue que mon choix va plutôt clairement vers le M2 de Nanterre!!

Je passe le CRFPA en septembre oui mais ne suis pas de prépa d’été… je préfère travailler seule à vrai dire!!! A chacun sa méthode et on verra bien les résultats au final…

S

Ju* dit :

@Stephs

C’est marrant ça qu’on ai postulé pour les mêmes M2 à Assas et Nanterre. Et qu’on ai fait le même choix au final !

J’avoue que j’aurai préféré rester à Assas, ce M2 étant aussi super bien côté dans son domaine, mais l’univers de CT m’intéressait moins à vrai dire. Et de l’avis des avocats avec lesquels je fais mon stage, la portée de Bazex en régulation est super bonne.

Quant à la matière, elle est aussi super intéressante. Par contre, certains enseignements me paraissent un peu fumeux (économie de la technologie, des firmes etc… c’est un peu trop fashion à mon goût …)

Pourquoi n’as-tu pas postulé pour celui de Mme Lombard ?

Stephs dit :

@Ju

J’y ai postulé mais n’ai pas eu de réponses…

Le M2 de M.Bazex est très bien coté et effectivement je trouve que l’intitulé et les matières enseignées sont intéressantes. Je trouve ce diplôme plutôt innovant, il se démarque par rapport aux "classiques" master de droit public des affaires.

Pour les matières "fashion" je pense que justement ils misent sur l’avenir et la place de plus en plus importantes de ces domaines…

Et de mon côté, je préfèrerai largement rester à Nanterre…

Mélanie dit :

Bonjour à tous!
je viens de découvrir ce blog et j’ai vu qu’on y parlait du M2 Concurrence et Régulation des Marchés de Paris 10. J’y suis admise (sans entretien…je savais même pas qu’il y en avaient pr certains) mais je doute encore.
Avez vs des infos sur sa réputation et surtout s’il offre des opportunités de stages intéréssantes? (à mon avis le stage est l’essentiel de tout M2 pro) je voudrais savoir aussi s’il est mis en place un "réseau" d’anciens étudiants et si les profs ns orientent ds le choix du stage, s’il existe une réelle mise en relation ac les entreprises et les CT?..toute info sera bonne à prendre.
je suis également prise en M2 Droit Public des Affaires de Lille et Toulouse, si vs avez des infos sur ceux-là aussi, je suis preneuse!
Merci à vous

Ju* dit :

je me posais justement la question. Apparemment pas de reseau ou d’association relatif à ce M2 (tout comme bcp d’autres M2) …

Si quelqu’un a des infos….

thx

Bertrand dit :

bonjour

Le Master 2 droit des marchés publics du Professeur Sestier est une très bonne formation et difficile d’accès ; la plupart de ceux qui y sont admis ont une mention (13) ; lors de la promotion 2006-2007, il y a eu 230 demandes pour 30 places.

Cynthia dit :

Toujours moi, j’ai appris quelques trucs sur le M2 du professeur Bazex mais toujours pas de réponse pour les stages: ju, j’ai vu que tu connaissais quelqu’un qui y était, sais tu s’il a trouvé un stage facilement? et de combien de personnes est composées la promo? Je trouve quand meme dommage qu’on ne revienne pas sur les marchés publics dans ce master et également savez vous s’il est vrai que bazex sera à la retraite?
bonne soirée et courage pr les révisioons

Nicolas dit :

La promo est a priori de 35 personnes, et je ne crois pas que Mr Bazex soit à la retraite.
Et toi, qu’as-tu appris au sujet du M2?

béné dit :

Bonjour à tous!
je rejoins la discussion… moi aussi je suis admissible avec entretien dans le master de M Bazex… mais c’est un Master recherche, pas pro… de quelle spécialité parlez-vous exactement pour votre part????

Béné

Stéphs dit :

Pour ma part je parle du Master pro…

Naila dit :

Bonjour à tous,

Je suis admissible avec entretien au master de Bazex (06/09)mais j’ai déjà accepté le M2 juriste-conseil des CT de Paris 2

est-il possible de suivre les 2 formations en meme temps? (je termine EFB en septembre (CAPA) et je ne veux pas poursuivre indéfiniment mes études…

je sais que les cours du master de Paris 2 sont le jeudi/vendredi/samedi matin mais quid des cours de Nanterre???
(question à poser à l’entretien) ou alors ceux qui ont été admis avez-vous eu des infos sur l’organisation des cours/du stage? peut-être que le secrétariat sera plus disposé à vous répondre??

merci

Nicolas dit :

Je crois que Paris II n’accepte pas qu’on suive deux M2… pour le reste je ne peux pas te donner d’infos

Naila dit :

bon ben ça seraz celui d’Assas alors

merci

m2 concurrence et regulation des marches dit :

moi j’ai fait le m1 concurrence et regulation des marches les matieres en m2 c quasiment la meme chose qu en m1 c interressant car ta d matieres d eco j etais accepte en m2 mais comme je suis pris en droit des affaires je suis trop content!!!!! mais bazex part a la retraite tu l auras pas.

Charlotte dit :

Mon avis sur ca "Je crois que Paris II n’accepte pas qu’on suive deux M2.."
–> ben ils ne se prononcent pas puisque tu n’as pas à leur déclarer que tu suis 2M2.

Charlotte

Nicolas dit :

Ca peut être la solution effectivement mais après il faut réussir à gérer l’organisation de deux M2, qui n’est pas évidente si ce sont deux M2 pro… ou alors il faut se dédoubler pour le stage?!

Andy dit :

Bonsoir,

Bien que l’heure soit tardive, les requêtes et observations des uns et des autres sont si intéressantes qu’a mon tour, je fais appel à l’expérience de chacun et surtout des plus avertis.
Etudiant de province à l’université de Nice, j’entends effectuer mon master 2 sur Paris (ou région). Pour le moment je suis admis aux master 2 pro droit de l’entreprise et SP (Paris 11 – JM Peyrical), droit de la régulation et des contrats publics (Créteil – JJ Israel), et sur liste d’attente en contentieux public (Paris 1). Par ailleurs je suis admis en master 2 recherche droit de l’environnement (Paris 1 et 2). Je ne parlerai pas des résultats de mes candidatures en dehors de Paris, mis à part pour Nice, ou j’ai pris une option pour le master 2 pro les métiers de l’immobilier et de l’urbanisme.

mon projet professionnel est de devenir avocat spécialisé en droit public, il n’en demeure pas moins que ma vraie motivation et de me spécialiser en droit de l’environnement. De nos jours, un avocat spécialisé en droit de l’environnement n’existe pas en tant que tel (difficultés pour se constituer une clientèle par ex), et l’approche de cette discipline se fait essentiellement par le droit public. Ainsi mon premier souhait serait d’être admis en contentieux public (Paris 1), le master le plus approprié à mon sens, cependant étant donné l’engouement et la réputation de ce master, je préfère anticiper.
Etant de province, il m’est trés difficile de faire le bon choix, d’autant que je n’ai pas l’opportunité de bénéficier de conseils avisés. Premièrement, faut il privilégier le master pro plutôt que le master recherche, à savoir entre les différents masters pro précités et celui en droit de l’environnement. A vrai dire le master environnement me parait trés intéressant et son équipe pédagogique de qualité. Mais les perspectives restent floues, et l’environnement reste un domaine sous considéré (même si des efforts sont notables) voir "batard"(en tant que discipline juridique) selon mon professeur de contentieux international en master 1, dont je ne citerai pas le nom. Partant de ce constat, le dilemne persiste s’agissant du choix du master pro. Lequel est hautement recommandable(??) pour mon ambition professionnelle. dois -je attendre pour contentieux public? et finalement le master de Nice "immobilier et urbanisme" n’est il pas un compromis non négligeable en ce qu’il tend d’une part à me permettre de devenir avocat en droit public, et d’autre part d’avoir l’opportunité de traiter du contentieux lié à l’environnement.

j’ai conscience que c’est un peu long, mais la rentrée approche, et les choix se font pressant.

Je vous remercie par avance.

Marie dit :

Salut Andy,
je suis navrée de ne pas pouvoir répondre à tes questions car je ne connais pas les masters auxquels tu as postulé à l’exception du M2 Pro à Paris 1 (Contentieux public). Je suis également sur liste d’attente pour ce M2. Je ne sais pas si je dois espérer avoir une chance d’être prise ou renoncer et m’installer à Toulon en septembre pour le M2 Contentieux administratif et financier. As-tu essayé de savoir combien tu étais sur liste d’attente à P1 et si oui, as-tu obtenu une réponse ?
Je suis désolée de rajouter des questions sans apporter de réponse en contrepartie !!!

Merci.

homereb dit :

@ Andy

Juste pour information on voit beaucoup d’avocats en droit public qui ont deux M2, un pro et un recherche.

Ca pourrait t’eviter un choix cornélien: tu fais un M2 rech en environnement cette année et l’année prochaine tu fais un M2 pro dans un domaine connexe plus porteur comme l’urbanisme.

Michaël G-F dit :

Cher(e)s ami(e)s,

Quelques contributions :

1) Il me semble que le point commun des étudiants de Paris II qui ont été admis dans le M2 du Pr. Bazex est d’avoir été directement admis, sans entretien. J’en suis. Mais je n’intègre pas. Il faut se réjouir que Paris II "place" ses étudiants dans d’excellents masters 2.

2) Le M2 du Pr. Martine Lombard, dans lequel je suis admis me semble être une formation excellente en droit public de l’économie / droit public des affaires. Je pense que celui du Pr. Bréchon Moulènes est très bon. Le master DPE de Paris II est très apprécié dans les cabinets d’avocats d’affaires. J’ai entendu la même chose dans la plupart des cabinets que j’ai cotoyés.

Je ne pense pas que l’on puisse vraiment établir de hiérarchie entre Paris I / Paris II en droit public des affaires / DPE, c’est sans doute une question d’affinité. La clef de la préférence est sans doute dans un examen attentif des enseignements offerts dans l’un et l’autre. Le M2 d’Assas est axé sur une triple complémentarité, à mon sens : droit public économique et droit public des affaires (interne, communautaire + enseignements à dimension internationale, ex : droit de la régulation aux USA) + droit de la concurrence et du marché (ce que le M2 de Paris I ne propose pas) + droit public "de base" tendance "droit des affaires" sans en être vraiment mais indispensable, comme le droit public des biens, pour être un bon patricien en droit public des affaires.

Cette triple dimension apporte une vue transversale sur le droit économique : au confluent du droit privé et du droit public (concurrence) du droit interne et du droit communautaire, voire européen (contentieux communautaire des affaires) du droit et de l’économie …

Conclusion : une formation, dans son offre de formations, pensée pour être EFFICACE et EQUILIBREE. Suffisamment spécialisée, sans être fermée, complète sans être trop "généraliste".

C’est, à mes yeux, la force de ce M2.

3) J’ai lu au commentaire 260 que Mme Lombard accordait plus de faveur à une candidature parisienne qu’à une candidature de la province … personnellement, je ne le pense pas. J’ai fait toute ma scolarité en droit à Assas, et j’ai eu le Pr. Lombard cette année, en M1, en droit public de l’économie. Je pense qu’elle est équitable et juste dans ses choix. Elle l’a manifesté auprès de la promo de droit public en M1. Il est certain que le niveau académique des résultats compte de façon importante ; mais quel master 2 digne de ce nom n’en ferait pas un critère déterminant ? J’ajoute que, même sur ce point, il existe une certaine latitude … c’est la même chose partout. Ce qui semble surtout important c’est le "profil" : parcours … Je pense qu’elle met les étudiants en position d’égalité, au moins d’équité, dans leurs chances d’accéder au master. Chacun est libre de mettre, du reste, tous les atouts de son côté en travaillant en M1 et en étoffant son parcours (droit comparé ou diplôme étranger etc. …). Ce petit développement pour répondre bien amicalement au propos qui consistait à dire : venu(e)s de la province, nous n’avons aucune chance. Ce n’est pas vrai. Par contre, ce qui est certain, c’est que le niveau académique d’Assas et de la province, n’est pas le même, et cela est pure objectivité de le reconnaître. Décrocher la mention à Paris II en M1, ça n’est pas tout à fait la même chose que la décrocher à l’Université Z (j’avais mis "X", mais j’ai dû me corriger !!) du fin fond de nos campagnes (pour ne fâcher personne). Les documents du M2 précisent bien : "(…) adéquation du parcours de l’étudiant avec l’approfondissement envisagé avec le master (…)". Être passé(e) par un IEP confère évidemment un cachet d’excellence … mais les IEP, notamment en province, ne sont pas des facultés de droit bis. Ce n’est pas là leur vocation. Réserve et nuance pour l’IEP de Paris, dont le master en droit économique est, à tout point de vue, excellent.

4) Enfin, j’aimerais partager un constat : avez vous distingué dans vos choix les masters qui proposent des cours en anglais ? Faîtes la comparaison entre les masters pro. qui proposent de tels cours et les exigences – le mot est choisi – des cabinets d’affaires. Je pense que le M2 de droit public de l’économie de Paris II a compris que l’anglais était à présent simplement incontournable : anglais juridique obligatoire en TD (tant pis pour ceux qui sont germanistes depuis le bac et qui parlent l’anglais comme des spanish cow, comme moi 🙂 …) et une partie des cours en droit public des contrats internationaux en anglais également. Cela aussi ça compte … le master 2, ça n’est pas une fin en soi !

5) Bonnes vacances à tous, bon courage à ceux qui préparent le CRFPA (j’en connais un devant son écran à 2h47, par exemple), à bientôt aux admis en DPE Assas, et bonne rentrée aux autres.

M G-F

marie dit :

petite intervention matinale car mon esprit bien qu’encore un peu embrumé a du mal à composer avec ‘l’objectivité’ toute parisienne dont nous a fait part Mickael concernant le niveau des universités ‘de province’. Que c’est reducteur d’envisager le payasage universitaire français comme étant composé d’Assas d’un côté et des universités de campagne de l’autre (les étudiants ‘campagnards’ apprécieront…). Car pour ta gouverne, et s’il est encore besoin de le rappeler, certaines universités en dehors de Paris ont un excellent niveau et n’ont pas à rougir face à la Sorbonne ou Assas. La seule différence au niveau de la mention c’est qu’à Assas elle est à 13 pour la mention Assez bien et pour Strasbourg (je parle de ce que je connais)elle est à 12. Elle a bien été a 13 jusqu’à il y a 2 ans et je t’assure que le passage au 12 n’a pas eu d’impact négatif sur le niveau des étudiants.
Maintenant je suis d’accord, les étudiants non parisiens ont tout autant de chance que vous d’intégrer les meilleurs masters (qui ne sont pas tous à Paris…) si ils ont le niveau suffisant.

Bonnes vacances à toi Mickael et bon courage pour tes révisions

"une campagnarde" dit :

@ Michaël
Juste pour information: à Poitiers la mention AB est à 13.
Ainsi le niveau académique réclamé par une université de "campagne" peut être équivalent à celui d’Assas.

Nicolas dit :

Assas n’a pas le monopole des bons voire excellents étudiants…

joey dit :

wooow Michaël ! WOOOOOW !!!

Une étudiante en droit parisienne ... dit :

@ Mickael et à tout le monde :

je suis désolée, mais je suis d’accord avec Mickael ( !!! ) : le niveau des facs parisiennes est plus élevé.

Elles ne sont bien sûr pas les seules à avoir d’excellents élèves, mais leur niveau n’est plus à démontrer !

Il suffit de constater que la grande majorité des professeurs de droit les plus reconnus sont à Assas ou à la Sorbonne, et il suffit aussi de voir le nombre d’étudiants, provinciaux ou pas, qui postulent dans ces deux facs pour espérer mettre sur leur CV, "Paris I" ou "Paris II".

Alors ne soyez pas de mauvaise foi ! Je venais aussi de province, jusqu’à ce ke j’aille en Master I à Paris I, et que je vive de l’intérieur la différence !

De toute façon, il n’y a jamais de fumée sans feu : si ces 2 facs parisiennes sont réputées être les meilleures, c’est qu’il y a une raison, voire plus qu’une d’ailleurs …

Je vous souhaite bon courage à vous tous pour la suite de vos études, en province ou sur paris.
Et quoiqu’il en soit, il ne faut surtout pas oublier que lorsqu’on est bon élève, peu importe de quel fac on vient, c’est notre talent et nos compétences qui feront la différence…

Nicolas dit :

Excuse moi mais le niveau de la Sorbonne serait au contraire à refaire pour les étudiants jusqu’au niveau L3 du moins… leur réputation n’est pas si flamboyante…
Malheureusement les compétences ne font pas tout et comme tu le dis le nom de certaines facs faussent parfois les jugements, du moins ne laissent pas leur chance à d’autres…

marie dit :

à une étudiante Parisienne:

Je n’ai pas dis que Mickael avait tort ou raisonsur toute la ligne, c’est juste que la gorgée de café de ce matin a eu du mal à passer lorsque ma lecture s’est portée sur le volet ‘campagne’ de son intervention.
Me revient alors ta si belle reflexion ‘il n’y a pas de fumée sans feu’ et c’est peut etre à cause de propos dédaigneux comme ceux de Mickael que la réputation des étudiants en droit parisiens n’est plus à faire, elle aussi, quant au mépris dont ils peuvent parfois faire preuve vis à vis des autres universités… et je trouve ca dommage d’en avoir la preuve ici.
La Sorbonne, assas… tout ça c’est surtout une histoire de reconnaissane sociale, parce que ca fait ‘mieux’ de dire qu’on a fait son droit la bas plutôt qu’à Poitiers ou a Strasbourg.
Je pense qu’arrivé en 5eme année de droit on a un esprit un peu moins conditionné et on a pris un peu de recul pour s’abstenir de faire ce genre de commentaire…
Pour ma part je vais allé faire mon Master 2 à la Sorbonne et j’éspère ne pas avoir à faire à ce genre de position.
Pour finir je connais quelques étudiants partis sur Paris en M1 pour avoir soit disant plus de chance d’être pris en M2 et qui n’ont pas vécu une grande révélation au sein des deux universités dont il est question et force est de constater qu’ils avaient largement le niveau.
Voilà je vais en finir avec cette polémique, on a tous un intérêt en commun pour ne pas dire une passion (preuve en est notre attachement pour nos universités de droit respectives) et c’est dommage de se tirer dans les pattes ainsi…

Nicolas dit :

Bien résumé Marie

Michaël G-F dit :

@ Marie et à ceux que cela peut intéresser :

– Je n’ai pas voulu démontrer que les facultés parisiennes étaient à tout point de vue "supérieures" aux autres universités, et notamment les facultés de province. Il faut comparer ce qui est comparable, c’est à dire raisonner en terme de niveau : un bon étudiant reste un bon étudiant, qu’il soit à Strasbourg ou à Paris. Tout est relatif, pensons à comparer les facultés parisiennes avec les Universités anglaises, plus encore américaines … et l’argument de la "supériorité" souffre, de suite. Donc, il nous faut découvrir une fois pour toutes une vérité doublée d’une réalité : les facultés de droit ne sont simplement pas comparables, puisqu’elles ne forment pas de façon identique – et c’est heureux ! – leurs étudiants. Elles peuvent uniquement s’apprécier, à mon sens, pour leur valeur propre. Cela permet de dire qu’Assas, notamment, est une bonne fac de droit. Mais pourquoi ne pas le dire de Robert Schuman à Strasbourg ou de Lyon III ? Je le dis. Pour l’étudiant de ces facultés, et pour ceux qui auront à apprécier son dossier, être à 14 en province ou à 12,5 – 13 dans certaines facultés parisiennes, cela ne change pas grand chose. Il ne sera, a priori, pas refusé en M2 à Assas pour cela. Pas à ce niveau. La question ne porte, de surcroît, absolument pas sur la note à partir de laquelle la mention est attribuée dans telle ou telle faculté. Si elle est à 13 dans une faculté Z mais que la notation moyenne est d’un point supérieure à celle de l’université W, qui attribue également la mention à 13, c’est comparer deux choses différentes. Mais le niveau des étudiants, lui, peut être comparable : c’est ce qui nous intéresse.

Je me souviens d’une discussion cette année avec le Pr. Gilles J. Guglielmi, qui était mon professeur de droit des contrats publics. Il est directeur du M2 "Juriste conseil des collectivités territoriales" à Paris II. Il ne privilégie aucunement les candidatures venues de Paris I, Paris II ou Paris X. Est admise dans son master pour l’année à venir une étudiante avec qui j’étais au Lycée à Boulogne-sur-Mer et qui a fait son droit à Lille : elle est admise, parce qu’elle est bonne étudiante et qu’elle a un parcours intéressant. Donc, le critère de "l’origine" universitaire n’en est pas un. Par contre un étudiant de l’Université W qui en M1 n’a jamais fait de droit des contrats publics mais qui veut absolument entrer en M2 de droit public des affaires … là existe un critère discriminant pour cet étudiant, qu’il soit provincial ou parisien. Non ?

L’origine universitaire est donc totalement indifférente. Les facultés ne se valent pas, les comparer c’est fausser le jugement. Certaines sont reconnues, d’autres le sont un peu moins. Il existe des étudiants brillants dans les deux.

– je voulais davantage mettre le projecteur sur la qualité de l’enseignement dispensé dans les facultés de droit parisiennes, et notamment Assas (la seule dont je peux parler en connaissance de cause). Elles ont les meilleurs résultats dans les concours juridiques et leurs préparations sont nettement plus performantes que celles de province (je parle bien sûr des préparations internes aux facultés, pas des préparations privées) : voir, en ce sens, les chiffres de l’IEJ de Paris II pour le concours d’entrée à l’Ecole Nationale de la Magistrature, le rapport du Président J. du Bois de Gaudusson (professeur à Bordeaux IV, d’ailleurs) du premier concours national (c’est à dire le concours externe) d’agrégation de droit public 2005-2006, mais aussi l’intervention pour la procclamation des résultats de la même agrégation, en droit privé, en juin dernier du Président Bergel … Quel est le sens de ces informations ? Certainement pas de mariner dans l’autosatisfaction. Simplement de constater, pour la renforcer, la tradition d’excellence de la faculté de droit de Paris. A ce que je sache, il ne viendrait à personne l’idée de faire un procès d’intention à l’IEP de Paris, parce qu’il est à Paris, et qu’il se trouve aussi être le meilleurs des IEP, en comparaison des IEP de Province, lesquels sont bons mais ne valent pas leur homologue parisien, pour des raisons que tout le monde connaît et qu’il est facile de comprendre, peut-être même de partager. C’est la même chose pour les facultés. Pourquoi il faudrait en rougir ? Ce qui serait effectivement méprisable, Marie, ce serait de considérer que les formations de province sont par nature mauvaises, simplement parce qu’elles sont … en province. Je n’ai jamais écrit cela.

– d’ailleurs ! je ne suis pas né parisien, mais alsacien (mulhouse … Marie étant strasbourgeoise, elle sera sans doute moins sévère avec moi … :)) J’étais admis à ScPo Strasbourg après mon bac, que je n’ai pas intégré pour préférer une hypokhâgne, et uniquement à cause de cette préférence, car retrouver ma région de naissance m’enthousiasmait davantage que la prépa parisienne. J’ajoute que rien ne dit que je ne poursuive pas l’année prochaine en province (notamment à Strasbourg) … Pardon pour cette petite partie personnelle, mais il me fallait – au moins tenter – de convaincre Marie que je ne suis pas – du tout – la mèche blonde du 16ème arrondissement qui fuit la TERRE …. 🙂

– bref ! je pense, en définitive, que le débat qui oppose les facultés de province à celles de Paris sont stériles, et je n’ai pas souhaité l’initié dans mon premier message. Je souhaite simplement attirer l’attention sur une réalité, qui se ressent à l’entrée en M2 (puisque c’était l’objet du débat de départ), et qui ne concerne pas les dossiers "indiscutables". Relisez le commentaire 260. Je souhaitais contrer dans un esprit constructif ce commentaire qui peut induire en erreur sur la sélection de certains M2 à Assas, ou à Paris en général.

@ Nicolas : c’est juste ! J’ai donné des cours de soutien à des étudiants en L1 à la Sorbonne … et j’ai été effaré. Pas par les étudiants, mais ce qu’on leur apprenait. Est-ce vraiment très logique d’enseigner à un étudiant de première année le droit de la famille avant les bases du droit civil ? J’ajoute que certains étudiants de la Sorbonne arrivent en L3, voire en M1, sans n’avoir jamais commenté un arrêt et/ou avec une pratique … diluée … de la dissertation juridique. Il est vrai qu’un examen de fin de semestre sous forme de QCM ne participe pas beaucoup d’une formation juridique performante, en tous les cas, suffisante.

– Marie, je n’aime pas le café. Mais j’imagine que bu de travers, ce doit être désagréable (encore plus amer : bah !). Aussi, j’espère que cette nouvelle contribution aura participé à la convergence de nos points de vue. Peut-être nous croiserons nous dans les couloirs du centre Panthéon … qui sait, je serais peut-être alors jugé moins "dédaigneux" … 🙂

M G-F

Aurore dit :

Bonjour,

Des petites remarques sur la comparaison "université parisienne" et "non parisienne", puisque j’ai fait 2 ans en "université non parisienne" et le reste à Paris-I et II (bac + 3, 4 et 5), la conclusion étant "il y a des différences mais un bon étudiant en province reste un bon étudiant à Paris et aura sans doute un des troisièmes cycles qu’il souhaite sans trop de problèmes" (conclusion que j’ai lue plus haut).

Un premier constat : la qualité des cours d’amphi en province et à Paris est similaire.
Certes, à Paris, il y a en amphi plus de "pointures" (j’ai eu des professeurs comme MMs et Mme. Lecannu, Idot, Fatôme, Carreau etc.) qu’en province. Je m’explique : sur 12 professeurs (par année universitaire) on peut en avoir 11 de "très reconnus" à Paris, en province on va en avoir 4 par exemple. Mais "être une pointure en droit" n’est absolument pas synonyme d "être un bon enseignant, bon pédagogue pour les premières années des étudiants". Pas besoin d’être un bon chercheur ou un jeune agrégé très doué pour être un bon enseignant. Et il y a autant de bons pédagogues (et de moins bons) à Paris qu’en province.
Par ailleurs, un cours de droit reste un cours de droit qu’il soit dispensé, à qualités pédagogiques égales et à charisme égal par M. W à Pau que par Mme D. à Paris, surtout dans les premières années, où l’on ne saisit pas bien les subtilités des matières (et il suffit souvent de prendre n’importe quel bouquin très à jour, clair et exhaustif pour avoir à peu près la substance de ce que dira l’enseignant en 36heures d’amphi).

Un deuxième constat : les examens sont rigoureusements identiques à Paris et en province. Quand je me préparais à aller à Paris, je regardais les annales d’Assas, je n’ai jamais vu de différences fondamentales dans les sujets.

Un troisième constat : Je n’ai jamais vu de différences entre les TD à Paris et en province, quant à leur contenu formel (globalement, plein plein d’arrêts….). Ce qui peut changer, ce sont les noms des arrêts retenus pour composer ces fiches : durant mon année de droit administratif, j’ai vu l’intégralité des grands arrêts depuis 1870 en fiches d’arrêt, à coup de 25 fiches d’arrêts à faire par semaine (en un an, j’ai accumulé deux énormes classeurs de fiches d’arrêts… deux classeurs aussi gros l’un que l’autre, le premier allant des origines à 1968 et le second de 1968 à aujourd’hui). J’ai été très surprise (cela semble beaucoup moins austère…) en regardant les fiches d’arrêts des étudiants de M. Seiller de deuxième année : beaucoup d’arrêts et de questionnements extrêmement contemporains !

Un quatrième constat : j’ai la vague impression que les TD sont beaucoup plus stricts à Paris qu’en province. Pour ma part je n’ai jamais eu "peur" en allant en TD et je n’ai jamais eu l’impression que les étudiants en TD se faisaient sauvagement cuisinés par les chargés de TD. Par contre, des amis qui étaient à Assas me disent régulièrement qu’ils allaient en TD la peur au ventre et à reculons. J’ai fait mon deuxième cycle à Paris-I, j’ai suivi des TD comme les autres étudiants et je n’ai jamais eu de crainte particulière, même en droit international public (où mes notes n’étaient pas du tout du tout brillantes et où je pense avoir déclaré forfait très très rapidement…).

Un cinquième constat : le saut entre Paris et le province à mon avis (en tous cas, certaines facs de provinces et certaines facs parisiennes…) se fait sur le niveau des examens : pour avoir 14 à Paris, il est nécessaire de très bien connaître son cours. En province (là où j’étais), une très bonne connaissance du cours amenait un 16 ou 17 sans problème. Beaucoup d’étudiants qui passent en province à 10 auraient peut-être étaient recalés à 8 à Paris je pense
Cependant, là aussi, je tempère par un exemple tiré de mon expérience : je donne des TD dans une université non parisienne et je ne pense pas être laxiste dans ma notation… j’ai mis il me semble au second semestre dix fois la moyenne sur une centaine de copies et les meilleures notes (qui correspondaient à de bonnes copies, surprenantes vraiment par leur grande qualité) montaient à 15 à peu près. Et les deux autres chargés de TD ont obtenu à peu près les mêmes statistiques que moi, notre notation n’aurait pas été différente si nous avions été chargés de TD dans une université parisienne.

Il s’agissait juste de petites remarques en vrac.

Bonnes vacances, et bon courage à tous ceux qui révisent le CRFPA !

Aurore

Nicolas dit :

Bonjour,

J’aimerais savoir si ceux qui ont été admis au M2 de M.Bazex ont eu une brochure ou quelque chose, s’agissant d’une éventuelle réunion d’information, du début des cours et des horaires???

Merci!!!

Laetitia dit :

Bonjour,

Il n’y a toujours personne pour me parler du M2 droit de la régulation et des contrats publics de M. Israël???

Merci!

nadia dit :

marie, pour répondre à ta question: il y a bien quelques désistement , j’en suis la preuve vivante, j’ai été recue à Paris 1 mais j’ai finalement opté pour le M2 Contentieux public de l’université de Versailles.

julie dit :

bonjour.
il y a une question que je me pose à savoir si un M2 dans une faculté parisienne est beaucoup plus prestigieux qu’un M2 dans une faculté de province?Autrement dit est ce que cela vaut la peine d’aller faire à paris si on a des chances d’etre pris dans un bon master parisien?
MERCI BEAUCOUP

marie dit :

bien sur que ca vaut la peine d’aller a Paris faire un bon M2, tout autant que d’aller faire un bon M2 en province…. je comprends pas trop le sens de ta question… tu peux pas raisonner en terme de M2 parisien et M2 de province. Encore si tu demandais la différence entre deux M2 précis dont l’un serai basé a Paris et l’autre en province.. L’université où se passe le M2 c’est pas ce qui devrait te turlupiner en premier. Va te renseigner sur les professeurs, les enseignements, s’il y a des statistiques en ligne sur le parcours des promotions antérieures, …. apres si c’est le master qu’il te faut est qu’il est à Paris tant mieux et s’il est en province tant mieux également!

Michaël G-F dit :

Julie, de quels M2 s’agit-il ?

marie dit :

de marie à Mickael (ou d’une alsacienne à un (quasi?) alsacien):

c’est un thé à la main et la volonté de ne pas rester sur une incompréhension que je m’adresse à toi ce soir car, tu as bien raison, le debat sur la prétendue supériorité de telle ou telle université est stéril. J’avais trouvé ton intervention interessante et si je me suis insurgée de la sorte c’est que je n’ai pas compris la nécessité qu’il y avait de parler des universités de province en termes péjoratifs (cf le fin fond de nos campagnes). Mais peut etre qu’autant de véhémence de ma part n’était pas non plus approprié puisqu’il semblerai que je t’ai mal compris et que sur le fond nous nous rejoignons finalement.

Bonne continution à toi, et qui sait peut être à bientôt au hazard d’un couloir 🙂

Michaël G-F dit :

M@rie … m@arie …. 🙂

Le "fin fond de nos campagnes", c’était une petite note sympathique. Nostalgique, car je n’ai pas ta chance d’être toute l’année sur les berges de l’Ill, ou place Kleber…

Tout finit bien, donc.

Paris est une ville formidable pour étudier, tu t’en rendras compte à la rentrée. Cujas, la grande bibilothèque de droit, te donnera les moyens d’approfondir dans les meilleures conditions. Elle n’est pas au centre Panthéon même, mais c’est tout comme : à moins de 20 mètres, à gauche, en sortant, tout droit, pti coup d’oeil à gauche et à droite pour éviter la mercedes qui arrive à 120 km/h (conduite par un VRAI parisien), et tu y es.

Elle a une ressource documentaire de grande qualité, le système de prêt est, à mon sens, efficace. Ouverte jusque 20h (ou 21h, j’ai un doute), sur abonnement gratuit, et agréable pour travailler (elle est en sous-sol donc l’été, c’est encore soutenable). J’ajoute que contrairement à certaines bibiothèques de droit qui font la part belle au droit privé et ignorent les ouvrages de droit public (si : j’ai vu), Cujas est irréprochable sur ce point.

De quoi être impatiente d’arriver à Paris, non … ?

Quel M2 intègres-tu à Paris I ?

Nb : au fait, c’est MicHaël et pas MicKaël … tu sais bien qu’en Alsace on est pointilleux … 🙂

ln dit :

bonjour, je suis actuellement en troisième année de licence à dominante droit public à l’université Toulouse I.
je souhaiterais devenir conseiller des tribunaux administratifs.
Pourrait-on me conseiller un master qui m’aiderai à mener à bien mon projet professionnel?

Merci d’avance

Aurore dit :

Bonjour,

Le concours pour être conseiller de TA CAA se passe à partir de 25 ans, et comporte deux épreuves : note de rapporteur + dissertation portant sur le droit public.

A mon avis, tout master de droit public (à dominante droit administratif, pas droit constitutionnel) un peu généraliste est assez utile (en vrac : Picard à Paris-I, Gaudemet à Paris-II, le master de recherche de droit public internet de Bordeaux, le master pro de contentieux administratif de Teitgen à Paris-I, le master de droit public à Paris-X etc.).

La méthodologie de la note de rapporteur peut s’apprendre soit en suivant la préparation au concours via le CNED ou en suivant une prépa privée type CapTA en présentiel si tu es à Paris ou à distance si tu restes à Toulouse.

Parmi les admis du concours, on note un nombre assez élevé d’AJ donc il peut être utile de candidater auprès du président du TA de Toulouse pour y être AJ.

Bon courage,

Aurore

Michaël G-F dit :

@ "ln", en complément des informations apportées par Aurore, au sujet du concours d’entrée dans le corps des conseillers de TA et CAA :

– attention : il y a deux phases, comme dans la plupart des concours de recrutement des fonctionnaires de la catégorie A. La phase d’admissibilité, à l’écrit, comporte effectivement deux épreuves : l’étude d’un dossier de contentieux administratif en 4h (coef. 2) et une composition de droit constitutionnel, administratif ou fiscal de 4h également (coef. 1). Si, à l’issue de ces épreuves, l’honorable candidate (puisqu’il s’agit d’une candidate, sur ce blog !) est admissible, l’entretien d’admission est composé d’une interrogation sur un sujet de droit administratif, suivie d’un entretien d’ordre général avec le jury. Le temps de préparation de cette épreuve est de 30 minutes, 45 minutes pour le passage (interrogation et discussion). Coef. 2 également. Une note inférieure à 5/20, avant application des coef, est éliminatoire.

– j’ai demandé aujourd’hui à mon professeur de procédure administrative contentieuse en prépa au CRFPA, qui est Commissaire du gouvernement au TA de Cergy, la vraie nature de "l’entretien d’ordre général" : c’est un entretien de type "Grand Oral", comme celui du CRFPA, mais bien davantage axé sur les techniques contentieuses et l’Histoire de la juridiction. Il va de soi également que le jury attend une expression et une impression générale parfaites de la part de futur(e)s juges administratifs …

– eu égard à ces informations, il me semble indifférent de choisir plutôt un M2 professionnel ou recherche. Il faut un M2 efficace dans les matières fondamentales que tu retrouves à l’écrit et à l’oral. Les M2 que cite Aurore me semblent tout particulièrement pertinents, avec une préférence, absolument partiale, pour le M2 du Pr. Gaudemet …

– Pour info, un conseiller "début de carrière", gagne 1640 € bruts mensuels auxquels il faut ajouter une indemnité de fonction de 591 € (inutile de rappeler que les conseillers de TA et de CAA sont soumis à une forte mobilité …). Pour plus d’info à ce sujet :

http://www.conseil-etat.fr/ce/or...

(étant précisé que le Président est proposé au tour extérieur par le Vice-Président du Conseil d’Etat et que ce premier n’est presque jamais issu du concours qui nous occupe, mais quasiment toujours de celui de l’Ecole Nationale d’Administration (c’est ainsi le plus souvent un Conseiller d’Etat) … qui reste la voie royale … : c’est aussi une possibilité envisageable après un M2 recherche et un passage par l’IEP de Paris, cela permet notamment de "gravir les échelons plus vite"…).

Bon courage …. avec ou sans l’ENA …. 🙂

Michaël

PS : Tiens, une petite colle pour ceux que cela amuse et qui n’est pas sans lien avec le sujet : pourquoi le juge administratif – exception faite des juridictions financières – ne porte t-il pas de robe comme ses collègues de la juridiction judiciaire en formation de jugement ? A gagner : le droit de rejouer 🙂

@ Michael G-F

La réponse à cette question ferait un excellent sujet de billet. Nous attendons vos propositions en vous rappelant que les publications ne se font pas sous pseudo.

Possesseur d’une très belle casquette de conseiller de préfecture, je comprends esthétiquement pourquoi elle a été abandonnée. Pour le Conseil d’Etat la réponse est mieux connue…

Et puis au coeur de l’été cette nouvelle d’un an passé :
je dirige dorénavant le master 2 Juriste conseil des collectivités territoriales de Paris-2. Merci de rectifier.

Professeur Guglielmi :

J’ai opéré la correction. J’invite tous vos collègues à nous signaler les modifications touchant les M2 de droit public.

En outre, j’ai comblé un malheureux oubli, en ajoutant votre site à la "blogroll". J’en profite pour vous remercier de nous envoyer régulièrement un grand nombre de lecteur à partir de votre site.

Jo dit :

est-il possible de postuler avec succès à d’autres M2 pro de type : droit immobilier, envirronnement,urbanisme, communautaire, après avoir suivi un M2 pro en droit public des affaires à Paris 1 ? Merci d’avance pour vos réponses avisées.

thomas dit :

D’un point de vue général quel est l’état du marché de l’emploi pour les jeunes avocats spécialisés en droit public fraîchement diplômés ?
Je vous remercie pour vos infos .

marie dit :

à Michael (pardon d’avoir écorché ton prénom):

Ah Paris! son metro bondé, ses loyers hors de prix et son café à 5 euros en terrasse… non je suis de mauvaise fois, bien sur que je suis impatiente de rejoindre la belle capitale pour commencer ma formation. J’intègre le Master 2 pro Construction, urbanisme, contrat du Professeur Fatome. Par contre le où, quand, comment, mystère… en effet je n’ai reçu qu’un papier avec les mentions favorable et admission cochées, puis mon petit carton rose avec la mention candidature retenue de cochée. Rien de plus. J’ai également envoyé un mail envoyé au professeur pour confirmer ma présence mais je n’ai pas eu de réponse. Il y a bien un message répondeur de la scolarité de 3eme cycle droit public qui demande d’être patient et d’attendre une lettre qui sera envoyé entre fin Aout et debut octobre.. mais je trouve cela plutôt ‘light’ comme information. J’ai été très étonnée de ce mode d’organisation par rapport aux autres universités et j’aurai d’ailleurs voulu savoir si cela se passait de la même façon à Assas et pour les autres UFR de la Sorbonne.

marie dit :

rectification de la jolie faute d’orthographe : mauvaise foi (sans s c’est mieux)

Michaël G-F dit :

@ marie :

Don’t panik ! Oui, normal. Même si cela est, je suis d’accord, un peu surprenant. C’est le même régime à Assas, même si la règle ne vaut pas pour tous les M2 : en droit public de l’économie, nous rentrons le 17 septembre, information reçue par courrier avec l’avis favorable à la mi-juillet.

J’ajoute que tu rentreras sans doute début octobre. J’étais également admis dans le M2 que tu intègres, et ce sont les informations que l’on m’a données.

Ci – dessous ma réponse au billet 529 d’Alexandre Ciaudo, en précisant que Michaël G-F n’est pas un pseudonyme, mais bien mon prénom suivi des initiales de mon nom de famille.

Michaël G-F dit :

Pour faire suite au billet 529 de d’Alexandre Ciaudo.

La robe et le juge administratif :

On m’accordera une réponse en deux temps à deux interrogations distinctes : pourquoi le juge administratif ne porte t-il pas la robe en séance ? est-ce préjudiciable à l’efficacité de ses décisions ?

I – Pourquoi le juge administratif ne porte t-il pas la robe ?

Une raison historique (a) fonde une logique de différenciation (b).

a) La réponse est largement historique. Avant 1872 et l’avènement de la justice déléguée, nous savons que le Conseil d’Etat, héritier direct du Conseil du Roy, n’avait pas pour mission d’être juge de l’administration, mais uniquement le conseil de cette dernière. Issu d’une noblesse d’épée et non de robe, administrateur moins que juge, le juge administratif a gardé quelques tropismes de sa fonction purement administrative.

On sait que le juge administratif est chargé, au stade suprême (art. L 112-1 CJA) comme en première et seconde instance (art. R 224-8 CJA notamment), de tâches purement administratives, sans lien – au moins direct – avec sa mission juridictionnelle. Cette spécificité d’un juge conseil de l’administration, dans l’exercice de ses compétences en formation consultative, est propre à la juridiction administrative, elle justifie notamment que le juge-administrateur ne soit pas dans la même solennité que ses collègues de l’ordre judiciaire, lesquels rendent uniquement la justice.

b) Le juge administratif, juge à « double visage » serait-on tenté de dire, n’est ainsi pas un juge « comme les autres ». Cette constatation est renforcée par le fait que le juge administratif appartient à un corps distinct de la magistrature judiciaire. Il faut, à ce stade, faire une distinction entre membres du Conseil d’Etat et membres du corps des TA et CAA.

Les conseillers d’Etat ne sont pas des magistrats, mais des hauts fonctionnaires dont l’indépendance résulte d’une longue tradition et du prestige du corps. Une sélection rigoureuse et un avancement à l’ancienneté sont autant de garanties. Les membres des TA CAA ont, en revanche, un statut de magistrats et des garanties équivalentes en terme de recrutement, de carrière et d’avancement.

L’absence de robe en formation de jugement vaut pourtant pour les uns et les autres, sans doute pour les raisons fondatrices sur le plan historiques, lesquelles sont communes à tous les juges de l’administration, qu’ils soient conseillers ou magistrats. On découvre, par là même, que le censeur de l’administration peut être juge sans être magistrat.

Les juges de l’administration au stade suprême n’ont donc pas de statut à part : leur est applicable le statut de la fonction publique, sous réserve des éléments inconciliables avec leur fonction juridictionnelle. Issus des concours de recrutement du haut fonctionnariat, le statut dans lequel ils sont placés dès leur apprentissage de la fonction, les suit dans la fonction même.

Deux remarques, cependant.

D’une part, il faut réserver le cas des juridictions financières. Il s’agit de juges administratifs spécialisés, dotés d’un statut dérogatoire (Code des juridictions financières ; Conseil supérieur récemment institué). Ils ont le statut de magistrats : ils prêtent serment, et, dans cet esprit, portent la robe.

D’autre part, un peu de contentieux administratif comparé nous apprend que la spécificité vestimentaire du juge administratif français est toute relative si l’on s’intéresse à nos voisins européens. Ainsi, le juge administratif allemand revêt une robe jaune canari, alors que la juridiction administrative allemande procède de la même tradition historique que la France. Ayant développé son régime de droit administratif sous Napoléon, la France l’a implanté dans d’autres pays, notamment en Allemagne. Au moment où le droit administratif allemand a pris son essor, après 1871, le grand administrativiste allemand Otto Mayer, précepteur spirituel du droit administratif allemand moderne, s’est tourné vers le droit administratif français, en publiant, antérieurement à son « Deutsches Verwaltungsrecht » de 1896, sa « Theorie des französischen Verwaltungsrechts ». « Nous autres Allemands », écrivait-il, « nous jouons (en droit administratif), surtout vis-à-vis de la France, le rôle de celui qui imite et qui reçoit ». Cela est au moins vrai au fond du droit : plusieurs des grandes caractéristiques du droit administratif allemand sont l’héritage de l’influence française, telles que la création d’une juridiction administrative, indépendante de la juridiction civile, et la théorie de l’acte administratif. Moins sans doute pour la conception même de l’office du juge, laquelle, dans l’état d’esprit allemand, ne peut pas se passer de la solennité de la robe.

En première conclusion, l’absence de robe serait donc la manifestation physique que le juge administratif français n’est pas que juge. Dans une situation particulière héritière d’une tradition située au confluent de la censure et du conseil, il est placé dans un statut de fonctionnaire, essentiellement, de droit commun. Ce qui pourrait être une originalité dans le monde de la justice prise lato sensu, n’est donc, en réalité, qu’une conséquence logique dans le monde de la justice administrative.

Ma réponse est, il est vrai, plus large que la seule question de l’absence du port de la robe par le juge administratif. Mais ces quelques lignes révèlent que ce choix délibéré se situe bien au-delà d’un hasard …. ce qu’aucun n’osait soupçonner s’agissant du juge administratif. Il reste à se demander si cette particularité a, comme il est permis de le penser, des influences sur l’autorité de la décision du juge et, dans ce cas, en quel sens est-ce qualifiable.

II – Est-ce préjudiciable à l’efficacité de ses décisions ?

Quelle place dans l’autorité de ses décisions prend cette absence de « formalisme vestimentaire » ? On ne peut se cantonner à la sphère purement juridique sans tenter quelques éléments d’explication sociologique, voire psychologique, sans la prétention d’apporter ici un éclaircissement définitif.

Il est possible, et certainement pas irrecevable, de considérer que nuit sans doute à l’efficacité de la décision du juge administratif, le doute qui plane toujours sur sa légitimité et sur son indépendance. Il n’est pas rare de lire ce type de considération. Prosaïquement, un tel argumentaire procède souvent de l’idée que le juge administratif se distingue négativement dans son office. On lui impute, notamment, à décharge une absence de solennité. L’absence de robe affaiblirait l’autorité des décisions juridictionnelles. Le costume profane contribuerait en ce sens à la difficulté qu’a le justiciable de le distinguer de l’administration dont il resterait plus l’émanation que le censeur. Les passerelles existent, il est vrai, entre les juridictions administratives et l’administration contrôlée. Elles peuvent contribuer à ce sentiment. Mais le Préfet aujourd’hui Conseiller de Tribunal Administratif appréciera sans nul doute de manière concrète les actes du représentant de l’Etat dans le département. D’ici à considérer que, dans l’esprit du justiciable, persistera toujours le doute, de sa parfaite maîtrise des réflexes de l’esprit de corps, il n’est qu’un pas semblable à celui du procès d’intention. C’est aussi sous-estimer le justiciable.

Outre que cet argument est développé souvent par ceux qui reprochent aussi au juge administratif son archaïsme, ce qui devient alors parfaitement contradictoire, il n’est vraiment recevable que du point de vue de l’image que se fait le justiciable du juge administratif. Or, comme toute représentation, elle participe sans doute d’une réalité, brise un mythe véhicule d’autorité, mais ne fonde pas la vérité.

La vérité est que cette absence de robe n’affecte pas l’autorité du juge et de ses décisions, tant elle affecte peu le rituel de la justice. Le formalisme des séances, les règles précises de prise de parole et autres formules de serment ont pour finalité première de créer un espace-temps séparé du monde extérieur, aux fins de rendre manifeste pour le justiciable, mais aussi pour tous les observateurs, que dans ce lieu règne la Justice, c’est-à-dire une valeur supérieure qui transcende les individus. Ce principe n’est pas, que l’on sache, au Conseil d’Etat ou dans les Tribunaux et les Cours, affaibli en raison d’une absence de solennité vestimentaire des juges.

Le juge qui n’est pas « vêtu en habit de juge » ne pourra pas donner le sentiment d’être moins partie intégrante de ce rituel, puisqu’il en est le pilier de force, le centre gravitationnel. Cela est d’autant plus vrai que, au cours de la séance même, aucun élément de comparaison n’existe.

Incidemment, une telle absence de solennité vestimentaire participe du rapprochement du justiciable et de son juge. C’était, de la part d’une étoffe rejetée par l’Histoire, inattendu.

Michaël Grienenberger – Fass

ln dit :

Merci à Mickaël et Aurore de m’avoir renseigné sur les différentes voies possibles.
Il est clair que passé par l’ENA serait une excellente option.
Cependant, il me semble impératif de passer par science-po, néanmoins à quel niveau dois’je l’intégrer? en M1?
Si oui, connaissez vous une bonne prépa qui pourrais m’aider à préparer le concours d’entrée à science-po Paris sur Toulouse?
Je vais passer en troisième année de licence, par conséquent il me reste très peu de temps pour rechercher une prépa afin de me présenter au concour.
Merci bcp d’avance, vous m’éclairez énormément sur les différentes options pour préparer le concours de conseiller des TA.
Votre blog est super:!!!!!!!!!! ;)))

Aurore dit :

[quote]Il est clair que passé par l’ENA serait une excellente option.
Cependant, il me semble impératif de passer par science-po, néanmoins à quel niveau dois’je l’intégrer? en M1? [/quote]

Oui en M1. Mais il ne faut pas oublier que seule une poignée d’heureux élus réussie l’ENA après sciences po. Et réussir l’ENA a 25-26 ans, ce n’est pas évident, d’autant qu’un nombre certain de personnes se préparent au concours depuis leur première année à sciences po . Une voie principale : sciences po Paris (je t’épargne les autres voies qui ne profitent qu’à une heureuse minorité).

Le niveau de droit exigé pour l’entrée à l’ENA en droit public est sensiblement identique, voire inférieur à celui exigé pour le concours de conseiller TA-CAA. Mais pour intégrer l’ENA, une multitude d’autres matières doivent être maîtrisée.
Si tu rêves est vraiment d’être conseiller TA-CAA, à mon sens, il est bien plus judicieux de l’intégrer via le recrutement complémentaire, ouvert jusqu’en 2015, tout à fait adapté aux juristes sortant de l’université et travailleurs en droit public. Certes, les plus hauts postes restent, généralement, attribués aux conseillers TA-CAA sortis de l’ENA. Ils ont en effet un bon réseau qui leur apportera quelques réjouissances dans leur carrière. Mais un réseau, cela se construit et ‘il est vraiment possible de se faire son propre réseau, qui nous apportera aussi quelques réjouissances dans notre carrière (à partir de là, si je réussissais le concours de conseiller TA-CAA, je ne m’estimerais pas plus incompétente qu’un ENARque pour avoir les plus hauts postes…. il est possible de se faire connaître en faisant une bonne thèse, en donnant de bons cours à la fac et en participant à de bons colloques…).

Pour l’ENA, si jamais faire l’ENA et accéder à d’autres postes (notamment les postes de la botte…) il est tout à fait possible après avoir réussi le concours de conseiller TA-CAA et après un certain temps (je n’ai plus l’ancienneté en tête, cf. le site de l’ENA) de préparer le concours interne d’entrée à l’ENA, en passant par exemple par l’IGPDE. Un nombre assez important de candidats intégre l’ENA via le concours interne (il me semble que le chiffre est non négligealbe 1000 candidats en externe, 45 admis en externe, 450 candidats en interne, 36 admis en interne en gros, je viens de jeter un rapide coup d’oeil sur le site de l’ENA). Et les candidats issus du concours interne ne s’en sortent pas plus mal que les externes pour leur rang de sortie.

Aurore

Michaël G-F dit :

D’accord avec Aurore sur l’essentiel.

Toutefois :

(avant toute chose : le concours peut se présenter dès la fin de la L3, mais tu intègres en M1)

1 – la dissertation de droit public général au concours d’entrée à l’ENA (interne ou externe) est d’un très bon niveau. Elle n’est pas une composition de droit administratif, droit constitutionnel ou droit fiscal, mais bien une composition de DROIT PUBLIC. En cela, je crois qu’elle n’est absolument pas comparable à la composition au programme du concours d’entrée dans le corps TA-CAA. Ce n’est pas la même préparation …

2 – Faire sciences po Paris, c’est effectivement une voie intéressante, pas seulement d’ailleurs pour l’ENA. N’intègrent que des étudiants qui ont, pour les juristes, un bon niveau en droit public, cela va de soi (même remarque que pour 1 au sujet de l’esprit de l’épreuve), mais également la parfaite maîtrise d’une langue étrangère (l’épreuve de "réflexion sur un texte court" se travaille à l’entraînement). Il faut de surcroît, l’admission se faisant en deux étapes (admissibilité / admission), un bon dossier. Le dossier-type de l’étudiant qui intéresse ScPo, c’est un double cursus droit interne – droit comparé, un séjour à l’étranger (le LLM est très apprécié) gage d’ouverture et preuve que l’étudiant est capable d’affronter la complexité, enfin on pourrait ajouter quelques expériences professionnelles pas nécessairement prestigieuses mais formatrices pour l’étudiant (qu’il soit capable devant le jury d’en expliquer rapidement l’apport personnel). J’ajoute, enfin, que ScPo ne s’intègre plus en M1 pour "faire ScPo", point à la ligne. Quand tu intègres, tu choisis un master : il y en a 11 (cf : le site de sciences po). Pour les juristes, trois semblent particulièrement intéressants : droit économique, affaires publiques, carrières judiciaires (sans considération du master urbanisme, très bon du reste). Seul le second prépare vraiment à l’ENA. J’ajoute que la prép’ENA de ScPo Paris n’est ouverte qu’aux étudiants diplômés de cet IEP. Un conseil pour le concours : nombreux étudiants juristes publicistes veulent intégrer …. le master affaires publiques (qui a pris la suite de la section Service public). Ce n’est pas une surprise … mais en pratique, cela mérite d’être cogité : l’étudiant qui indique sur son dossier ("livre blanc") qu’il veut intégrer le master pour faire l’ENA … est attendu au tournant, ça paraît normal, notamment à l’entretien. Un peu de stratégie, que diable. Cela n’empêche absolument pas d’avoir des projets et des ambitions.

3 – à mon sens les meilleures prépa ScPo sont à Paris. En master, je pense qu’IPESUP est une préparation sérieuse (prévoir des économies …). J’ignore si le lycée Lakanal propose à présent de préparer pour le concours en master. Si tel est le cas : à étudier sérieusement, excellente préparation.

4 – avant tout ça, il faut faire une bonne L3 …. "ln" ….

Bon courage

Michaël G-F dit :

@ ln :

J’ajoute qu’une prépa n’est pas indispensable. Si tu as un bon niveau en langue (exercice régulier – lecture de la presse étrangère – et surtout expression écrite irréprochable), tu peux t’entraîner seule, sur la base des anciens sujets (cf : site). Tu feras des économies, surtout si tu es en province, ce qui me semble être le cas. La lecture des rapports du jury des années passées reste la meilleure préparation, car elle fournit une méthode …. qui plus est : celle-ci vient directement de ScPo, aucun doute sur l’authenticité de la marchandise ! Entraînement, rigueur et organisation dans tes révisions (complètes : il existe un programme), cela devrait constituer "ta" propre prépa.

Bien sûr, on peut envisager une prépa qui encadre et qui donne un coup de pouce … mais cela reste inutile sans rigueur et sans organisation. Pour beaucoup d’étudiants, cela reste le plus difficile.

Ce concours n’est pas inaccessible pour l’étudiant motivé et travailleur, j’en suis convaincu.

ln dit :

merci à tous pour vos conseils!!!!!!!!!!!!!!
Je compte dans un premier temps faire une bonne année de L3, puis j’envisage de demander le transfert de mon dossier en M1 de droit public des affaires à Paris I.
Pour le moment, g mention assez bien sur la L1, mention bien sur la L2 et je dois cartonner pour la L3 afin que mon dossier soir accepté!!!!!
Merci encore pour tous vos conseils, ils m’ont bcp éclairé!

Mitia dit :

J’espère que quelqu’un pourra m’aider très très rapidement.
J’ai fait un choix de Master 2 dont je ne suis Absolument pas convaincu: le M2 pro Marchés publics et DSP de Poitiers. Mais depuis que j’ai fait ce choix, j’ai eu d’autres infos sur le contenu des cours (d’un professionnel qui fait ce master en formation continue) et ils me semblent beaucoup trop théorique et pointues. Très bien donc, sans doute, pour d’aspirants avocats en cabinet d’affaire mais certainement beaucoup moins bien pour une personne ayant "juste" ambition de devenir juriste spécialisée en marchés publics dans une collectivité!

Il serait encore tant que je postule au M2 Marchés publics de Lyon2-3-St Etienne, car j’ai peur d’avoir fait un choix que je vais longtemps regretter en choisissant Poitiers au lieu du M2 Contrats Publics d’Epinal auquel j’ai renoncé…
Qu’en pensez-vous???

Merci d’avance

matthieu dit :

J’ai aussi fait le choix de poitiers et pourtant j’avais le choix entre tous les masters dans les contrats. Je ne vois pas pourquoi tu as peur qu’il soit trop théorique, en tous cas pas plus qu’un autre. Et puis les possibilités de stage semblent vraiment interessante, sans oublier les profs qui sont de vrais praticiens (ex: didier Casas). Dans le domaine des contrats Poitiers semble être devant les autres ne regrette pas ton choix.

mitia dit :

Matthieu,

merci pour ce commentaire, ca me rassure un peu. J’ai peur car j’ai sans doute idéalisé le master d’Epinal, qui me semble une parfaite formation professionnalisée. L’idéalisation n’est sans doute jamais bonne conseillère mais…ça ne m’empêche pas de douter.

A bientôt si tu es à Poitiers aussi!

matthieu dit :

mitia

Je sais pas si tu as lu tout le blog mais sinon regarde les commentaires 190 et 200 cela va te rassurer encore un peu. Au fait il semblerait que les cours à Poitiers soient rassemblés sur 2 jours, le jeudi et vendredi, c’est pas mal aussi pour travailler.

mitia dit :

merci encore. J’avais justement lu le blog avant de me décider mais bon…
Il semble en effet que les cours seront regroupés les jeudi et vendredi. Je pense d’ailleurs ne faire le trajet que pour ces jours là (et aller à l’hôtel ou bien trouver une solution de logement pas cher, pour ne pas avoir à louer). Il semble aussi que la rentrée soit la première semaine d’octobre.

Antoine! dit :

Nous (promo construction / urbanisme de Poitiers), on rentre dès le 14 septembre. Nos cours aussi doivent être regroupés sur deux ou trois jours. Effectivement en contrat, c’est plutot début octobre. D’ailleurs on a un diner de bienvenue le 14 avec la promo de l’année dernière, la nouvelle et les reponsables. Plutot interessant comme initiative surtout pour ceux qui ne sont pas de Poitiers.

A bon entendeur!

jr dit :

Bonjour,

Je passe un entretien pour l’accession au Master 2 "Entreprises et services publics" de Paris XI.
Savez-vous quel type de question vais-je avoir?

Merci

homereb dit :

@ antoine

Effectivement c’est une bonne initiative pour les non poitevins. Je te verrai la bas alors.

Sinon est ce que tu sais si quelqu’un a résolu le mystère de la liste principal à 35 noms?

On va vraiment etre 35 dans la promo ? ca me semble assez nombreux quand meme.

Pierre dit :

Bonjour,J’entre en M1 de droit public des affaires a Paris XI et je m’interesse aux possibilites de MII futurs. Le master Droit Public Economique ParisII a l’air interessant.Y a t il des matieres a chosir obligatoirement pour ne pas hypthequer ces chances d’entrer dans ce master ou d’autres ayant le meme domaine.
Par ailleurs l’accomplissement d’un stage a l’etranger peut il apporter un plus a notre dossier lors de la selection.Ou les resultats priment avant tout?
Merci

Aymeric Ruellan dit :

@ Pierre :

suite à ta question, je te conseille de prendre le DPE en TD.

Antoine! dit :

@ Homereb

Pas de news pour le nombre definitif de la promo. On verra à la réunion de 18H.

J’ai confirmé le diner, même si je regrette un peu la date. Les amoureux du rugby comprendront…

sandra dit :

salut tout le monde …j’aimerai savoir si je pourrais accéder au master alors que je refais ma premeire anné L1 math info pour la deuxieme fois(pour des résons particulieres) merci de m’informer parceque cela m’inquiete!!!

patacalie dit :

Tout d’abord félicitation pour ce blog, une caverne d’alibaba pour l’acharnée de droit public que je suis.
Mais Diantre!!! La ville de Lille n’est elle plus cartographiée en France? Actuellement en première année de master, faut il que je prépare mes bagages pour l’an prochain. Sachant que mon rêve serait d’integrer la magistrature administrative, pourriez vous m’indiquer si un master de Lille en vaut la peine et dans le cas contraire, pour le(les)quel(s) postuler?
merci d’avance!!!

béné dit :

Bonjour,

je viens d’etre acceptée en master 2 concurrence et régulation des marchés à Nanterre Paris 10!!! (section recherche)

je serais ravie de pouvoir partager quelques impressions avec des futurs "collègues", mais aussi avec des "anciens" du master.

en attendant, je poursuis mes révisions en vue du CRFPA ….

Bénédicte

steph03118 dit :

Félicitations!!!

Aurais-tu déjà l’emploi du temps??? ou des indications sur la rentrée et ce genre de choses…

Bon courage pour les révisions… je poursuis aussi…

Stéphanie

béné dit :

Merci!

pour l’instant, juste la réponse – c’est déjà ça 😉

pour le reste, fin septembre apparemment.

tu es aussi de la partie? master et crfpa?

Béné

steph03118 dit :

Oui pareil… par contre je fais la branche professionnelle du master!!! et "fin septembre" j’espère que ce ne sera pas pendant les épreuves du CRFPA (25,26 et 27….)

béné dit :

@ steph03118

je suis de paris 2 , donc moi c’est 24-25-26 septembre pour les écrits.

je pense que la rentrée se fera début octobre, comme un peu partout. sinon, je ne sais pas si les promos sont divisées ou si on sera ensemble (on a des cours communs je crois).
je te laisse mon mail, ce sera plus pratique si tu veux me contacter: r_bene@yahoo.fr

sinon, ce serait cool d’avoir une idée par des anciens… ou de certains connaissant le master, les profs…

merci d’avance!

Béné

INES dit :

Bonsoir,
Qqun porrait-il me donner des infos sur une éventuelle hiérarchie de valeur ou tout autre renseignement entre :
– Master 2 Droit des collectivités territoriales – Toulouse 1 / M.SABIANI
– Master 2 Management Public territorial – Institut d’administration des entreprises – Toulouse 1 / M. CARLES
Merci de votre soutien.

lili dit :

Bonjour à tous, j’ai une petite question; voilà je suis admise dans le master 2 recherche droit de l’administration de M.Picard et je voulais savoir si les cours ont lieu à la sorbonne même ou au centre PMF à Tolbiac …
D’avance merci por vos réponses

ZP dit :

Les cours du M2R Droit Public ont lieu dans les locaux de l’Ecole Doctorale, au centre Malher (9 rue Malher, 4ème, métro St Paul).

http://www.univ-paris1.fr/recher...

Laure dit :

Bonsoir,

@ patacalie,

Rassure-toi, Lille n’a pas disparu de la carte de france. Les masters de l’université Lille 2 n’apparaissent pas dans la sélection, car, comme toute sélection, il n’est pas aisé d’être exhaustif.
Auparavant j’étudiais à l’université de picardie et cette année je pars faire un master 2 droit public à paris 2. J’avais également postulé pour Lille 2 qui avait un master intéressant. Mais j’ai dû choisir.
Si tu veux discuter un peu, voici mon mail: lauregarriaux@hotmail.com

Elisa dit :

Bonjour à tous! Je suis étudiante à l’Université d’Avignon et inscrite en master 2 pro "Juriste européen". La scolarité vient d’ouvrir quelques places dans le master car il y a 5 désistements. Les étudiants ont jusqu’au 2 octobre pour candidater (voir le site internet de l’université d’avignon; c’est le Professeur Philippe Blachèr qui dirige ce diplôme). J’ai pensé que ça pouvait intéresser certains déçus des selections de juillet…

Ju dit :

Bonjour,

Est- ce que d’anciens étudiants du master 2 professionnel "Entreprises et Services publics" de Sceaux ou des personnes mieux informées que moi-même pourraient me donner des renseignements sur l’emploi du temps de l’année et la quantité de travail donnée?
J’aimerais en effet savoir le plus vite possible si il me serait possible de travailler parallèlement, comme le permet un certain nombre de troisièmes cycles.

Je vous remercie d’avance pour toutes les informations que vous pourrez me communiquer.

Marie dit :

Bonjour à tous,

Je suis actuellement en M1 droit public et je fais l’IEJ cette année pour tenter le CRFPA dans un an.

J’ai plusieurs questions:

Est-ce si idéaliste de tenter le CRFPA à la fin du M1, sachant que pour mes années de licence, j’ai toujours eu 15,5 de moyenne et ai été toujours dans les 3 premiers de ma promo?

Comment fait-on pour le M2? Je m’explique. Mon projet (évidemment si je suis prise au CRFPA) est de faire un M2 contentieux publics pendant les 6 mois de "projet personnel". Et si je ne suis pas prise au CRFPA, de le faire après mon M1.

Donc, en pratique, comment cela se passe, si je suis prise dans un M2 qui m’intéresse et que je ne suis fixée qu’en novembre sur la formation que je peux suivre pour l’année en question?

Dois-je commencer un M2 et en même temps finir l’examen d’entrée du CRFPA (n’est-ce pas impossible?) ?

C’est un peu confus mais j’espère compréhensible…

Merci de vos réponses

C dit :

Bonjour Marie,
Enormément de gens tentent le concours à la fin de leur M1
donc ce n’est pas du tout idéaliste c’est meme plutot normal et tu n’as pas besoin d’avoir 15,5 de moyenne pour le réussir, mais bravo quand meme.
Pour ta deuxième question, soit tu mises tout sur ton concours et tu feras ton M2 dans le cadre de ton PPI, soit tu commence ton M2 à la rentrée 2008 et tu passes le concours en meme temps ce qui n’est absolument pas impossible car encore une fois, beaucoup de personnes son dans ce cas.
Donc ne t’inquiète pas et bon courage pour ton M1.

Marie dit :

Bonjour C,

Merci beaucoup de ta réponse rassurante.

Et merci à tous ceux qui partagent leurs conseils sur cette page.

Bon courage à tousd en cette période de rentrée universitaire

julie dit :

merci à M. Gilbert pour cette liste des master 2…Je voulais vous demander quel master vous conseillerez parmis la liste proposée?Certain se demarquent ils en matière de débouchés, de qualité?En brel quel est LE master le plus quoté?
MERCI D’AVANCE

Jean-Paul D. dit :

Bonjour,

juste un message pour signaler un petite "coquille" en ce qui concerne le Master 2 Droit Public Fondamental de L’université Robert Schuman de Strasbourg. Dont le directeur est le Professeur Patrick WACHSMANN (et non Patrick tout court)

en vous remerciant encore pour tout le travail accompli dans ce blog,

Jean-Paul D.

@ Jean-Paul D. :

Merci de nous avoir signalé cette coquille. Je corrige de suite.

lawkemisk dit :

bonjour tout le monde!
Voila je suis etudiant a paris ll et je maprete a refaire ma licence.Sachant que jusqu’a la je n’ai eu que la moyenne chaque annee,j’aurai voulu savoir si obtenir un m2 est encore possible et le cas echeant sous quelles conditions selon les conseils que je vous remercierai d’avance de me donner.
N’etant pas un cancre….au contraire seul le serieux a jusque la fait defaut mais avec du recul je suis desormais motive a tout faire pour integrer une formation en droit public ou administration publique.Merci.

Maxime R. dit :

Bonjour,

Le master 2 à vocation professionnelle "Juriste des Collectivités territoriales", relevant de l’Université de Bourgogne, n’apparaît pas dans votre liste.
Cela est bien dommage, étant donné qu’il a été le premier créé dans ce domaine, voilà maintenant une dizaine d’années, et qu’il est le meilleur master 2 de France en ce qui concerne le droit des Collectivités locales (désolé pour les étudiants du master 2 "Juriste-conseil des collectivités territoriales" de Paris II Panthéon-Assas, vous avez encore du boulot :p).

Voici l’adresse du site du master : http://www.u-bourgogne.fr/Master...

Cordialement.

Ioana dit :

Bonjour,

Je suis d’origine étrangère et j’ai fait une partie de mon cursus universitaire dans le pays d’origine, y compris en droit français. J’ai un DEA et un doctorat en droit international et j’ai été ALER/ATER Droit public. J’ai travaillé dans des organisations internationales et je suis spécialisée en droit international/européen/communautaire. Maintenant je suis assistante de justice au Conseil d’Etat et à la recherche d’un boulot en région parisienne où mon mari travaille (CNRS). Je me suis inscrite à l’EFB et je me demande si j’ai des chances d’intégrer l’IDPA. Merci pour vos conseils.

Bien cordialement.

@ Loana :

Je vous conseille de déposer votre dossier d’inscription à l’IDPA et pense que vous avez des chances de l’intégrer. Une lettre de recommandation de quelqu’un au CE peut vous aider.

Tenez nous informés.

Céline dit :

j’ai entendu parler du master 2 juriste des collectivités territoriales à l’université de Bourgogne. Ce master a semble-t-il une bonne réputation auprès des professionnel. Pourriez vous me le confirmer puisqu’il n’apparait pas dans votre liste et je souhaite candidater pour ce master.
Merci à l’avance de m’éclairer.

Bordeaux IV dit :

salut à tous,

En dehors de notre chère capitale; ne pas oubliez les très bonnes universités de "province" et en particulier la formation de Juriste en droit public des affaires dispensée par le professeur Brisson à l’université Bordeaux IV.

N’hésitez pas à me demander des informations complémentaires.

A bientôt.

mathilde dit :

Ne pas oublier non plus le M2 Contentieux publics de Bordeaux IV dirigé par le proffesseur Rouyère !

patacalie dit :

Bonjour,
actuelement en master 1 droit public, je voudrais à terme passer le concours coomplémentaire de conseiller TA. Sauriez vous me conseiller un bon master 2 qui, tout en restant général, prépare à ce concours particulierement juridique. Du master recherche ou pro, lequel serai le mieux adapté?
Merci beaucoup pour vos réponses, j’avoue ne pas du tout savoir vers quoi me dirriger, et le temps passe…

Leo dit :

Bonjour à tous,

Des informations supplémentaires sur les M2 contentieux publics et droit public des affaires à Bordeaux je suis tout à fait preneur, étant actuellement étudiant en m1 droit public à Bordeaux.

M dit :

Le M2 contentieux publics de l’Université Paris I est de très grande qualité et donc, logiquement, très sélectif.
Nombreux sont les étudiants qui ont déjà un autre M2 voire un double cursus.

Il y a un bon équilibre entre universitaires et praticiens.
L’ensemble des contentieux publics est balayé.

Bref, un excellent M2!

Marie dit :

Bonjour M,

J’aimerais intégrer le M2 contentieux publics de Paris 1 l’an prochain. Tu dis qu’il est très sélectif. Je n’ai pas de double cursus, je suis actuellement en M1. Je ne sais pas encore quels seront mes résultats cette année. Jusque-là, j’ai eu des bons résultats (toujours dans les premiers de ma promo) mais à te lire je me demande si c’est suffisant.

Peux-tu m’éclairer sur la sélection?

D’autre part, ce M2 demande-t-il beaucoup beaucoup de travail? Te semble-t-il possible de préparer des concours en même temps?

Merci de tes réponses.

M dit :

Hey Marie!

Ca va être difficile de répondre avec précision à ta question sur la sélection. Pour la simple raison que seuls les responsable du recrutement connaissent exactement les critères de sélection.

Mais de ce que j’ai pu en voir, rassure toi, il y’a des gens issus directement de M1 avec un beau parcours, forcément.
Une part importante doit reposer sur la lettre de motivation aussi.
En étant dans les premiers de ta promo, tu dois tenter le coup, c’est certain.

En ce qui concerne le travail demandé, la préparation de concours est possible, surtout s’il s’agit du concours de conseiller de TACAA. Certains préparaient l’EFB, d’autres étaient chargés de TD, d’autres encore préparent une thèse…
Tout est question de motivation et de capacité de travail, mais c’est tout à fait jouable.

En espérant avoir pu t’éclairer.

AE dit :

Bonjour,
Actuellement en master de droit public des affaires à la faculté de Sceaux (Paris XI) je souhaiterais avoir quelques informations sur des masters 2 professionnels relatifs aux marchés publics et touchant un peu la régulation…
J’ai M. Peyrical en cours qui nous a parlé de son master Entreprises et services publics qui semble interessant pour le côté "marché", mais je ne vois pas beaucoup de régulation…
Je voulais aussi savoir s’il était possible de trouver du travail en "régulation", les "marchés publics" semblent avoir une longueur d’avance en ce domaine.
serait il préférable de s’y limiter ?

Merci d’avance pour vos réponses

fluctuat nec mergitur dit :

@ AE:
Pour ce qui est d’un master en régulation, il me semble que celui de Nanterre du rpof Bazex est de bonne facture. Il a l’avantage de mêler des enseignement en droit et en économie et le corps professoral est prestigieux (Nanterre est excellent en droit public de tte façon…). je p^récise, je ne suis pas étudiant à nanterre dc je parle en tte objectivité. Maintenant, pour ce qui est des avis des "insiders", il faut espérer que les anciens ou actuels étudiants dudit master se manifestent…
Régulation, tu en as aussi à Assas dans le master pro du professeur Lombard mais la sélection me semble assez "hard". Cela dit qui ne tente rien n’a rien… Je précise, ça ne veut pas dire en revanche que le master de nanterre soit peu sélectif…lol
Regarde aussi du côté de paris 1 et du master du Prof Bréchons-Moulènes… Bref, je te donne les plus côtés à mon sens mais ils ont tous des qualités et l’employabilité me semble assez intéressante ensuite surtout en cabinet.
Voila, j’espère t’avoir donné certaines explications mais attends de voir ce qu’en pensent les autres.
Amicalement

AE dit :

Merci déjà pour cette réponse !

A. dit :

Bonjour,

Je souhaite savoir si les perspectives d’embauche dans un cabinet d’avocats sont importantes suite à un M2 type "contentieux publics" par rapport à d’autres types de M2.

A priori, les formations spécialisées en procédure ne permettent pas d’acquérir des compétences particulières dans un domaine du droit public autre que la procédure (à l’inverse, par exemple, d’un Master spécialisé en urbanisme/construction). Puisque le M2 de Paris I en contentieux publics est "très sélectif", je suppose que les débouchés sont importants; pourquoi les cabinets ne préfèrent-ils des étudiants qui ont d’autres compétences que celles procédurales ? Les étudiants de contentieux devenus avocats se spécialisent-ils par la suite dans un domaine du droit public ou ne font-ils que de la procédure ?

Merci pour ces quelques éclaircissements.

Arnaud.

SACHA dit :

Bonjour à tous,
Ce message s’adresse essentiellement aux étudiants du master 2 de Martine Lombard à Paris II "droit public de l’économie".

Quels types de stages (lieu, activité) sont proposés par ce master?
Des personnes actuellement étudiantes au sein de ce master sont elles à leur 2ème master? Si oui, le premier était il un professionnel?

J’attends vos réponses et bien sur celles aussis de personnes non issues du master.

Merci d’avance

Sacha dit :

Re-bonsoir
Je me permets de relancer ma demande, j’aimerais bcp entrer en contact avec des personnes qui connaissent bien le M2 de Mme Lombard.
Merci

Arnaud. dit :

Au passage, j’en profite pour rebondir sur la question de Sacha et relancer ma question : quelle(s) différence(s) en termes de débouchés entre un master type DPE de Mme Lombard et celui de Contentieux publics comme Paris I ?
Les étudiants qui sortent de ces 2 types de formation sont-ils en concurrence au niveau des cabinets d’avocats, et si oui, lesquels sont en "position favorable".

Merci.

qwinten dit :

Bonjour juristes!

Je suis étudiant en L3 a Caen (qui est une fac super pour la licence d’ailleurs).
Savez vous si le master 2 Contentieux administratif, Université Caen Basse-Normandie, sous la direction de Monsieur Leclerc, est un "bon" master pour passer le concours d’avocat?
De plus, j’aimerais savoir quel est le contentieux le plus important (quantitativement) pour un avocat spécialisé en contentieux administratif (urbanisme, marchés publics, environnement, construction)?

Je suis conscient que ce sont des questions assez larges, je comprendrais donc que la réponse le soit aussi…

Merci pour ce blog effectivement très interessant et pour l’éventuelle réponse!

fluctuat nec mergitur dit :

@ ceux qui savent:
En surfant sur le net, je viens de découvrir (je suis à la ramasse je sais…lol) que Madame le Professeur Bréchon-Moulènes aurait quitté Paris 1. Y aurait-il quelqu’un qui pourrait confirmer ou infirmer cela? Et si c’est effectivement le cas, savez-vous quelles seraient les raisons de son départ?
Qui reprendrait dans ces conditions le master qu’elle dirigeait jusque là?
Amicalement,

Vincent D dit :

Bonjour a tous.

Etudiant en M1 dans le Nord de la France, je tiens en premier lieu a feliciter l’auteur du blog pour ce travail fort interessant.
J’aurai juste une question concernant mon orientation personnelle l’année prochaine, cad en M2.
Est il envisageable, d’un point de vue de la quantité de travail à fournir (je suis actuellement un double cursus M1 Droit public et M1 IPAG, ce avec reussite) de suivre simultanement, soit un M2 pro (spé contrats publics/marchés publics, voire urbanisme sous la direction de J. Savoye a Lille) et un M2 recherche (mutation droit public a Lille toujours), soit un M2 (au choix) et l’IEJ?

Merci de vos eventuelles reponses et bonne continuation a tous.

Cordialement, Vincent D.

MG dit :

A sacha :

Je vous conseille de venir à Paris II le 5 mars pour nous rencontrer à l’occasion de la journée des M2.

Le délégué de promotion 2007/08

Michaël Grienenberger - Fass dit :

avis à tous et toutes :

LE 5 MARS PROCHAIN L’UNIVERSITE PARIS II ORGANISE UNE JOURNEE DE PRESENTATION DES MASTER 2. LES MASTER DE DROIT PUBLIC SERONT BIEN SUR REPRESENTES. PROFITEZ DE CETTE OCCASION POUR RENCONTRER LES ETUDIANTS, LES PROFESSEURS ET POSER VOS QUESTIONS !

MGF délégué de la promotion master droit public de l’économie, Paris II Panthéon-Assas

Lia dit :

Bonjour,

J’ai une question concernant l’IEJ de Paris V.
Il est apparemment déconseillé de choisir le droit public économique.
J’aimerais avoir des avis / expériences à ce sujet.

Merci d’avance

Marie Olland dit :

Bonjour,

J’attire votre attention sur l’organisation d’une conférence sur le thème "Vers une crise de l’immobilier en France ?" par l’Association de Droit Immobilier de la Sorbonne (ADIS), représentante des Masters 2 professionnel "Construction, Urbanisme, Contrats" et recherche "Patrimoine Immobilier" le Vendredi 28 mars de 17h à 19h en Salle 1 du Centre Panthéon.
Interviendront des représentants de la société Nexity, de la Royal Bank of Scotland ainsi que le Président Directeur Général d’Unibail. La conférence est gratuite, ouverte à tous mais pour une question d’organisation nous demandons une inscription via un mail confirmant votre présence à l’adresse suivante : association.adis@gmail.com

Et pour tous ceux intéressés par le droit de l’immobilier je vous invite à venir nous rencontrer aux journées de présentation des Masters 2 de la Sorbonne.

Venez nombreux!

phil dit :

qui peut me parler du Master 2 de droit public de Paris XII (Créteil) dirigé par Mme Hennette-Vauchez ?

merci d’avance.

fluctuat nec mergitur dit :

@ phil:
Concernant ce master, il me semble qu’il n’est pas bien ancien. Il me semble qu’il a été créé avec le passage au LMD (il doit avoir 3 ans d’ancienneté, mais c’est à vérifier).
Pour les enseignements: droit.univ-paris12.fr/114…
On peut citer comme point positif le fait d’avoir les Professeurs Anne Levade (remarquable anseignante) et Hennette-Vauchez (3ème de l’agrégation 2002).
C’est tout ce que je peux te dire… En espérant que cela te sera utile et que d’autres te donneront de plus ample informations.

phil dit :

merci "Fluctuat".

je souhaiterais effectivement avoir l’avis d’étudiants qui sont passés par ce Master.

mais de manière générale, je cherche un Master 2 Recherche "parisien", accessible aux personnes qui travaillent à temps plein ; est-ce que cela existe ??? je n’en ai pas l’impression…

Sasha @ Michaël Grienenberger - Fass dit :

Bonjour,
En raison de mon stage je n’ai pas pu venir à la conférence du master 2 malgré moi.
Est il possible de vous poser directement quelques questions ?
Merci

Michaël Grienenberger-Fass à Sasha dit :

Oui, à l’adresse suivante :

mickael.grienenberger-fass@conseil-etat.fr

Poussin dit :

bonjour à tous ,

j’aurais voulu savoir si quelqu’un pouvait me communiquer des informations sur un master II se trouvant à Toulon : Master II contentieux administratif et financier ?? matières , réputation , débouchés, …?? je suis actuellement à Bordeaux en M I de droit public et j’aurais voulu savoir s’il vaut éventuellement le cout de partir jusqu’à Toulon ??

c’est notamment l’ajout du terme "financier" qui pique ma curiosité et mon intérêt .

Merci d’avance .

Léon dit :

Bonjour à tous,

Dans un domaine qui s’écarte – un peu – du droit public, quelqu’un peut-il me dire à quel type de population s’adresse le Master "Théorie et analyse du droit" de l’université de Nanterre ?
Est-il très sélectif, sur quels critères ? Faut-il un gros bagage universitaire pour avoir une chance réelle de ll’intégrer ou le M1 suffit-il ?

Merci à tous,

Emma dit :

L’accès au master 2 est à mon sens assez facile. Par contre, en sortir diplômé est une autre paire de manches et le taux de réussite à la sortir est il me semble plus bas que dans beaucoup d’autres masters. On ne l’a pas sans vraiment travailler les différents mémoires qu’il faut rendre et sans vraiment apprendre . Il n’y a pas de minimum syndical dans la notation, qui peut descendre très bas.

Les profs sont tous de véritables chercheurs, assez différents (du chercheur sur le terrain comme M.-A Hermitte, au chercheur qui ne voit que de la théorie comme O. Cayla etc.) avec tous des exigences qui leur sont propres.

Master complètement différent de ce qui a pu être fait les années précédentes durant le cursus universitaire.

S.B. dit :

qui connaît le M.2 (pro) "contentieux public" de PARIS-I ? qui le dirige ? il n’y a aucune info sur le site de l’université.
merci.

marie dit :

bonjour,

Actuellement en master 1 de droit public à Toulouse, j’aimerais faire un M2 spécialisé dans les collectivités territoriales (plus particulièrement la gestion) quelqun pourrait il me dire quelles facs proposent ces masters? et les débouchés?
les sites internets ne sont pas très précis!
merci.

fluctuat nec mergitur dit :

@ Marie,
Je ne les connais pas tous, en revanche s’il y en a un que je peux te citer, c’est celui du Professeur Guglielmi à Paris 2 qui est excellent. Tu regarderas les promos et tu constateras que les profils sont assez variés (de la France entière) et de qualité. Il me semble aussi qu’il se fait en apprentissage (mais c’est à vérifier…). Bref, une formation de grande qualité. Je précise: je ne l’ai pas fait donc je reste assez objectif. Pour avoir une idée, voici le lien de leur association visiblement dynamique:
http://www.u-paris2.fr/djt/
Voila,
En espérant t’avoir (un peu) aidé.
++

Pragmatique dit :

Marie,

Les masters 2 collectivité territoriale offrent malheuresment peu de débouchés. en effet, les collectivités recrutent surtout des spécialistes. Ce genre de diplome est finalement une bonne préparation au concours d’attaché mais permet rarement une embauche dès la sortie du diplome.

Marie Olland dit :

À l’attention des auteurs de ce blog :

Je suis actuellement en Master 2 pro Construction Urbanisme Contrats à Paris 1 et je me suis aperçue qu’il n’y avait pas de lien renvoyant à plus d’informations sur ce Master. C’est plutôt une bonne chose qu’il n’y ai pas de renvoi sur le site de la Sorbonne puisque celui ci n’est pas à jour depuis les derniers changements validé en CA (octobre 2007 quand même…) concernant les enseignements dispensés. Aussi, je vous propose de mettre un lien vers notre site web, lequel est encore en construction, mais qui à le mérite d’indiquer les vrais enseignements dispensés et de donner des contacts pour plus d’information : sorbonnem2immo.univ-paris…

Je tenais également à vous indiquer l’existence d’un master 2 recherche Patrimoine immobilier (lequel partage ses enseignements avec notre master pro).

Pour tout le monde :

J’en finirai avec une date intéressant les étudiants parisiens : journée rencontre des masters 2 à l’université Panthéon Sorbonne le jeudi 17 avril.
Les Masters 2 pro et recherche en immobilier seront représentés, n’hésitez pas à venir vous renseigner.

Frédéric dit :

Bonjour, je tiens à remercier tout d’abors les auteurs de ce site pour le travail qui a été réalisé.

Je suis en 3ème année de droit spécialité droit public a Angers. Je souhaite à long terme intégrer une prepa ENA. Est-ce qu’une formation de M1 de droit public à Bordeaux, puis le M1 de droit public fondamental (ss direction de du Bois de Gaudusson) serait un bon pourcours pour aboutir à cet objectif? ou mieux vaut il faire ces études sur Paris? en vous remerciant.

Marco dit :

Et bien Frédéric, si tu veux sérieusement intégrer une prep’ENA afin de te préparer au concours externe, je te conseille très vivement de passer le concours de sciences Po Paris afin de rentrer en master affaires publiques et de suivre l’année complémentaire de préparation à l’ENA ; Je pense que le tableau de l’origine des étudiants reçus au concours externe achèvera de te convaincre…

Bon courage.

Frederic dit :

Merci Marco de m’avoir répondu. Mais mise à part science po aucune autre formation ne permet d’aller vers une prep Ena? c’est quand même incroyable.

Par contre un parcours droit public + droit public fondamenal à Bordeaux est-ce suffisant pour intégrer l’IRA?

Merci de répondre a certaines de mes interrogations, car en cette période, le choix doit être précis et rapide.

Malaurie dit :

Concernant l’ENA, la récente prépa Paris I/ENS est excellente et place de plus en plus de monde chaque année.

Coté IPAG et donc plutôt IRA, j’avais eu vent que celui de Paris X et celui de Paris II étaient très bons et avaient de bon résultats (mais tous les deux sélectifs à l’entrée)

Concernant les M2 Droit de l’Homme, le M2 de Paris X est en effet excellent (une amie l’a fait en 2004, une autre l’année suivante) et l’équipe enseignante était de grande qualité : M. Troper, D. Lochak ou encore A. Legrand et J. Domenach.

Par contre j’avais cru comprendre que Mme Lochak intervenait toujours (tout en ayant passé le flambeau) et eu de très bons échos sur Véronique Champeil-Desplats.

Pour le niveau de l’école doctorale et la qualité du placement, j’avais également vu que Paris X était parmi les mieux classés (avec Paris II de mémoire).
Si je retrouve le lien, je viendrais le poster ici.

irene dit :

Bonjour,
les inscription en Master II approchent à grand pas …
Est-ce qu’il existe un site de classement des masters II en droit public ?
Je sais que les classements ne sont pas toujours la meilleures sources d’information masi ils peuvent donner une idée générale …
un grand merci.

Irène

Lyo dit :

@ Frédéric :

L’entrée à l’IRA n’est pas un concours facile mais pour avoir des amis qui y sont ce n’est pas impossible si tu as un bon niveau en Master I et si tu as un Master II, aussi bien professionnel que Recherche ; alors il ne te restera plus qu’à préparer sérieusement le concours et tu l’auras.

En d’autres termes, Master I à bordeaux (je l’ai fait, des prof passionnants, une bonne formation) et Master II (bordeaux où ailleurs) te permettent de prétendre sérieusement à l’entrée aux IRA.

SI je peux te donner un conseil, concentre toi d’abord sur ton M1, le M2 c’est une autre histoire. Master recherche ou professionnel, Bordeaux ou ailleurs, prend le temps de réfléchir, de choisir ce qui te convient le mieux.

Pour l’entrée à l’ENA, malheureusement je crois qu’aucune formation universitaire "généraliste" ne permet de préparer sérieusement ce concours ultra difficile. Il faut une préparation spécifique délivrée à science po ou comme il a été dit plus haut, à Paris I.

Engel dit :

bonjour a tous !!!

est ce quelqu un aurait des informations sur le Master II "juriste conseil des collectivités territoriales" de Paris II ?

je pensais déposer un dossier …

J’ai aussi une opportunité de Master II "carrières administratives" a l’IEP de Bordeaux.
que pensez vous des Master a Sciences PO ?
tous les avis sont les bienvenus.

Un grand merci.

sandra 55 dit :

je suis actuellement en L 3 de droit public à Assas, je commence à imagniner l’hypothèse de devenir avocate publiciste mais j ai besoin de quelques conseils. Après un master de droit public, quels sont les bons choix , j’avais pensé à droit public des affaires ou à droit public de l’économie , pensez vous cela judicieux ? Il est visiblement nécessaire d’avoir une double compétence, mais dans quel domaine ? le droit de la concurrence ? l’urbanisme ? les partenariats public-privé ?

AL dit :

Bonjour,
je suis actuellement en M1 droit public et je suis intéressée par le M2 pro Marchés publics de Poitiers. J’aimerai avoir un peu plus d’infos sur ce master (cours, emploi du temps, stages…). Donc si quelqu’un suit ce master… merci d’avance

J.-C. dit :

Bonjour,

Des étudiants de Paris I peuvent-ils indiquer quelles garanties offre la formation de Monsieur le Professeur Fatôme à ces étudiants en termes de débouchés ?

Merci

Marie dit :

S’il faut parler en termes de ‘garanties’ je répondrai celle d’avoir la formation la plus complète dans le domaine du droit immobilier. Et ceci parce que c’est l’unique Master 2 proposant un volet droit privé et un volet droit public dans cette discipline. L’investissement et le travail qu’il demande sont donc conséquents, pas grand chose à voir avec l’idée qu’on se fait d’un emploi du temps de Master 2, je préfère prévenir.
Pour les débouchés c’est très large. Il y a bien sur les cabinets de notaires et d’avocats, mais aussi les aménageurs, investisseurs, sociétés immobilières cotées, les banques, les assureurs, les sociétés de conseil en immobilier, mais aussi des grandes entreprises qui ont un service immobilier (notamment pour gérer leurs baux commerciaux) comme Total ou même Mc Do.
Sans oublier les mairies, les collectivités..
Comme tu vois le droit de l’immobilier n’est pas en reste en terme de débouchés.
Si tu as d’autres questions n’hésites pas.

Marie

J.-C. dit :

Bonjour Marie,

merci pour ta réponse très instructive qui me conforte dans l’idée de postuler pour cette formation. Puis-je m’enquérir, sinon de ton profil, de celui des étudiants de ta promo ? Y a-t-il plutôt plus de publicistes ou de privatistes ? Certains pré-requis (cours suivis, stages, …) sont-ils indispensables ?

Merci encore.

Marie dit :

c’est une formation très éclectique, et pour notre promotion ça a été une force je pense. Je n’ai jamais compté mais il me semble qu’il y avait quasiment autant de publiciste que de privatiste. Sachant qu’au sein de chaque branche beaucoup avaient des spécialités différentes. Pour ma part j’ai un Master 1 droit public a L’université Robert Schuman (Strasbourg) mais il y avait des étudiants aynat fait du droit des affaires, droit de l’environnement, droit notarial, droit fiscal (il n’y avait qu’une étudiante ayant une vraie spécialisation en droit fiscal), droit public économique,…
En recherche il y avait même une penaliste.
Il n’y a pas vraiment de pré requis. J’en ai discuté avec le Professeur Fatôme pour pouvoir renseigner au mieux les étudiants m’interrogeant la dessus et il m’a répondu que le fait de ne pas avoir fait de droit de l’urbanisme ou de droit de la construction n’était pas un motif de rejet de candidature, mais qu’à ce moment là ils allaient être plus sélectif sur les notes. Si tu as une expérience en matière de droit immobilier (de manière large) ils y seront également sensibles.
Je pense qu’il est également important de préciser qu’il n’est pas nécessaire d’avoir 14 de moyenne pour rentrer. En tout cas c’est ce que j’ai pu constater dans ma promotion. D’ailleurs au final ce ne sont pas forcément ceux avec les meilleures moyennes qui bossent ou s’impliquent le plus dans la formation.

Pour finir, les étudiants d’Assas ou du reste de la France ont autant de chance d’être retenu (cette année autant de gens d’Assas que la Sorbonne et pour le reste de la France nous étions surtout de Strasbourg et Toulouse).
J’encourage d’ailleurs les étudiants des facultés en dehors de Paris à déposer leur candidature, et notamment ceux de Strasbourg! Notre Université à une très bonne réputation ici et vous aurez autant de chance que les étudiants parisiens, du moins dans cette formation.

Encore une fois si tu as d’autres questions j’essaierai d’y répondre au mieux

Marie

J.-C. dit :

Merci Marie pour ces informations.

Alice dit :

Bonjour,

Je suis étudiante en troisième année de droit à l’université Montesquieu Bordeaux IV et je m’étonne que cette université ne soit que très peu citée alors que les professeurs de renom ne manquent pas en droit public comme en droit privé.
Au regard de l’ensemble des commentaires, il apparaît cependant clairement que rien ne vaut un master venant de Paris I, II ou XI. Alors je me demande si j’ai une petite chance d’être prise dans un master 2 de droit public de cette fameuse université Assas dont les places apparaissent tant convoitées et jalousées, sachant que j’ai été reçue à mes deux premières années de droit avec mention bien, que j’ai été major du premier semestre de ma deuxième et de ma troisième année (je suis en attente des résultats du deuxième semèstre) et que je vais (enfin je l’espère, puisque je n’ai pas encore les résultats) avoir le diplôme de la Licence d’Administration publique avec l’IEP de Bordeaux.
Et surtout, je voudrais savoir ce que vous pensez d’une année Erasmus en angleterre: est-ce un plus ?
Merci

fluctuat nec mergitur dit :

Salut Alice,
Tout d’abord sache que je suis tout à fait d’accord avec toi, Bordeaux recèle de spuers profs de droit. Rien qu’en droit public me viennent spontanément Messieurs Mélin-soucramanien ou encore Fabrice Melleray. Mais aussi Marie Gauthier, fabien dubos et bien d’autres encore…
Mais toutes les facs de province (et même les plus petites) ont de grands Agrégés de droit public: M. Yolka, Bernard, Berr…à Grenoble, Béchillon, Gourdou…à Pau…
Bref, tout ça pour dire qu’il y a de quoi faire mais force est de constater que les masters parisiens jouissent d’un plus grande visibilité auprès des professionnels précisément parce qu’ils sont à Paris. Cela n’empêche pas pour autant de voir des masters de province exceller. Toulouse, Aix, Bordeaux, Montpellier (excellent!). Pour les facs parisiennes, tu en omet une qui est du niveau de la sorbonne et d’assas en public, Paris X qui a de nombreux profs de talent et des masters de droit public de grande qualité. Quand on pense que le master de contrats publics et régulation créé par M. Bazex est désormais repris par Mme Follot Lalliot… on se dit qu’il y a de la réserve. En tout cas, avec deux mention bien, si tu continues sur ta lancée, il ne devrait pas y avoir de souci. Pour ce qui est de l’expérience à l’étranger, je pense qu’il est préférable de la faire après dans le cadre d’un LLM. On pourrait (mais c’est pas automatique) te reprocher de ne pas avoir suivi des enseignements fondamentaux de maitrise.
Bon courage à toi

Gilles Dumont dit :

Un bref passage sur ce site pour informer de la naissance d’un nouveau M2 de Droit public des affaires, à Nantes, dès la rentrée 2008, co-dirigé par Rozen Noguellou et l’auteur de ces lignes. La maquette du M2 est disponible à cette adresse : http://www.droit.univ-nantes.fr/...

fluctuat nec mergitur dit :

Bonsoir à tous,
Petit mail pour vous faire part de la création (ou pas mais alors je ne le connaissais pas…) d’un master pro contrats publics et concurrence à la faculté d’Aix 3 et dirigé par M. le Professeur Linditch.
193.51.217.177/ged/courri…
La plaquette pédagogique montre qu’il s’agit d’un master très finement construit et prometteur.
@ ceux que ça intéresse voici donc une belle formation dans une belle université.
Cordialement

Jean Matringe dit :

Bonsoir,
Un petit mail pour vous annoncer l’ouverture d’un nouveau Master de droit public à l’Université du Maine (Le Mans, à 1h de Paris) intitulé "Juriste de droit public" qui connaît un parcours professionnel et un parcours recherche.
Il présente la particularité d’offrir en enseignements obligatoires, à côté de cours et séminaires de droit public, des cours et séminaires de droit privé (droit des obligations) afin de former des publicistes ayant un
profil polyvalent, ce que renforce la présence de matières qui chevauchent ces deux grandes branches.
La maquette de ce M2 est disponible à l’adresse suivante : ecodroit.univ-lemans.fr/P…
Elle va très prochainement évoluer pour ajouter du droit communautaire et du droit international.
Bien à vous

J.-F. dit :

Quelqu’un sait-il dans quelle fourchette du mois de juillet M. Gaudemet a pour habitude de communiquer la liste des étudiants acceptés dans son Master ? Avant ou après le 15 ?

Merci.

marc dit :

salut à tous

j’ai juste une remarque à faire sur le M2 Droit et pratique des contentieux publics d’aix: il ne ressemble pas aux attentes légitimes d’étudiants en master pro
il s’agit d’actualisations, il y a peu de pratique et peu de suivi
c’est bien dommage et cela ne va pas s’améliorer
vous voila maintenant avertis!!

patou dit :

la plaquette ne m’avait de toute façon pas l’air très bonne … par contre, entre le M2 contentieux publics de Bordeaux et celui de Caen, lequel est mieux ?

lila dit :

M. Gaudemet donne ses réponses assez tard, je suis dans ce M2 actuellement et je n’ai eu sa réponse que le 17 juillet, donc patience…

wing dit :

@ Lila

Salut,

Je me permets de te poser la question puisque tu es actuellement étudiante dans le M2 de M. Gaudemet, quel est en général le profil des promotions? Essentiellement publiciste j’imagine, mais quelques places sont elles également ouvertes à des étudiants ayant un profil plus privatiste? (c’est mon cas, d’où la question).

Merci d’avance!

Pauline.

marc dit :

je pense que celui de bordeaux est un peu mieux: celui de caen est bien spécialisé, tout dépend de tes attentes!!

patou dit :

@marc :

dans l’optique de devenir juge TA, celui ce Caen me semblait meilleur … mais peut être que pour viser la profession d’avocat celui de bordeaux est-il plus adapté …

jack dit :

@patou et marc : j’ai fait le master de contentieux de Caen, et je peux vous dire qu’il est très axé sur la pratique et plus particulièrement la profession d’avocat (avec par exemple des cas pratiques collectifs: on forme 2 équipes, une d’entre elles a 15 jours pour faire un mémoire introductif, et l’autre découvre ensuite le dossier et a 15 jours pour le mémoire en défense, puis chacun a 8 jours pour les mémoires en réplique)

Pour ce qui est du concours de conseiller, le coté pratique peut être précieux pour la note et les petites questions de l’oral, mais par contre, il faut bien bosser en plus le contentieux pur, car le cours théorique dispensé est assez léger (l’équivalent d’un cours semestriel de master 1).

patou dit :

merci jack pour ces indications ! même si je me doute que tu peux difficilement juger une formation à laquelle tu n’a pas participé, quels sont selon toi les points forts et faibles des m2 contentieux de caen et de bordeaux ? j’hésite entre les deux !

jack dit :

bah celui de Bordeaux j’en ai aucune idée vu que je l’ai pas fait. Mais je viens de voir le réglement des études: l’esprit a l’air d’être le même: les offres de formation sont très proches. Après je sais pas ce que valent les profs

pour ce qui est du master de Caen: le point fort, c’est justement qu’il est très professionalisant. 80% des cours sont dispensés par des avocats. (et tu as également quelques cours dispensés par des conseillers de TA) Donc tu as une vision très pratique des choses, ce que tu peux difficilement trouver dans un bouquin. Quand tu en sors, tu te sens armé pour bosser (ce qui est loin d’être le cas de beaucoup de masters soit disant "professionnels").

les points faibles: des cours théoriques un peu justes. Et y’a pas de "pointure" pour donner des cours, ce qui est lié à la remarque précédente. De plus il n’y a aucun cours de droit substantiel donc faut bosser par toi même si tu connais pas trop la matière qui va être étudiée.

enfin perso j’ai été globalement très satisfait de mon année de master II

patou dit :

merci Jack ! C’est cool de pouvoir avoir un feedback ! Bonne continuation pour le reste alors !

Roro dit :

@ Wing

Je suis aussi dans le M2DPA de M. Gaudemet et je peux te dire que les privatistes ne sont pas recalés, au contraire. Une petite place (nous en avons deux cette année) faite à nos amis qui veulent franchir le Rubicon de la summa divisio

Je confirme que les réponses sont données un peu tard. Bonne chance.

@ tous qui se demandent quel est le meilleur master pour être conseiller de TA

Pardonnez moi mais je crois qu’il n’y a pas de meilleur master pour être magistrat administratif. SI certaines formations permettent de travailler sur des notes (bordeaux) il ne faut pas oublier que la dissertation exige aussi une très bonne maitrise des fondamentaux qu’on trouve dans un DEA… (tout comme l’oral).

Je pense qu’un bon master, peu importe finalement qu’il soit professionnel ou recherche en droit public, soutenu par une bonne culture juridique et une expérience pratique (assistant de justice notamment) ou une préparation (IPAG par exemple) suffit à avoir toutes ses chances à ce concours.

patou dit :

@ émilie : je saute sur l’occasion que tu nous offres pour te poser quelques questions.

Sur les enseignements, d’une part. Peux tu me dire, stp, qui sont les principaux profs dans le M2 de Mme Rouyère ; je ne les trouve pas sur le net ? As-tu eu l’impression qu’il y avait une lacune "théorique" ou au contraire que les enseignements étaient bien équilibrés entre pratique et théorie ? Aviez vous, comme cela semble être le cas à Caen, des exercices collectifs à faire ?

Sur le stage, d’autre part. Sur quelle durée s’étend-il ? Y a t’il eu des stages au TA ou CAA de Bordeaux parmi ta promo ? Les stages en cabinets se sont fait sur Bordeaux ou y a t-il eu aussi des stage dans d’autres villes ?Est-ce que certains d’entre vous sont prolongés après leur stage dans les cabinets d’avocats ?

Désolé si je pose trop de questions ! Et merci d’avance !

@ Roro

Je ne pense pas que l’IPAG soit une préparation très adéquate au concours du recrutement complémentaire ; à propos duquel, d’ailleurs, il parait difficile de prétendre, étant donné sa difficulté, qu’une quelconque formation "suffit à avoir toutes ces chances".

wing dit :

Merci roro pour ta réponse, je vais donc mettre à l’épreuve cette summa divisio…
Bon courage pour ton "après-M2"!

Roro dit :

@ Wing

Mais de rien, je te souhaite vraiment d’entrer dans ce master qui est, certes très exigeant, mais une excellente formation pour qui veut bosser.

Merci pour tes encouragements, c’est l’après le plus flippant…

@ Patou

Alors je n’ai plus les chiffres exactes sous les yeux, mais il y a de cela quelques mois nous avions fait les calculs sur le taux de réussite des étudiants préparés par l’IPAG de Paris II, et figurez-vous, chose au combien étonnante je l’admet, qu’il y eut, je crois me souvenir, au moins 8 ou 9 admis sur une trentaine.

Convenez que pour une préparation "pas très adéquate", on peut difficilement faire mieux.

En fait je crois que vous confondez (plus exactement j’aurai du préciser que je parlais de l’IPAG de Paris II) la préparation générale de l’IPAG aux concours de catégorie A avec la préparation spécifique au concours de conseiller de TA, renseignez vous ce serait dommage de passer à coté.

ET je vous assure que je ne suis pas là pour vendre une quelconque formation, n’étant parisien que depuis très peu de temps, je ne voue aucun culte particulier à cette université, sauf à prendre en compte des éléments objectifs.

Je crois également me souvenir que la préparation privée Cap TA avait placé 5 ou 6 admis l’an dernier (sous toutes réserves).

Concernant les résultats de cette année, je n’ai pas encore les chiffres. Je ne manquerais pas, au besoin, de vous les communiquer. J’ai juste ouï dire que l’un des meilleurs de l’IPAG PII n’avait pas été admis… comme quoi.

C’est là ou je voulais en venir dans mon premier commentaire, peu importe la formation ou la préparation, il n’y a pas de voie "royale".

Je crois d’ailleurs n’avoir pas dit qu’une "quelconque" formation suffisait pour avoir ses chances… il me semble plutôt, je vous laisse vérifier, avoir écrit un "bon" master et une "bonne" culture juridique soutenue par une expérience pratique et/ou une préparation. Si vous y voyez du quelconque là dedans…

En revanche, je maintien qu’entre un bon master pro ou un bon master recherche, c’est du pareil au même, l’un comblera plutôt ses lacunes en pratique, l’autre en théorie, c’est une question d’équilibre.

Je crois qu’il s’agit là, plutôt, de bien prendre conscience, je suis d’accord avec vous, des exigences de ce concours qui nécessite un véritable sacerdoce et qui ne laisse pas de place au tourisme juridique.

patou dit :

oui Roro, tu as raison, j’avais oublié que la prépa de P II se fait dans le cadre de l’IPAG, ce qui n’est généralement pas le cas ailleurs.

Je te rejoins aussi sur le fait qu’aucune formation n’est indispensable (entre M2 R et P) et qu’un travail personnel conséquent est surement nécessaire dans tous les cas. Ce que je voulais dire, c’est que, comme tu l’as souligné, aucune formation ne suffit en elle même.

Petite curiosité en rapport avec le master de Mr Gaudemet : tu dis qu’un travail personnel conséquent est nécessaire ; tu te réfères au recherches personnelles liées au mémoire, aux heures de cours (que j’avais entendu peu conséquentes, comme pour bcp de M2R), ou à autre chose encore (comme par exemple la préparation de séminaires) ? Autre petite question : est-ce que certaines personnes de ta promo ont fait des stages en parallèle du mémoire, et le cas échéant, où ?

Merci.

fluctuat nec mergitur dit :

@ tous:
Les résultats par IPAG commencent à tomber. Cette année, celui de Paris a compté 9 admissibles pour 5 admis dont la major. Pour Paris 1 je ne sais pas encore quels ont été les résultats. J’ai pu constater qu’un certain nombre de doctorants étaient admis.
Qu’on le veuille ou non, l’IPAG est nécessaire pour se préparer dans les meilleures conditions possibles.
Bon courage à vous tous pour la prochaine édition.

Roro dit :

Effectivement, comme tout M2R ce n’est pas les heures de cours qui occupent le plus (une petite dizaine par semaine).

En fait c’est vraiment différent au niveau des méthodes de travail parce qu’il ne s’agit plus d’être dans une démarche passive qui consiste à prendre des notes et apprendre celles-ci mais à construire soi même sa réflexion autour de thèmes majeurs du droit public contemporain.

On considère que les fondamentaux sont acquis, on va donc directement sur les problèmes de fond qu’on aborde pas (du tout ou en profondeur) en 2e, 3e, voire 4e année… ça nécessite un gros travail de rafraichissement, sinon on pige pas grand chose à ce qui se passe, et un non moins gros effort d’approfondissement.

Il y a la préparation des séminaires qui prend du temps, parce que personnellement j’ai jamais été fan des TD où il ne se passait rien parce qu’on avait pas préparé, a fortiori des séminaires avec des professeurs comme B. Seiller, J. Petit, G. Drago… ça donne envie d’avoir de la matière pour échanger.

En fait, on te donne beaucoup de piste de réflexion, c’est à nous d’aller les approfondir si on le souhaite ; la matière est là, il faut juste la travailler.

La préparation des exposés prend du temps également, les chroniques aussi et les activités annexes (journée d’étude par exemple..). Surtout le mémoire…

Et puis comme on a du temps, on peut en profiter pour lire des classiques, se tenir au courant de l’actualité, prendre le temps de faire des recherches un peu plus sérieuses que pour une disserte qu’il faut préparer en deux ou trois jours parce qu’on croule sous les TD et les exercices. C’est une démarche de recherche, ça occupe vite une journée.

En ce qui concerne ta deuxième question, je ne crois pas qu’il y eut beaucoup de stage pendant la période des mémoires. Mais c’est possible, quelques uns ont quand même décroché des stages dans des cabinets importants ou dans des grosses entreprises. D’autres sont AJ depuis le début de l’année. Il y a de tout.

Le problème des stages c’est que ça te prend énormément de temps mais au moins tu peux avoir facilement accès à la documentation. Il faut juste trouver un équilibre.

Je te souhaite bon courage pour la suite.

huron dit :

pour le concours des TA-CAA, la prépa privée CAP-TA, qui comptait cette année une soixantaine de préparationnaires, a eu :
-27 admissibles,
-15 admis.

pierre021 dit :

Bonjour,

je voudrais connaître votre avis sur des masters 2 pour m’aider à faire mon choix.

Je souhaite devenir avocat dans le droit public et je suis admis à Bordeaux en droit public des affaires, à Montpellier en contrats publics et partenariats.

Pouvez-vous me dire lequel je devrais choisir ?

Merci

Lyo dit :

Montpellier

Roro dit :

@ Huron

Wowww…
On sait ce qui reste à faire

émilie dit :

@patou

le profs du M2 de rouyère sont nombreux, il y a entre autres, Bernard Pacteau, jean-françois Brisson et autrement il y a deux avocats de bordeaux maîtres noyer, cazcarra, …

il n’y a pas de travaux de groupe c que du travail perso sur dossier ( note de rapporteur)

le stage dure 3 mois avec rapport de stage que j’appelleari plutôt mémoire.

concernant les cours en eux même c assez complet. et ça prépare bien à la vie professionnelle

Marie dit :

Bonjour,

J’hésite entre le M2 de Droit public du Professeur Picard à Paris 1, et le M2 de Droit public approfondi de Professeur Gaudemet à Paris 2. Dans la mesure où j’envisage de poursuivre en thèse, une donnée importante serai pour moi de connaitre le nombre d’allocations distribuées pour chaque M2.
Je remercie par avance toute personne susceptible de me renseigner sur ce point.

Marie

Jeanluz dit :

Bonjour,

J’ai une question concernant les M2 sur l’entreprise publique de Paris 11, de M Peyrical et Lille 2, de M Viviano.
Quel est celui qui a le plus de cours (pas marqué sur les plaquettes…) et quel est celui qui fait le plus référence?

Enfin, si on fait l’un de ses deux M2, peut-on se dire diplômer en Droit Public des Affaires ?

Je remercie celui ou celle qui m’éclairera…!

Roro dit :

@ Marie

Je ne connais pas le nombre d’allocations pour le M2 de Paris 1. Je peux juste te dire que Assas et le M2DPA est traditionnellement très bien pourvu en allocation. Si tu veux faire une thèse et si tu en as les moyens, je te conseille modestement le master du professeur Y. Gaudemet. Mais franchement, à ce stade là, l’un ou l’autre c’est pareil, les deux université forment de nombreux docteurs en droit public. Après c’est une question de feeling avec les professeurs et la doctrine qui s’en dégage.

tim dit :

Bonjour à tous,
Quelqu’un serait-il en mesure de me donner un avis sur ces 3 master 2 notamment en terme de débouchés, d’organisation des études, de renommée ? Droit de la construction et de l’aménagement urbain de Paris 11, Droit de la construction, de l’urbanisme et des contrats de Paris 1, et droit immobilier public de Versailles. Lorsque l’on est pris à ces 3 master, lequel faut-il choisir en priorité?
Je vous remercie pour tout éclairage…

Tim

MGF dit :

Les allocations ne sont pas officiellement affectées par master, mais par étudiant ; en conséquence de quoi, il n’y a pas, à Paris II au moins, un nombre arrêté par avance d’allocations réservées à tel ou tel master.

AE dit :

A jean luz:

http://www.jm.u-psud.fr/modules/...

voici la plaquette du M2 de M. Peyrical avec le nombre d’heures qui associe un 1er semestre de droit et un 2nd semestre plus économie et management… Après, je ne sais pas par la suite si l’on peut se dire diplômé en DPA…
Pour Lille, la plaquette est plus axé sur le DPA, je trouve…
Mais ça n’engage que moi !

Jeanluz dit :

Meric AE!

Je n’avais pas effectivement eu cette plaquette…
Ca fait donc 330 heures de cours avec un stage et un mémoire à faire. C’est donc intéressant et assez enrichissant.

Encore merci! 🙂

jean dit :

des étudiants des M2 de messieurs Picard ou Gaudement ont-ils trouvé un emploi (hors doctorat) sans DESS ? Est-on "employable" à la sortie de ces formations (en envisageant l’IEJ) ??

merci

Leo dit :

Bonjour !

Je suis admis au M2R de Picard à Sorbonne et je rejoins un peu le post précédant de Jean en cherchant à savoir si c’est une formation de qualité.

Je suis aussi admis au M2R de Chevallier à Assas (Administration et politiques publiques), mais je manque d’informations sur ce M2, qui ne me semble pas très juridique, avec des débouchés un peu incertains en dehors de la thèse. Si vous avez des renseignements sur ce M2 je suis donc également preneur.

En bref, entre Assas et Sorbonne mon coeur balance…

Merci de vos réponses.

Ayant fait mes 4 premières années de droit à Bordeaux, j’en profite pour vous dire que je suis dispo si vous avez des questions sur les M2 en droit public de cette fac.

louli dit :

Bonjour,

Je voulais savoir la différence entre être inscrit sur liste complémentaire et avoir un entretien…
Est-ce que ça ne revient pas au même ou alors les commissions de sélection en retiennent pour un entretien puis refont une sélection alors qu’avec une inscription sur liste, il faut attendre des désistements ?

Merci et bon week-end à tous!

Marie dit :

a Tim,

Salut,

Je suis étudiante dans le master Construction, urbanisme, contrats donc je vais prêcher pour ma paroisse, d’autant que je ne connais pas le 1er master dont tu parles.
J’étais moi aussi prise dans celui de Versailles à l’époque et aujourd’hui je fais mon stage dans le service immobilier d’un gros cabinet d’avocat où il y a une étudiante qui l’a suivi. Elle est satisfaite de son master (je n’aborderai pas les quelques critiques qu’elel a pu en faire, puisque je ne veux pas parler pour elle et qu’on a tous a en faire sur nos formations respectives) mais ce que je peux dire c’est qu’elle regrette un peu de ne pas avoir eu des enseignements en droit privé type droit de la ocnstruction.
Et c’est justement ce que propose mon master. Pour moi c’est sa vrai plus-value. D’ailleurs je pense que dans les années à venir tous les masters en urbanisme/construction vont proposer ce double volet. Dans la pratique du droit de l’immobilier il est impossible de laisser de côté soit le droit public soit le droit privé, d’ailleurs cela te ferme des portes une fois à la recherche d’un emploi.

En espérant t’avoir éclairé un peu, bon courage pour ton choix!

Jean dit :

Je relance, sait-on jamais, pour peu qu’une bonne âme passe par ici …

"des étudiants des M2 de messieurs Picard ou Gaudement ont-ils trouvé un emploi (hors doctorat) sans DESS ? Est-on "employable" à la sortie de ces formations (en envisageant l’IEJ) ??"

merci

alexandre dit :

Bonjour à tous!
Je viens d’être accepté à la Sorbonne dans un master 2 recherche de droit public économique. Je souhaiterai avoir des informations sur cette formation et des avis. En effet, je suis aussi accepté à Bordeaux en droit public des affaires et même si la Sorbonne fait mieux sur un CV j’hésite…
Merci d’avance
Alexandre

bituss dit :

Vous oubliez le Master historique en droit de l’environnement qui est celui de Limoges : http://www.fdse.unilim.fr/articl... et http://www.unilim.fr/crideau
Ce master (ex magistère – DEA) a formé des générations de juristes de l’environnement sous la direction de Michel Prieur, directeur scientifique du CRIDEAU et auteur du Précis Dalloz Droit de l’environnement.

jeremyaed dit :

Bonjour à tous,

J’ai appris il y a quelque jours maintenant que j’étais accepté en M2 Contentieux public à la Sorbonne. Si certains d’entre vous ont des infos ou sont passés par ce master je serai très heureux de recueillir leurs expériences et informations…

Jeanluz dit :

@ alexandre,

La Sorbonne est un M2 recherche alors que Bordeaux est un M2 professionnel. Il faut voir ce que tu veux faire après…

NicolasF dit :

Bonjour à tous,

Je souhaiterais avoir un renseignement. Je suis prie dans le Master de Droit public de l’économie à Paris 2 et dans le Master droit public des affaires à Paris 1.
Il me faut faire un choix, et je ne sais pas trop lequel faire dans la mesure où les matières se ressemblent beaucoup.

Souhaitant devenir avocat spécialisé ( je passe l’esamen d’entrée en septembre), j’aimerais savoir lequel de ces deux Master à la meilleure réputation dans les cabinets d’avocats, quels sont les différences réelles entre ces deux formations ?

Merci d’avance et bon courage à tous.

Jeanluz dit :

Toujours dans la sélection de mon m2, je doute entre le M2 de Mme Voisin et M. Peyrical, Entreprises et services publics et le ex-M2 de M. Braconnier à Poitiers, sachant que je suis plus intéressé par la régulation des marchés…

Bref, comment savoir si le M2 de Sceaux recrute alors qu’il me semble qu’il y a moins de problème pour le Master de Poitiers ?
Je n’ai pas eu de réponses à mes mails, envoyés aux secrétariats…

Alexandre dit :

@Jeanluz
Merci de ta réponse.
Le problème est que j’étais parti pour faire un master professionnel. Je ne croyais pas du tout dans mes chances d’être accepté à la Sorbonne. Je pense à la limite faire un master 2 pro après le master 2 droit public économique recherche de la Sorbonne, celui-ci me permettant de valoriser mon CV. Qu’en penses-tu?

Jeanluz dit :

De rien !

Après lecture des messages déjà postés, je crois que le M2 de Martine lombard est le meilleur dans le domaine.
Si j’étais toi, je penserai à commencer plutôt par celui-ci… Histoire de ne pas le louper la prochaine fois ! Mais je comprends qu’il est plus logique de finir par le pro plus que par un recherche.

Un double cursus peut être valorisant, surtout si tu veux être avocat. Pense après à l’Institut du Droit Public des Affaires.
Mais attention à l’inflation des diplômes!

AE dit :

Bonjour à tous !

Déjà pour vous dire qu’il semblerait que le nouveau directeur de Paris 2 soit M. Braconnier et plus Mme Lombard à vérifier.

De plus, j’ai une question, je suis admis en droit des télécommunications à Paris XI et aussi à l’IEP de Strasbourg en master 2 droit de l’économie et de la régulation.

Je sais que les deux ne sont pas forcément comparable, mais après j’aimerais avoir votre avis sur celui de Strasbourg ?
est il vraiment bien, débouchés, profs réellement présents…!? Car bon je suis déjà à Paris (inscrit à un iej parisien aussi) et partir pour revenir après bosser sur Paris, je me demandais ce que les recruteurs risquent d’en penser…

Alexandre dit :

@Jeanluz et aux autres!
Le hic c’est que le master 2 de la sorbonne recherche de droit public économique ne doit pas être confondu avec le M2P droit public économique de Mme Lombard à Assas. Je trouve très peu d’informations sur le premier comparé au second. Ton conseil tient-il tjrs?
Merci d’avance

Jeanluz dit :

Je connait juste Mme Lombard pour avoir travaillé sur sa doctrine et pour avoir lu certains de ses livres. Elle a un CV et un parcours intéressant.

A Paris 1, il y a un M2R DPE et un M2P DPA! N’étant pas très intéressé par la recherche, je ne connais pas le master recherche.
Il faut voir au programme, aux profs, à ce que vous vous voulez faire après.
Je me dis que pour décrocher un emploi, la réputation du M2, c’est bien mais le parcours parascolaire est aussi important, comme la motivation,…

Jeanluz dit :

Au fait, je ne sais pas si c’est la 1ère année ou pas mais le M2 concurrence et régulation des marchés de Paris X n’est plus, pour la partie droit, dirigé par M. Bazex mais par Mme Laurence FOLLIOT-LALLIOT.

J’avoue qu’il est très intéressant, autant que le M2 de Sceaux sur l’entreprise et les Services Publics…

Pierre.S dit :

Ayant lu tes commentaires précédents Jeanluz, j’ai une question à te poser. As tu eu finalement des échos des Masters entreprises et services publics à Paris XI et celui de Mme Boiteau (ex-Braconnier) à Poitiers?

Moi aussi je suis mitigé. le Master de Paris XI est à 10minutes à pied mais me donne une impression de flou artistique. Les entretiens sont la première semaine de Septembre. M.Peyrical n’est pas à cheval sur les horaires, si tu vois ce que je veux dire mais semble avoir un bon réseau pour les stages et futurs emplois.
A Poitiers, la procédure d’admission est carré, mais l’hébergement est complexe. La qualité des cours semble bonne. Mme Boiteau est directrice de la rédac du Moniteur. M. Braconnier y donne tjs des cours.

Julien dit :

@ tous :

Quelqu’un sait-il quels étaient les 3 "DEA" et 3 "DESS" parisiens initialement proposé par notre hôte en guise de M2 de références ?

Pour les DEA, je mise sur Picard à P I et Gaudemet à P II. Pour les DESS, celui de Lombard et P II, de Teigen Colly à P I.

Me trompe-je ? Quels étaient les 3eme ?

Leo dit :

Voilà l’ancienne liste de M2 proposée. Après je ne sais pas si tout le monde sera ravi que je resorte un vieux dossier… je ne veux facher personne…

Masters à dominante recherche

– Généralistes

Master droit public – Paris I Panthéon-Sorbonne – Sous la direction du Professeur Picard

Master droit public approfondi – Paris II Panthéon-Assas – Sous la direction du Professeur Gaudemet

– Droit public de l’économie

Master droit public économique – Paris I Panthéon-Sorbonne – Sous la direction du Professeur Marcou

Masters à dominante professionnelle

– Droit public de l’économie

Master droit public des affaires – Paris I Panthéon-Sorbonne – Sous la direction du Professeur Bréchon-Moulènes

Master droit public de l’économie – Paris II Panthéon-Assas – Sous la direction du Professeur Lombard

– Contentieux administratif

Master droit des contentieux publics – Paris I Panthéon-Sorbonne – Sous la direction du Professeur Teitgen-Colly

Master droit des contentieux publics – Université Versailles-Saint-Quentin – Sous la direction de Monsieur Le Berre"

Julien dit :

Merci Léo ! Si l’ancienne liste fâche quelqu’un, j’en suis seul responsable, puisque c’est moi qui l’ai demandée ! En tout cas, j’avais visé juste 😉

Marie dit :

A Delphine

Salut!
Je t’avais envoyé un mail il y a quelques semaines mais tu n’as jamais du le recevoir d’après ce que j’ai compris.
droit social ou droit de l’immobilier c’est vrai que c’est un choix compliqué vu la différence de domaine.
Tout ce que je peux te dire c’est que le master de M. Fatome est très complet et très formateur. Mais du coup il est hyper exigeant niveau investissement et boulot.. ton diplome n’est d’ailleurs pas assuré, on en a encore eu l’exemple cette année.
Il y avait beaucoup d’étudiant privatiste, et s’ils ont du s’accrocher pour certains cours, c’était tout à fait faisable pour eux. D’autant que cette année nous nous sommes tous aidés entre publiciste/privatiste, donc pas d’inquiétude à avoir.
En conclusion, si le travail ne te fais pas peur et que tu es tenté par le droit immobilier tu feras un bon choix

Marie dit :

A Delphine :

je me sens un peu obligée de préciser que de notre côté, malheureusement, M. Revet ne nous a pas fais l’honneur d’assurer l’ensemble de ses cours.. (on va dire 40%, mais il y a eu des années où ce fut pire) Je déconseille d’ailleurs la filière recherche puisque si M. Revet est un grand professeur, très charismatique il est loin d’être un grand directeur de master selon l’avis des étudiants de la filière recherche.

Je suis contente d’avoir pu t’aider dans ton choix, on sera amené à se voir à la rentrée, en attendant passe de bonnes vacances! (les miennes attendront janvier!)

Jeanluz dit :

@ Pierre.S,

C’est effectivement compliqué d’avoir des infos sur le M2 de Sceaux.
A l’hésitation entre ces deux masters s’est ajouté celui de Nanterre: concurrence et régulation.

Pour le moment, Sceaux me semble assez intéressant : il y a beaucoup de prof associés donc des praticiens, une vision générale de ce que je veux faire : juriste en entreprise (publique surtout, privée pourquoi pas ?!) Il se penche sur des cours non habituel en droit pendant le 2nd semestre.
Mais il est vrai qu’il est difficile d’avoir des infos dessus. Même pas sur l’excellent site du village de la Justice!

Le M2 de Nanterre est plutôt basé économie et régulation.

Pour Poitiers, il est très bon et M.Braconnier semble être pationnant mais va-t-il continuer ses cours s’il reprend le M2 d’Assas sur le DPE à la place de Mme Lombard ?
Après, je ne me vois pas rédiger des règlements de marchés publics toute ma vie et suivre des procédures…

Peux être seront nous dans le même master .. ? J’espère pouvoir poser quelques questions durant l’entretien… Pour les horaires, du moment que le volume (important d’ailleurs) de cours soit fait, ca me va !

jean pierre dit :

salut à tous!
Je viens d’être accepté en droit public économique à la Sorbonne mais je n’ai pas reçu de dossier d’inscription et je n’arrive pas à contacter l’administration, est-ce normal?
Merci

Jean Pierre

DUC dit :

Bonjour,

Tout d’abord permettez-moi de féliciter les auteurs de ce blog ainsi que tous ceux qui y participent, pour la qualité et la pertinence des articles qui le constituent,

C’est toujours un réel plaisir que de vous lire.

Plus concrètement, certains d’entre vous connaissent-ils le master "Immobilier et urbanisme" dirigé par le Professeur Danna àNice ?

alex dit :

Bonjour,

Je sors du Master 2 Recherche droit public dirigé par M. Picard à l’université Paris 1. Je dois avouer avoir été décu par le contenu de la formation, les professeurs dans leur ensemble se désintéressent du M2 ou alors nous donne le même cours que celui de 1er année.
Néanmoins, certains cours valent la peine d’être suivis, tels les cours dispensés par M. Schrameck ou M. Gicquel.
De plus, dans l’optique d’une thèse, il est préférable d’aller à Paris 2 car à paris 1 il y a très peu d’allocations de recherches…

Voilà pour mon expérience.

Je vous souhaite bonne chance à tous

Fredéric dit :

Bonjour Alex est-ce que je peux te poser des questions sur le master 1 de la Sorbonne ? et le master 2 que tu as fait, en privé (fredpaypal@hotmail.fr) merci.

Mika dit :

@ alex

Bonjour,

ton avis m’intéresse, et je pense ne pas être le seul dans ce cas. Peux tu détailler un peu plus ton opinion s’il te plait. Par exemple, que veux tu dire par se désintéressent du M2 ? Ils ne suivent pas les étudiants qui font les mémoires ? Il n’y a pas d’exposés demandés le long de l’année dans les cours ? Le niveau des étudiants est bas ?
Quand tu dis qu’il y a peu d’allocs, peux tu en préciser le nombre stp ?

Pierre.S dit :

Quelqu’un aurait il des échos du Master 2 de Paris 12 dirigé par M. Israel?

DUC dit :

Juste pour signaler, très modestement, un oubli à l’auteur de ce billet et rappeler la question que j’ai précdemment posée(cf. commentaire 691).

Il existe un Master 2 "Métiers de l’immobilier et de l’urbanisme" dirigé par le Professeur Danna à l’Université de Nice-Sophia-Antipolis.

Merci.

AE dit :

quelqu’un connait il le M2 "juriste conseil des Collectivités" de Paris 2 ?
Si oui, savez vous si les cabinets d’avocats recrutent ?

Parklife dit :

Bonjour!

Etudiante de Nanterre, j’ai un entretien dans cette même fac en septembre (M2 droit public général), une question me taraude :
A quelle sauce vais-je être mangée ?
Je serai ravie d’entendre quelques précieux témoignages ou conseils

Merci

Alice dit :

Bonjour, je viens d’obtenir ma troisième année de licence avec mention bien sur son ensemble; j’ai été à deux reprises lauréate et j’ai obtenu en parallèle la licence d’administration publique (sous la direction du professeur Bernard Pacteau) avec l’IEP de Bordeaux avec mention bien. Je suis très attirée par un master droit public dans une université parisienne (Paris I, II ou XI). Je sais que mon dossier dois être pour cela excellent! J’ai donc déposé mon dossier pour un master 1 à Assas (les places sont apparemment chères puisqu’il faut avoir 14 de moyenne minimum, ce que j’ai heureusement); le problème est que j’hésite beaucoup avec l’idée de partir un an à Londres en Erasmus (à City University où j’ai été reçue) car mon niveau d’anglais laisse très largement à désirer ( et une bonne maîtrise de cette langue me paraît aujourd’hui nécessaire) quitte à faire un nouveau master 1 en France ensuite; Il me semble que passer un an dans une université londonienne ne peut qu’être bénéfique; pour autant, j’aimerai avoir votre avis et je vous en remercie d’avance.

Julien dit :

Mais, où as tu entendue qu’il te fallait 14 de moyenne pour aller à ASSAS, franchement les étudiants entre eux, ils se racontent vraiment des bétises….

Julien dit :

Je rajoute, que cela soit la Sorbonne, ou ASSAS, la moyenne ne compte pas beaucoup, et oui l’an prochain tu seras surement avec des 10 de moyenne en master 1. Mais, ton dossier sera par contre important quand tu choisiras un master 2 !

Alice dit :

Excuse moi Julien mais c’est marqué noir sur blanc sur le site de Paris II … Quand on fait un transfert d’une fac autre que Assas à Assas (en Droit) , on ne peut être accepté qu’avec 14 de moyenne sur l’ensemble de la licence (c’est apparemment lié à des travaux dans cette université qui réduisent la capacité d’accueil)… Mais ce que j’aimerais par dessus tout, c’est que quelqu’un me dise si partir en Erasmus un an dans une université de Londres ne m’handicapera pas pour un master 2 à Assas; avoir une bonne maîtrise de l’anglais et bien connaitre le système juridique anglais ne sont-ils pas un atout? Merci

Julien dit :

j’ai pas trouvé la mention sur leur site, mais je te crois et franchement je suis très supris ! Merci Alice pour la précision.
Concernant un départ en érasmus, si ta une mention la bas rien t’empeche d’accéder à un master 2 à Assas, mais le risque c’est de ne pas réussir son master 1 à l’étranger ( si si j’en connais).

Alice dit :

J’ai été acceptée à Assas; il ne me reste plus qu’à choisir entre Paris II et Londres… ça va être difficile!

Parklife dit :

Répondez-moi s’il vous plaît c’est très important pour moi please (suite au message du 23 juillet ci-dessus) Merci

Julien dit :

va en anglettere franchement…

Jean luz dit :

Tu dois bien avoir un projet ? Eh bien suis-le… Et Julien t’a répondu au message 704.
Il y aura des questions plus importantes dans la vie où il faudra répondre en fonction de ce que tu veux et pas en fonction de ce qu’on te conseille

Diane dit :

Salut Alice

je voudrais te dire que j’ai été prise à deux Masters 2 à Assas cette année, apres avoir eu un cursus moins bon que le tien, je pense.
Ton cursus jusqu’ici indique qu’au niveau des notes tu seras prise en M2 si tu restes sur la meme lancée, mais en Erasmus ce n’est pas dur. Le seul probleme serait qu’ils pensent que tu rates des enseignements fondamentaux de M1. Ne pourrais-tu pas faire qu’un seul semestre? Au pire, si tu es prete à faire un deuxieme M1, tu auras de fortes chances d’etre prise a Assas en M2.
En fait cela dépend du M2 que tu veux faire. Si c’est un M2 spécifique comme environnement ou finances publiques, ce sera genant que tu n’y aies pas touché en M1, par contre si c un master généraliste comme droit et gestion publique, ça ne posera pas de pb!

Enfin on entend partout dans les selections de Paris I et Paris II que les experiences a l’etranger sont les bienvenues parceque les profs n’aiment pas trop les profils "je suis tres bon en droit mais je ne fais que ça de ma vie".
Ainsi, tu ne parles pas du tout de tes experiences professionnelles et ça c’est un vrai + dans la selection…
Si ce n’est pas encore fait, trouve-toi un stage un jour par semaine pendant l’annnée ou pour l’été prochain.

En tous cas, un an à Londres ne sera surement pas un handicap, la maitrise de l’anglais sera en effet appréciée. tu as assez montré que tu étais forte en droit pour qu’ils te croient capable de suivre en M2 !

et sinon d’un point de vue personnel, je te conseille de partir à Londres, tu regretteras si tu ne le fais pas, une occasion identique ne se reproduira pas et tu vas adorer.

bonne chance!

Alice dit :

@ Jean Luz : Je pense que les conseils sont importants, cela permet ensuite de se décider en toute conscience et connaissance de cause; je crois avoir suffisamment de personnalité pour choisir ensuite par moi-même! Merci quand même pour ce petit message qui apporte tant à mes interrogations!

@ Diane : Merci pour ta réponse!

alex dit :

désolé de ne pas avoir répondu plus tot, mais je n’avais plus d’accès à internet!

tout d’abord pour les allocations il y en a 5 en tout pour tous les M2 recherche en droit public de la sorbonne (3 M2 en tout) donc il se peut très bien que le M2 droit public général n’ait aucune alloc…

ensuite pour les mémoires, tout dépend du professeur que tu choisis. Pour etre honnete, si tu veux faire une thèse et que tu aimes le droit constitutionnel bien sur prend M. Mathieu ou Verpeau comme directeur de mémoire, ils ne sont absoluement pas disponibles mais c’est Mathieu le directeur de l’école doctorale donc ca aide…

en droit administratif, je conseillerai M. Fatome comme directeur de mémoire mais à ne pas prendre si l’on veut faire une thèse car il part à la retraite prochainement…

enfin, je déconseillerai le séminaire de contentieux administratif, qui se passe au 1er semestre avec Mme Gonod, qui est particulièrement sévère et méchante.

voilà je pense avoir répondu a tout, n’hésitez pas si vous avez d’autres questions

Leo dit :

@ Alex

Merci pour ces réponses.

Mais en tant que nouvel entrant au M2R de Picard j’ai effectivement d’autres questions: quels sont les débouchés de cette formation ? Autrement dit, que deviennent les étudiants titulaires de ce M2 s’ils ne poursuivent pas en thèse ?

Leo dit :

Et sinon toujours personne pour me renseigner sur la valeur du M2 recherche "Administration et politiques publiques" du Professeur Chevallier à Assas ?

Jean dit :

@ Leo : Et bien si tu es fâché avec le droit et adepte des concepts flous de la science administrative, alors il te plaira…

lili dit :

Bonjour à tous!
Je suis actuellement dans le master Recherche de droit public général de M.Picard, soit à Paris 1, et je viens pour défendre la formation quelque peu critiquée par Alex!
Très franchement, le choix entre Paris 1 ou 2 dépend entièrement de ce que vous attendez du master. J’étais moi même acceptée dans les deux masters l’an passé, et honnétement pour avoir discuté avec des étudiants du master de M Gaudemet je ne regrette pas mon choix.
Le premier critère à prendre en compte est le domaine dans lequel vous souhaitez diriger vos recherches. S’il s’agit du droit constitutionnel, aucune hésitation possible: Paris 1 est le plus adapté. Avec les professeurs Mathieu, Verpeaux, Gicquel et comme prof associé M. Camby, on peut difficilement faire mieux! Contrairement à Alex, j’ai choisi la filière constit du master, et j’ai été très satisfaite par tous les cours de constit’ que j’ai pu suivre cette année…
Maintenant si le droit administratif vous plait c’est à voir. Il me semble que M.Picard est un excellent directeur de thèse, le problème est qu’il n’a pas souhaité diriger de mémoires cette année pour cause certainement d’emploi du temps trop chargé, et je ne sais pas ce qu’il en sera l’année prochaine. Et pour le séminaire de M Fatome, si il part effectivement à la retraite, je ne sais pas qui le remplacera.

Le deuxième critère est sans doute la quantité de travail que vous avez envie de fournir…sur ce point je pense qu’on peut s’en sortir à Paris 1 sans bosser des masses, ou alors décider de travailler quand même comme une bête pour le GO mais la pression en tout cas ne viendra pas de l’extérieur, il faudra que vous vous la mettiez vous même!
Le calendrier est moins exigeant qu’à Assas puisque nous pouvons soutenir les mémoires en septembre, ce qui permet de se concentrer sur les partiels et le grand oral au mois de juin…et c’est pas du luxe!

Un autre critère qui serait éventuellement à prendre en compte, mais sur ce point je m’engage peut être un peu trop puisque je n’étais pas dans celui d’assas, c’est celui de l’ambiance.
A Paris 1 l’ambiance était très sympa, et c’est sans doute du au fait que M Picard recrute beaucoup d’étudiants étrangers, qui n’ont pas pour ambition de se battre pour l’allocation de recherche. L’esprit de compétition doit donc y être moins important qu’à assas. Cette année nous sommes peut être 6 voir 7 étudiants à vouloir l’allocation, l’an passé 3 étudiants du master l’ont eu. Peut être qu’il y a plus d’alloc à assas, mais le nombre de candidats motivés doit également être supérieur, puisqu’il y a plus de Français dans le master.

Pour répondre à la question concernant les débouchés du master, c’est encore trop tôt pour répondre. En tout cas la plupart des étudiants qui ont postulé pour d’autres masters afin de compléter leur formation par un aspect plus professionel ou prep concours ont été admis dans les formations visées (prep ENA, IPAG, master contentieux public P1, ) et certains ont fait un stage en cabinet d’avocat parallèlement au master.
pour le nombre d’alloc, il faut attendre septembre pour en savoir plus…mais il me paraît impossible que le master bénéficie de moins de deux allocations.
Un des derniers aspects positifs que j’ai pu apprécié cette année a été le nombre de colloques auxquels nous avons pu participer, spécifiquement à ceux de l’AFDC dont M Mathieu est le président, ce qui nous donnait un accès privilégié à l’info! Et la cerise sur la gateau pour les étudiants qui aiment le contentieux constit’: une après midi passée au Conseil constitutionnel, pendant laquelle nous avons pu poser toutes nos questions au SGCC ainsi qu’à un membre du Conseil, suivi d’une petite visite bien sympathique des lieux…

En tout cas quoi qu’il en soit le choix entre les deux masters ne pourra pas être mauvais, et je me tiens à votre disposition pour toute autre question concernant le master de M. Picard…

Anne-Sophie dit :

Bonjour

@ Lili : aurais-tu des échos des étudiants inscrits en filière droit de l’administration ou en droit public général, et plus spécifiquement au sujet du séminaire de contentieux administratif ?
D’ailleurs, à ce propos, j’ai eu du mal à comprendre si les professeurs Teitgen-Colly et Gonod le codirigeaient, effectuaient chacune leur tour un semestre ou bien encore si deux groupes coexistaient un peu comme dans le Master du professeur Gaudemet avec les professeurs Sellier et Petit …

D’avance merci.

Cordialement.

eli dit :

@ lili

merci lili pour tes infos sur le master de Mr Picard

je rentre moi même dans ce master en octobre prochain (filière droit public général) et tes infos ont conforté mon choix

@ alex et lili

un de vous peut-il laisser son adresse email afin que je puisse poser des questions un peu plus précises et personnelles (qui n’intéresseront pas tout le monde ici donc autant le faire en privé)

merci!

Leo dit :

@ lili

Merci pour cette réponse très éclairante, vraiment. J’intègre le M2 de Picard dans la filière droit public général… car je suis convaincu.

@ jean

Merci aussi pour ton avis, qui n’a fait que me convaincre de rejoindre le M2 de Picard.

lili dit :

Bienvenue aux futurs arrivants dans le master de M. Picard!
Pour ceux qui voudraient me contacter en privé je laisse une adresse mail: lisa777@libertysurf.fr

@ Anne-Sophie: cette année la répartition par filière était à peu près la suivante: 4 en droit de l’administration, 6 en droit constit, et une vingtaine en général. Mais le choix de la filière n’a strictement aucune importance, si vous prenez la filière générale vous pouvez arranger vos options comme vous le voulez. Si vous prenez constit, vous devez prendre les séminaire de constit, et le cours de droits fondamentaux de M Mathieu, et à l’inverse en droit de l’administration je pense que vous devez prendre contentieux administratif. ces 2 filières servent seulement à mon sens à donner une coloration plus spécialisée à votre master, mais tous les étudiants étaient ensemble dans les cours magistraux, donc au final tout le monde se connaît. Pour répondre plus précisémment à ta question sur le séminaire de contentieux admi, cette année MMe Gonod a fait le 1er semestre , et MMe Teitgen le deuxieme. Je pense qu’il en sera de même l’an prochain.

Enfin une dernière précision: cette année nous n’étions que 30 étudiants, alors que l’an passé ils étaient 50, et c’est apparament du au fait que beaucoup d’étudiants n’ont pas compris qu’ils devaient confirmer à M Picard leur inscription dans le master par mail. Je ne sais pas si vous devez le faire à nouveau cette année, mais relisez vos papiers d’inscription au cas où…

Voilà et juste par pure curiosité de ma part: les futurs étudiants du M2RDP vous venez de quelles fac?

eli dit :

euh, moi je n’ai pas répondu par mail à Mr Picard.

Léo c’est ton cas?

j’ai juste répondu par e-mail au service des masters qui m’ont dit que c’était bon.

J’espère que ce sont bien eux qui décident (surtout que je n’ai pas renvoyé de courrier, le secrétariat m’ayant affirmé que mon email valait confirmation).

Anne-Sophie dit :

@ eli et léo : la responsable de la scolarité des Masters 2 de l’ufr – Melle Stéphanie Maurin – m’a également demandé de lui adresser un mail à l’adresse ufr01c3@univ-paris1.fr pour confirmer mon inscription. Elle ne m’a jamais parlé d’un mail ou d’un courrier à adresser personnellement au professeur Picard. Je n’ai reçu aucun mail et aucun autre courrier que celui m’informant de mon admission.

@ lili : je te remercie beaucoup pour ces informations.
J’ai encore une autre question. Sur les six étudiants qui demanderont l’alloc cette année, certains envisagent-ils de poursuivre en thèse avec un professeur membre de l’école doctorale mais extérieur au Master (comme les professeurs Deguergue, Marcou, Pontier ou encore Richer). Si ce n’est pas le cas, vous a t-on parlé de cette éventualité ?
Ah et pour ta curiosité, je sors du M1 de Droit public général de Paris 1.

Leo dit :

@ eli

Oh le coup de stress… Je n’ai rien confirmé du tout ! J’ai juste reçu un courrier de la fac, une simple feuille volante avec la case "admis" cochée. J’ai appelé la scolarité master 2 et on m’a dit "que l’inscription se faisait en septembre"…

Amis du M2 de Picard… que faut-il faire ???

eli dit :

@ Leo

ne t’inquiètes pas, si tu as renvoyé le papier je pense que c’est bon, de toutes façons on a reçu que ça… mais du coup tu n’as plus rien pour prouver que tu es pris! (ne flippes pas, je dis ça juste ça comme ça…)

moi à la place du papier j’ai confirmé par e-mail (ufr01c3@univ-paris1.fr), je pense que les 2 procédures sont alternatives et que nous sommes bien inscrits, on m’a aussi dit qu’il fallait venir s’inscrire en septembre, ils nous diront la date exacte plus tard…

eli dit :

@ léo

mince je viens de te relire et apparemment tu n’as RIEN renvoyer

mais peut-être que ton coup de fil est considéré comme une confirmation

sinon envoie un mail à l’adresse ci-dessus et ça sera régularisé je pense

mais comme je te le disais je n’ai rien renvoyé non plus et on m’a dit que l’email suffisait apparemment…

maintenant est-ce que l’email de la scolarité est une preuve suffisante?? (;-)

Leo dit :

@ eli

Je crois que cette conversation n’intéresse personne et qu’il faudrait la poursuivre en pv mais… je n’ai pas renvoyé la feuille volante ! Pourquoi l’aurais-je fait puisque ce n’est pas demandé ! Je n’ai rien confirmé… Au secrétariat ils m’ont dit: "Vous êtes admis ?" J’aquiesce. On me dit alors: "Et bien l’inscription est en septembre."

eli dit :

je cite le formulaire d’inscription:

"En raison d’un nombre très important de candidature les candidats admis à un Master 2 sont
invités à confirmer leur acceptation par retour de courrier"

ils sont quand même pas très clair et surtout contradictoires, normal que l’on flippe après…

ensuite (je cite):

"Convocation
Une convocation sera adressée aux étudiants admis avant fin septembre afin d’effectuer
l’inscription administrative (règlement des droits d’inscription en vue de l’obtention d’une carte
d’étudiant) et l’inscription pédagogique (choix des enseignements et du régime de contrôle des
connaissances). Ces deux inscriptions sont obligatoires. L’étudiant qui n’aurait pas satisfait à ces
deux formalités ne pourra pas participer aux examens."

eli dit :

@ leo

ok, on arrête là

je pense que ce qui détermine réellement l’inscription est l’inscription de septembre, le reste n’ayant pas beaucoup d’importance…

Riv dit :

@ Anne-Sophie et aux autres

Je pense intégrer le M1 de Droit public général de Paris 1. Peux-tu me parler de ce M1?
Qu’est ce que tu en as pensé? Qu’elle as été la difficulté, l’ambiance, le lieu où sont enseignés les cours? J’ai vu qu’il y avait un cours optionnel pour la préparation de type ENA au 2nd semestre mais je sais pas si cela en vaut vraiment le coup? Enfin, est ce qu’il en vaut la peine pour un étudiant qui change d’université et dont le dépaysement sera total?

Tu voudras bien m’excuser pour ce brainstorming mais ce sont les questions qui me venaient en tête… 🙂

Anne-Sophie dit :

@ Riv

Les cours du Master 1 Droit public général sont dispensés au centre Panthéon. Le cadre est donc très agréable (la rue soufflot, le luxembourg, mouffetard) et c’est central dans Paris.
Cette année, il me semble que nous étions 104 à suivre la formation.

Pour l’ambiance et la difficulté, il me semble que c’est une question d’appréciation personnelle. Il est donc difficile de te renseigner. Pour ma part, je suis arrivée à Paris 1 en L3 et m’y suis bien intégrée. Je n’ai pas ressenti d’esprit de compétition mais plutôt une certaine entraide entre étudiants (d’autant qu’en droit public nous sommes relativement peu nombreux, il est donc facile de se connaître). Mes professeurs et chargés de TD étaient vraiment accessibles.
Quant au niveau, il est soutenu mais si tu travaillais régulièrement dans ta fac et si tu as commencé à prendre l’habitude d’aller plus loin que le cours en fréquentant la BU et bien il n’y a aucune raison que ça se passe mal.

En ce qui concerne les cours, n’ayant pas choisi cette option je ne peux pas te parler de la prép’ENA. Mais le choix d’option est large. Les matières avec TD sont services publics et collectivités territoriales au S1 puis contrats et fonction publique au S2. Pour les matières obligatoires sans TD, les cours de droit administratif approfondi dispensé par le professeur Fatôme étaient particulièrement intéressant.

Enfin je réponds à ta question sur le changement. Tout dépend de ce qui te motive à changer. Il faut que tu compares la formation de ton université actuelle et celle de Paris 1. Enfin sache que dans l’optique des M2, avoir fait un M1 à Paris 1 ne n’est pas une garantie de l’acceptation de ton dossier en M2 à Paris 1. L’année du M1 est cruciale, choisis donc la formation où tu penses le mieux te sentir (cours, prof, environnement) afin de réussir au mieux.

Voilà j’espère que ces quelques renseignements te seront utiles.

lili dit :

Pour anne sophie:

Oui tu peux poursuivre en doctorat avec un prof de l’école doctorale de Paris 1.
Il me semble qu’une étudiante compte poursuivre en thèse avec M. Marcou, et qu’un étudiant envisageait également de travailler avec M Richer. rien n’est encore fait mais en tout cas sur le principe c’est parfaitement possible. Le tout est qu’il s’agisse d’un prof d’université, et qu’il soit de Paris 1. Peu importe donc qu’il enseigne dans le master.

Riv dit :

@ Anne Sophie

Oui, je trouve que ton témoignage est judicieux et très pertinent. Je te remercie de l’attention que tu as porté à mes questions 😉

jean pierre dit :

bonjour à tous,
Quelqu’un a t-il des informations sur le master II gestion et finances public en colleboration entre Paris II et Paris I.
Merci d’avance

Justin dit :

Bonjour, pour ceux qui sont passés en master 1 de droit public à la Sorbonne, y a t-il une selection ? Merci pour la réponse.

Benjamin dit :

Bonjour, je voulais poser une question à Anne-sophie qui rejoint celle de julien. tu dis que vous n’étiez que 104 dans la promo cette année, est-dû à une selection d’après toi, ou que la filière, la matière n’attire pas ? Bien cordialement.

charles dit :

J’attends la réponse de Anne-Sophie avec impatience, car j’ai postulé au master 1 de droit public de la Sorbonne, j’ai fait mon maximum pour avoir une mention pour être pris à ce master, et j’apprends que peut-être il y aurait pas de sélection à ce master, ce qui veut dire qu’un camarade de ma promo qui est toujours allez aux rattrapages pendant ses trois années de licence va être avec moi l’an prochain?? !! trop abusé.

Anthony. dit :

Bonjour à tous!!

Je suis l’actuel président de l’association du M2 Droit public des affaires de Toulouse!

Nous sommes en train de créer un site Web.

voici l’adresse : http://www.M2DPA.com

Vous y trouverez bientôt pleins d’informations sur le M2.

Anthony.

fluctuat nec mergitur dit :

Salut Anthony
Je viens de consulter votre site qui est trèd bien fait. Je vois que vous en êtes à votre troisième promotion, avez-vous réussi à assurer un suivi des anciens?
Vu que le site est en construction, je n’ai pas trouvé le corps enseignant. Pourrais-tu nous en dire un peu plus dessus? Le Professeur Rapp est un grand Professeur et il me semble d’ailleurs qu’il est bien intégré dans la pratique puisqu’il exerce dans un grand cabinet je crois. Mais qu’en est-il des autres enseignants (universitaires et praticiens)?
Plus généralement, il faut saluer les multiples créations récentes de masters en droit public des affaires. En matière de régulations, de contrats publics et PPP il y a moyen de faire de belles choses.
Amicalement

Barbara dit :

Une petit commentaire adressé à Charles qui ne se prend pas pour n’importe qui (!!).
Moi aussi, j’ai fait le master I Droit public à Paris I (spécilaité droit public des affaires) et sache qu’en master I, il n’y a pas de sélection!!
Tu pourras te séparer de tes médiocres camarades de promo en master II…

Charles dit :

Barbara si tu as perçu mon commentaire comme cela je m’en excuse, cela n’était pas le but voulut. Merci toutefois de m’avoir répondu, et vivement le master II alors…

laura dit :

bonjour!
je souhaiterais savoir s’il y a des personnes,qui,comme moi; ont reçu une convocation pour un entretien au Master 2 de droit public général à NANTERRE.je suis assez stressée car je me demande comment cela va se passer.merci d’avance pour vos réponses.

Beetlebum dit :

Bonjour!
Moi aussi j’ai un entretien pr nanterre ds le même m2, ainsi qu’à malakoff
Moi aussi j’ignore de quelle façon ils vont nous cuisiner…

julien dit :

Bonjour, juste pour les personnes qui souhaitent aller en master 1 de droit public à la Sorbonne, il n’y a pas de sélection pour y rentrer, et oui le mythe tombe, le master 1 est bourré de fils à Papa thuné et de mauvais élèves…

Sorbonne fac pourrie pour son master 1 alors?

master of puppets dit :

Une remarque d’ordre général qui me vient à l’esprit en lisant qques posts déçus ou offusqués sur les selections ou pas, le niveau d’un master, etc…

La qualité d’un master repose sur certaines données, comme les moyens attribués par l’université, la réputation des enseignants et de l’université, etc… Mais aussi et surtout, un "bon" ou un "mauvais" master dépend de ce que l’étudiant en fait (et c’est vrai depuis la 1er année de fac) : à ce niveau d’étude, la qualité n’a pas à être servie sur un plateau, elle est encore moins un droit ou un dû ; c’est à l’étudiant de se former, d’avoir conscience que le master a pour vocation de le mettre en situation d’acquérir des savoirs ; c’est pas le bachotage d’un diplôme de plus.

A la sortie, il y aura de bons étudiants et de mauvais étudiants, et pas pour autant un master définitivement "bon" ou catégoriquement "mauvais"

Leo dit :

@ Julien

Tu as raison… si maintenant on peut entrer à la Sorbonne sans être fils à papa thuné où va le monde… Tu vas voir que bientôt on les acceptera aussi à Assas et personne ne s’en offusquera !

Pour ce qui est des mauvais élèves… il y en a peut être, si tu le dis, en M1. Mais je ne suis pas certain qu’il trouve un M2 dans leur fac.

Phillipe dit :

J’appris aussi qu’il n’y avait aucune sélection en M1 de droit à la Sorbonne, c’est décevant je trouve…. (bon article ici vademecumpublic.wordpress… à ce sujet).

Damien dit :

Si je peux te rassurer, la sélection s’opère ensuite naturellement durant l’année et avec les examens. Car, oui, il y a une vraie différence de niveau (avec certaines facs si j’ose dire ).

C’est mon expérience de cette année qui parle. Moi aussi, tout content, j’étais pris à la "Sorbonne " en M1 mais j’ai eu beaucoup de mal, j’ai dû m’accrocher pour être au niveau. Même au niveau des profs et des chargés de T-D, on sent la différence. le rythme n’est pas du tout le même. Pour Assas, c’est pareil (un ami y est passé cette année) mais eux , opèrent dès le départ une sélection à l’entrée en M1 ( c’est à vérifier, je ne sui pas sûr).
Bon courage.
Pour moi, c’est bon , j’y suis arrivé mais en redoublant de travail.

Jerome dit :

Bonjour,

En lisant les dernières brèves de cette page, je me suis rendu compte que soit la fac avait changé en très peu de temps, soit que vous exagériez un tout petit peu.

Les écarts entre facultés de province et parisienne ne sont pas si grands qu’il n’y parait. Chaque faculté a sa spécialité, ou tout du moins son domaine de prédilection, cela n’en fait pas pour autant une fac ac des masters grandioses ou mauvais.
Et sur cela, je rejoins tout à fait master of puppets. Le but n’est pas d’avoir un master à tout prix et surtout de paris, c’est de savoir ce que l’on va en faire.
J’ai fait mes études à Paris XIII (fac merdique me direz vous, néanmoins, très bon profs de droit), j’ai fait un DEA et une thèse à NICE (là encore pas la meilleure des facs) et aujourd’hui j’ai l’ENA et je suis sous directeur en ministère.

Alors voyez vous, le fait d’avoir étudié dans des facs non prestigieuses( si je peux les qualif ainsi), ne m’a posé aucun problème, encore plus qd on est publiciste.

Voilà mes impressions…..

Kerri dit :

Bonjour,
je suis actuellement étudiant en M1 droit de la concurrence et de la régulation des marchés à Paris X (maintenant Paris Ouest Nanterre la Défense).
J’aimerais l’an prochain tenter le M2 "prep’ENA" de l’université Paris-1.
Je sais que le M1 "droit et pouvoir public" dispensé dans mon université se prétait plus à ce M2, mais j’aimerais faire l’ena et entrer dans la haute fonction publique (CE, mon rêve, ou conseiller de TA,…), or, à ma fac, avec le M1 droit et pouvoir public, j’aurais du m’orienter vers le M2 droit public général (couplé à des cours à l’ipag), qui, s’il a des résultats honorables à certains concours des IRA ou de l’ENSSS, être administrateur territorial m’intéresse déja beaucoup moins. J’ai donc pris un M2 de droit public économique car certaines matières m’intéressaient beaucoup, et que je suis également tenté par le barreau.

En fait, ma question est: pensez-vous qu’un M1 en droit public économique soit un frein pour obliquer vers un M2 public comme le M2 "prep’ENA" de Paris-I ?

Nanterre pas tes rêves dit :

Salut,

Si tu veux rentrer à l’ENA, il y a plusieurs voies possibles ; j’hésite à parler de cela sur un blog d’universitaires – surtout après les dernières frictions concernant le concours CRFPA 🙂 – ….mais après tout, pourquoi, hum, ne tenterais-tu pas le concours pour rentrer dans le master Affaires Publiques de l’IEP Paris ? Après tout, c’est parait-il la "voie royale", en tout cas ce sont de chez eux que proviennent la majorité des ENArques issus du concours externe (même si, je l’accorde, ça ne veut rien dire eu égard au nombre d’étudiants – pardon d’élèves – qu’ils préparent).

En tout les cas, si tu veux rentrer dans la PENA de Paris I, je ne connais pas les critères (tant officiels qu’officieux) d’admission, donc je m’abstiendrais de donner un autre conseil que "tente toujours"… 😉

M2 du Prof. Mathieu et Mme Moiroud dit :

@Maître François Gilbert,
Bonjour,
Je vous mets en lien la maquette ( cours, séminaires, enseignants .. qui est sur le site de Paris I ) du diplôme dirigé par le Professeur B. Mathieu et Mme Moiroud :
http://www.univ-paris1.fr/IMG/do...
C’est un Master de droit public ( même si l’intitulé est trompeur et ce qui explique peut-être son absence sur votre liste).
Il a été un des premiers sur le sujet. Nous avions une partie de cours fondamentaux et les séminaires.
Nous avons monté une association des anciens étudiants ( qui comprend aussi des anciens de Polytechnique puisque le M2 acceuille des étudiants d’écoles d’ingénieurs ayant une formation juridique). Notre site sera bientôt achevé. Je passerais par ici pour en indiquer l’adresse.

Merci. ( et bravo pour cette rubrique).
Delphine Moreau.

Kerri dit :

Bonjour 🙂

@Nanterre pas tes rêves: merci: je sais que l’IEP de Paris est le plus gros pourvoyeur d’admis au concours externe de l’ENA, et je vais tenter d’y entrer, mais je suis en M1, entrer à l’iep signifierait pour moi rallonger mes études d’une année car ils ne proposent pas d’entrer directement en M2, proportionnellement, les taux de réussite de la prep’ena de Paris I étant égaux, j’avoue que je préfèrerais cette solution.

Sinon, j’ai trouvé la maquette de la prep’ena sur le site de Paris I, qui contient pas mal d’information. Je n’ai pas encore tout regardé, mais il y a un concours d’accès, avec une série d’épreuve écrites (sauf pour les étudiants de Paris I ayant eu une mention bien en M1 de public, et qui sont directement admissibles), et un oral d’admission ensuite. Les matières m’ont l’air d’être "jouables", mais comme dans tout concours, tout dépendra du niveau des autres candidats.

Biogor dit :

Bonjour,

Je suis un lecteur relativement nouveau sur ce blog, et je dois dire que dès la première lecture, cette liste des M2 de DP m’a laissé relativement perplexe, avec une interrogation: pourquoi établir une liste des "bons" M2 en se fondant sur les garanties d’insertion professionnelle qu’ils donnent ?

Personnellement, j’ai fait un M2 de DP axé sur la théorie du droit et la recherche : le M2 de Droit Constitutionnel et Théorie du Droit dirigé par Dominique Rousseau (Montpellier 1). L’insertion professionnelle n’est tout simplement pas un objectif de cette formation. Pourtant, je la dirais "hautement recommandable" de part la qualité des professeurs intervenants tant à titre habituel (Alexandre Viala, Jérôme Roux, Frédéric Sudre) qu’à titre exceptionnel (sont ainsi intervenus par exemple Otto Pfersmann et Michel Troper).

Bien sûr, rares sont les étudiants qui s’engagent dans un M2 par amour de la recherche (mais ils existent !) mais dans tous les cas, en dehors du recrutement à court terme, je pense qu’il est nécessaire pour tout juriste, et spécialement le publiciste, d’avoir à un moment à s’interroger sur les fondements de l’ordre juridique français.

A bon entendeur

Nanterre pas tes rêves dit :

@ Biogor :

Je comprends ton point de vue, étant moi aussi cette année dans un M2, disons, "inutile" (ou "inutilitaire", si l’on veut), un peu comme le tien… Mais je ne pense pas que la critique à l’égard de cette liste de M2 soit justifiée.

Tout d’abord, la liste présentée ici a une vocation d’exhaustivité. C’est ce qui est écrit dans la présentation. Il n’est donc pas question de distinguer entre de "bons" M2 de droit public, et d’autres qui le seraient moins…j’imagine que recommander "hautement" tous ces M2 est de la part des auteurs du blog une marque de politesse, de tact, sinon de diplomatie à l’égard de tous les professeurs qui dirigent des masters de public un peu partout en France 🙂

Mais je vois où se situe le problème : un lien logique semble avoir été fait entre "bonne insertion professionnelle" et "hautement recommandables". Je pense que ce qui est ici sous-entendu, c’est que parmi les masters qui se donnent pour objectif d’insérer professionnellement les étudiants, eh bien tous les M2 présentés ici peuvent remplir honorablement cet objectif. En cela, ils sont recommandables. On peut certes penser que "recommander" un ensemble sans distinguer en son sein est un acte d’une portée nulle, puisque l’intérêt même de la recommandation est d’opérer, d’une façon ou d’une autre, une distinction au sein de cet ensemble… Encore une fois, je suis d’avis qu’il ne faut y voir qu’une forme de politesse.

Quoi qu’il en soit, cela ne signifie pas que les masters dont "l’insertion professionnelle" n’est pas la finalité ne soient pas recommandables ! (je trouve moi aussi qu’il y a beaucoup de négations dans ma phrase…) Si c’était le cas, ceci n’aurait guère de sens de la part de rédacteurs qui sont également chercheurs ! Et à la limite, la recherche est une forme d’"insertion professionnelle"…

En réalité, les seuls M2 qui pourraient se sentir dénigrés par cette présentation seraient ceux qui se donneraient l’objectif d’une bonne insertion professionnelle, mais qui ne la réaliseraient pas dans les faits… Un tel cas de figure semble néanmoins impossible, puisqu’on a vu que ces M2 n’existaient pas, la liste ayant ici vocation à être exhaustive, et tous les M2 présents dans la liste garantissant une bonne insertion professionnelle…
Conclusion : il n’existe pas de M2 qui ne soient pas recommandables par le "blog droit administratif" ! 🙂

Biogor dit :

Ah bon ! Autant pour moi alors, mais tu m’accorderas que la clarté du propos de l’auteur de la liste n’est pas sans équivoque.

J’avais cru comprendre que cette liste résultait d’une "sélection". Si tel n’est pas le cas, il serait bon d’ajouter une précision afin de permettre au lecteur de comprendre plus exactement la portée de cette liste.

Rachid dit :

Vous êtes sûr qu’il n’y a pas de sélection en master I à la Sorbonne en venant d’une fac provinciale ?

Fanny dit :

Bonsoir,
vous parlez d’un master de "contentieux publics et privés" à Paris V, mais je ne l’ai pas trouvé sur leur site. Existe t il toujours?
Merci.

AM2DPE dit :

Bonsoir à tous,

Le master de Droit Public de l’Entreprise, dirigé par Monsieur Viviano et à l’initiative de Mme Cliquennois, met en place une association pour tisser son réseau : il s’agira de s’ouvrir au milieu professionnel (notamment conférences sur l’emploi et journée d’étude) et de maintenir le lien avec les anciens étudiants.

A ce sujet, je profite de cet excellent site pour demander aux anciens de ne pas hésiter à nous contacter à am2dpe@gmail.com pour nous aider à construire ce projet.

Les étudiants intéressés par un master II en Droit public des Affaires peuvent également nous contacter à cette adresse de courrier électronique.

AM2DPE dit :

Réparation du petit oubli: il s’agit du master 2 à Lille !

Chloé dit :

A priori, pas de sélection Rachid.

Une amie à moi a été prise à Paris 1 en m1 de droit des collectivités, avec 10,02 de moyenne en L3 à Nanterre (qui est tout de même une très bonne fac)

Alexandre B. dit :

Bonjour,

En tant que représentant de mon association, je me permets de vous faire part d’une conférence organisée le vendredi 16 janvier 2009 à 9h00 intitulée :

« L’avenir de la gestion de l’eau : régie ou délégation ? »

L’association du Master 2 « Juriste-Conseil des Collectivités Territoriales » (Université Panthéon Assas) vous invite à participer à une conférence sur la gestion de l’eau.

L’eau est une ressource essentielle pour l’être humain, son activité et son environnement. Longtemps considérée comme abondante, elle est aujourd’hui perçue comme un bien limité à la qualité menacée.

Bien commun, c’est une ressource indispensable à la vie ; son mode de gestion est, aujourd’hui, au cœur des préoccupations majeures de la vie des collectivités territoriales.

Dans cette perspective, les intervenants Eric Gintrand (FIDAL), Raymond Avrillier (Maire honoraire de Grenoble) et Jean-Luc Touly (ACME) apporteront leurs analyses sur ses systèmes opposés qui provoquent de tumultueux débats à l’image de la « remunicipalisation » récente du service de l’eau à Paris.

Lieu : Salle des Conseils de l’Université Paris II, 12, place du Panthéon, 75005 Paris

Contact :

Irène ENGELHARDT Tel : 06.71.91.39.36 i_engelhardt@hotmail.fr

Alexandre BONFANTI Tel : 06.15.92.47.77 alexandre.bonfanti@wanadoo.fr

Claire dit :

Bonjour,

Etudiante en master 2 Affaires Publiques à l’IEP Paris, je cherche à savoir s’il me serait possible de m’inscrire en M2 de Droit Public à la rentrée prochaine, alors même que je n’ai pour toute formation en droit que celle proposée par sciences-po aux étudiants se destinant aux concours administratifs, soit un semestre de droit public et un semestre dit de droit public approfondi.

Par ailleurs, si je peux en effet prétendre à une inscription en M2 de Droit Public, lequel me conseilleriez-vous, sachant que je souhaite préparer les concours administratifs en priorité, mais n’exclus pas de passer aussi le barreau, à l’issue de cette formation ?

D’avance, merci.

Ancien étudiant SciencesPo dit :

Bonjour Claire,

Je te conseille le M2 Droit public général du Pr Dord à Paris X : les profs sont excellents et surtout ce M2 présente l’avantage d’être tout à fait dans l’esprit des concours administratifs, notamment de celui de l’ENA (tu feras du droit administratif général, du droit constitutionnel général et des finances publiques, + des matières optionnelles très intéressantes et variées), tout en te permettant d’effectuer un stage de 6 mois au 2e semestre (ce qui n’est pas le cas, par exemple, du M2 "prép’ENA" de Paris 1). Quant à l’éco et à la culture G, tu en as fait assez à SciencesPo pour pouvoir te débrouiller toute seule (enfin c’est mon avis).
Et je pense (mais il faudrait demander à des profs, bien sûr) que les masters 2 généralistes sont susceptibles de prendre des Affaires publiques fraîchement sortis de SciencesPo, sous réserve de la qualité du dossier, etc.
Bon courage pour les concours !

AMDPE Lille dit :

Bonjour,
Faisant suite à mon précédent message, je vous informe de la mise en ligne du site de l’association du Master II Droit Public de l’Entreprise de Lille 2.

http://www.amdpe.fr

Les candidats intéressés pourront trouver des renseignements sur la formation et entrer en contact avec des étudiants du master.

Julien dit :

Je voulais juste indiquer que pour rentrer en master 1 à la Sorbonne (Paris-1) il n’y a aucune sélection.

IceCream dit :

Juste pour info le M2 Contrats Publics Et Partenariat de l’université Montpellier I n’est plus dirigé par le Pr. Lichère, mais par le Pr. G. Clamour.

O Guézou dit :

A compter de la rentrée 2009/2010, il est désormais possible de suivre le Master professionnel de Droit immobilier public de l’Université de Versailles – Saint-Quentin-en-Yvelines en alternance (une semaine à l’université et deux semaines en cabinet d’avocats, entreprise ou administration).
La procédure de sélection est d’ores et déjà ouverte et les dossiers de candidatures peuvent être déposés jusqu’au vendredi 29 mai 2009. Les candidats sont toutefois invités à se faire connaître dès que possible afin de bénéficier du suivi personnalisé et des conseils du Centre de Formation des Apprentis d’Alembert (http://www.cfa.uvsq.fr/ , voir diplôme MP DIP).
Informations pratiques
Site du diplôme : http://www.master-droitimmo.uvsq... (dossier d’inscription en ligne)
Pour tout renseignement : olivier.guezou@uvsq.fr (direction) ou chantal.bionne@uvsq.fr (secrétariat).

Olivier Guézou
Directeur du Master professionnel de Droit immobilier public – UVSQ

M. Guézou:

Merci pour ces précisions.

Je précise qu’Alexis, Alexandre et moi sommes des anciens de l’UVSQ et sommes toujours très attachés à cette Université.

Marie dit :

Bonjour!

Tout d’abord, merci pour ce blog! Je suis pour 6 mois (plus que 3) au Guatemala et c’est un vrai plaisir de "garder contact" avec le droit administratif!

J’ai passé le CRFPA en novembre dernier. J’ai décalé mon entrée à l’EFB d’une année pour pouvoir faire ce séjour à l’étranger et pouvoir "attaquer" un M2 à mon retour dans le cadre du PPI (je n’ai pour l’instant qu’un M1 de droit public à Paris 1).

J’ai deux questions à vous soumettre:

– la première, d’ordre très pratique: concernant les candidatures de M2 à Assas, savez-vous de combien de temps nous disposons pour envoyer le dossier de candidature une fois celui-ci reçu par la poste? J’ai envoyé un mail au secrétariat qui m’a aimablement (ironique…) renvoyée au site mais ce dernier ne précise que les délais pour effectuer la demande de dossier en ligne… (depuis que j’ai relancé le secrétariat sur cette question, je me heurte à un silence absolu…). Merci d’avance si quelqu’un a des informations à ce sujet, les candidatures outre-atlantiques ne sont pas simples à organiser…

– ma deuxième question ne concerne pas la forme mais le fond (désolée, le jargon juridique me manquait!): je suis attirée à la fois par les M2 de droit public des affaires et par les M2 qui touchent au volet public de l’urbanisme (par exemple le M2 de Paris 1 Urbanisme, construction et contrats d’E. Fatôme). Ma question est la suivante: est-ce que si je choisie de me tourner vers l’urbanisme, je serai à jamais condamnée à ne faire QUE du droit de l’urbanisme (en tant qu’avocate)? J’aimerai demeurer capable de travailler sur des affaires plus générales (par ex. droit des contrats). Mais d’un autre coté, si je choisie de faire un M2 de DPA, est-ce que je pourrai quand-même, dans ma vie professionnelle, toucher un peu à l’urbanisme/construction, voire m’y spécialiser?

– Ceci m’amène à une troisième question inattendue: je suis assez intéressée par le Master de droit immobilier public à l’UVSQ (en alternance ou pas). Pourriez-vous me dire où ont lieu les cours s’il vous plait? Y a-t-il un entretien d’admission à passer et si oui quand (je ne rentre normalement que début juillet)? L’université peut-elle nous aider à trouver un stage?

Je vous remercie d’avance pour vos réponses.

Jean-Michel Jèze (frère de l'autre) dit :

"- ma deuxième question ne concerne pas la forme mais le fond (désolée, le jargon juridique me manquait!): je suis attirée à la fois par les M2 de droit public des affaires et par les M2 qui touchent au volet public de l’urbanisme (par exemple le M2 de Paris 1 Urbanisme, construction et contrats d’E. Fatôme)."

C’est fou de voir qu’on est jamais seul à avoir les mêmes pensées… 🙂

O Guézou dit :

Pour Marie,

Bonjour,
– Les cours ont lieu à Guyancourt, bâtiment Leclerc (à 2′ à pieds de la gare). Plan d’accès : http://www.master-droitimmo.uvsq...
– sélection sur dossier puis entretien avec le CFA (plusieurs "sessions", un ou deux jours par mois entre avril et juin inclus, et éventuellement début juillet);
– les étudiants bénéficient d’une aide notamment du CFA (elle commence avec l’entretien cité plus haut) pour trouver et formaliser leur contrat d’apprentissage (pour cela, il est conseillé de déposer son dossier dès que possible).

Je vous souhaite de réussir dans votre projet.

Olivier Guézou
Directeur du master de Droit immobilier public

O Guézou dit :

Le plan mentionné dans le message précédent, dont le lien était défaillant : http://www.master-droitimmo.uvsq...

Marie dit :

Un grand merci Monsieur Guézou pour toutes ces informations. Je vais envoyer le dossier au plus vite. Je vois que la lettre de motivation doit être manuscrite. Acceptez-vous une photocopie de lettre manuscrite (de même pour la fiche de renseignements)? N’ayant pas tellement confiance en la poste guatémaltèque, je pense qu’il serait plus prudent que je scanne les documents à quelqu’un en France qui se chargerait de les envoyer par courrier… Au pire, je peux toujours donner les documents à mes parents qui viennent me rendre visite en avril, mais ils ne pourraient pas envoyer le dossier avant fin avril… Merci d’avance pour votre réponse.

Marie Masurel

O Guézou dit :

Bonjour,
Pas de problème, dans votre cas, pour une photocopie.
O Guézou

mari dit :

Bonjour !

j’ai découvert ce blog il y a peu et je trouve qu’il est d’une grande qualité !

j’aurais besoin d’éclaircissements car j’avoue que je suis un peu perdue…

je suis déjà titulaire d’un Master 2 recherche de la faculté d’Angers (49).
au départ, je souhaitais passer les concours administratifs mais en réfléchissant, je me suis rendu compte que cela ne me motivait plus du tout.
je souhaiterais reprendre un Master 2 professionnel et préparer le concours d’avocat.

j’hésite entre un Master 2 DPA ou alors me spécialiser plus dans les Contrats publics voire pourquoi pas un Master 2 contentieux.

si vous avez des conseils, ils sont les bienvenus…

Julie dit :

Bonjour,

Je suis actuellement en licence de droit à lyon. L’année prochaine je pars en italie dans le cadre du programme erasmus pour faire mon master 1 de droit public.

J’ai pour projet de passer des concours administratifs ( lesquels , je ne sais pas encore ) après avoir effectué un master 2.

Ma question est, quand on est comme moi, sur de rien quant à son avenir et que l’on sait uniquement qu’on se destine à passer des concours, quel master 2 de droit public conseillez-vous ?

Merci pour vos réponses

Leo dit :

@ Julie

Je te conseille le M2 administration générale et sa prep’ENA, de l’Université Paris 1 Sorbonne.

Pour plus d’infos:

http://www.univ-paris1.fr/ws/ws….

clem dit :

à mari

Je suis comme toi, j’ai fait un master 2 recherche en droit public général et voulant passer le concours d’avocat, je me suis dit qu’il fallait que je fasse un second master 2, professionnel cette fois.

Je viens donc de terminer le M2 Droit public des affaires de l’université Paris 1 que je te conseille.

D’une part, l’ambiance entre les élèves était vraiment agréable, on venait tous d’un peu partout aussi bien au niveau des études que géographiquement.

D’autre part, le contenu des cours était très intéressant, notamment certains cours de droit privé (droit des sociétés) ou des cours qui collaient à l’actualité comme droit des marchés financiers.
A coté bien sur il y a les cours traditionnels de droit des marchés et des DSP.

Nous avons tous trouvé un stage, aussi bien en cabinet qu’en entreprise (EDF, Vinci…).

Voilà, si tu as plus de questions n’hésite pas.

2M2 dit :

Bonjour à tous,
je ne sais pas si quelqu’un pourra répondre à la question qui me préoccupe, mais j ‘ai postulé l’année dernière pour le M2 contentieux public de Panthéon-Sorbonne et j’ai été acceptée. J’ai malgré tout intégré un M2 recherche de droit public auquel j’avais également été admise.
Je postule de nouveau pour le M2 contentieux cette année, et je me demande si le fait d’avoir "décliner" l’offre d’admission l’année dernière pourrait jouer en ma défaveur lors de la sélection des candidats ? Merci d’avance pour vos réponses!

Au soleil près du Palais Royal dit :

@ 2M2

pour avoir fait le master contentieux public de Paris 1, je me permets de te répondre.
J’ai effectivement entendu dire que la directrice n’appréciait guère que l’on se désiste de son M2. Mais de la à dire qu’elle se souviendra de ta candidature, ça m’étonnerait que cela puisse jouer en ta défaveur (sauf si ton dossier lui a particulièrement plu).

Thomas dit :

Bonjour à tous,
je ne suis jamais intervenu sur ce blog mais aujourd’hui j’ai toute une batterie de question à vous poser.
Premièrement, je suis actuellement étudiant en M1 droit public à l’université de Bourgogne et j’envisage d’intégrer le M2 recherche protection des droits fondamentaux et des libertés et je souhaiterai savoir quel est son niveau selon vous tous.
Deuxièmement, s’il s’avère que ce master de recherche n’est pas d’un bon niveau serait-il quand même possible d’en sortir, moyennant beaucoup de travail, avec un très bon mémoire?
Dernièrement si jamais j’intègre ce master et que je me rends compte que cela ne me convient pas, ou si je n’arrive pas à obtenir des bons résultats cela sera t-il préjudiciable pour mon dossier. Pour être plus concret j’ai eu 15,71 de moyenne à mon premier semestre de M1 et je voudrais savoir si mes résultats garderont tout leur intérêt si je décide de postuler dans un deuxième M2?
D’avance merci à tous

Ancien aixois dit :

Sinon le M2 "droits fondamentaux" de l’université d’Aix-Marseille est un bon master… La recherche est importante, les cours intéressants… J’en garde un assez bon souvenir

Marie Flore dit :

Bonjour,

J’aurais besoin de quelques avis sur différents Master 2 Recherche en Droit public général/approfondi/fondamental.

Je souhaite qu’il intègre du Droit européen et des Droits de l’homme. J’envisage de poursuivre en Doctorat. Mon projet professionnel est double: je souhaite mener une carrière universitaire et au sein du barreau.

J’ai donc candidaté au Master de Droit public général Parcours Droit européen et international de Montpellier. S’agit-il d’un "bon" Master? Qu’en est-il du Master de Droit public approfondi Parcours Libertés fondamentales d’Aix?

J’ai également envoyé des dossiers à Paris 1 et 2 aux Professeurs Picard et Gaudemet. Faudrait-il privilégié ces Masters en cas d’acceptation?

Merci pour toute information! Il n’est vraiment pas évident de savoir quel est le "bon" choix!

Marie Flore

13 ou 34 ? dit :

@ Marie Flore

également ancien étudiant d’aix (et je rejoins ancien aixois sur la qualité du M2 d’aix), je pense pouvoir vous dire que le master d’aix est plus porté sur le droit constitutionnel et le master de montpellier sur le droit européen, pour des raisons que l’on comprendra ; mais aucun des deux n’exclut l’un ou l’autre. quant à paris, je n’en ai pas idée.

bonne suite à vous

Ancien aixois dit :

@ Marie Flore
Pour le master 2 "Droits fondamentaux" de Aix, je px te dire que tu feras du droit constitutionnel, du droit européen, du droit communautaire et du droit constitutionnel comparé des libertés. Si tu souhaites te spécialiser dans l’une de ses branches ou au contraire garder une approche transversale tu le pourras à travers le choix de ton mémoire et des rapports de séminaires. La charge de travail est importante. 2 écrits, 2 oraux, 1 mémoire de recherche et 5 à 7 rapports de recherche (plus ou moins développés selon les attentes des professeurs). J’avais été pris à Paris 1, Montpellier et Aix. Je pense que les masters sont de qualité équivalente. Je te conseille donc de prendre aussi d’autres paramètres plus personnels dans ton choix… la ville, la proximité avec tes amis/la famille…

ancien aixois dit :

si vous avez le choix, privilégiez Paris I, le niveau universitaire et doctrinal est meilleur.

Ancien aixois dit :

Sur quoi te bases-tu pour affirmer cela ?
Pour ce qui est de la production doctrinale en matière de droit constitutionnel, de droit européen, Montpellier et Aix (tout comme d’autres universités de Province) n’ont rien à envier à Paris 1 ou 2. Cf. GDCC, GDCEDH, RFDC… Ayant eu l’opportunité de changer plusieurs fois d’université au cours de mon cursus, j’ai pu souvent constater que ces allégations sur le niveau de telle ou telle université étaient souvent peu justifiées.

ancien aixois dit :

par mon expérience de l’enseignement et ma pratique quotidienne du droit et de ses acteurs.

etudiant en droit public dit :

bonsoir,
j’aurais besoin de quelques avis sur le master 2 juriste des collectivités territoriales de l’université de Bourgogne.
je souhaiterai devenir juriste territorial, et on m’a vivement conseillé ce master 2. Mais je vois qu’ il n’est pas cité, donc j’aimerais savoir si c’est un bon master 2.

Patrick dit :

Bonjour à tous!

Je me pose la question de savoir quel est le meilleur master 2 de contentieux public? Paris 1 ou saint quentin? On m’a dit qu’il n’y avait que très peu de cours à celui de Paris 1…

Merci d’avance.

Yourz dit :

Bonjour aux lecteurs de ce blog, et à ceux qui jettent ici de temps en temps un coup d’oeil,

je viens à vous car, après avoir postulé pour plusieurs M2 Recherche en Droit public général (ou semblables), et provenant de l’université Paris 2, je m’interroge sur le choix qui sera le meilleur en cas d’admission à Paris 1 et Paris 2.
Voici les différents éléments qui, confrontés, rendent la décision délicate. D’une part, j’éprouve une plus grande "affection" pour le droit administratif, ma priorité se fixera donc sur la qualité des enseignants en charge de ce pan de la formation. D’autre part, le droit constitutionnel ne me déplaît pas, et il me semble dommage, en M2, de voir son intérêt potentiel pour une matière déchu par faute d’enthousiasme professoral.
A Paris 2, il est incontestable que l’équipe administrativiste est de grande qualité, les noms sont de véritables références. Cependant, en droit constitutionnel, disons que – toute proportion gardée – la vitrine luit beaucoup moins.
A Paris 1, je dirais que les choses sont plus équilibrées, avec de très bons constitutionnalistes, de très bons administrativistes, mais ces derniers me semblent légèrement moins excellents qu’à Paris 2.
Aussi, le nombre d’allocations de thèse – voie que je n’écarte pas a priori d’emprunter – semble plus conséquent à Paris 2.

Voilà la situation telle que je la perçois personnellement.
Je m’adresse à vous, au cas où certains daigneraient m’éclairer, sollicitant votre expérience sur les critères qui doivent s’imposer à ma réflexion: vaut-il mieux, d’une part, rester chez soi, avec tout ce qu’il y a de mieux dans sa matière de prédilection, ou au contraire tenter l’aventure, et vivre un voyage sans mauvais penchant?

Je vous remercie de l’attention que vous porterez à ma situation, et d’avance aux conseils que vous formulerez!

Natasha dit :

Bonjour à tous,

Déjà admis en M2 pro à Valenciennes-2 en "droit des hypothèques d’Etat", je n’exclus cependant pas d’intégrer le fameux M2 pro "adminstration des administrations" du gros campus de Pern-les-Fontaines Nord.

D’autre part, j’ai entendu dire (oui, je sais qu’il faut se méfier des rumeurs) que depuis le départ du Pr Isidor Debout le M2 recherche "Collectivités territoriales et imprimantes" avait baissé de niveau.

@ Yourz:

Je comprends ton hésitation entre les deux M2. Je pense qu’ils sont de bonne qualité (j’ai vaguement entendu parler d’un certain Professeur Grado à P 2, et d’un certain Pr Merpeaux à P 1) mais je pense que Valenciennes-2 restera toujours Valenciennes-2 pour le droit public et je te conseille de postuler, on ne sait jamais, malgré le niveau d’exigence à l’entrée. L’ambition n’a jamais fait de mal à personne.

Yourz dit :

Tout ceci est intéressant, vraiment. Rien ne vaut la sagesse de Natasha l’ancienne 2. Notre seconde – mais véritable – mère à tous.

Cline dit :

Bonjour à tous,

Je viens d’obtenir un Master 1 Droit public à Nantes, et j’ai postulé dans plusieurs villes, j’aimerais savoir si les Universités de Bordeaux et d’ Aix-Marseille étaient très sélectives pour les Masters 2 Droit des collectivités territoriales et Contentieux publics.

Merci.

Leo dit :

@ Cline

Je le dis sans détours: le M2 collectivités territoriales de Bordeaux IV est… loin de faire l’unanimité. La sélection à l’entrée n’est pas… inhumaine.
Je n’ai pas assez d’échos du M2 contentieux publics (toujours de Bordeaux) pour donner un avis suffisamment éclairé.

Cline dit :

@ Leo:

Je te remercie d’avoir répondu à ma question.
Quand tu dis que le M2 de Bordeaux est loin de faire l’unanimité, tu veux dire qu’il est pas terrible au niveau de la formation?

Leo dit :

@ Cline

Déjà il n’y a pas beaucoup de cours.

Si tu t’inscrits dans cette formation c’est probablement que tu entends préparer des concours de la fonction publique. Dans ce cas il vaut mieux que tu suives une formation parallèle de préparation aux concours, par exemple le CPAG de l’IEP de Bordeaux.

clairounette dit :

Bonjour à tous,
j’ai une petite question concernant les M2 contrats publics, quel est le "meilleur" M2 en la matière: nancy, poitiers, montpellier ou lyon?
j’ai entendu plusieurs sons de cloche…
Merci d’avance de votre réponse

Stella dit :

Bonjour à tous,

Tout d’abord, un grand merci à M. Gilbert pour cette sélection de M2.

Je suis admise en M2 Contentieux publics à Versailles.

Quelqu’un connait-il ce M2? : réputation (notamment par rapport à celui de Paris I), insertion professionnelle, volume horaire de cours par semaine, qualité des cours, aménagement de l’emploi du temps (cours étalés sur toute la semaine ou dense sur quelques jours uniquement) etc.

Merci d’avance.

Alexandre dit :

Bonjour Stella,

Je suis exactement dans la même situation et je me pose la même question étant donné que l’on doit procéder à l’inscription administrative à saint quentin avant même d’avoir reçu la réponse des autres facs en particulier paris 1…

Je remercie moi aussi d’avance l’âme charitable qui répondra à ta question!

estivale dit :

Bonsoir à tous,
Je m’excuse par avance de rajouter une nouvelle question à la suite de toutes les autres, mais je ne désespère pas d’y recevoir une réponse ! Voilà mon dilemne (non non je ne vais pas me plaindre non plus !) : je suis admise au M2 DPE du Pr Braconnier de Paris 2, ET au M2 Contentieux public du Pr Teitgen-Colly de Paris 1. Venant de province, je suis un peu perdue sur les qualités et réputations de chacun. Je crois qu’ils sont tous deux bien réputés. Je ne peux bien sûr n’en choisir qu’un ! Ames charitables, pouvez-vous m’éclairer au plus tôt ?
Sachant que je prépare le CRFPA (enfin j’essaye !) pour septembre et que mon objectif est d’avoir un maximum de débouchés. Lequel me donnerait le plus d’"employabilité" à votre avis (sachant que je suis amenée à partir deux ans aux Etats-Unis et à sortir du fameux "réseau"…) ? Merci d’avance pour vos précieux conseils.
Estivale

Leo dit :

@ Yourz

Je sors personnellement du M2 recherche de Paris 1 de Picard et je peux difficilement te donner de conseils très utiles dans tes choix tant les opinions concernant ce M2 sont au final contrastées, voire contradictoires !

Mon avis, qui appellera des opinions dissidentes, est que ce M2 est une très bonne initiation à la recherche universitaire. Les cours sont assez axés sur les aspects théoriques du droit.

Quant à la renommée des profs, à laquelle tu fais allusion… L’apparente corrélation entre le taux de célébrité d’un prof et la qualité de ses enseignements peut être éventuellement discutée…

M@th dit :

Bonjour à toutes et tous,

Je viens d’être admis à deux M2: celui d’Epinal pour les contrats publics et celui d’Assas pour le M2 : juriste Conseil des Collectivités territoriales. Avez-vous eu des echos sur l’un ou l’autre? lequel me conseillez-vous? je ne sais pas encore quoi choisir.

Merci pour vos réponses !!!

Choup dit :

rennaise, svp j ai besoin de votre aide, je doiS choisir dici deux jrs entre master 2 dt public general interne et international de rennes et le m2 de nantes dt public des affaires / je savais que devoir faire un choix (meme si c une chance, j en ai conscience) se serait avere complexe car je trouve le dt public des affaires passionnant et un poste de juriste ds cette branche m interesse bcp mais le generaliste m interesse egalememt ayant envie de passer le concours des IRA par ex. est ce vraiment interessamt et payant de faire deux M2 (pro) dou le generaliste avt et le M2 dt pub d aff ensuite ??

Kafka dit :

Pour les masters contrats publics, voir les sites des diplômes et comparer. Celui d’Epinal (cad Nancy) affiche des statistiques flatteuses d’embauche à la sortie. Celui de Saint-Etienne est celui de Lyon et peut compter sur de grandes entreprises situées localement. Celui de Poitiers rayonne professionnellement dans tous l’Ouest. Celui de Montpellier hérite d’une tradition locale dans les contrats publics. Et celui d’Aix dispose d’une dream team d’enseignants.
Bon choix !

Yourz dit :

Merci beaucoup Leo de cet éclairage,
éventuellement accepterais-tu de me communiquer ton mail que je te pose quelques questions plus précises sur le M2 de Paris 1?

angoisse dit :

bonjour à tous ,
le master 2 Contentieux Public de Paris I est il si réputé que cela ? Pourtant, certains parlent de mauvaise organisation des cours ???

Marion dit :

bonjour à tous,
voilà, j’ai été acceptée dans le master 2 droit public des affaires de Bordeaux IV et de Paris I Sorbonne. J’attends aussi la réponse du master 2 droit public des affaires de Toulouse. Quelqu’un saurait-il lequel est le plus réputé? Paris I semble le choix idéal mais les directeurs Brisson et Rapp des masters de Bordeaux et Toulouse sont aussi réputés! Les enseignements sont vraiment similaires… donc si quelqu’un a trouvé un classement des masters ou a tout simplement une opinion sur le sujet, n’hésitez pas! je suis preneuse! 🙂
bonne journée à tous!

Sandra dit :

salut Marion!
je suis dans le même cas que toi..j’ai été acceptée à Bordeaux 4 et Paris 1 dans les mêmes masters et je ne sais pas lequel choisir!! j’hésite vraiment parce que le master de Bordeaux a l’air plus cohérent dans le choix des matières…je veux dire qu’il prépare peut être mieux aux concours ou à la profession de juriste…mais en même temps, Paris 1 reste une très bonne fac avec des enseignements digne de sa réputation! mais le programme me parait "léger"..mais bon cette impression me vient certainement de leur plaquette qui n’est pas des plus détaillée!!
bref, vu que je suis vraiment dans le flou j’ai envoyé un mail à ma directrice de m1…si tu veux je te dirais ce qu’elle m’a conseillé sur ces deux masters!
et sinon, j’ai une question aussi à te poser. tu l’as reçu quand ta confirmation d’acceptation? parce que j’ai juste reçu un mail lundi disant que j’étais autorisée à m’inscrire et c’est tout… la lettre va surement arrivée demain mais bon je ne peux pas m’empêcher de stresser!
je suis désolée de ne pas t’aider plus que ça! mais des que j’ai des nouvelles de mon coté je te le ferais savoir sur ce blog.
bonne journée!

Sandra dit :

salut Marion!
je suis dans le même cas que toi..j’ai été acceptée à Bordeaux 4 et Paris 1 dans les mêmes masters et je ne sais pas lequel choisir!! j’hésite vraiment parce que le master de Bordeaux a l’air plus cohérent dans le choix des matières…je veux dire qu’il prépare peut être mieux aux concours ou à la profession de juriste…mais en même temps, Paris 1 reste une très bonne fac avec des enseignements digne de sa réputation! mais le programme me parait "léger"..mais bon cette impression me vient certainement de leur plaquette qui n’est pas des plus détaillée!!
bref, vu que je suis vraiment dans le flou j’ai envoyé un mail à ma directrice de m1…si tu veux je te dirais ce qu’elle m’a conseillé sur ces deux masters!
et sinon, j’ai une question aussi à te poser. tu l’as reçu quand ta confirmation d’acceptation? parce que j’ai juste reçu un mail lundi disant que j’étais autorisée à m’inscrire et c’est tout… la lettre va surement arrivée demain mais bon je ne peux pas m’empêcher de stresser!
je suis désolée de ne pas t’aider plus que ça! mais des que j’ai des nouvelles de mon coté je te le ferais savoir sur ce blog.
bonne journée!

Frédéric dit :

Pour le droit des affaires, Paris 1 est inférieur à Bordeaux, seul Paris II est réputé comme ayant les meilleurs masters 2 de droit des affaires.

DMA dit :

Bonjour Marion et Sandra,
quand avez vous eu votre réponse positive pour Paris 1? Je n’ai pour ma part aucune nouvelle… pas bon signe…

Marion dit :

Salut Sandra! en effet j’ai jeté un ènième coup d’oeil sur les programmes et celui de Paris est vraiment léger, léger… si tu as des nouvelles de ta directrice de master I, je veux bien savoir lequel elle t’a recommandé! J’ai reçu un mail qui me disait que le statut de mon dossier était : autorisation, le 6 juillet mais j’attends toujours le dossier qu’ils sont sensé ensuite envoyer! donc t’inquiètes pas! c’est normal!

@ frédéric : merci de nous le dire! sais tu par hasard si le master 2 droit public des affaires de Toulouse est réputé? car j’hésite entre Bordeaux et Toulouse…

merci d’avance!
Bonne soirée!

Bismarck dit :

@ Marion et surtout à Frédéric

Je ne connais pas les M2 de droit public des affaires de Paris II et Paris I. Mais je trouve "osé" de prétendre que le M2 droit public des affaires de Bordeaux est meilleur que celui de Paris I. Ou alors celui de Paris I est vraiment très très mauvais…

Fraudliends dit :

@Leo
Je viens d’apprendre mon admission dans le Master de Picard et a priori je vais accepter. Pourrais-tu développer ton propos? (ou, si tu veux bien me contacter : fraudliends@hotmail.fr) Tu as l’air en effet quelque peu réservé

Audrey dit :

Bonsoir,

J’aurais aimé avoir un renseignement.
Je suis accepté en Master 2 Droit public des affaires à la Sorbonne, mais également à Lyon 3 (masters professionnels). Ma question est donc la suivante : Selon vous, dans quelle direction devrait s’orienter mon choix pour l’année prochaine ?

Le principal argument pour le moment est la réputation du Master à Paris I. Je voudrais donc recueillir d’autres informations sur chacun des deux Master.

Merci d’avance.

sandra dit :

à Marion:

Coucou!!
bon, alors j’ai eu une réponse de ma directrice de master 1 mais étant donné qu’elle n’est pas spécialiste en droit des affaires, elle ne pas donné un avis tranché… elle m’a tout de même conseillé de me méfier du master de la Sorbonne à cause du mélange des parcours pro et recherche! du coup, j’ai envoyé un mail au directeur du m1 de droit des affaires et toujours pas de réponses… Bref, au final, je pense décliner l’offre de la Sorbonne parce que, à mon gout et c’est juste mon opinion, il n’est pas assez pro! je peux me tromper, c’est sur, mais je préfère sortir de Bordeaux (ou une autre fac ) avec un bon M2 pro plutôt que de la Sorbonne avec un M2 soi disant pro qui au final ne l’est pas tellement…surtout que j’ai dans l’idée de faire un M2 recherche après, donc autant avoir un vrai M2 pro.
voila! fais moi savoir si tu as fait ton choix…moi, je suis pas du tout fixée!!! j’ai reçu une réponse positive au magistère 1 de droit public des affaires de Lyon 3 entre temps! et là, je me repose les mêmes questions que pour Bdx 4 et P1…!!

à Audrey:

franchement, hésite pas une seconde et prend Lyon! j’ai fait toute mes études à Lyon 3 et j’ai eu les deux directeurs du magistère (Jean-Pierre et Karpenschif) en L3 et c’est vraiment des bons profs, ils sont accessibles et délivrent des enseignements de qualité…le magistère est vraiment très bien construit! tu es entouré de professionnels tout au long de l’année, les cours prenant la forme, en fait, plus de journées professionnelles, d’après une amie qui y entre cette année et qui a fait la première année de Magistère. De plus, la formation est vraiment très réputée dans la région et elle offre un carnet d’adresse qui n’est pas négligeable! Je suis aussi prise dans cette formation mais en première année (du fait d’avoir fait mon m1 à l’étranger) et c’est vraiment à cause de ça que j’hésite! Refaire un M1! mais sinon, je pense que choisir Lyon est un choix plus judicieux que Sorbonne, surtout si tu te dirige vers le métier d’avocat! *
J’espère que cela t’aidera dans ton choix!

bonne journée à vous deux!!

claire dit :

Bonjour à toutes et à tous,

Je suis admise au M2 Contrats publics d’Epinal et à celui de Poitiers, je ne sais pas quoi choisir. Les 2 ont l’air d’avoir bonne réputation, les cours sont très similaires, excepté qu’à Poitiers les contrats internationaux sont enseignés. Je voudrais travailler dans le secteur privé. Je suis un peu perdue, si quelqu’un a des info sur ces 2 M2!

Merci d’avance

matthieu dit :

Bonjour Claire,
ayant été pris comme toi il y a deux ans aux masters de Poitiers et de Epinal j’ai choisi celui de Poitiers pour les enseignants essentiellement. Que se soit Mr Symhowicz, Braconnier ou Finkelstein se sont de très bon professeurs. Des intervenants du secteur privé viennent en séminaires et les stages dans le privé sont possibles aussi (certains sont allés chez Spie, d’autres chez Vinci…).
Quand tu regardes les débouchés d’Epinal ils sont quasiment tous dans le public, à voir donc mais a priori je te conseillerais Poitiers.

Leo dit :

A Fraudliends et à Yourz:

leocombrade@aol.com -> si vous voulez des infos moins aseptisées que mon précédent post sur le M2 recherche droit public de Picard.

matthieu dit :

Bonjour Claire,
ayant été pris comme toi il y a deux ans aux masters de Poitiers et de Epinal j’ai choisi celui de Poitiers pour les enseignants essentiellement. Que se soit Mr Symhowicz, Braconnier ou Finkelstein se sont de très bon professeurs. Des intervenants du secteur privé viennent en séminaires et les stages dans le privé sont possibles aussi (certains sont allés chez Spie, d’autres chez Vinci…).
Quand tu regardes les débouchés d’Epinal ils sont quasiment tous dans le public, à voir donc mais a priori je te conseillerais Poitiers.

Claire dit :

@ Matthieu

Merci beaucoup pour ta réponse qui m’éclaircit les idées!
Est-ce que tu peux me dire quel était l’effectif de ta promo? et comment se passaient les enseignements: cours + cas pratiques, c’est ça?
Merci encore

Oscar dit :

Bonjour,

j’ai été pris en Master 2 Droit de l’environnement Paris I et II, mais aussi en Droit Public à Paris V.

Mon projet prof étant de vouloir devenir avocat publiciste/droit de l’environnement, que choix devrais-je faire??

Faut-il négliger l’appel Panthéon et aller vers un master dans une université moins réputée mais dans une formation plus généraliste??

Est-ce-que j’aurais des chances d’être pris l’année prochaine dans un autre master 2 en droit public à Paris 1 ou 2??

Si quelqu’un peut me conseiller, j’en serrait très reconnaissant, surtout que je dois faire mon inscription mercredi prochain au plus tard pour Paris 1 et 2.

Merci beaucoup.

Marion dit :

Salut Sandra!
j’ai été reçue à Toulouse aussi donc maintenant, même si je penche pour Bordeaux, j’essaie de me renseigner sue Toulouse aussi. Mais ce qui est sûr c’est que je laisse tomber Paris 1… le programme n’est pas assez orienté vers les exercices pratiques, ce ne sont presque que des cours fondamentaux et puis il n’y a pas beaucoup de cours de contentieux comparé à Bordeaux. Or je veux passer le concours d’avocat, je pense donc que les cours de contentieux me seront utiles! Et toi? As tu fait ton choix finalement?
Passe une bonne journée!

julien dit :

Pourquoi le master 2 professionnel de j.chevallier n’est pas dans la liste ?

frédéric dit :

Il faut vraiment se renseigner sur les masters de PAris 1 et Paris II, certes leurs réputations ne sont plus à démontrer, mais attention à ne pas avoir des profs quasi absents (car très occupés) avec une administration pourrie (Paris1), oui Bordeaux est meilleur que Paris en droit des affaires car il y a une administration qui s’occupe des étudiants, des profs présents et surtout disponibles (et le must c’est Paris II avec une administration géniale et surtout une association d’anciens étudiants !!).

matthieu dit :

@Claire
j’étais dans la promo d’il y a deux ans, je sais que cette année il y a eu plus d’exposés que l’an passé. Quand j’y étais on avait quelques cas pratiques à faire plus les deux jours de cours par semaine. Seulement deux jours mais bien chargés!

sandra dit :

salut Marion!

je pense en effet que c’est plus judicieux d’aller à Bordeaux pour le droit des aff! c’est clair que ce que je trouvais intéressant moi aussi c’était que les cours étaient largement basés sur le contentieux et c’est vrai que ça peut être qu’un plus pour le concours. en plus l’iej de bordeaux est pas mal apparemment, je sais pas si tu as vu! je pense que c’est un bon choix. après par rapport à Toulouse je sais pas lequel est le mieux! je pencherais plus pour bordeaux, moi.
sinon, ben au final je reste à Lyon et je fais le magistère 1! le choix a été assez prise de tête, parce qu’au final je perd un an, mais bon je pense que la formation en vaut la peine! donc voila!
je te souhaite bon courage pour la suite et j’espère que tout se passera bien pour toi là où tu seras!
bonne journée à toi!

Pierre dit :

Bonjour,
je me permets de vous contacter car j’ai besoin de conseils.
Je viens d’obtenir mon M1 de droit de l’environnement à Paris 1, et j’ai été accepté, entre autre, en M2 à poitiers en droit de l’environnement industriel, et à Aix-Marseille en Environnement, Qualité et sécurité de l’entreprise.
Je n’arrive pas à faire mon choix et je dois donner une réponse rapidement.
Sachant que j’ai l’attention de devenir Juriste en droit de l’environnement (et donc pourquoi pas spécialisé en droit de l’environnement industriel), lequel me conseillez-vous?
N’est-ce pas un atout d’etre spécalisé en environnement industriel? la Fac de Marseille n’est-elle pas plus renommée?
Merci beaucoup pour vos conseils car quoi que puisse etre mon choix, j’ai l’impression que j’aurai des regrets!
Pierre

Pierre dit :

J’ai oublié: lequel semble m’offrir plus de débouchés?

désolé…

Marie dit :

Bonjour à tous,

Je voulais savoir si les réponses des admissions en Master 2 Droit des collectivités de Bordeaux et de Aix-Marseille étaient tombées, parce que pour ma part aucune nouvelle…

Sous l'océan dit :

Bonjour,

Tout d’abord, mes félicitations au rédacteur de ce post. Il est très instructif et suscite le débat sur les différents masters.

Concernant le M2 Recherche droit de l’environnement de Paris 1 et 2, j’aimerais avoir l’avis d’anciens.

Merci

Marie dit :

Bonjour,

je me permets ce petit post un peu désespéré pour avoir votre avis….

J’ai envoyé des candidatures de M2 dans plusieurs endroits:
– Paris I: droit public des affaires (en recherche et en pro)
– Paris II: Droit public des affaires (pro)
– UVSQ: Droit immobilier public (apprentissage)
– Paris XII: Droit public des affaires (pro)
– Lille II: Droit public de l’entreprise
– Lyon III: Droit des contrats

Jusqu’à présent, que des réponses négatives, sauf liste d’attente pour Lille et pas de réponse de Créteil et Lyon…

Pourtant, je ne pensais pas avoir un si mauvais dossier: j’ai fait un M1 de droit public à Paris I. J’ai passé le CRFPA en novembre dernier (le M2 serait pour mon PPI), ensuite je suis partie 6 mois au Guatemala (donc tres bonne maitrise de l’espagnol et de l’anglais). J’ai fait 6 mois de stage en cabinet à Paris pendant l’IEJ. Par contre c’est vrai que j’ai eu toutes mes années avec une moyenne entre 10 et 11 (mais sans jamais "passer septembre").
J’avoue être un peu désarçonnée: je pensais qu’avec le CRFPA, de l’expérience et une bonne maîtrise des langues on me pardonnerait mon manque de motivation entre mes 17 et 21 ans!

Si vous avez une idée de ce qui peut expliquer ces refus je vous en serai grée.

Par ailleurs, si vous avez des suggestions à me faire sur une éventuelle formation qui pourrait être intéressante et encore ouverte à inscriptions (par ex: DU), elles sont les bienvenues!!

Un grand merci pour votre aide!

O Guézou dit :

Pour Marie
Je vous adresse un courriel privé.
O Guézou

Céline dit :

Bonjour,

Je suis prise aux Master 2 Droit des collectivités territoriales à Nantes, Bordeaux et à l’IMGT de Aix-Marseille pour Droit est Management des collectivités territoriales.

Je n’arrive toujours pas à me décider, est-ce que quelqu’un à des infos sur ces Master ou sur les facs, et meme sur les villes??

Merci

Plop dit :

Quid de l’université de Corse?
http://www.univ-corse.fr/userfil...

Louisa dit :

Bonsoir à tous,

Petite pause pendant mes révisions estivales pour vous demander certains renseignements.
J’ai passé mon cursus universitaire à l’université de la sorbonne et ai obtenu deux m 1 en droit des affaires et en droit public. J’ai été prise pour la rentrée prochaine dans le Master 2 administration des collectivités territoriales de Paris Malakoff, le Master 2 de Collectivités et politiques publiques de Cergy, et en entretien à Sceaux pour le Master 2 Entreprise et Service public
Je suis très intéressée par le Master 2 de Paris Malakoff et j’aimerais connaitre sa valeur sur le marché de l’emploi. De plus, pour mon stage professionnel j’ai peut être l’opportunité de le faire dans une collectivité d’Outre Mer, et je voudrais connaître vos avis sur ce projet.
En vous remerciant,

Louisa

Bordeaux dit :

J’aimerais bénéficier de quelques avis au sujet du m2 contentieux publics (Aude Rouyère) à Bordeaux …
Il a l’air assez alléchant au vu de la diversité des enseignements (étrangers, urbanisme, fiscal, responsabilité), notamment pour préparer le concours de conseiller TA.

Qu’en pensent ses anciens étudiants ?

élodie dit :

bonjour,
j’aimerai faire un m2 droit public fondamental, vu la quantité d’universités qui le propose, j’aimerai être conseillée.
merci d’avance

Bibi dit :

@ Elodie

le m2 droit public fondamental recherche de Bergerac-3 est de grande qualité.

P-V/J-B dit :

"Droit public "interne", le dernier terme de cette expression me laisse quelque peu perplexe…

Mais bon, merci d’inclure dans votre liste le master mentionné.

Cordialement,

W. T."
Moi aussi ça me laisse perplexe, je dirais même plus que ça bouge toujours pas…..

Un étudiant du Mans dit :

Je souhaite, à l’instar de M. Matringe, ancien vice-doyen de l’UFR droit du Mans, vous informer de la qualité du Master 2 juriste de droit public ouvert à l’Université du Maine (Le Mans). Outre l’ambiance conviviale de l’université (université de taille humaine) et la grande capacité de travail (BU exemplaire de qualité avec un très grand nombre d’ouvrages en accès libre), les enseignements de ce master sont dispensés par des enseignants de grande qualité faisant référence dans le milieu juridique (Mme Cans en droit de l’environnement, M. Guettier en contentieux administratif etc.).
A savoir, ce master contient deux parcours : un parcours recherche et un parcours professionnel.

Je tenais donc à faire la publicité de ce master que j’estime être de grande qualité.

Bien à vous !

Aurélie dit :

Bonjour,

Je voudrais savoirs si quelqun connait les modalités d’entrée au CPAG de Bordeaux, et si il y a beaucoup de cours.

Merci.

Leo dit :

Salut Aurélie,

On rentre au CPAG par concours, sur entretien ou sur dossier, selon les études que tu as suivies.

Pour plus d’infos: http://www.sciencespobordeaux.fr...

adb dit :

Une petite rectification concernant le master de Strasbourg "Contrats et travaux publics" qui n’existe plus et a été remplacé par un master "Contrats et marchés publics" sous la direction du Professeur Zimmer (www-faculte-droit.u-stras…

Yoann Enguehard dit :

Bonjour,

Je suis actuellement étudiant en master 1 contentieux à l’ UCBN (université de Caen-Basse-Normandie) et je me permet de laisser un message pour vous demander de bien vouloir faire circuler cette information: Cette année, le master 2 contentieux administratif n’a pas pu ouvrir faute d’un nombre suffisant d’étudiants inscrits. Pour ce qui est de l’année prochaine, 5 de mes camarades et moi avons monté une pétition afin de demander à ce que ce master ouvre à la rentrée 2010. Seulement, l’administration de notre UFR ne pourra effectivement réouvrir notre master que nous somme au moins 12 étudiants à nous y inscrire. Aussi, si vous êtes intéressés par ce master, je vous invite vivement à prendre contact avec moi, afin de voir comment nous pourrions nous entendre pour demander cette ouverture. Je tiens à préciser que nous sommes soutenus par un certains nombre de nos professeurs, qui sont aussi de bons professionnels du droit public (avocats en droit public, conseillers au TA,…). Alors,si vous êtes intéressés, manifestez-vous à moi et aussi à l’administration de notre ufr… Merci
Yoann Enguehard

McPhee dit :

Bonjour,

je suis actuellement en L3 à Nancy. Je voudrais faire un M2 Dt de l’urbanisme et celà depuis la L1: l’urbanisme est une passion!

Mon problème est pour le M1: la faculté de Nancy propose la matière "droit de l’urbanisme" qu’en option c’est à dire sans TD à l’instar de faculté comme l’UVSQ, ParisI, ParisXII,…

Est-ce que celà peut être un frein pour un dossier de M2? Et puis celà m’ennuye un peu de ne pas étudier la matière en TD… Mais bon faire un transfert de dossier suppose aussi changer de ville, trouver un logement,…

Je suis un peu perdu, merci d’avance pour vos avis.

Emilien dit :

Bonjour,

Tout d’abord félicitations pour réussir à tenir ce blog à jour, et à toujours répondre à vos lecteurs !

Je vous interroge sur ma situation personnelle (eh oui, l’individualisme grandissant… Passons…) : je suis actuellement étudiant en M1 Droit public général à l’Université de Nantes, et me destine à passer l’examen d’entrée au CRPFA (EDAGO de Rennes), en septembre 2010.

Les masters m’intéressant le plus sont ceux de contentieux public, même si je garde un attrait tout particulier pour le droit des collectivités territoriales. Je ne souhaite pas néanmoins dans un premier temps m’enfermer dans une spécialité.

Bref, j’ai vu que vous recommandiez le M2 contentieux public de l’UVSQ (qui, à la lecture du programme m’avait aussi plutôt convaincu). Mais j’ai vu que Paris 1 Panthéon-Sorbonne proposait aussi un M2 contentieux public…

Je sais que les diplômes de toutes les facultés de France sont censés se valoir, mais sauriez-vous m’apporter quelques lumières sur la différence qu’il peut y avoir entre ces deux M2 ? Voire lequel serait-il préférable de choisir ?

Merci d’avance !

La procédure de sélection du Master professionnel de Droit immobilier public, urbanisme et contrats publics de l’Université de Versailles – Saint-Quentin-en-Yvelines est ouverte.
Elle est organisée en trois sessions selon la date d’arrivée des dossiers : ces derniers doivent être déposés jusqu’au vendredi 2 avril 2010, avant 12h00 (session avril), jusqu’au vendredi 7 mai 2010 avant 12h00 (session mai) ou jusqu’au vendredi 28 mai 2009, avant 12h00 (session juin).
Les candidats sont invités à se faire connaître dès que possible afin de bénéficier du suivi personnalisé et des conseils du Centre de Formation des Apprentis d’Alembert, notamment pour trouver et signer leur contrat d’apprentissage.
Informations pratiques
– Site du diplôme : http://www.master-droitimmo.uvsq... (dossier d’inscription en ligne)
– Pour tout renseignement : olivier.guezou@uvsq.fr (direction) ou chantal.bionne@uvsq.fr (secrétariat).

Olivier Guézou
Directeur du Master de droit immobilier public

Yoann dit :

Bonjour,
J’avais déjà laissé un message pour vous parler du master 2 contentieux administratif à l’université de Caen. Ma pétition a été déposé à notre Doyen et il semble que notre démarche soit appréciée. Nos professeurs sont en train de réfléchir à l’ouverture de ce master. Aussi, plus que jalais, j’aurais besoin que les personnes qui sont inéressées par ce master se manifestent. Je vous laisse mon courriel, pour que vous puissiez me contacter: yoann.enguehard@wanadooo.fr

Lauréline Fontaine dit :

Bonjour Droit administratif,

Permettez-moi de faire moi aussi preuve d’un certain localisme et de suggérer une modification de votre liste très utile.
Depuis deux ans le Master Droit public de l’Université de Caen est devenu "Master Droit public et Droits Fondamentaux", dirigé par Jean-Manuel Larralde et moi-même, et en toujours en cohabilitation avec l’université du Havre (http://www.unicaen.fr/recherche/...
Il s’appuie notamment sur le Centre de recherche sur les droits fondamentaux et les evolutions du droit.
Merci pour ce blog et bon courage pour la suite.
Lauréline Fontaine

Chère Professeur,

C’est corrigé. Merci beaucoup de nous aider à tenir à jour cette liste.

Bien à vous

Antonin dit :

Bonjour,

Je suis actuellement étudiant dans le M2 Droit et Economie, mention Concurrence et Régulation des Marchés, et j’ai quelques mises à jour à vous communiquer (en plus du léger changement de l’intitulé du master 2 noté ci-dessus) :
– l’Université Paris X Nanterre s’appelle désormais : Paris Ouest Nanterre La Défense;
– le master est à présent dirigé par Monsieur le Professeur Bertrand du Marais et Monsieur le Professeur Eric Brousseau.

Je tiens en outre à vous remercier pour votre travail : les initiatives comme votre blog font la joie des étudiants.

Antonin

fluctuat nec mergitur dit :

@ Antonin,
A quoi est du ce changement de directeur? Le professeur FOLLIOT-LALLIOT a quitté Paris 10?

Antonin dit :

@ fluctuat nec mergitur,

Vous m’en voyez désolé, mais je ne saurais ni expliquer ce changement de directeur, ni faire état du plan de carrière de l’excellent professeur FOLLIOT-LALLIOT. Son absence n’est peut-être que provisoire.

Elléa dit :

Bonjour,

J’aimerai avoir des avis(débouchés,..) sur les Masters 2 Carrières Administratives, Contrats publics et concurrence ainsi que le Master Droit et pratique des contentieux publics de la Faculté de Droit d’Aix-en-Provence.
Merci d’avance

Aelaw dit :

Bonjour,
actuellement en L3 droit, j’aimerai avoir votre avis critique sur le Master Droit public de l’université d’Evry et celui de l’université de Rennes.
merci d’avance,

yoann enguehard dit :

Bonjour à tous !

Les dossiers d’inscription pour le master 2 contentieux administratif sont désormais en ligne sur le site de notre UFR, dont voici le lien: droit.unicaen.fr/62600059…

plus vous serez nombreux à le retourner complété, plus ce master aura de chances d’ouvrir effectivmeent l’année prochaine

Margaux dit :

bonjour à tous, je suis actuellement en M1 à Paris 2 et je voudrais effectuer un M2 en droit public des affaires/ de l’économie, lequel me conseillez vous?

merci d’avance

Bébert dit :

Sans grande surprise je te conseillerais:

– M2 pro droit public de l’économie de Paris 2
– M2 pro droit public des affaires de Paris 1
– M2 recherche droit public économique de Paris 1

Renaud dit :

Bonjour,

Je suis actuellement en Master 1 de droit public à Rouen et j’envisage de postuler en M2 contentieux public cette année.
Je souhaite ensuite passer le concours de conseillers TA-CAA après avoir fait 2 ans d’assistant de justice.

Je compte présenter ma candidature pour le M2 contentieux public de la Sorbonne mais je découvre ici son incroyable attractivité!
-Y a t’il des personnes qui ont suivis ce master? je pense notamment à tous les "stressés de la vie" ayant postés des commentaires en séries (cf.supra) qui peut être pourraient parler de leur expérience? pour avoir une idée du niveau de la qualité de leur candidature notamment.

Je comptais présenter ma candidature également au
-M2 contentieux public de aix

-celui de bordeaux (mais réticence car j’ai l’impression qu’il est trop axé droit des affaires publiques)

-celui de caen (s’il rouvre ses portes..mais je dois avouer qu’il ne m’intéresse plus trop maintenant que j’espère intégrer celui de Paris-I et sachant qu’il est à l’état de veille)

-j’hésite pour celui de Versailles (UVSQ) car l’idée d’étudier du contentieux judiciaire (même si ça ne me ferait pas de mal) ne m’attire pas spécialement.

J’invite ceux voulant discuter des M2 dans ce domaine ou à même de me donner des infos sur celui de la Sorbonne ou autres à me contacter: renaudhannoyer@yahoo.fr

Je vous remercie!
Renaud

Renaud dit :

Bon je vois que mon commentaire ne suscite pas d’énormes réactions!

Une petite réponse d’une personne bien intentionnée peut être? merci ^.^

Publisciste Perdu dit :

@Renaud.

Je suis dans le même cas que toi , enfin presque.
Je suis en M1 Droit public général à Paris-I (après avoir fait ma licence en province)
Et je compte devenir avocat spécialisé en droit public (notamment des affaires ..)

Pour cela je vais candidater aux masters contentieux de Paris I , de Versailles , de bordeaux et d’Aix.
Pour avoir parler avec plusieurs étudiants du M2 de P1 , c’est très selectif (des mentions sont fortement appréciés , quasiment la moitié de la promo ont déja un M2..)

Celui de Versailles me semble pas mal du tout , j’espère y être pris.

Quant à celui de Bor